• Déconfinement : Restez prudent !!

Assault Girls (de Mamoru Oshii)

La Science-fiction au cinéma, en littérature, voire en BD : sagas futuristes, space opera, cyberpunk, dystopies, uchronies, récits post apocalyptiques ...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » jeu. août 30, 2018 10:29 pm

Image

J'ouvre un topic sur ce film moins connu que d'autres du grand réalisateur Mamoru Oshii (auteur de Ghost in the shell, Avalon, des films Patlabor etc)

J'en ai entendu parler pour la première fois récemment, alors que je lisais le livre de Julien Sévéon sur le réalisateur (livre au passage très intéressant et que je recommande pour ceux qui aiment Oshii et son cinéma)
Alors j'en ai parlé dans le topic du film Avalon (voir ici) car il se trouve que ce film est apparemment relié au film Avalon (du coup, pour ceux qui débarquent complètement, avant de lire ce topic je vous invite ... à aller d'abord lire l'autre topic, celui d'Avalon :mrgreen: )

Assault Girl est relié à l'univers d'Avalon, c'est apparemment une sorte de suite. Je n'ai pas vu le film mais je compte le voir pour cette raison. Il est d'ailleurs question du jeu Avalon dans le film ; Assault Girls nous présente apparemment une version ultérieure du jeu, avec un environnement désertique fait de baleines des sables, et on a des héroines avec des flingues (bon ça va faire sourire que je dise ça mais c'est à replacer dans le contexte de ce fantasme bien masculin et qui est aussi celui du réalisateur apparemment :mrgreen: )

En pensant à cette description l'image qui me vient évidemment en tête, c'est Sucker Punch mais je doute fort que l'ambiance soit la même que dans le film de Snyder, quand on connait les ambiances distillées par Oshii dans ses films :mrgreen:
Assault Girls a deux étoiles sur allociné (donc .. critiques moyennes d'après les spectateurs, mais je ne m'y fie pas trop à priori car les films d'Oshii sont parfois géniaux et incompris. ceci dit, celui-ci est loin d'être son plus connu. Je pense le voir ne serait-ce que pour explorer le lien avec Avalon et comme oeuvre à replacer dans le contexte plus global de la filmographie d'Oshii : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 70287.html

résumé de l'histoire (source : la page d'allocine) :
Dans un univers virtuel du nom d'Avalon(f), suite à une guerre thermonucléaire le monde n'est plus qu'un immense champ de bataille désertique, parcouru par des monstres nommés "Suna Kujira" (Baleines des Sables). Quatre combattants, trois femmes et un homme, affrontent ces créatures sous la supervision du terminal central du jeu. Ils doivent unir leurs forces pour affronter l'ennemi le plus puissant du niveau : Madara Suna Kujira.


A noter parmi les charmantes actrices de ce film la présence de Rinko Kikuchi (qu'on a pu voir entre autre dans Pacific Rim, dans 47 Ronins, dans la série Westworld récemment ou encore dans l'adaptation de Terra Formars par Takashi Miike .. )

Ce film semble relié aussi à d'autres oeuvres d'Oshii, notamment le manga Kerberos (lequel est lui-même relié au film Jin Roh) via des personnages communs aux deux oeuvres, je vous invite si vous ne connaissez pas à voir le topic que j'ai spécialement créé sur cet univers aujourd'hui : viewtopic.php?f=6&t=21876

Bref, c'est une oeuvre intéressante à voir ne serait-ce que d'un pur point de vue "curiosité" et outre son côté "film de geek"
(je ne crois pas, d'après le résumé, que ce soit l'oeuvre la plus profonde et complexe philosophiquement d'Oshii, bien qu'il semble parcouru aussi de monologues à tendance philosophiques, politiques et religieuses comme souvent dans son oeuvre (on a notamment un très long prologue, d'ailleurs depuis le seigneur des anneaux je n'avais encore jamais revu de prologues aussi long pour un film avec une voix off !!) , mais ce film semble plus "purement geekesque" que les autres de ses films, très chargés thématiquement, esthétiquement en références de toutes sortes .. Il faut savoir aussi qu'à une époque Oshii s'adonnait beaucoup aux jeux vidéos, notamment durant la période postérieure à sa réalisation du film d'animation L'oeuf de l'ange (film que je vous recommande aussi, très très très spécial dans son atmosphère, contemplatif à l'extrême mais qui vaut vraiment le détour pour les impressions qu'il procure et le côté expérimental, c'est un film qui fut cependant incompris à sa sortie, beaucoup n'avaient rien compris et j'avoue qu'on peut être déstabilisé, il n'y a d'ailleurs pas grand chose à comprendre :lol: mais c'est une pure oeuvre d'artiste, qui devrait plaire aux amateurs du genre) ; Devant le faible succès commercial de ce film et les critiques qu'il s'est pris, Oshii eut beaucoup de mal pendant un temps à retrouver du boulot, à s'atteler à d'autres projets, et il s'adonna énormément aux jeux vidéos. Ses films plus tardifs comme Avalon ou Assaut Girl font un peu échos à cette passion du coup.

Bon, dès que je l'aurai vu je vous livrerai ma critique.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104808
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar Scarabéaware » jeu. août 30, 2018 11:08 pm

Même s'il est dit plus "purement geekesque" y a probablement quand même pas mal de choses intéressantes à relever, de quoi cogiter mais bon faut voir, tu nous diras demain après ton visionnage lol. En tout cas, déjà rien que le prologue de 7 min bien fourni c'est déjà bon à former une bonne charge ça, si tu décroche c'est Game Over et ton cerveau ne récupère pas rapidement une nouvelle vie pour continuer :lol:.
Autrement c'est plutôt intéressant vis à vis de la connexion à Avalon.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » jeu. août 30, 2018 11:11 pm

oui je ferai le beta testeur demain :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » jeu. août 30, 2018 11:18 pm

En fait d'après ce qui est dit dans le livre de Sévéon, l'un des personnages de ce film est issu de l'univers Kerberos (il provient du manga Kerberos Panzer Cop , partie 2)

Le film peut être vu aussi comme une continuation de Shin Onna Tachiguishi Retsuden, qui fait suite à un court métrage de 2006 (Onna Tachiguishi Retsuden), lui même suite du fameux Tachiguishi Retsuden (dont j'ai parlé dans l'autre topic, l'univers développé par Oshii qui se déroule dans le contexte des fast food tachigui .. ) voir ce que j'ai écris dans ce topic
En fait beaucoup de ses oeuvres semblent un peu reliées entre elles
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104808
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar Scarabéaware » ven. août 31, 2018 12:05 pm

D'accord, oui ça forme un Oshiiverse en fait :D
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » ven. août 31, 2018 12:37 pm

Bon alors j'ai vu le machin hier soir
Honnêtement, comment vous dire ça ... Il faut être très open pour voir ce truc là :lol:
Je ne garantis pas que ça plaise à tout le monde ici, mais à mon avis, ça pourrait plaire aux geeks (comme objet de curiosité) et notamment à ceux parmi vous qui aiment les films expérimentaux et les jeux vidéos !!

Comment vous décrire ce film. Imaginez Sucker Punch (de Zack Snyder) autrement dit, des filles un peu bimbo sexy (mais encore plus cool car asiatiques ici :mrgreen: moi je kiffe les nanas du film :lol: ) imaginez les dans un jeu vidéo, à tirer contre des gros monstres géants, avec un mec aussi au milieu d'elles dans l'équipe. Mais imaginez ceci en beaucoup plus simpliste et n'ayons pas peur des mots, cheap par moment, sans tout l'enrobage scénaristique de l'autre film lol
vous avez Assault Girl ! dit comme ça, c'est sans doute pas très emballant, mais par contre je tiens à dire que moi certains éléments m'ont bien retenu, dont la musique de Kenji Kawai (j'adore ce compositeur, ici c'est pas ce qu'il a fait de mieux, certes, mais il y a des envolées par moment, des thèmes qui sont cool et bien dans son style, dont un petit thème d'ailleurs, au moment où l'actrice Kikuchi se met à danser, qui moi me rappelle un thème qu'on entend dans Ghost in the shell 2 - Innocence ..
bref, la musique est parfois cool, normal, c'est du kawai, et on a même une reprise du thème d'Avalon ou quelque chose qui s'en rapproche dans l'introduction du film, au moment d'ailleurs où il y a le très long speech de 7 minutes à teneur politico-philosophico-sociale et où ça parle du communisme, des dérives du capitalisme, du jeu Avalon, du virtuel, et de la nouvelle version du jeu développé par les 9 soeurs, à savoir Avalon(f) dont il est question ici

Mais c'est d'ailleurs là que le film est surprenant. Quand on voit cette introduction, très bavarde, sur des thèmes cérébraux et complexes, on se dit qu'on va avoir droit à une espèce de suite d'Avalon dans le même style ou mieux, un pur film Oshiien comme on a pu en connaitre d'autres, qui font bien cogiter (à la Ghost in the shell), qui aborde des questions profondes, avec une réalisation léchée.
Mais très vite une fois que le vrai film commence et qu'on est dans le jeu, on se rend compte que .. non pas du tout :lol:
ce film est en réalité un film que Oshii a fait pour se divertir, pour s'amuser. C'est un film simple, déstabilisant pour plein de spectateurs, j'en suis sûr.

Je serais prêt à parier que 90% du public moderne va ou s'ennuyer, ou faire la grimace sur certaines scènes en se disant : mais bon sang comment on peut faire un film comme ça ! Pour vous situer le style, au lieu de filmer l'intérieur d'un jeu vidéo avec des combats prenants (à la matrix), avec de bons dialogues et autre, par moment, entre les scènes d'action, le film s'arrête et on voit un escargot qui se déplace lentement (et longtemps),
ou alors on voit un personnage se poser à l'intérieur du jeu et manger du bacon de manière un peu sale, avant d'être rappelé à l'ordre par l'une des filles (une asiatique super sexy :super: ) qui veut faire équipe avec lui pour tuer les monstres et lui s'énerve "bon sang mais j'ai pas fini mon bacon !!!!"

Bref, soit on rigole bien devant ce machin, en posant son cerveau de côté, et ça touche l'âme de gamer qui est en nous (notamment ceux qui aiment jouer), il y a des petits clin d'oeil sympa aux shoot 'em up, soit on se dit que c'est débile et voilà, fin de l'histoire. Dans quelle catégorie serez-vous ? :lol: n'hésitez pas à le dire dans les commentaires.

Pour ma part, j'ai aimé découvrir ce film, par curiosité, mais c'est un film que je conseillerais plutôt une fois qu'on a déjà vu une grosse partie de la filmographie de Mamoru Oshii, notamment ses gros films célèbres comme Ghost in the shell et Avalon (ou l'oeuf de l'ange) pour mesurer d'abord l'étendue de son talent et ses thématiques de prédilection, sinon, si vous attaquez sa filmo par ce film, honnêtement vous risquez d'avoir une image trop pauvre et déformée de lui, voire même celle d'un réalisateur de nanards. Mais ce n'est pas un film ce que je qualifierais de nanard, il faut le voir encore une fois comme un film de divertissement pur, censé amuser le cinéaste (c'est déjà bien :lol: ) pour ce qui est de nous spectateur, ça dépendra des sensibilités de chacun :mdr: et sans doute au préalable du degré d'ouverture que vous avez par rapport à ce type d'objets expérimentaux, et du cinéaste.

A noter qu'on a des espèces de gros vers géants des sables (difficile de ne pas penser à Dune de Franck Herbert / ou David Lynch ) c'est sans doute voulu.

J'ai lu aussi qu'ils ont filmé sur une ile volcanique, où certains des films Godzilla avaient été aussi tournés, donc ça fait un peu échos, via le tournage, à ce genre de films de monstres géants (kaiju)

L'actrice Rinko Kikuchi est une très bonne actrice, qu'on a pu voir notamment dans Babel, mais ne vous attendez pas à ce que ses talents d'actrice soient ici exploités, elle ne fait rien à part danser dans le désert, et se transformer en corbeau :mrgreen: mais elle n'a rien perdu de sa grâce et il semble évident qu'Oshii l'a embauché surtout pour son physique :mrgreen: j'aime bien aussi les deux autres actrices.

D'après ce que j'ai compris aussi, l'un des personnages serait repris des mangas Kerberos Panzer Cops (mangas développés par Mamoru Oshii et qui élargissent l'univers du film The Red spectacles, et dans lequel s'inscrit aussi le film d'animation Jin Roh la brigade des loups), c'est un univers large et apparemment pas mal d'oeuvres de Oshii ont des petites connexions avec cet univers. donc ce film est relié à ceci mais aussi à Avalon (comme je l'ai dis dans l'introduction). Mais ne vous attendez pas à la même profondeur, là c'est surtout un délire de gamer.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » ven. août 31, 2018 1:11 pm

quelques captures

Image

Image

L'actrice Rinko Kikuchi

Image

autre actrice du film

Image

ici les petites références à Avalon (premier film) dans l'introduction

Image

Image

les vers des sables qui rappellent un peu Dune 8-)

Image

on peut voir aussi que les joueurs du film portent des espèces de masques avec des museaux semblables à des museaux de chiens, un peu comme les panzers dans le manga Kerberos (et dans Jin Roh)

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104808
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar Scarabéaware » ven. août 31, 2018 2:09 pm

Alors moi ça tombe bien je suis open et même aware donc ça ira :lol:. Je verrai aussi d'ici quelques jours tranquillement, par contre l'escargot ça y est, j'ai compris son sens, ça doit être pour faire allusion aux longs temps de chargements qu'il peut parfois exister pour les jeux, il est totalement de circonstance :lol:. En tout cas qu'il ait fait ce film pour s'amuser c'est déjà bien aussi, le voir en tant que divertissement du coup encore que ça a de quoi être parlant sur le plan du gaming. Bon pis les actrices qu'il a choisit ont de quoi certainement bien contribuer, rien qu'en voyant comme ça faut avouer qu'elles ont de quoi bien charmer lol. Par contre punaise, pour Rinko Kikuchi qui ne fait que danser et se transformer en corbeau euh...merde quoi :lol:.
Bon pis c'est pas mal ces petites captures pour donner de l'idée supplémentaire :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » ven. août 31, 2018 2:23 pm

scarabéaware a écrit :par contre l'escargot ça y est, j'ai compris son sens, ça doit être pour faire allusion aux longs temps de chargements qu'il peut parfois exister pour les jeux, il est totalement de circonstance :lol:


ah mais oui sans doute :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104808
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar Scarabéaware » jeu. sept. 06, 2018 11:12 pm

Bon ben je viens de voir à mon tour la chose :lol:.

Ah faut poser son cerveau, encore que malgré que ce soit probablement pour s'amuser et que Mamoru Oshii ait réalisé ça dans un esprit de détente je trouve qu'il y a limite de quoi percevoir une petite dénonciation de comportement :mdr:. Bien sur c'est pas de la plus grande profondeur qui soit et on a une tendance à la contemplation qui a de quoi faire rire par moment, évidemment on admire par les décors d'un jeu vidéo où l'on trouve de superbes bâtiments et tout, on est dans une étendue désertique mais ça n'empêche pas que de lieux que l'on prospecte ainsi on puisse s'arrêter un peu pour admirer le paysage tout en jouant dans cet infiniment grand que l'on parcoure lol. Et puis en même temps tout ceci nous évoque des temps de chargement, la latence réseau peut être, l'escargot c'est bien des petits moments de lenteurs où l'on patiente, tiens on fait quelque chose mais on va devoir attendre un peu.

Mamoru Oshii est un joueur de jeux vidéo mais il parait clair que c'est essentiellement avec du MMORPG comme World of Warcraft pour citer le plus connu ou bien d'autres. Et l'on imagine les joueurs vétérans qui ont tellement grimpé en expérience qu'ils se promènent dans le jeu à attendre de pouvoir accéder à autre chose, ils pénètrent dans leur monde favori et puis déambulent chacun de leur côté. Enfin ça se faire quelques monstres pour progresser en attendant d'affronter du boss final c'est pas exclusif au jeu en ligne, c'est dans tout jeu. Mais là voila, on a cette situation où on plonge dans l'histoire après tout une progression que les joueuses ont déjà faites et puis maintenant faudrait qu'elles forment une équipe, faire leur petite guilde pour ce défi et aussi récupérer avec elles le gars. Et lui quand même, ah quel magnifique spécimen :lol:. Le Jäger il est sublime dans son genre, quand dans un jeu t'as la possibilité d'avoir un moyen de transport qui te permet d'aller plus vite t'en profite, mais lui NON, rien à foutre, c'est le gros guignol qui va marcher des heures et des heures avec son gros calibre :mdr:. Ah la la, et regardez moi cette gueule d'amour lol. Sur le plan du comportement on voit qu'on a affaire à un type qu'en a rien à foutre, ça renvoie à une image de joueur que c'est bière, pizza, clope (Et tiens ça renvoie au début où l'on voit une bouteille d'alcool et des Marlboro), limite macho, qui doit roter et péter comme un porc :rire:, bref c'est pas glorieux mais il en existe des comme ça, ça viens pas de nulle part d'entendre parler de joueurs qui peuvent être insultant. Bah y a les jeunes cons prépubères mais des types pas finis qui jouent ça existe aussi, avec lui on voit plus cette seconde option. Même si c'est dit que Mamoru Oshii a fait ça pour se détendre, je trouve qu'on a de quoi relever le problème comportemental de joueurs qui peuvent te gâcher ton expérience de jeu après tout. Faudrait que les joueurs online du forum nous disent, s'ils ont eu des expériences à trouver des cons. Enfin voila, je trouve qu'il forme une grande illustration d'un problème quand à côté on a les filles avec leur classe :mrgreen:, ah ça elles sont bien jolies et c'est fort agréable, elles sont loin d'avoir une tenue de clodo et puis voila oui ça forme un peu du fantasme, j'imagine bien Mamoru Oshii d'ailleurs qui rêve d'une équipe entouré de jolies filles, enfin il est pas le seul. Ah oui il les a pris pour leur physique, roh pis bon sang Rinko Kikuchi c'est dingue à ce point de ne pas la faire parler mais juste danser et se transformer en corbeau :lol:. Bah elle est dans la gestuelle du coup mais il n y a pas que ça a voir finalement, c'est un mage, ici en l’occurrence mage noir, c'est pas anodin de porter le nom de Lucifer et d'être le numéro 666 dans le jeu. Enfin bref, voila y a de quoi plutôt bien aimer le machin en étant ouvert à la chose, on se porte pas dans l'action à tout va ni dans de grande réflexions mais voila, simplement songer à l'aspect social quand on joue en ligne.

Je reviens un peu sur l'escargot par contre et là je part sur un autre point que la latente ou le temps de chargement, si ça se trouve il y a quelque chose en lien avec le bouddhisme, une légère empreinte la dessus. D'ailleurs les piques sur la tête de Bouddha seraient des escargots : http://www.buddhablue.fr/spip.php?article26
Parce que bon on dit poser son cerveau mais y a des petites choses insufflées, en plus de l'intro qui dure 7 min a nous exposer la situation, c'est très étrange les textes de chapitre avec des définitions de dieu, on va pas trop chercher mais y a du petit placement de spiritualité. Dans un jeu on peut se prendre pour un dieu, m'enfin là il y a quelque chose d'un peu tordu je dirais.
Autrement concernant l'intro de 7 min, c'est tout un discours vis à vis du monde réel en lui même, il titille la dessus au début et puis après on est complètement dans autre chose, en fait c'est on va se divertir tout en énonçant quelque chose mais avant il aura tenu à être plus ancré vis à vis de la réalité, il pouvait pas non plus complètement être dans une pure forme d'amusement, ce qui me parait normal. Quand on est préoccupé par des thèmes, même en se lâchant, en plaisantant, et puis placer une petite pique l'air de rien, on place au moins un truc minimum sérieux.

Après somme toute c'est à considérer comme une petite curiosité, et visiblement quand on est dans quelque chose de plus détendu, on a pas de Basset Hound mais une toute autre race de chien :mrgreen:. Le Basset Hound il est pas galvaudé attention, sa présence est un élément précieux, du coup il est pas ici :D. Puis il y a quelques autres animaux qu'on contemple la aussi, un rappel de la vie.
A part ça niveau composition de Kenji Kawai on a de quoi être plus embarqué dans les autres films de Mamoru Oshii mais on a tout de même quelques moments avec les thèmes comme il faut :D.

Voila, dans l'ensemble on a de quoi en rire même si pourtant on trouve un certain compte au milieu du divertissement occasionné, c'est loin d'être hermétique, on a quelque chose d'assez simple, néanmoins on a de quoi sympathiquement apprécier ^^.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 06, 2018 11:33 pm

oui moi aussi je le vois comme ça ce film, d'un côté, un pur objet d'amusement, un film que visiblement Oshii a fait pour se distraire avant tout, distraire son public (si possible :lol: je ne sais pas si ça a marché sur tout le monde), mais même s'il est plus basique que d'autres et confine un peu au nanard par moment il y a je pense cette critique et ce parallélisme avec les jeux de rôle massivement multijoueurs, les types et profils de joueurs etc, et sans doute des petits clin d'oeil.

c'est clair que le mec qui fait tout à pied avec sa grosse arme c'est un sacré numéro, au début je me suis dis mais qu'est-ce qu'il fou lui :lol:
en plus je sais pas si tu as vu mais il trimballe sa poêle qui fait du bruit (il y a deux poêles qui s'entrechoquent) derrière son dos, ça m'a rappelé sam avec tout son barda dans le seigneur des anneaux :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104808
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar Scarabéaware » ven. sept. 07, 2018 11:41 am

Ouhla, ben le public je crois que y en aura pas eu beaucoup pour adhérer un minimum :lol:, en tout cas tout en étant basique il a tout de même un fond loin d'être à négliger, enfin c'est à prendre ou a laisser.

Ah c'est folklorique avec lui, oui puis j'ai bien vu pour la poêle et que ça s'entrechoque, on peut penser à Sam mais heureusement ce dernier a beaucoup plus de qualités :lol:. La on peut même dire qu'on a un grand marginal.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


ANGELO
Maison du Sagittaire
Maison du Sagittaire
Avatar du membre
Messages : 1515
Enregistré le : sam. sept. 30, 2006 1:57 pm
Localisation : PARIS

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar ANGELO » ven. juin 12, 2020 4:55 pm

un film donc que oshii a fait sans être ni très inspiré ni très en forme !

Au prologue , L'allusion dans la réalité au décor post industriel , européen triste mais au charme fou, léthargique et figé , rétro futuriste du premier fait ici place au portrait d'une société au profil techno centré , limite westworld. post troisième guerre mondiale.
vous y croyez ?
Bien sûr, le décor peut varier en fonction des régions du globe où se déroule l'action et où le jeu est pratiqué, et la saga n'a pas d'unité temporelle fixe.
mais qu'en même !
alors on s'en fout , on rentre dans le jeu.
Tout le film s' y déroule et c'est presque tant mieux .
Presque ?

le fou qui cabotine à max pour mériter son cachet, les bimbos qui prennent la pose avec si peu de naturel qu'on n'en oublie plus que c'est un film. les vers des sables qui.. il y a pas autre chose ?
Non parce que dans le premier, il y avait plein d'ennemis divers. les ornicoptères (hélicoptères de combat au look improbable) qui larguaient leurs bombes, les tanks , et même la citadelle impressionnante à la fin.
Ah si le duel entre le fou et la bimbo !
ah bas dis donc !
on est loin des relations complexes, pleines de profondeur d'ash face à stunner, à son chien, ou à Bishop ou encore Murphy !!!

ici, on n'a même pas droit au "didouche" d'oshii , et au Ghost de fin de parcours. :lol:
Modifié en dernier par ANGELO le ven. juin 12, 2020 5:04 pm, modifié 1 fois.
Angelo du super ange

Persée aurait-il pris l'avion ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » ven. juin 12, 2020 5:04 pm

ANGELO a écrit :ici, on n'a même pas droit au "didouche" d'oshii


oui dans ce film il me manque lui :lol:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104808
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar Scarabéaware » ven. juin 12, 2020 6:04 pm

En fait c'est un jeu où y a plus grand chose à foutre, la majorité des joueurs l'ont quitté pour un autre et il ne reste plus que quelques joueurs par-ci par là :lol:. Après tout on peut aussi songer à ça, les serveurs désertés. Tu joues par exemple à Tomb Raider, le jeu de 2013 plusieurs années après sa sortie, si tu tentes le mode en ligne, bah t'as personne.

Quelque part, derrière ce film pas forcément très inspiré mais qui met bien en valeur les filles avec Oshii qui se sera fait plaisir la dessus avec elle, bah t'as la désertion d'un serveur lol.

Enfin bref, dans tous les cas Oshii ce sera certainement bien amusé :mdr:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » ven. juin 12, 2020 6:30 pm

oui c'est vrai qu'il n'y a pas grand monde dans ce jeu :mrgreen: ce serait bien qu'il pousse le concept avec un film plus ambitieux, il y aurait sans doute de quoi faire

autrement concernant les environnements où les joueurs se connectent, ça ne me choque pas que ce soit différent de l'ambiance sombre et "polonaise" d'Avalon car comme le dit ANGELO, ça doit aussi dépendre des pays et il y a sans doute pas mal de points d'accès ...
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104808
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar Scarabéaware » ven. juin 12, 2020 7:23 pm

J'étais en train de me dire que ce serait pas mal qu'il fasse une petite série live en matière de projet ambitieux aussi, et là d'un coup je fais attention qu'il y en a une par rapport à Assault Girls sortie en 2017 :lol: : https://www.3dvf.com/actualite-19017-sa ... shii-html/

Enfin bon, c'est clair qu'un film live bien ambitieux et sérieux comme il faut ce serait pas mal, qu'il nous fasse un peu ce plaisir :mrgreen:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339994
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Assault Girls (de Mamoru Oshii)

Messagepar phoenlx » ven. juin 12, 2020 7:49 pm

tiens j'ignorais l'existence de cette série !
en fait dans le livre que je lis en ce moment ça s'arrête vers le début des années 2010 et j'ai tendance à zapper mentalement toute la suite :lol: il y a déjà tellement à butiner dans ce qu'il a fait avant, et creuser. Du coup à tester celle-ci mais sinon oui je suis d'accord avec toi. Il faudra qu'on teste aussi la dernière de Ghost in the shell
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Science-fiction - Anticipation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité