Siegfried de Dubhe, Guerrier divin d'Alpha

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhe, Guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

SIEGFRIED DE DUBHE , guerrier divin de l'étoile d'Alpha de la Grande Ourse
( ALPHA SEI DUBHE NO SIEGFRIED )


[Fiche en construction]

Fiche résumée :

Nom : Siegfried de Dubh (guerrier divin d'Alpha)
Nom en japonais : arufa sei dube no jīkufurīto
Age : 16 ans
Date de naissance : 25 juin (signe zodiacal du Cancer)
Taille : 1,84m
Poids : 74 kg
lieu de naissance : Asgard
lieu d'entrainement : Asgard
Camp : celui d'Odin ( Guerrier divin d'Asgard / God Warrior )
Constellation : Grande Ourse ( comme tous les guerriers divins )
Etoile : Dubhe, étoile d'alpha( α ) ; Dol dans la VF mais grossière erreur de traduction
Protection : God Robe ( armure divine d'Asgard )
Groupe sanguin : Inconnu

Entourage : Freya (Flam) : amie, Hagen : ami, Hilda : amour
maître : aucun à priori

techniques de combat :
* L'épée d'Odin (Odin Sword)
* les flammes du dragon (Dragon Bravest Blizzard)
Invocation en VF : "Que les flammes du Dragon te consument !"

Doublages VO : Akira Kamiya, Mitsuaki Madono (jeux vidéos)
Doublage VF : Edgar Givry (premiers épisodes d'Asgard) / Serge Bourrier (à partir de l'épisode 78)
Image
Illustration signée whiteshaix


Siegfried en bref

Siegfried de Dubhé est le plus puissant des guerriers divins et le dernier que les chevaliers d'Athéna rencontrent sur leur route les menant vers l'autel d'Odin. Il est dôté d'un grand sens de l'honneur et c'est sans doute l'un des plus dramatiques de tous les guerriers divins (qui le sont tous !) : Aveuglé par son amour pour la belle princesse Hilda de Polaris, il refuse pendant longtemps d'admettre que cette dernière est ensorcelée par l'anneau des Nibelungen et manipulée le dieu Poséidon. Il refuse par conséquent de croire que les chevaliers d'Athéna se battent pour la restauration de la justice et la sauvegarde d'Asgard et du monde, ce qui l'amène à les combattre. Siegfried n'a presque aucun point faible excepté un seul que Shyriu découvrira et que Seiya exploitera pour le battre.
Au terme de cette lutte acharnée il se rachète lorsqu'il apprend la vérité tragique par l'intermédiaire de Sorrento le général de Poséidon, et se sacrifie pour tuer ce dernier dans un grand moment épique digne des scènes les plus anthologiques de l'anime Saint Seiya. Son sacrifice permet à Seiya et aux autres de poursuivre leur mission.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

Siegfried : DU MYTHE A L'ANIME


Image


Siegfried était le fils des jumeaux Sigmund et Sieglinde. Alors je souffle juste deux mots de ces deux personnages : Un jour, un homme (Siegmund) demanda asile à un certain Hunding, qui était marié à la belle Sieglinde, mais cette dernière ne l'aimait pas. Siegmund et Sieglinde tombèrent amoureux mais découvrirent plus tard en discutant ensembles qu'ils étaient frère et soeur (elle avait été enlevée de chez elle petite) Leur amour n'en fut pas brisé pour autant et ils s'unirent malgré l'inceste.

Mais un jour alors que Siegmund se battait en duel avec Hunding, son épée (qui provenait d'Odin en fait) fut brisée et Hunding le tua. C'est Odin qui était intervenu pour briser l'épée malgré sa volonté profonde de voir Siegmund gagner. Odin voulait ainsi satisfaire le désir de sa femme la déesse Fricka, furieuse après Sigmund pour son acte d'inceste et désireuse de le punir ...

Plus tard Sieglinde la femme-soeur de Siegmund accoucha du petit Siegfried et mourut en le mettant au monde. Orphelin, Siegfried fut élevé et entraîné par un nain, Mime, frère d'Albérich.


L'or du Rhin

Image

Un jour le nain Albérich en poursuivant les ondines (des divinités féminines du Rhin) fut repoussé par elles ce qui le conduisit à une découverte fortuite : un immense trésor au fond du fleuve. On disait qu'on pouvait en forger un anneau qui donnerait à son propriétaire le pouvoir absolu sur le monde. Albérich vola le trésor aux ondines puis devint ainsi le roi des nains (les Nibelungen) et ces derniers , devenus ses esclaves , lui forgèrent l'anneau et Mime (l'un des nains Nibelungen) lui forgea un casque magique qui pouvait le rendre invisible ou lui faire prendre n'importe quel apparence.

Or un jour les dieux Odin, le roi des dieux, et Loge (dieu du feu) vinrent rendre visite à Albérich et lui volèrent l'or du Rhin, l'anneau et le casque. Albérich maudit l'anneau et se jura de le récupérer.

Odin et Loge purent ainsi payer en rançon les deux géants Fafner et Fasolt qui avaient construit le palais des dieux (le fameux Wallalla d'Asgard). Odin eut beaucoup de mal à se séparer de l'anneau (ce dernier exerçant un pouvoir d'attraction intense, un peu comme dans le seigneur des anneaux, Tolkien s'étant d'ailleus inspiré de ce mythe) mais il s'y résolut tout de même et plus tard Fafner et Fasolt se battirent pour savoir auquel des 2 l'anneau appartiendrait.
Fafner tua fasolt, puis se transforma en dragon à deux têtes (comme celui représenté par l'armure de Siegfried dans Saint Seiya); Il emmena le trésor des Nibelungen, l'anneau et le casque dans une grotte et le garda férocement. Ses deux têtes lui permettaient d'observer dans les deux directions afin d'être sûr que son trésor était complètement en sécurité. Symboliquement elles représentent aussi l'aspect "double" de Fafner : Géant d'abord puis Dragon ensuite...


Bref, comme il a été dit, Siegfried , orphelin de ses parents fut élevé par les nains Alberich et Mime.
Alberich comptait se servir de Siegfried pour récupérer l'anneau gardé par le dragon et devenir maître du monde, ensuite il tuerait son fils adoptif ...
(on remarquera le parallèle entre la personnalité très fourbe du Albérich mythologique et celui mis en scène par Kurumada dans Saint Seiya, le Albérich guerrier divin de delta ...)

Or Sigfried avait besoin d'une épée pour tuer Fafner ; Il voulu ainsi reforger l'épée brisée de Siegmund son père (ayant à la base été l'épée d'Odin) or la légende voulait que seul celui qui ignorait la peur pourrait la reformer (encore un parallèle flagrant avec la fameuse Narsil / Anduril d'Aragorn dans le seigneur des anneaux).

Siegfried parvint à reformer l'épée, et la nouvelle épée d'Odin reforgée fut sienne. Cette épée portait le nom de Gram, ou encore Balmung, parfois appelée aussi Adelring.

Ci-dessous : "Sigurd éprouve son épée Gram" (1901) illustration par Johannes Gehrts

Image


ci-dessous : Dessin par Zadra, une fan italienne de Saint Seiya

Image


ci-dessous : Le siegfried mythologique version saint seiya
Image

Siegfried se mit en route pour tuer Fafner le dragon, avec son épée et chevauchant son cheval noir. Mime le nain, mort de peur, commença à préparer le poison qui devait tuer Siegfried au retour.

Siegfried arriva dans la grotte de Fafner, tua la bête et fut recouvert des pieds à la tête par le sang du dragon , ce qui le rendit invulnérable, comme s'il était revêtu de la plus puissante armure qui soit.

Image

quelques images du Siegfried mythologique dans la série ( flashback épisode 95 )

Image

Image

Image

Image


Siegfried but aussi le sang de Fafner et se rendit compte qu'ainsi il pouvait comprendre le langage des animaux. C'est ainsi qu'en écoutant des oiseaux (des petites mésanges en l'occurence), il comprit l'importance du heaume magique et de l'anneau des Nibelungen et apprit que Mime voulait le tuer pour récupérer le trésor. Ce fut en fait Siegfried qui tua Mime !



Siegfried rencontra plus tard BrunnHilde, l'une des walkyries (vierges guerrières) , qui avait été plongée dans un profond sommeil par Odin ; Il l'en délivre grâce à un baiser. Il est intéressant de détailler la relation Siegfried / BrunnHilde pour mieux comprendre celle entre Siegfried et Hilda dans Saint Seiya (Hilda étant un peu le parallèle de BrunnHilde sur certains points):

Au départ Siegfried tomba tout de suite amoureux de Brunnhilde et de sa beauté. Mais cette dernière était une Walkyrie, une vierge guerrière, et elle désirait que Siegfried la "laisse pure". " aime-toi et laisse moi ; ne tue point ton propre amour ".

Mais ses sens et son désir profond la trahirent et l'amour fut finalement réciproque entre ces deux là, et ils s'unirent. Mal leur en prit car celà causa plusieurs évènements tragiques comme raconté ci-après !

ci-dessous : Brünnhilde et Siegfried
Image


Siegfried un jour s'en alla en laissant à Brunnhilde l'anneau des Nibelungen en gage de son amour pour elle.
Mais Hagen, le fils secret d'Albérich, un nain aussi fourbe que son père, voulait se venger de Siegfried et prépara un piège machiavélique. Albérich connaissait bien la très belle princesse Gutrune et le prince Gunther de la ville où Siegfried était en train de se rendre.

Ces deux derniers étaient frère et soeur et Albérich leur promit respectivement Siegfried et Brunnhilde en mariage. Il fit avaler à Siegfried un philtre magique qui lui fit perdre la mémoire : Siegfried oublia sa bien-aimée Brunnilde et fut séduit par Guntrune comme Albérich le voulait.

Albérich demanda alors à Siegfried d'aller conquérir pour Gunther la belle Brunhilde (dont Siegfried ne se souvenait plus bien sûr.) Siegfried se coiffa du heaume magique, prit l'apparence de Gunther et alla réveiller Brunhilde qui dormait. Cette dernière comprit la ruse, démasqua Siegfried et l'accusa d'être un traitre puis se mit à le haïr.

Hagen put ainsi réaliser son plan machiavélique, sachant que Brunnhilde serait acquise à sa cause désormais, il vint la voir un jour pour lui demander de l'aider à tuer Siegfried. Brunnhilde désirant se venger de son amant révéla au nain la seule faiblesse de Siegfried : Lorsque ce dernier avait été recouvert des pieds à la tête par le sang du dragon, une petite feuille de tilleul s'était posée sur son dos à l'endroit de ses homoplates et de son coeur et le sang ne l'avait pas recouvert à cet endroit.

Image

Ainsi fut scellé le sort de Siegfried : Un jour alors qu'il se désaltérait près de l'eau d'une source, Hagen le frappa lâchement par derrière à cet endroit précis, et le tua. Bon l'anecdote est brièvement racontée dans l'épisode n°96 de Saint Seiya, même si le nom du meurtrier de Siegfried n'est pas donné (vous pensez ! c'est Hagen, ça aurait légèrement fait désordre avec la personnalité de notre Hagen à nous dans la série qui est apparemment le grand copain de Siegfried , ça fait d'ailleurs partie des grosses différences entre la version Saint Seiya et mythologique, tout n'est pas copié collé loin de là et les scénaristes se sont permis d'énormes libertés ^^ )

Pour revenir à notre histoire mythologique, les flammes du bucher de Siegfried montèrent si haut qu'elles détruisirent la demeure des dieux (le wallala)
Hagen récupéra l'anneau et lui et Gunther se battirent pour sa possession. Mais Brunnhilde comprit ce qui s'était passé; elle prit l'anneau pour elle , et décida de le garder par amour pour Siegfried et en sa mémoire.

Mais l'anneau était totalement maléfique, et précipita le destin, il avait le pouvoir de corrompre les coeurs, comme dans Saint Seiya l'anneau corrompt la princesse Hilda. Cet épisode tragique sera ainsi le début du crépuscule des dieux et le début de l'ère des humains car tous les dieux moururent lors de la dernière bataille (le Ragnarök), l'anneau fut plus tard rendu au Rhin, et Hagen se noya même pour tenter de l'éviter. L'image de cet anneau maléfique qui revient au fleuve, le Rhin n'est d'ailleurs pas sans rappeler l'anneau de Sauron dans l'oeuvre de Tolkien ( Le seigneur des anneaux ) lequel passa beaucoup de temps dans le grand fleuve Anduin avant d'être récupéré par Déagol.

Toutes ces histoires issues de la mythologie scandinave ont été mises en musique par Wagner dans ses fameux opéra : Siegfried et le crépuscule des dieux mais la version wagnérienne diffère sur beaucoup de points de celle des sagas anciennes , il faut le savoir.
Dans Saint Seiya les scénaristes ont repris habilement la notion d'anneau maléfique, l'Histoire de siegfried vainqueur du dragon et rendu invulnérable par son sang (le Siegfried mythologique étant censé être un lointain ancêtre du Siegfried de notre histoire), ainsi que l'anecdote de la petite feuille qui se pose sur son dos, et d'autres éléments encore. En revanche les personnages de Hagen (ami de siegfried dans Saint Seiya et profondément lié à lui) ainsi que Mime n'ont pas grand chose à voir avec leurs parallèles mythologique de nains fourbes (ils nous sont présentés sous un jour beaucoup plus sympathiques que dans le mythe).

Pour la petite histoire le nom, Siegfried, provient de Sieg ("victoire") et Friede ("paix"), ce deuxième terme est d'ailleurs celui qu'on retrouve dans certains prénoms comme Friedrich ( qui donne Frédéric ... )
Siegfried est par ailleurs la version germanique de Sigurd.

EDIT : J'en profite pour signaler que vous pouvez retrouver la version de cette histoire par le célèbre écrivain JRR Tolkien du Seigneur des anneaux , il s'agit du livre Sigurd et Gudrun édité il y a peu et qui évoque ces histoires sous forme de poésie allitérative. voir ce lien

Image

Le personnage de Brunnhilde (amante de Siegfried mais aussi principale cause de sa perte) semble avoir inspiré Hilda au moins pour son nom et l'affection qui lie ces deux personnages dans Saint Seiya. Enfin, la fameuse épée d'Odin que Siegfried a réussi a reforger grâce a ses qualités dans la légende (coeur généreux et pur etc) correspond à priori a l'attaque de Siegfried dans la série ("l'épée d'odin" justement)

On notera aussi que le sang du dragon recouvre symboliquement notre héros de Saint Seiya à travers son armure divine puisque l'armure d'alpha représente le fameux dragon bicéphale, et l'une des attaques de Siegfried est d'ailleurs appelée "les flammes du dragon" : C'est comme si en quelque sorte Siegfried s'est approprié la bête, à l'instar du Siegfried mythologique, et comme beaucoup de héros de la mythologie scandinave (ou même greco romaine, c'est très courant ; On pense à Héraklès dont le corps était recouvert par la peau du lion de Némée qu'il a lui-même tué et si on revient à Saint Seiya cette fois cette dernière représenterait un peu l'armure du Lion d'aiolia ! )

Ci-dessous : L'armure divine d'alpha dans la série ( armure de Siegfried )
Image


Bref , beaucoup de clin d'oeil à tout ça dans Saint Seiya. Or je ne voudrais pas finir par ça et enchainer brièvement avec les parallèles aux univers de Tolkien cette fois (tant pis je fais un peu de HS mais il y a autant de fans de Tolkien que de fans de Saint Seiya sur le forum donc ça fera pas de mal de rappeler un peu les bases et les sources d'inspiration de notre écrivain culte ! ^^ )

Quand les mythes scandinaves inspirent Tolkien et la fantasy moderne

Tous les amoureux du seigneur des anneaux auront bien sur remarqué les similitudes , aussi bien avec l'oeuvre maîtresse de Tolkien (le seigneur des anneaux, donc) mais aussi avec le silmarillion dans laquelle la mythologie et l'Histoire des terres du milieu est détaillée depuis ses origines.

on pense immédiatement :

:arrow: d'une part à cet anneau de Sauron qui, comme il a été dit, nous rappelle fortement l'anneau des Nibelungen (pouvoir d'attraction, pouvoir de corrompre les coeurs, dans les deux cas l'anneau provoque la fin d'un Âge et le début d'un nouvel Âge).

:arrow: le heaume de Siegfried qui lui permet de changer d'apparence rappelle étrangement le heaume porté par un autre héros des récits de Tolkien : Túrin Turambar ( ayant vécu au Premier Âge et dont les aventures sont narrées à la fois dans le silmarillion et dans le roman Les enfants de Hùrin ainsi que dans certains lais - lire : Les lai du Beleriand ). Ce heaume qui est au passage appelé le heaume du dragon de Hador.

:arrow: Siegfried lui-même avec son destin tragique rappelle un peu Túrin Turambar dans le silmarillion, rattrapé par le destin lui aussi, et autre vainqueur de dragon célèbre (Túrin vainqueur de Glaurung )

:arrow: Mime est d'ailleurs un personnage qui existe aussi dans l'histoire de Túrin chez Tolkien et il s'agit là-aussi d'un nain qui trahit (malgré lui) Túrin en révélant le secret de son repère aux forces maléfiques de Morgoth. Son orthographe est un peu différente ( Mim ).
Dans le silmarillion Túrin échappe par miracle au piège, et se venge en tuant Mim (comme Siegfried qui échappe au piège tendu par Mime , se venge en le tuant lui-même, c'est assez flagrant de ressemblance)

:arrow: le dragon Fafnir gardant jalousement son trésor rappelle Smaug (le dragon de Bilbo le hobbit, mais il rappelle aussi Glaurung, le dragon vaincu par Túrin Turambar évoqué précédemment , lorsque ce dernier veille sur le trésor de Nargothrond, grande cité elfique qu'il a contribué à faire chuter)

:arrow: les vierges guerrières dans la mythologie germanique (walkiries) et notamment Brunnhilde rappellent un peu Eowyn (une autre vierge combattante !) et si on pousse un peu le parallèle on pourrait dire qu'Aragorn est une autre espèce de Siegfried !

:arrow: l'épée d'Odin reforgée rappelle l'épée d'Aragorn reforgée (Narsil jadis, reforgée sous forme d'Anduril dans Le retour du roi) ; Dans les deux cas celui qui la reforge est un puissant héros au coeur pur et noble.

:arrow: la liaison incestueuse Sigmund / Sieglinde n'est pas sans rappeler celle de Túrin avec sa soeur Niennor Niniel qu'il épouse sans le savoir, dans le silmarillion.

:arrow: ensuite le crépuscule des dieux dans la mythologie nordique rappelle un peu le "crépuscule des elfes" chez Tolkien : dans les deux cas on a ensuite un nouvel âge avec l'avènement des humains, la fin d'une sorte d'age d'or (celui des Ases, les dieux d'Asgard dans la mythologie nordique, celui des elfes dans les mondes de Tolkien mais aussi des divinités de Valinor de plus en plus retirées et loin des affaires du monde)

Il y aurait sans doute bien d'autres analogies en creusant ! On pourra évidemment débattre de cela et comme il y a beaucoup de fans de Saint Seiya sur le forum, de mythologie, ET de Tolkien connaissant ses inspirations, ça pourra faire un bon gros débat sur les références croisées, sur les non-ressemblances aussi car dans l'une et l'autre oeuvre on le voit bien, il s'agit d'inspirations mais avec aussi de profondes divergences, des choses propres à saint seiya, propres aux récits de Tolkien et qui les rendent uniques. L'accusation que font parfois certains de repompages, de copier-coller est injuste et naïve. C'est entre autre ça que j'aborderai dans le paragraphe qui vient.


La force d'un mythe ( et autres éléments de comparaison avec Saint Seiya )

Image

On a vu dans tout ce qui précède à quel point l'histoire de Siegfried et de Brunnhilde peut se résumer dans la phrase "Grand est le charme du désir, plus grande est la force de renoncement" !. Siegfried le vainqueur du dragon, l'être quasi immortel au courage infini qui a réussi à reforger l'épée d'Odin , qui a presque réussi à triompher de tout par sa force et sa bravoure ... lui si brave et victorieux en presque tout, sauf de son amour pour une femme qui le conduira malgré elle à sa perte en révélant à Hagen sa faiblesse...

Parallèle très clair avec Saint Seiya où Siegfried, le plus puissant des huit guerriers divins est conduit à sa perte par Hilda, à cause de son amour pour elle qui l'aveugle complètement. Hilda, de même, ne souhaite pas sa perte mais est trompée par l'anneau et la tragédie les emporte tous les deux, l'un dans la mort, l'autre dans le chagrin éternel.

Ci-dessous : Représentation de Siegfried et Hilda version Saint Seiya par Marie-Christine, une fanartiste

Image

Ces grands mythes, l'anneau des Nibelungen (mis en musique par Wagner , mis en poèmes et autre) , ces légendes inspirant littérature (Tolkien), dessins animés (Saint Seiya ...) sont là pour nous rappeler sans cesse combien il est parfois difficile d'infléchir un destin tragique, comment les hommes sont sujets à leurs propres démons, le pouvoir de l'anneau qui symbolise l'attraction pour le Mal en général, la volonté de Pouvoir ou de Puissance Absolue, l'Amour aveugle pour une jolie femme etc.

Dans Saint Seiya , il est toujours possible d'infléchir le destin par le courage l'abnégation, et parfois une petite dose de folie pour entreprendre une mission qui semblait perdue d'avance ... Seiya et ses amis, modestes chevaliers de bronze réussissent mieux que Siegfried le plus puissant serviteur d'Asgard à faire triompher la vérité et à ramener l'ordre. Chez Tolkien, des petits êtres simples, généreux et au coeur pur, des petits bonhommes issus d'un petit peuple oublié de tous , les hobbits, arrivent à changer par leur courage et la pureté de leur sentiment le destin d'une guerre qui résonne encore dans tout l'Univers. Toutes ces histoires sont tellement empruntes de vérité et de morale qu'elles devraient nous guider sans cesse pour affronter les difficultés de notre propre réalité ... Il m'a semblé bon de rappeler au moins une fois vaguement sur ce forum qui est censé être un point de rendez vous de la communauté des fans de Saint seiya et de la communauté des fans de Tolkien, de rappeler un peu ces mythes nordiques qui ont inspiré fortement les deux histoires !! Pour notre plus grand bonheur ! ( En tout cas qui ont inspiré une partie de ces histoires car évidemment les influences chez Tolkien sont très nombreuses et pour Saint Seiya les mythes nordiques n'imprègnent qu'un seul des nombreux chapitres de l'oeuvre : le chapitre Asgard, mais il a beaucoup marqué les esprits en France ).

Certaines mauvaises langues et racontars sur le net réduisent parfois Tolkien à de la réutilisation (copier coller) de ces grands mythes de l'humanité (petite remarque visant notamment un ancien membre titilleur du forum qui s'employait à répandre cette idée :mrgreen: ) d'autres disent pour se moquer aussi de Saint Seiya que c'est un mélange un peu cosmique, fou et absurde de plusieurs mythes et légendes, ces allégations sont déplacées, et c'est dénigrer je pense toutes les subtilités de ces oeuvres somptueuses et chacune belles à leur manière sur leurs supports respectifs, dans leurs genres respectifs (dans les deux cas, je suis autant amoureux de l'une que de l'autre) :

Les anciens mythes , qu'ils soient grecs, nordiques ou autres ne sont pas morts ! ils vivent encore dans certains dessins animés , certains mangas, ou certaines oeuvres littéraires , ils sont même multipliés par cent lors de la genèse de nouveaux genres (comme la fantasy , genre largement amorcé par Tolkien), ce n'est pas du repompage, c'est à la fois une manière de ne pas les oublier, de les rendre accessible à un public encore plus large ( car on a envie de creuser les inspirations, ce qui peut amener à revenir aux sources en faisant des recherches) , et aussi de les sublimer voire les réinventer pour élaborer des histoires qui nous ébranlent parfois encore plus que les légendes source !
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

LES ATTAQUES DE SIEGFRIED


:arrow: Odin Sword (version française : L'épée d'Odin)

Image

Cette attaque consiste pour Siegfried à pointer son adversaire de son index, et à tracer un cercle autour de lui à distance. Le sol semble alors s'entrouvrir et laisser échapper une puissante énergie et nombre de débris coupants qui lacèrent l'adversaire et le projettent en l'air. Cette attaque de part son nom (L'épée d'Odin) semble faire référence à la fameuse épée Balmung (dont il a été question précédemment) même si pour le coup son utilisation dans ce contexte fait un peu doublon avec la véritable épée Balmung incluse dans l'armure d'Odin (que plus tard Seiya revêt dans l'épisode 99)




:arrow: Dragon Bravest Blizzard ( version française : "Que les flammes du Dragon te consument")

Image

Cette attaque n'est pas sans rappeler la célèbre attaque de Shiryu : La colère du Dragon (Rozan Sho Ryu Ha) et possède le même point faible : Lorsqu'il la déclenche, Siegfried concentre son énergie mais pendant une fraction de seconde il baisse sa garde, rendant vulnérable la zone où se situe son coeur.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

ALLUSIONS A SIEGFRIED DANS SAINT SEIYA SOUL OF GOLD

Image


Dans l'anime Saint Seiya Soul of Gold, nous faisons connaissance avec le frère de Siegfried : Sigmund de Grani (voir sa fiche )

Ce dernier est l'un des nouveaux guerriers divins d'Asgard, au service d'Andréas Riise. Il garde la chambre Niflheimr dans l'arbre sacré Yggdrasil. A la différence du guerrier divin Surt d'Eikthyrnir, Sigmund plaide pour les combats loyaux, et n'apprécie pas les coups bas et les pièges. Depuis la mort de son frère, Sigmund voue une haine tenace à l'égard des chevaliers d'Athéna et il fera notamment preuve d'une grande hostilité face au chevalier d'or camus du Verseau, bien que ce dernier se prétende l'ami de Surt. Sigmund affronte Milo puis Saga, aidé en celà de Surt et de Camus passé à cet instant de l'histoire du côté ennemi. Les deux Gold saints parviendront cependant à s'échapper. Par la suite Sigmund affrontera Saga une nouvelle fois, mais il sera interrompu par l'apparition sur le champ de bataille de l'armure de Siegfried, son frère (l'armure divine d'alpha) ; L'âme de Siegfried entre alors en communication avec lui et le dissuade de terminer ce combat.

Cependant Andreas le transforma en Berserk. L'âme de Sigmund demanda alors à Saga de le tuer. Celui-ci refuse cependant en détruisant juste l'armure de Sigmund, en utilisant la puissance de l'Armure Divine des Gémeaux avec l'attaque de la "Galaxian Explosion". L'âme de Siegfried lui sourit alors, signifiant qu'il lui donnait son pardon.

On peut noter que dans la mythologie nordique, Sigmund est le père de Sigurd / Siegfried, et non son frère comme dans la série Saint Seiya.
Dans Soul of Gold, on peut voir le guerrier divin combattre avec une arme, une épée en l'occurence. Il s'agit d'un clin d'oeil à l'épée Gram (autre nom de Balmung) l'épée mythique qui fut promise à Sigmund par Odin. Sigmund l'avait gagné car il était le seul à avoir réussi à la retirer d'un arbre où elle était plantée (cette légende rappelle certaines légendes autour de l'épée Excalibur du roi Arthur dans la matière de Bretagne ... )

La créature associée à l'armure de Sigmund, Grani, est le cheval du héros Sigmund dans la mythologie nordique. Il est le descendant de Sleipnir, le cheval à 8 pattes d'Odin, cheval qui dans Saint Seiya correspond à la forme de l'armure de Hagen.


Ci-dessous : Un fanwork représentant Siegfried et son frère Sigmund (auteur : MCAshe )

Image

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

ASTRONOMIE : L'ETOILE DE DUBHE


Dubhe est l'étoile d'Alpha de la constellation de la Grande Ourse (ou Grand Chariot). Sa désignation de Alpha dans le catalogue de Bayer pourrait laisser croire que c'est l'étoile la plus brillante de la constellation (ce que nous laisse d'ailleurs penser Saint Seiya avec la position prédominante de Siegfried parmi les guerriers divins) ; Or en réalité Dubhé n'est que la deuxième étoile la plus brillante de la constellation.

Elle forme une partie du Chariot, et elle est la plus septentrionale des deux étoiles pointeuses, les deux étoiles de la Grande Ourse qui pointent en direction de l'étoile polaire (α Ursae Minoris, ou "alpha de la Petite Ourse").

Image


Ce schéma où l'on peut voir clairement comme Dubhé (l'étoile de Siegfried dans Saint Seiya) et Merak (l'étoile de Hagen) permettent de repérer l'étoile Polaire (l'étoile de Hilda) nous ramène sans doute au lien primordial entre ces trois personnages dans la série.

Son nom signifie "le dos du Grand Ours" en arabe("thahr al dubb al akbar"). C'est une géante rouge de magnitude apparente 1,9 (c'est à dire la magnitude vue de la Terre par opposition à la magnitude réelle dite absolue). Ci-dessous : une photo de cette étoile (source)
Image

Dubhe brille environ 190 fois plus que le Soleil en réalité. Elle est située à 29 parsecs (94 années-lumières) de nous et elle a deux étoiles compagnons (Hé oui ! contrairement à ce qu'on croit souvent Mizar et Alcor n'est pas le seul couple de la Grande Ourse, même si c'est le plus célèbre car le seul qu'on peut "séparer" à l'oeil nu ou aux jumelles. Les étoiles doubles, triples - ou avec plus de compagnons - sont légion dans le ciel). Les trois composantes de Dubhé sont nommées : Dubhé A (une étoile qui a évolué en une étoile en phase de combustion d'hélium), Dubhé B (une étoile de la séquence principale qui orbite à une distance de 20 unités astronomiques de la première, soit 20 fois l'équivalent de la distance terre-soleil), et enfin Dubhé C (qui se situe elle à une distance de 8000 Unités Astronomiques).

Au Japon la constellation de la Grande Ourse est surnommée « Louche du Nord » 北斗 (hokutô) - oui hokutô comme le nom qu'on retrouve dans un autre manga célèbre, vous comprendrez aisément pourquoi ^^ ) ; dans le Japon médiéval, chacune des sept étoiles principales de la grande Ourse portait un nom traditionnel, noms souvent hérités eux-mêmes de la Chine ancienne : L'étoile de Dubhe était nommée sû (littéralement le « Pivot »)

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

L'ARMURE DIVINE D'ALPHA DE SIEGFRIED (Alpha Robe)


Image

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

DOUBLAGE DE SIEGFRIED


:arrow: Dans la version japonaise
Image
C'est Akira Kamiya qui interprète Siegfried dans la série, ainsi que le Chevalier d'Argent Algol de Persée dans le chapitre Sanctuaire mais aussi Atlas dans le troisième film. Parmi ses autres participations célèbres on citera Maison Ikkoku (Juliette je t'aime) où il double Shun, Les Chroniques des guerres de Lodoss (il est la voix du fameux chevalier Ashram !). Citons aussi son personnage de Ryô Saeba dans City Hunter (Nicky Larson en VF), ainsi que Kenshirô dans Ken le survivant, le Professeur Tomoe dans Sailor Moon ou encore Kogoro Mouri dans Detective Conan ... Notons qu'il a arrêté sa carrière et qu'il est aujourd'hui à la retraite, devant donc être remplacé sur certains rôles et ce fut notamment le cas pour Siegfried lors de ses apparitions dans les jeux vidéos tirés de la série.


Image
Le personnage y est alors interprété par Mitsuaki Madono, à qui on doit notamment les voix de Kon dans Bleach, Tohru Adachi dans Persona 4, Kagemune dans Sword Art Online ou encore Kaname Ohgi dans Code Geass.


:arrow: Doublages français

Image
Edgard Givry double Siegfried au début de la saga Asgard (episodes 75 à 77), où il avait été appelé à cause de l'absence de Eric Legrand (on peut en effet remarquer aussi sur ces épisodes que Seiya n'a pas sa voix habituelle 8-) ). Hormis cette participation sur Saint Seiya, Edgard Givry est très connu aussi pour être la voix de McGyver ou encore de John Malkovitch. Il a également pu être vu en chair et en os dans Le Dîner de cons, Le Jaguar, La tour Montparnasse Infernale, Le Placard et d'autres films.

Image
Serge Bourrier double Siegfried dans les principaux épisodes du chapitre Asgard où il apparaît, notamment sur les épisodes 95, 96 et 97. Il est l'un des comédiens de doublages habituels de Saint Seiya et fait un grand nombre de personnages notamment Milo (dont il était la deuxième voix, ce dernier étant parfois doublé par Henry Djanik). C'est aussi et surtout la voix de Shun, celle de Poséidon / Julian Solo, de Aiolos, Camus, Hagen, Isaac du Kraken, Jabu de la licorne (deuxième voix), Misty du lézard, Jamian du corbeau, Arachnée de la Tarentule, Agora le disciple de Shaka, Andromède noir, Dragon noir, le Chevalier des Abysses de la Pieuvre, Babel, Algol de Persée, Arguetti, Jango de l'île de la mort, Gigars le chambellan, et occasionnellement celle de Saga, le Grand Pope, dont il partage le doublage selon les épisodes avec Henry Djanik et d'autres. Il a participé plus récemment au doublage de Saint Seiya The Lost Canvas (il est la voix de Sage / le grand pope).
Parmi ses autres séries, c'est par exemple Monsieur Théorème dans Mes Tendres Années ...

Plus d'informations sur sa fiche : https://www.les-ailes-immortelles.net/forum/viewtopic.php?f=312&t=11217

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

MERCHANDIZING, FIGURINES AUTOUR DE SIEGFRIED


Quelques photos de la figurine Myth Cloth de Siegfried ( ce paragraphe sera complété plus tard ! )

Image Image


Je poste aussi une photo de Siegfried avec les autres guerriers divins d'Asgard dans un décor réalisé par un certain Raky (Il s'agit toujours des figurines de la gamme Myth Cloth)
source de l'image : rakycreation.over-blog.com

Image

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

COSPLAYS DE SIEGFRIED


Section qui sera enrichie plus tard, en attendant je vous laisse en compagnie de ces deux cosplayeurs de Siegfried et Hilda !

Image

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

ARTWORKS DIVERS DE SIEGFRIED


Image
fanwork par Riv, cliquez pour agrandir


Je voulais introduire cette section par ce petit dessin en noir et blanc réalisé il y a fort longtemps par une amie internaute (Riv du SDASG, si tu m'entends ^^ ) afin de lui rendre hommage car elle aimait la série et ce personnage. Siegfried est un personnage qui inspire souvent les fanartistes. Je vous laisse vous ballader dans cette petite sélection d'oeuvres provenant de diverses sources. On commence par 3 illustrations issues des Galaxy Cards (des cartes pour un jeu japonais pour téléphones mobiles)

Image Image Image Image


On continue avec quelques oeuvres de fanartistes (respectivement Francisco Etchart, NZO68, Vanderll ) ; cliquez pour agrandir

Image Image Image


Quelques fanworks rendant hommage au couple Siegfried / Hilda (plus ou moins décalés!)


Image


Image Image Image Image



Siegfried dans la fanBD Océan Chapter.

L'Océan Chapter est un projet très intéressant de fanBD développé par Ouv (ancien membre de l'époque du forum des sites Saint Seiya) L'histoire (évidemment imaginaire et non canonique) raconte une bataille entre les chevaliers d'Athéna et les guerriers au service du dieu Océan, des guerriers appelés océanides et recouverts de belles armures bleutés appelées aubes. La bataille est censée se déroule après le chapitre Poséidon et avant le chapitre d'Hadès. Voir le topic du forum

Dans cette histoire, en plus de découvrir foultitude de nouveaux personnages au service d'Océan, nous pouvons assister au retour des guerriers divins d'asgard, qu'Océan ressuscite un peu comme Hadès le fera plus tard avec les chevaliers d'or renégats. Les guerriers divins combattent au cours de la bataille contre les chevaliers d'Athéna et ils sont pour l'occasion recouverts de nouvelles armures très belles (chapeau à Ouv pour les avoir dessiné et imaginé). Siegfried quant à lui porte l'aube de l'océanide Eurynome dont je vous laisse admirer l'illustration ci-dessous (cliquez pour agrandir)

Image

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

CHRONOLOGIE DE SES APPARITIONS DANS LA SERIE


Siegfried apparaît pour la première fois dans l'épisode 74, juste après la bataille du sanctuaire et à l'aube de celle d'Asgard : Dans les plaines glacées d'Asgard, alors que la princesse Hilda vient d'être envoûtée par le pouvoir de l'anneau que lui a mis de force Poséidon, ce dernier invoque le réveil de la légendaire armure divine d'Alpha qui est détenue par Siegfried, le plus valeureux des guerriers divins. Cette armure est censée représenter le dragon Fáfnir de la mythologie scandinave, fils de Hreidmar ...

Image


On retrouve Siegfried dans l'épisode suivant (75) : En compagnie des autres guerriers divins, il protège la princesse Polaris sur son cheval et tous entourent la prêtresse d'Odin alors qu'Athéna et ses chevaliers sacrés viennent d'apparaître au royaume d'Asgard. Tous se jaugent alors et confrontent leur cosmos. Siegfried confronte son énergie à celle de Seiya de Pégase en particulier, le défiant du regard. Mais sur un ordre d'Hilda lui et les autres guerriers divins regagnent le palais : le véritable combat aura lieu plus tard ...

Durant toute la bataille d'Asgard on découvrira que Siegfried est le plus fidèle de tous les guerriers divins d'Hilda, et qu'il semble détenir la place la plus élevée dans la hiérarchie. Il donne souvent des conseils à Hilda sur la conduite de la bataille, conseils que cette dernière écoute ou pas selon son humeur et son caractère. Ce dernier a en effet bien changé à cause du pouvoir de l'anneau des Nibelungen, ce que Siegfried ressent de plus en plus avec inquiétude.

Dans l'épisode 81, on retrouve Siegfried lors d'un flashback avec un autre guerrier divin, Hagen de Mairak, guerrier divin de Beta. On peut découvrir qu'une amitié profonde relie les deux hommes et qu'ils sont tous les deux fortement épris des deux soeurs respectivement Hilda et Flam (Freya en VO).
La mort d'Hagen qui interviendra durant la bataille d'Asgard lors de la confrontation de ce dernier avec Hyoga en apparaît d'autant plus dramatiqu, Siegfried perdant un ami très cher dans cette guerre aux allures absurdes.

On retrouvera par la suite Siegfried, le plus souvent agenouillé devant une Hilda devenue très autoritaire, en signe de respect, attendant son heure dans la bataille, et assistant notamment avec inquiétude aux manigances du sournois Alberich, lequel échouera comme tous les autres à faire tomber les gardiens d'Athéna. Siegfried assiste ensuite passif à l'entrée en scène du 8ème guerrier divin : Bud d'Alcor le jumeau de Sid, inconnu au bataillon jusque là, et qui est censé leur faire mordre la poussière et dont Hilda connaissait l'existence. Siegfried découvre ainsi de plus en plus la personnalité retorde de sa souveraine, capable de coups machiavéliques. Mais Bud qui échoue aussi ...

Siegfried commence dans ces épisodes à s'interroger de plus en plus sur le changement de personnalité d'Hilda, perfide au point de tromper ses amis afin de mieux tromper ses ennemis. On peut imaginer à quel point cette attitude tranche avec le sens de la fidélité, de l'honneur et du devoir infaillible qui caractérise Siegfried qui semble un modèle du genre. Mais fidèle jusqu'au bout (et amoureux) il se taira et le moment venu, ira à son tour sur le champ de bataille, prêt à servir Asgard et sa souveraine jusqu'au triomphe ou la mort ...

Ainsi dans l'épisode 95 Siegfried entre enfin réellement en scène en tant que dernier rempart d'Hilda. Le combat avec les chevaliers d'Athéna revêt une importance particulière car s'il tombe, ces derniers auront le champ libre pour achever leur quête. La lutte a lieu sur l'autel d'Odin non loin de la statue sacrée du dieu d'Asgard qui domine le Walhalla (palais d'Hilda).

Durant ce combat le spectateur découvre la force impressionnante du guerrier divin lequel parvient sans très facilement à battre Hyoga et Shun grâce à son attaque de l'épée d'Odin, et lors d'un face à face magistral avec le pourtant coriace Ikki du Phoenix, le tout dans une lutte brève mais épique au-dessus des toits couverts de neige et des clochers d'Asgard. (Bravo au passage à l'équipe de production pour ce grand moment sublimé par les musiques de Seiji Yokoyama).

Image


Siegfried affronte ensuite Seiya de Pégase et parvient à son tour à battre ce dernier, mais le saint de pégase en faisant preuve de courage et d'abnégation comme à ses habitudes ne lâche jamais le morceau. Sa bravoure et son sens du sacrifice envers Athéna ébranle au fond de lui Siegfried et lui rappelle sans doute son propre lien très fort à Hilda ("Pourquoi suis-je obligé de me battre contre de tels hommes, je les admire, je les respecte")

Dans l'épisode suivant (96) a lieu le face à face entre Siegfried et Shiryu : l'autre chevalier du dragon (Siegfried correspondant au guerrier qui dans la mythologie nordique a vaincu le dragon Fafnir, et qui fut recouvert ensuite des pieds a la tête du sang de la bête, devenant ensuite invulnérable et son armure représente en l'occurrence ce terrible dragon).

Le combat entre Siegfried et Shiryu est âpre et longtemps indécis, mais Shiryu finit par découvrir la faille du guerrier divin : se rappelant d'une fable de son vieux maître (celle de l'épée à double tranchant qui symbolise le fait que même les armes les plus redoutables ont un point faible et peuvent être retournées contre leur détenteur) Shiryû, qui se souvient de son propre point faible similaire, finit par comprendre que Siegfried baisse sa garde pendant une millième de seconde en portant son attaque des flammes du dragon (Dragon Bravest Blizzard en VO)

Mais Shiryu n'a pas le temps de retourner ce combat à son avantage, et il s'écroule, à bout de force. Il parvient cependant à révèler à Seiya la manière de battre Siegfried, et le saint de Pégase se relève alors, pour reprendre le combat avec l'énergie du désespoir. Grâce aux précieuses informations fournies par son ami Shiryu, et à l'aide des cosmo-énergies fusionnelles de ses amis, Seiya parvient à porter un coup qu'on croit fatal à Siegfried qui s'effondre.

Mais à cet instant surgit un autre personnage sur le théâtre des opérations : le général Sorrento de la sirène (traduit de manière erronée par Sirène de Sorrente dans la version française) ; Sorrento est un messager du dieu des océans : Poséidon et il révèle alors toute la vérité sur le sort tragique d'Hilda, puis s'apprête à réaliser lui-même le travail que les guerriers divins se sont montrés incapables de mener : tuer les chevaliers d'Athéna.

En entendant ces paroles alors qu'il n'était pas tout à fait mort, Siegfried comprend son erreur monumentale : Aveuglé par l'amour qu'il portait à la princesse Hilda et par son sens du devoir sans borne il n'a pas été capable de sentir que sa souveraine était manipulée et qu'elle menait une guerre injustifiée contre Athéna. Souhaitant alors se racheter il confie de lui-même son saphir d'Odin à Seiya, complétant la collection de ce dernier ! Puis il se sacrifie dans un geste de bravoure héroïque pour Sorrento, après s'être crevé les tympans pour ne plus entendre la musique ensorcelante de sa flûte.
Siegfried agrippe alors Sorrento et décolle avec ce dernier vers le ciel, utilisant une attaque qui ressemble fort à l'Ultime dragon que Shiryu avait utilisé contre le chevalier du Capricorne. Siegfried et Sorrento se retrouvent alors dans le firmament dans une scène à la fois déchirante et belle par l'esprit de sacrifice du guerrier divin, pour ce qui restera comme l'un des moments anthologiques de l'anime Saint Seiya. Tous deux sont condamnés à finir en poussières d'étoile dans le cosmos. Siegfried, fier de se racheter pour sauver son pays Asgard qu'il aime plus que tout, confie ainsi sa patrie à Seiya en mourant, tout en espèrant que son geste permettra à Hilda d'être sauvée et le plan machiavélique de Poséidon mis à bas. Avant de mourir et alors qu'il s'élève avec Sorento dans les cieux, Siegfried lance un adieu à tous ses amis morts, les autres guerriers divins eux aussi sacrifiés de manière absurde. Poignant ...

Image


A cet instant de l'anime le spectateur croit Sorrento mort avec Siegfried. On découvrira en fait dans le chapitre Poséidon (épisode 110) que ce dernier parvint à survivre et qu'il arrivera à se débarrasser de l'étreinte de Siegfried pour redescendre sur Terre. Le sacrifice de Siegfried n'en garde pas moins tout son impact et sa charge émotionnelle, car il aura permis d'écarter Sorento pour le temps necessaire à Seiya et aux autres de mettre un point final à la bataille d'Asgard.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

LA PERSONNALITE DE SIEGFRIED


Image


Siegfried a été élevé au sein de l'élite d'Asgard. On dit souvent que l'amour rend aveugle les hommes : ce combattant tragique en est l'illustration la plus flagrante. Même lorsqu'il ressent à quel point l'attitude d'Hilda semble violer ses principes profonds, il continue à la servir avec une loyauté sans faille. On comprend alors à quel point il a du être déchiré en apprenant la vérité par la bouche de Sorrento : Il se retrouve alors obligé de trahir Hilda s'il ne veut pas être sali par le crime de l'injustice. Car servir Poséidon conduit à la perte d'Asgard et Siegfried le comprend immédiatement : "Princese Hilda pour la première fois de ma vie je vais vous désobéir mais c'est pour votre propre bien".

Son geste sera salutaire et il pourra sans doute ensuite contempler du firmament son royaume restauré et la paix restaurée ainsi que la chute de Poséidon. Si nous étions dans la mythologie nordiques, ce personnage aurait sans doute terminé au Walhalla au côté d'Odin et de tous les autres valeureux guerriers morts héroïquement au combat ^^

Lorsqu'il était plus jeune avant de devenir le guerrier divin d'Alpha, Siegfried en compagnie de Hagen fréquentait beaucoup la princesse Hilda et sa soeur Flam (Freya) et tous deux aimaient à se promener avec les deux princesses les jardins du palais royal. Ils affirmaient que plus tard ils protégeraient les deux soeurs de leur vie s'il le faut et toute leur existence serait consacrée à honorer ce serment de fidélité. Serment fait sous le poids de l'amour, et qui fait beaucoup héros à certaines relations qu'on peut trouver dans les romans courtois je trouve. On sait par la suite combien ce serment s'avèrera tragique.

Ci-dessous : un fanart réalisé par Marie Christine, une fan de la série, de ces moments entre Siegfried et Hilda.


Siegfried et les autres


:arrow: Siegfried et Hagen

Image

Hagen de Mairak est le meilleur ami de Siegfried au royaume d'Asgard. Tous deux partagent l'amour des deux soeurs Hilda et Flam (Freya). Lorsque Siegfried terrasse Seiya (épisode 95) et voit les saphirs d'Odin s'éparpiller sur le sol, son premier geste est de ramasser la pierre d'Hagen, ce qui provoque en lui un immense sentiment de tristesse pour son ami. En repensant au passé et au bon vieux temps où lui, Hagen, Hilda et Flam vivaient heureux à Asgard, il en vient à s'interroger sur le sens de cette guerre ...

:arrow: Siegfried et Syd de Mizar

Image

Siegfried et Syd de Mizar semblent également être de bons amis et assez proches, étant tous deux de lignée noble et proches de l'entourage de la princesse Hilda. Siegfried affirme de Syd qu'il est "le plus puissant guerrier divin après lui-même" ce qui en dit long sur l'estime qu'il lui porte.

:arrow: Siegfried et Alberich de Megrez

Image

Par contre, Albérich et Siegfried se détestent depuis toujours : tout d'abord parcequ'ils sont de personnalité complètement opposée : Albérich est fourbe, lâche, machiavélique alors que Siegfried est noble courageux, brave, fier, droit et juste. Hilda a toujours préféré Siegfried mais depuis qu'elle est sous influence de l'anneau elle accorde de plus en plus de crédit aux paroles d'Albérich le manipulateur, ce dernier n'ayant pourtant comme but que de la tuer après le conflit pour prendre le pouvoir lui-même. Albérich est le seul guerrier divin à la personnalité véritablement négative et pourrait être mis en parallèle avec Masque de Mort parmi les chevaliers d'or pendant la Bataille du Sanctuaire (la plupart des autres chevaliers d'or étant trompés par le pope, lui le servait en connaissance de cause). Siegfried ne rêve que de provoquer en duel Albérich pour lui régler son compte mais les chevaliers d'Athéna le tueront à sa place et Albérich sera sans doute le seul guerrier divin dont Siegfried ne regretta pas la mort !!

Siegfried n'aime pas trop le jumeau de Syd : Bud d'Alcor.. Tout d'abord parcequ'il est au départ plus que surpris de la révélation de son existence par Hilda. Mais surtout parcequ'il n'approuve pas le fait qu'un homme indigne au point de vivre caché dans l'ombre de son frère s'acquitte ensuite du titre honorifique de guerrier divin qui signifie tant pour Siegfried. Par ailleurs Bud viole parfois les lois de la chevalerie (comme le fait d'attaquer ses adversaires de dos par surprise) ce qui contraste avec les idéaux de Siegfried, lequel s'attache à respecter ses adversaires.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

up

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

up

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » sam. févr. 21, 2015 2:20 pm

up

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » jeu. mai 12, 2016 7:39 pm

Bon voilà j'ai commencé à plancher sur Siegfried, mais il y a pas mal de choses à compléter ^^ Je terminerai la fiche dans la semaine
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Somewhere
Thingol et Melian
Thingol et Melian
Avatar du membre
Messages : 67200
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar Somewhere » jeu. mai 12, 2016 7:55 pm

Ah beau boulot là-dessus aussi. :super:
~ Je n'ai pas peur d'un adversaire qui peut voir le futur, car mes adversaires n'ont pas de futur ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » jeu. mai 12, 2016 11:32 pm

oui merci, je complèterai plus tard. Je pense faire en parallèle les fiches sur Hilda et Sigmund (de Soul of Gold) maintenant que je suis lancé la-dessus. Siegfried est un personnage que j'aime bien il était dommage qu'il n'ait pas encore sa fiche. N'hésitez pas à donner votre retour sur le personnage
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Bélier Aries
Pallasbelda
Pallasbelda
Avatar du membre
Messages : 7626
Enregistré le : jeu. janv. 07, 2016 12:11 pm
Localisation : Dans un monde parallèle, Rodorio, Mont Olympe
Gender :

Re: Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar Bélier Aries » jeu. mai 12, 2016 11:33 pm

Très belle fiche, et j'aime beaucoup Siegfried aussi
Je suis une fille
Ne vous fiez pas à mon pseudo : je suis capricorne
Suite à un problème familial (hospitalisation de mon père), je suivrai le forum de loin pendant quelques temps
Absente pour une durée indéterminée

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » ven. mai 13, 2016 12:41 pm

Sa relation à Hilda rappelle celle de Seiya à Saori mais aussi Titan avec Pallas (dans Omega) ; je me demande si pour ce dernier couple ils ne s'en sont pas un peu inspirés. Mais je préfère Siegfried, pour ma part.

Sinon j'ai trouvé aussi une image étrange, apparemment c'est Siegfried dessiné à la manière de l'épisode G (mais je ne sais pas trop si c'est officiel) Il me semble qu'on avait déjà posté cette image

Image
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Chernabog
dieu rebelle
dieu rebelle
Avatar du membre
Messages : 8534
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar Chernabog » ven. mai 13, 2016 6:49 pm

Petits ajouts et/ou corrections sur le doublage, notamment avec l'ajout de la voix japonaise dans "Soldier's Soul" (cela dit, j'ai mis "dans les jeux vidéos" car ça parait évident que ce sera la même voix dans les futurs jeux), le grand Akira Kamiya, à la retraite, ayant été remplacé (assez piètrement du peu que j'en ai entendu).

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Siegfried de Dubhé, guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » ven. mai 13, 2016 8:03 pm

cool merci, ah oui j'oublie toujours de parler des jeux d'ailleurs on pourrait en souffler deux mots dans la fiche
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 357011
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Siegfried de Dubhe, Guerrier divin d'Alpha

Messagepar phoenlx » mar. janv. 01, 2019 11:41 am

Il faudra un jour compléter cette fiche du forum
en attendant, je vous partage un beau fanwork de ce guerrier divin réalisé par Mamoru Yokota

Image
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Somewhere
Thingol et Melian
Thingol et Melian
Avatar du membre
Messages : 67200
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Siegfried de Dubhe, Guerrier divin d'Alpha

Messagepar Somewhere » ven. déc. 04, 2020 5:09 pm

Vidéo de La Chaîne Nébulaire sur Siegfried !


Aries Phoenix
Le 4ème âge
Le 4ème âge
Avatar du membre
Messages : 29149
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Siegfried de Dubhe, Guerrier divin d'Alpha

Messagepar Aries Phoenix » ven. déc. 04, 2020 5:56 pm

Très chouette vidéo :super:

J'aime bien Sigfried, mais sans être un fanboy. C'est peut-être un guerrier trop parfait, trop puissant, trop invincible, bref il est un peu too much quoi :mrgreen: Après, c'est logique avec sa légende, mais quand-même. Et puis le coup du parallèle avec Shiryu, ça va trop loin je trouve. Même point faible et même sacrifice, je me demande à la limite pourquoi les réalisateurs ont fait ce choix...
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Pulsion
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 1668
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: Siegfried de Dubhe, Guerrier divin d'Alpha

Messagepar Pulsion » ven. déc. 04, 2020 6:08 pm

Quand on voit arriver Siegfried, s'avancer progressivement vers les bronze saints, le bruit de ses pas, c'est de la classe brute, une puissance affolante. Syd et Mime n'ont pas cette aura de seigneur par exemple. Thor de son côté est très impressionnant physiquement, une armure que je trouve très réussie, etc, mais Siegried arrive à concilier une prestance de dingue et une puissance d'attaque redoutable. Respect, chapeau bas.
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

Aries Phoenix
Le 4ème âge
Le 4ème âge
Avatar du membre
Messages : 29149
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Siegfried de Dubhe, Guerrier divin d'Alpha

Messagepar Aries Phoenix » ven. déc. 04, 2020 6:43 pm

Ben Sigfried il est sûr de son coup, il sait qu'il va défoncer les bronze saints, ce en quoi il se montre très efficace :lol: s'il n'avait pas eu un très léger point faible, ça aurait tourné au carnage complet, j'avoue :transpire: Et puis il faut bien l'avouer, son armure divine est super classe :super:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve


Retourner vers « Guerriers divins d'Asgard »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité