Le Garçon et la Bête (de Mamoru Hosoda)

Films d'animation asiatiques. Venez découvrir l'univers des grands réalisateurs japonais : Miyazaki, Matsumoto, Rintaro, Satoshi Kon, Mamuru Oshii ! Pénétrez le monde fascinant des studios Ghiblis ou encore des films d'animation coréens...
Meleor
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 10862
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Le Garçon et la Bête (de Mamoru Hosoda)

Messagepar Meleor » mer. juin 28, 2017 12:04 pm


Meleor
Les naugrim
Les naugrim
Avatar du membre
Messages : 10862
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Le Garçon et la Bête (de Mamoru Hosoda)

Messagepar Meleor » lun. oct. 07, 2019 7:12 pm

Scarabéaware a écrit :Je viens de le voir et j'en ressors plutôt content de ce que j'ai vu :D. Alors du coup je vais en dire mes impressions avec mes 5 bonnes raisons d'aller le voir tout d'abord :mrgreen:. On va faire plus original.
1) Parce qu'il peut faire penser légèrement à Star Wars, les bêtes étant les Jedi et les humains des Sith potentiels :mdr:
2) Parce que le film nous transpose un apprentissage à sa manière
3) Parce que le récit se joue des clichés c'est vrai, on peut le dire
4) Parce que qu'on a de quoi bien apprécier certains éléments cocasses
5) Parce que ce serait dommage de rater cette expérience et voir ce que nous y offre Mamoru Hosoda
Allez voila, j'ai bien apprécié somme toute, c'est vrai que par rapport à un Ghibli ça tranche nettement dans l'esthétique surtout avec des plans très réalistes au niveau de la ville. Entre le garçon et la bête qu'est Kumatetsu chacun prend de l'autre dans l'expérience qu'ils acquièrent tout deux, on est dans une relation qui dépasse agréablement la position maitre et élève. Sinon je disais la pensée pour Star Wars, disons que les bêtes voient les humains comme facilement corruptibles par les ténèbres. Ténèbres qui viendront d'ailleurs prendre une certaine forme, j'en dis pas plus. Qui plus est on a un élément qui a de quoi rapidement interloquer dès le début quand Ren fait son entrée dans le monde des bêtes. On a aussi une histoire de réincarnation qui trône par la. Bref, c'est à voir :D






Je poste cette superbe vidéo de Julien Chièze qui nous avait visité Tokyo en live pendant 2h pour finir à Shibuya et je crois que c'était la bonne occasion de la faire découvrir car on voit bien dans le garçon et la Bète que Shibuya y est bien reproduit en voyant comment c'est en vrai! :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: Et notamment le fameux croisement ou se passent des trucs en début et fin de film!

Quel élément t'as interloqué à l'entrée de Ren dans le monde des bètes? (qui est superbe artistiquement)

En tout cas cette entrée artistiquement nous fait penser à du Miyazaki et en particulier au Voyage de Chihiro pour l'ambiance plongée dans un autre monde merveilleux et inquiétant de prime abord et pour moi c'est peut-être le film d'Hosoda le plus proche de Miyazaki niveau merveilleux! :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: :saute: :heureux: :heureux: :heureux: :heureux: :heureux: :heureux: :heureux:

Pour le 1 oui mais c'est plus compliqué et subtil que Star wars lol!

Le 2 oui et dans les deux sens: "on se demande qui est le maitre et qui est l'élève!"


Retourner vers « Films d'animation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité