Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Films d'animation asiatiques. Venez découvrir l'univers des grands réalisateurs japonais : Miyazaki, Matsumoto, Rintaro, Satoshi Kon, Mamuru Oshii ! Pénétrez le monde fascinant des studios Ghiblis ou encore des films d'animation coréens...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » mar. oct. 19, 2010 6:01 pm

Image


Il y a des oeuvres qui vous marquent à vie. Il y a des oeuvres que je me refuse de commenter ou critiquer avant de les laisser mûrir dans ma tête, Mononoke Hime ( Princesse Mononoke ) est de celles-ci , c'est pourquoi ma critique a tant tardé mais il était temps puisque personne ne s'y est collé je vois qu'un petit topic soit créé sur cette merveille des studio Ghibli que j'ai découverte à l'époque où j'étais encore étudiant, en 2000 quand le film fut enfin diffusé en France ( au Japon il était paru bien avant et il fait partie des plus gros succès de l'Histoire, il a par exemple battu les records de Titanic .. ) A l'époque d'ailleurs j'avais beaucoup aimé, mais moins qu'en le revoyant par la suite où sa magie m'a encore plus submergé tout comme ses thématiques.

Image

Autant le dire tout de suite Mononoke marque le spectateur avant tout pour sa beauté graphique, son charme visuel, comme souvent les films de Miyazaki les images sont magnifiques et invitent au dépaysement , elles font voyager en imagination et la symbiose avec les musiques de Joe Hisaichi est merveilleuse pour les sens , un régal pour les yeux et les oreilles ; le film nous plonge dans un Japon féodal imaginaire de l'époque Muromachi peuplé de créatures étranges où la réalité se mêle à la légende. Plusieurs scènes sont apaisantes , le film est une véritable ode à la nature mais certaines sont assez épiques avec aussi certains passages assez violents et crus (des têtes coupées, des animaux en furie assez impressionnants à voir, surtout au cinéma) à ma première vision j'avais vraiment l'impression de tomber sur un OVNI d'ailleurs c'était mon tout premier Miyazaki, et celui qui m'a donné envie d'en voir d'autres après, il a su puissamment titiller ma curiosité, je me demande même si ce n'est pas le film qui m'a vraiment fait replonger dans l'animation japonaise hormis la redécouverte de la série Saint Seiya !

Dans le monde de Mononoke il existe une forêt mystérieuse qui est le théâtre d'affrontements violents entre d'une part les humains, qui empiètent toujours plus sur la nature par la destruction des forêts, et d'autre part les dieux de la forêt, qui ont l'apparence d'animaux gigantesques en taille (des loups et sangliers géants, des singes ...) Il existe en outre un dieu cerf qui les domine tous et qui est le garant de l'équilibre de ce monde , s'il venait à disparaître l'équilibre de la nature s'en trouverait détruit. Or les hommes dans le film iront jusqu'à chercher sa tête pour en finir avec cette guerre qui s'éternise, ce qui ne sera évidement pas sans conséquences !

Les dieux-animaux sont sages, profondément craints et ils comprennent le langage des humains ; Ils deviennent redoutables lorsque ces derniers empiètent sur leurs territoires, mais malheureusement leur taille, intelligence et pouvoir vont diminuer à mesure que les humains progressent.

Le film sent bon le grand parfum écologiste cher au cinéaste qu'on retrouve dans bon nombre de ses films mais avant même d'aborder ses thématiques il faut dire que c'est un fabuleux film d'aventure, qui nous touche au fond de nous, qui nous prend par son ambiance, son déluge de couleurs, de sensations. Le décrire avec des mots est complexe car je pense qu'un peu comme pour le cinéma de Terrence Malick, Mononoke est un film qui doit se voir et se ressentir avant tout. Mon petit résumé comportant des spoiler arrêtez-vous ici si vous souhaitez conserver le suspense intact :mrgreen:

L'histoire commence dans une zone d'ordinaire paisible, loin à l'Est des affrontements entre dieux et humains, dans le petit village de la tribue Emichi lequel se situe à l'écart de la civilisation dans la forêt. Ce dernier se retrouve soudainement attaqué par un dieu sanglier géant venu de l'ouest et qui est justement rendu fou par la folie des hommes ( cette créature est inspirée des tatari-gami des légendes japonaises, il faut savoir que plusieurs animaux du film et thèmes découlent de la religion shintoïste chère aux japonais ... )

Le jeune prince du village Ashitaka qui sera par la suite le héros du film, affronte la créature pour protéger les siens et la tue, mais lors du combat il reçoit une méchante blessure et une malédiction. Pour la conjurer, il devra partir à l'aventure, bien que se sachant condamné, afin de "porter un regard sans haine sur le monde" ( c'est le terme employé dans le film) C'est ainsi qu'Ashitaka quitte les siens en compagnie de son fidèle élan (Yakuru , une monture que perso j'aime beaucoup ^^ ) puis il part à l'aventure vers l'Ouest - théâtre des affrontements- afin d'éclaircir le mystère de la folie du sanglier.

Lors de sa quête il fera connaissance avec les hommes travaillant dans les forges de Dame Ebochi ancienne courtisane de l'empereur écartée de la cour et qui a décidé de fonder une communauté reculée. Mais Ashitaka rencontre aussi une jeune sauvageonne élevée par des loups, San qui s'est mise du côté des animaux et qui déteste les humains (sur ces image on la voit en compagnie de la louve géante Moro qu'elle appelle sa "mère" !).

Image
Image

De leur côté Dame Ebochi et ses arquebusiers s'emploient à réaliser des armes de plus en plus parfaites pour en finir avec les animaux, féroces gardiens de la forêt, cette guerre terrible causant de nombreuses pertes de part et d'autre.

Pris dans la tragédie de cette guerre Ashitaka tente de concilier les 2 côtés à travers le dialogue et un discours de paix. Mononoke est avant tout une fable écologiste profondément belle pleine de messages et d'enseignements mais également tragique : Comme souvent dans l'animation asiatique la réalité est complexe et loin du manichéisme primaire. Chaque camp a ses propres raisons de se battre et aussi bien les animaux que les hommes sont attachants. Dame Ebochi est noble de caractère et a fondé une société juste et humaine, accueillant les malades et les lépreux, cherchant avant tout le Bien des siens et la perpétuation de ses forges pour faire vivre les nécessiteux qu'elle héberge. Si au début de l'histoire elle pourrait d'ailleurs apparaître comme la méchante du film, la suite du scénario apporte bien des nuances et la rend profondément humaine. Pour l'anecdote on peut signaler aussi que la place des femmes est importante dans ses forges, ces dernières étant constituées d'anciennes prostituées arrachées à leur sort par Ebochi, et qui ont tendance à plutôt dominer les hommes par leur caractère fort ( ce qui confère à l'oeuvre un petit côté féministe, d'ailleurs à part le héros Ashitaka les 2 autres personnages les plus importants de l'oeuvre sont féminins : Dame Ebochi et San, vivant parmi les loups géants)

Image
Dame Ebochi

Les animaux quant à eux détestent les humains qui pillent la nature pour survivre , ils voient leur espace vital se rétrécir de jour en jour et il est facile aussi de se prendre de compassion pour leur combat de survie. Pour compliquer le jeu un clan de samouraï va se mêler à la partie.

Mononoke est donc une belle fable écologique pleine de morale, sorte d'illustration de l'affrontement nature / technologie, ou nature / progrès humain ; les thèmes mis en avant sont très modernes à l'heure du massacre de l'environnement et où la nature est sans cesse avalée davantage par les villes, la pollution, où nos forêts sont détruites et où la biodiversité est chaque jour plus en danger. Il est aussi frappant de constater que dans le film, la haine détruit aussi bien les animaux que les hommes ( San en allant vivre chez les bêtes devient violente et sauvage, animée d'une rancoeur qui la ronge .. les animaux rapetissent et deviennent véritablement bestiaux qu'une fois qu'ils sont animés par la haine et des sentiments de vengeance à l'égard des humains, ces derniers finissant par les contaminer, ce qui est symbolisé par l'espèce de malédiction qui ronge leur corps d'où émanent des sortes de tentacules horribles illustrant la haine ; alors qu'initialement les animaux étaient beaucoup plus grands et sages, et paradoxalement plus humanisés aussi ( comme on peut le voir à leur faculté de parler comme les hommes) Plus que des animaux, le film parle d'ailleurs de sortes de dieux de la forêt, parmi eux se trouve le chef sanglier : Okkoto.

Image

Ci-dessous : l'image d'un sanglier rongé par la malédiction - la fameuse créature du début du film, qui est un tatari-gami )

Image

Dans les légendes shintoïstes les tatarigami sont des démons malfaisants, par opposition aux kami, les dieux qui peuplent la nature. Ce sont parfois d'anciens esprits ou kami qui sont rongés par la haine et qui s'en trouvent transformés au point de devenir des êtres détruisant tout sur leur passage ( la scène initiale de Mononoke Hime est parlante, et rappellerait presque la fureur de Fenrir dans la mythologie nordique ou de Carcharoth dans les récits de Tolkien) Celui qui se retrouve touché par ces créatures est à son tour atteint de malédiction et se transforme en akuma ( démon) c'est ce qui arrive au héros du film, Ashitaka, ce qui entraînera sa quête.

Cet exemple illustre le parfum shintoïste qui baigne le film, l'oeuvre s'inspire aussi de la légende du Feng ,le phénix chinois ( dont je parle un peu après ^^ ) .

Parler de Mononoke en quelques mots n'est pas simple car l'oeuvre regorge de thèmes, le pacifisme, la dénonciation de la guerre, de la loi du talion ( " la haine provoque la haine en retour " ) les thèmes écologiques, l'amour , la complémentarité, la relation des hommes avec leur environnement, la justice ainsi qu'un thème qui m'est souvent cher au cinéma, le panthéisme, à travers notamment les scènes finales ( certains spectateurs d'ailleurs les ont pas trop aimé et jugent à cause d'elles le film un peu utopiste mais en ce qui me concerne je trouve que Mononoke est l'une des plus belles illustrations du panthéisme au cinéma, à travers toute la symbolique du dieu cerf, j'en souffle deux mots.

Image

Image Image
[size=90]source

Ci-dessus : il s'agit de ce fameux dieu-cerf ( Shishigami ) , le maître de tous les esprits de la forêt. Dans le film , ce dieu, qui a l'apparence d'un gros cerf prend parfois l'apparence d'un géant terrifiant qui semble se fondre dans la nuit ( Au passage ses scènes d'apparition et de transformation sont pour moi les plus belles , mystérieuses et inquiétantes du film, la première fois qu'on les voit c'est vraiment surprenant et beau.

Le dieu cerf est à la fois celui qui dispense la vie et la mort. Tous le respectent , et lorsque les hommes par leur folie lui ôtent sa tête, il devient un monstre géant et visqueux de plus en plus incontrôlable, semant la mort et la destruction partout ou il passe, sorte de symbole de la nature qui se rebelle.

Miyazaki reprend un mythe récurrent qui est celui du dieu sacrifié et qui donne naissance à la nature telle qu'elle est, comme dans le mythe babylonien de Marduk et Tiamat. "Il est là" dit le prince Ashitaka à la fin du film , "mais il n'interviendra plus". Le dieu s'est diffusé dans la nature, il est en quelque sorte DEVENU la nature. Aux hommes désormais de prendre le relai et de respecter leur environnement, le message est dispensé pour nous et est particulièrement actuel.

Le dieu cerf de Mononoke s'inspire du Feng (le phénix chinois). Pour ceux qui aiment les légendes asiatiques :
Je souffle deux mots de cette légende telle que je l'ai comprise : Il y a fort longtemps , dans un petit village de l'est de la Chine, vivait l'homme le plus humble qui soit, Phuong ; Il vivait avec la plus humble et la plus belle femme qui soit : Hoang. Un jour, Phuong, alors qu'il chassait dans la forêt , tua sans le savoir un des démons de la forêt qui avait pri la forme d'un sanglier géant sauvage (comme dans Mononoke !) Ceci mit en colère les autres démons de la forêt, lesquels se réunirent pour faire la guerre au petit village. Quand Phuong et Hoang apprirent que les démons approchaient, ils partirent quérir l'aide du dieu de la forêt , Pan . Ce dernier n'était ni bon ni mauvais, mais uniquement préoccupé par le destin de la forêt ..

Pour parvenir jusqu'à Pan, les 2 jeunes gens devaient traverser des régions interdites de la forêt, interdites car il était dit que seuls ceux qui avaient un coeur extrêmement pur pourraient passer sans encombre ; Tous ceux qui l'avaient tenté avant eux avaient été transformés en pierre. Mais Phuong et Hoang étaient désespérés et prêts à tenter le tout pour le tout pour la survie et la sécurité de leur petit village.

Alors qu'ils parvinrent à pénétrer dans la zone du dieu de la forêt, Huang et Phuong furent transformés tout à coup en 2 créatures semblables à des oiseaux comme on en avait jamais vu !! Leur plumage était vert, rouge, jaune, blanc, noir, Phuong avait le coup d'un serpent, le dos d'une tortue, une queue de poisson .. Huang avait un peu du serpent et un peu du tigre (vous remarquerez qu'il s'agit des animaux sacrés chinois) Tous les 2 avaient trois pieds. Ils s'envolèrent alors vers le coeur de la forêt pour voir le dieu Pan. Ce dernier intervint et stoppa l'attaque des démons sur le village, et il offrit à Phuong et Hoang le droit de se marier et de vivre ensemble sur le Soleil ! Il leur donna le nom collectif de Feng ; Ils vécurent alors heureux et furent contents de leur sort, revenant de temps en temps sur Terre pour marier des gens de leur village d'origine (uniquement ceux qui croyaient à cette légende du Feng !) et bénir les époux.

Le Feng est en Chine un principe qui symbolise ainsi l'union du yin et du yang , l'union des 2 principes masculin / féminin , la symbiose parfaite , union grâce à laquelle dans la légende le petit village fut sauvé , du fait de la pureté des sentiments du couple légendaire. Ce qu'on appelle le Feng Shui en Chine et dans le taoisme est un principe de vie qui consiste à vivre en harmonie avec la nature , à travers un tas de petites choses comme l'optimisation de l'agenda quotidien, la disposition particulière des objets dans le foyer etc. Tout ceci consiste à optimiser le chi, concept énergétique qui baigne toute chose dans la nature , et donc à harmoniser le yin et le yang , le déséquilibre engendrant le malheur ..


On retrouve un peu cette histoire dans Mononoke à travers l'union de Ashitaka et de la princesse San dans leur quête.

Je ne vous cacherai pas que Mononoke est mon Miyazaki préféré, celui qui m'a fait plonger dans les autres réalisations de ce maître de l'animation (souvent charmantes mais aucun film, même Le voyage de Chihiro ne m'a jamais reprocuré le même plaisir) Enfin et hormis tout celà j'aime aussi beaucoup la place des loups géants dans le film, à la fois féroces et attachants. Le loup est un animal très noble souvent malaimé mais fascinant. Pour ceux du forum qui sont fans de Saint Seiya par certains côtés la jeune San de Mononoke rappèle un peu le guerrier divin d'Asgard Fenrir, non seulement pour le rapport aux loups, l'animosité envers l'espèce humaine, et en même temps cette espèce de compassion que les 2 personnages sauvages procurent chez le spectateur. Enfin, hormis les thèmes et les personnages à la psychologie assez fouillée, Mononoke reste avant tout une oeuvre étrangement belle à découvrir pour le spectateur occidental, comme souvent les Miyazaki, de par les créatures de l'histoire, notamment les sylvains, sortes d'esprits qui pullulent dans la forêt et dont les apparitions sont souvent drôles et apaisantes ( notamment par les bruits qu'ils font en secouant la tête d'une drôle de manière ! )

Image

Autant de bonnes raisons parmi tant d'autres qui devraient vous encourager à découvrir cette oeuvre si par malheur vous ne la connaîtriez pas encore ! Un de mes films d'animation préférés, tous réalisateurs et genres confondus. Un MUST à voir, que j'imagine beaucoup connaissent ici, mais sait-on jamais ^^
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar phoenlx » mer. avr. 11, 2012 11:07 pm

Pas mal ce fanart ( trouvé sur deviant-art, l'illustratrice est une certaine Noukah .. )

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar Bombur » dim. avr. 15, 2012 5:54 pm

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah... Mononoke... Assurément mon Miyazaki préféré (avec le Château dans le Ciel). D'ailleurs de manière générale j'adore tous les films de ce réalisateur de génie. Je trouve qu'il dégage vraiment une force incroyable, on est littéralement transporté, transcendé devant ces chefs d'œuvre (alors que d'habitude les manga et anime me laissent peu ou prou de marbre). Et puis après on se sent d'humeur poétique :lol: . J'ai vu tous ses films, même le Château de Cagliostro, et aussi le premier de son fils (le second n'est pas sorti en Belgique :pleure: ) : j'aime aussi !
Pour revenir au film proprement dit, je dirais simplement que rarement un film m'aura fait ressentir une telle admiration, une telle envie d'y rentrer, de pouvoir toucher, palper le monde qui y est décrit. Qui plus est, le film est empreint d'écologie, une cause qui me tient particulièrement à cœur et cela ne peut que le rendre meilleur encore. Pour le féminisme que tu évoques, c'est vrai mais tous les films de Miyazaki en sont empreint (d'ailleurs le réalisateur aussi) ; l'écologie aussi mais c'est moins visible dans certains.


P.S. : Il manque au forum une balise "barré", je suis obligé de mettre en rouge :super: . Je dirais aussi que je pense que Miyazaki mérite assurément une sous-section dans le forum manga/anime, mais je ne sais pas si ce serait une bonne chose (peut-être pas assez d'intéressés) :penseur: . Et je t'ai trouvé ton fond d'écran ;) (voir topic concerné) !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar phoenlx » dim. avr. 15, 2012 7:05 pm

P.S. : Il manque au forum une balise "barré", je suis obligé de mettre en rouge :super: . Je dirais aussi que je pense que Miyazaki mérite assurément une sous-section dans le forum manga/anime, mais je ne sais pas si ce serait une bonne chose (peut-être pas assez d'intéressés) :penseur: . Et je t'ai trouvé ton fond d'écran ;) (voir topic concerné) !


Je suis POUR :mrgreen: mais c'est vrai que j'ai l'impression qu'il y a paradoxalement peu de fans ici ( alors qu'il y a quelques fans de japanimation au sens large ) Moi aussi j'aime beaucoup ce qu'il fait. Au niveau des films d'animation je crois que c'est mon préféré avec Satoshi Kon ( deux styles très différents ) et j'aime bien Mamuruu Oshii aussi le réalisateur de Ghost in the shell ; Les Miyazaki sont tous magiques à leur manière même si j'ai une préférence pour Mononoke , en plus c'est un film qui se bonifie à chaque vision je trouve ; Les images donnent vraiment envie d'entrer dans l'univers et la musique de Joe Hisaichi est vraiment belle.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar Bombur » dim. avr. 15, 2012 8:56 pm

À propos de Joe : sa meilleure bande son reste pour moi celle du Château dans le ciel, avec des génériques de début et de fin particulièrement sublimes :coupe: !
ET comme dit plus haut, mes préférés sont ce dernier et également Mononoke Hime :) .

Et sinon, pour la balise "barré" ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar phoenlx » dim. avr. 15, 2012 11:25 pm

la balise barrée je sais pas trop comment on pourrait la mettre je vais creuser ça

La BO du château dans le ciel je confirme elle est sublime, je préfère Mononoke comme film mais je crois que je préfère aussi la BO de l'autre film ( bien que celle de Mononoke soit très bien aussi )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar Bombur » lun. avr. 16, 2012 6:27 pm

Pour se faire plaisir :jap: !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar phoenlx » lun. avr. 16, 2012 7:42 pm

Il y a des thèmes qui sont encore mieux je trouve ( le même thème mais plus prononcé, et avec des choeurs :D ) j'essairai de le poster
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Mr.Mauser91
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 797
Enregistré le : lun. oct. 10, 2011 5:55 pm
Localisation : Planète Mars

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar Mr.Mauser91 » lun. avr. 16, 2012 8:23 pm

Ah, Princesse Mo, un de mes Miyazaki préfèrés (les autres étants Nausicaa, Cagliostro et Porco Rosso), cet animation si fluide, cette histoire si humaine.
"Il y'a certains moments dans la vie ou l'argent devient la chose la plus importante au monde. Mais une fois qu'on l'a, peut-être bien qu'on changerait d'avis..."

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar Bombur » lun. avr. 16, 2012 9:36 pm

Avec les cœurs c'est le générique de fin ;) .

Mr.Mauser91
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 797
Enregistré le : lun. oct. 10, 2011 5:55 pm
Localisation : Planète Mars

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyaz

Messagepar Mr.Mauser91 » lun. avr. 16, 2012 10:32 pm

Moi j'adore le thème d'Ashitaka !
"Il y'a certains moments dans la vie ou l'argent devient la chose la plus importante au monde. Mais une fois qu'on l'a, peut-être bien qu'on changerait d'avis..."

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyazaki

Messagepar Bombur » jeu. août 22, 2013 5:18 pm

Revu Porco hier, toujours aussi magnifique :heart: .

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyazaki

Messagepar Bombur » ven. août 23, 2013 12:25 pm

J'ai téléchargé un mkv du Château dans le ciel avec les pistes audio suivantes : japonais, français et anglais. Par curiosité, j'ai testé cette dernière. C'est HONTEUX ! Ils ont remixé ou même carrément remplacé toutes les magnifiques musiques de Joe Hisaishi (en plus de meubler les moments sans musique) pour en faire une BO formatée complètement craignos :langue: :langue: :langue: :langue: :langue: !

Somewhere
L'aube de la Terre
L'aube de la Terre
Avatar du membre
Messages : 64665
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyazaki

Messagepar Somewhere » ven. août 23, 2013 12:40 pm

Ils font ça souvent les ricains avec les trucs japs.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyazaki

Messagepar Bombur » ven. août 23, 2013 3:33 pm

:fire: :fire: :fire:

Chernabog
dieu réincarné
dieu réincarné
Avatar du membre
Messages : 8398
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyazaki

Messagepar Chernabog » dim. août 25, 2013 2:29 pm

Ouais enfin faut relativiser, c'est Joe Hisaichi lui-même qui réalisé cette nouvelle bande-son pour les US et Miyazaki qui a donné son autorisation !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyazaki

Messagepar phoenlx » dim. août 25, 2013 2:45 pm

sans doute un peu contraint et forcé non ? Je trouve ce genre de procédé limite pour ma part ( voire carrément grotesque ) Mais en plus je me demande dans quel intérêt ils font ça ? ils pensent que les petits anglophones n'aiment pas le même type de musiques que les japonais, les français ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Chernabog
dieu réincarné
dieu réincarné
Avatar du membre
Messages : 8398
Enregistré le : mar. juin 16, 2009 6:22 pm

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyazaki

Messagepar Chernabog » dim. août 25, 2013 6:20 pm

Quand on sait qu'il a pu faire empêcher toute modification pour Mononoké, je ne pense pas qu'il ait été spécialement forcé pour ce film là.


Et puis encore une fois relativisons : de ce que j'en ai entendu, si la quasi-totalité (j'imagine qu'ils ont quand même gardé la chanson du générique de fin) a été réenregistré, plusieurs passages sont quasi-identiques notamment le thème principal. Je crois que ça a surtout consisté à enlever l'aspect synthé et/ou répétitif de la BO (il faut bien l'avouer, question de budget à l'époque, y a plusieurs passages qui sont utilisés plusieurs fois, d'ailleurs la BO originale ne dure guère plus de 45mn).


Après encore une fois, j'ai pas vu cette version (étant pleinement comblé par la version d'origine qu'on a eu en France) donc je peux pas dire plus, faudrait que je me tape la motivation une fois.

egrim
Maison du scorpion
Maison du scorpion
Avatar du membre
Messages : 1430
Enregistré le : mar. juil. 17, 2007 9:33 pm
Localisation : 78

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyazaki

Messagepar egrim » mer. août 28, 2013 4:59 pm

Je suis un des rares à trouver que ce n'est pas le meilleur Miyazaki.

Il est bon, mais je lui préfère sen to chihiro ou le chateau dans le ciel
Nous luttons pour protéger nos frères, nous luttons pour défendre nos clans, mais plus important encore, nous luttons pour préserver notre honneur. N'oublions jamais les tourments dont nous souffrons et pour chaque tort qui s'abat sur nous, faisons payer nos ennemis par le sang. Car nous sommes les fils de Grungni ! Seuls, nous ne sommes que des rochers, mais unis nous avons la force des montagnes

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke - Chef d'oeuvre absolu de Hayao Miyazaki

Messagepar phoenlx » jeu. août 29, 2013 12:28 pm

Tu n'es pas le seul, certains trouvent que c'est Chihiro, d'autres Nausicää, ou le château dans le ciel. Moi j'avoue avoir été très marqué par Mononoké, c'est mon préféré, peut etre parceque ce fut le premier que j'ai découvert, mais au-delà je me retrouve vraiment dans le film. Non seulement parceque je le trouve beau, comme tous ceux de ce réalisateurs ( musiques, graphismes ) de par le dépaysement, mais aussi certaines allusions philosophiques, panthéistes etc. Je me suis parfois moins retrouvé dans les autres mais je les ai quand même grosso modo tous aimé au moins pour l'esthétique.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar phoenlx » dim. oct. 26, 2014 3:21 pm

Une interprêtation de la chanson de Mononoke en français que j'ai trouvé sur You tube , première fois que je tombe sur ça
( ça rend un peu bizarre la traduction littérale je trouve mais c'est quand même sympa )

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar Bombur » mer. nov. 26, 2014 1:55 am

C'est amusant mais pas mal fait du tout au niveau de la synchro paroles-musique !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar phoenlx » mer. nov. 26, 2014 10:03 am

oui c'est bien fait ! Mais s'ils avaient vraiment voulu adapter la chanson pour la France je pense qu'il aurait fallu des paroles un peu différentes, la traduction semble trop littérale ici
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar Bombur » mer. nov. 26, 2014 11:14 am

Oui. Encore que ça reste français. Ça n'est pas plus mal je trouve, je ne suis vraiment pas fan des traductions des chansons du Hobbit par exemple.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar phoenlx » mer. nov. 26, 2014 11:49 am

je ne me souviens plus trop, il y a des vidéos qui circulent chantées pour le hobbit ? ( à part la chanson des nains chantée dans le film, et je bloque un peu )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar Bombur » mer. nov. 26, 2014 11:52 am

Ben y a cette chanson des Nains déjà justement, puis t'n as toi-même posté une en VF dans le topic des chansons :D . Je parle des adaptations pour les films, hein, pas des traductions dans le livre !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar phoenlx » mer. nov. 26, 2014 11:56 am

ah tiens, je ne m'en souviens plus, j'avais posté laquelle ? into the west ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar Bombur » mer. nov. 26, 2014 4:38 pm

Mais nooooooooooooooooon :rire: :rire: :rire: , pas ces chansons-là ! Celles à l'intérieur du film ! En plus je te parle du Hobbit et tu me sors Into the West :lol: . Tu as posté celle de Bofur à Fondcombe, je crois.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339989
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar phoenlx » mer. nov. 26, 2014 8:39 pm

ah ok .. oui je suis pas toujours super fan des trad , ça rend mieux en anglais. mais sinon justement pour into the west, gollum's song et may it be, je me demande s'il existe des versions chantées en français ( j'ai pas souvenir d'en avoir vu sur You tube )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Dans la paume de Bouddha
Dans la paume de Bouddha
Avatar du membre
Messages : 43410
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Princesse Mononoke

Messagepar Bombur » jeu. nov. 27, 2014 2:29 am

Pas à ma connaissance en tout cas.


Retourner vers « Films d'animation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Meleor et 1 invité