Ainulindalë

Cette rubrique se propose de compléter la rubrique sur le silmarillion et les âges anciens du forum ( plus spécifiquement consacrée aux livres en eux-même ) en tentant de répertorier toutes les connaissances encyclopédiques relatives à la grande Histoire et à la mythologie d'Arda : Sujets sur les Valar et les années des Lampes, des Arbres, annales de Valinor, de Beleriand, les grands évêments de Nùmenor, chronologies du Premier Âge, du Second âge et du Troisième ou 4ème Âge, etc
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19997
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Ainulindalë

Messagepar itikar » sam. avr. 30, 2016 9:17 pm

L'ainulindalë et la création de l'univers

Image

Et Ilúvatar créa le thême ! : (d'après "le Livre des Contes Perdus")
Image
"Ilúvatar demeurait seul. Avant toute chose, il chanta en premier les Ainur en existence, et plus grand est leur pouvoir que celui de toutes ses créatures dans le monde et en dehors. Par la suite, il leur façonna des demeures dans le vide, et demeura parmi eux, leur enseignant toute sorte de choses, et la plus grande de celles-ci fut la musique. Maintenant, il parlait, leur proposant thêmes de chanson et d'hymnes joyeux, révêlant maintes des grandes et merveilleuses choses qu'il concevait toujours en son esprit et en son coeur, et maintenant ils faisaient de la musique pour lui, et les voix de leurs instruments s'élèvent en splendeur autour de son trône.
Il vint un temps où Ilúvatar exposa aux Ainur un vaste projet conçu en son coeur, déroulant une Histoire dont l'immensité et la majesté n'avaient jamais été égalées par que ce fût qu'il eût auparavant relaté, et la gloire de son commencement et la splendeur de son achèvement ébahirent les Ainur, et ils se courbèrent devant Ilúvatar et restèrent sans paroles.
Alors Ilúvatar dit : "L'Histoire que j'ai étendue devant vous, et la vaste région de beauté que je vous ai décrite comme étant le lieu où toute cette histoire pourrait se dérouler et se jouer, n'a été racontée que telle une esquisse. Je n'ai pas empli tous les espaces vides, et je ne vous ai pas non plus raconté tous les ornements et choses ravissantes et délicates dont mon esprit est empli. Il est maintenant de mon désir que vous fassiez une grande et glorieuse musique et un chant de ce thème; et puisque je vous ai beaucoup enseigné et ai placé en vous les flammes vives du Feu Secret que vous exerciez vos esprits et vos pouvoirs à orner le thême selon vos propres pensées et vos propres inventions. Mais je sègerai et prêterai oreille et serai heureux que par vous j'aie fait venir quantité de beautés en Chanson.
Alors les joueurs de harpe et les joueurs de luth, les flûtistes et les joueurs de chalumeau, les orgues et les choeurs innombrables des Ainur commencèrent à façonner en une grande musique le thême d'Ilúvatar; et un son sélèva de puissantes mélodies qui changeaient et s'échangeaient, qui se mêlaient et se dissolvaient au milieu du tonnerre des harmonies plus puissant encore que le rugissement des immenses mers, jusqu'à ce que les lieux de demeure d'Ilúvatar et les régions des Ainur se fussent emplis à en déborder de musiques, et de l'écho de la musique, qui s'écoulaient même dans les epsaces vides et sombres au loin. Jamais n'y eut-il auparavant, ni ne fut depuis, une telle musique à la splendeur d'une immensité si incommensurable; bien qu'il soit dit qu'une bien plus puissante encore sera tissée devant le siège d'Ilúvatar par les choeurs à la fois des Ainur et des fils des Hommes après la Grande Fin. Alors seront joués correctement les thêmes les plus puissants d'Ilúvatar; car il adviendra alors que les Ainur et les Hommes connaîtront son esprit et son coeur autant qu'il se peut, et toute son intention...


L'Ainulindalë
( La Création du Monde par la Musique )

Au commencement il y eu Eru, le Grand Créateur, le Premier et l'Unique, celui que les Elfes nommeront plus tard Ilúvatar. Ce Dieu Unique donne alors naissance aux Ainur appelés aussi les "Bénis" (des sortes d'esprits angéliques, qu'il engendra de sa pensée).

Eru proposa aux Ainur une merveilleuse musique ( la Grande Musique des Ainur, ou Ainulindalë) et les ainur, émerveillés, continuèrent de la jouer longtemps après l'avoir entendue. Mais Melkor, le plus doué des ainur, se mit à jouer un thème musical d'une autre nature, radicalement opposée à celle des autres ainur. Sa musique ne s'accordait pas avec l'ensemble ; bien au contraire elle était sombre et inquiétante, car il voulait affirmer sa différence.

Certains ainur essayèrent de s'accorder sur son étrange invention, mais ils étaient trop destabilisés. Dès lors, deux thèmes s'élevaient l'un contre l'autre, dans une tempête de sons infernale !

Eru quant à lui était à l'écart, écoutant toujours. Il ouvrit alors sa main d'où jaillit prodigieusement un autre grand thème. Mais Melkor, redoublant de force et de tapage, surpassait de sons tous les autres. Eru ouvrit cependant son autre main, et un thème encore plus beau se fit entendre. Celui de Melkor était répétitif et assommant. Sa musique n'était que bruit assourdissant, alors que la musique d'Eru incarnait avec force la beauté mélodique.

Melkor fut donc vaincu, et Eru avait un visage grave.

"Nul ne peut imaginer la musique malgré moi. Celui qui le tente n'est que mon instrument, il crée des merveilles qu'il n'aurait pas imaginé lui même !"

Alors Eru Ilùvatar emmena les Bénis devant le grand Vide. Il leur communiqua une vision, leur donnant la vue alors qu'ils n'avaient encore que l'ouïe. Ils virent un Monde nouveau apparaître devant eux, une sphère au milieu du Vide (...) A mesure qu'ils regardaient et qu'ils s'émerveillaient, ce monde dévoilait son histoire et il semblaient le voir vivre et se développer. C'est ainsi que les ainur assistèrent à la naissance des Enfants d'Ilúvatar : les Elfes et les Hommes. Cette vision était le résultat de la Grande Musique.



Alors, Ilúvatar sachant que les Ainur désiraient que le monde ne fût pas seulement une vision, rendit cette vision concrête et créa le monde réel
--> Il prononça alors le mot Ëa ( qui signifie "ce qui est", ou "Que cela soit" en langue quenya).

C'est ainsi que fut engendré ( = "Ce Qui Est") et la Terre (Arda)

Et les Valar descendirent sur Arda : (d'après "le Livre des Contes Perdus")
Alors Rúmil dit :
"Voici ! Manwë Súlimo et Varda la Belle se levèrent.
Ce fut Varda qui, pendant que la Musique se jouait, avait beaucoup pensé à la lumière qui était blanche et argentée, et aux étoiles. L'un et l'autre rassemblèrent maintenant pour eux des ailes de pouvoir et voyagèrent rapidement à travers les trois airs. C'est Vaitya qui, sombre et stagnant entoure le monde et l'extérieur, Milwë est bleue et claire et coule parmi les étoiles, et en dernier ils vinrent à Vilna qui est gris et dans lequel les oiseaux peuvent voler en sécurité.
Avec eux vinrent nombreux de ses membres Vali qui les aimaient et avaient joué près d'eux et accordaient leur musique avec la leur, et ceux-ci sont les Manir et les Súruli, les sylphes des airs et des vents.
Maintenant, aussi rapidement qu'ils pussent voyager, Melko fut là avant eux, s'étant précipité en avant à travers les airs enflammé par l'impétuosité de sa vitesse, et là où il plongea, il y eut un tumulte dans la mer, et les montagnes au-dessus de lui crachèrent des flammes et la terre s'ouvrit et roula...
Image


Si quelques Ainur restèrent avec Eru dans les Salles Intemporelles, en revanche Melkor et plusieurs Ainur "descendirent" ainsi alors dans le monde afin de le préparer pour la venue des Enfants d'Ilúvatar (les Elfes et les Hommes). Ceux qui descendirent furent connus sous le nom de Valar et de Maiar. Ces Ainur, entrés dans le Monde à ses débuts resteront liés à celui-ci jusqu'à sa fin, et ne peuvent plus s'en libérer, leur sort est lié à celui de la création.

C'est seulement à cet instant où l'univers tangible fut créé matériellement au milieu du vide, et qu'ils descendent sur Terre que les Ainur devenus les Valar décident de prendre une apparence humanoïde (plus exactement , ils chercheront à prendre l'apparence des Enfants d'Illuvatar : les elfes et les hommes , censés apparaître plus tard , en se créant un corps à leur image afin de ne pas effrayer ces derniers et se créent donc un corps d'après l'image qu'ils se font d'eux d'après la vision, à la différence qu'ils sont très grands, ce sont des sortes de géants. Cette anecdote est plutôt intéressante, amusante et profonde je trouve car on a un peu l'image inverse de "l'homme créé à l'image de Dieu" , ici ce sont plutôt les dieux qui prennent l'apparence des enfants de la création. A noter que Melkor prendra aussi une apparence humanoïde, mais beaucoup plus sombre et inquiétante ..

Ce qui se rapproche sans doute le plus d'un vrai "film" sur ce chapitre :



Image

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

SauronGorthaur
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 70494
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Ainulindalë

Messagepar SauronGorthaur » sam. juil. 30, 2016 10:55 am

personne à commenter ce bon topic? :shock: scandale :pappy:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Eusebes
palais de Hilda
palais de Hilda
Avatar du membre
Messages : 2769
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 10:14 pm

Re: Ainulindalë

Messagepar Eusebes » sam. juil. 30, 2016 11:06 am

Whoah c'est beau tout ça OO !

Un coup de maître de la part de Tolkien d'avoir si bien mélangé les différentes mythologies et religion concernant la Création de l'Univers. J'aime particulièrement l'idée de musique. D'ailleurs il est dit qu'après la destruction du Monde lors de la Dagor Dagorath, les Ainur chanteront une autre musique, dont on ne sait rien si ce n'est qu'elle sera plus belle que la première...
Point n'est besoin d'Espérer pour Entreprendre, ni de Réussir pour Persévérer Guillaume 1er d'Orange, dit Le Taciturne

En les choses douteuses la Liberté, en toute chose la Charité Saint Augustin

Les hommes construisent trop de Murs et pas assez de Ponts Isaac Newton

SauronGorthaur
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 70494
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Ainulindalë

Messagepar SauronGorthaur » sam. juil. 30, 2016 11:08 am

en passant:

Cette anecdote est plutôt intéressante, amusante et profonde je trouve car on a un peu l'image inverse de "l'homme créé à l'image de Dieu" , ici ce sont plutôt les dieux qui prennent l'apparence des enfants de la création.

le coup des entités supérieures adoptant forme humaine, ça m'a toujours paru plus crédible que le coup de "l''homme créé à l'image de Dieu" :super:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Hal
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 12812
Enregistré le : lun. sept. 07, 2015 5:05 am
Gender :
Contact :

Re: Ainulindalë

Messagepar Hal » sam. juil. 30, 2016 11:54 am

Faut remercier itikar il risque sa santé pour ça :non: :jap:
Image

SauronGorthaur
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 70494
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Ainulindalë

Messagepar SauronGorthaur » sam. juil. 30, 2016 12:34 pm

sa santé? rien que ça? :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Eusebes
palais de Hilda
palais de Hilda
Avatar du membre
Messages : 2769
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 10:14 pm

Re: Ainulindalë

Messagepar Eusebes » sam. juil. 30, 2016 12:36 pm

C'est sûr quand on s'investit dans des pavés comme ça ça peut devenir usant. La chronique sur Frédéric II j'ai été obligé de l'étirer à l'infini dans le temps, je pense l'avoir finie vers décembre à peu près :rire:

Mais bon quand on est passionné on ne compte pas :)
Point n'est besoin d'Espérer pour Entreprendre, ni de Réussir pour Persévérer Guillaume 1er d'Orange, dit Le Taciturne

En les choses douteuses la Liberté, en toute chose la Charité Saint Augustin

Les hommes construisent trop de Murs et pas assez de Ponts Isaac Newton


Retourner vers « Histoire et mythologie d'Arda »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité