Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Films d'animation asiatiques. Venez découvrir l'univers des grands réalisateurs japonais : Miyazaki, Matsumoto, Rintaro, Satoshi Kon, Mamuru Oshii ! Pénétrez le monde fascinant des studios Ghiblis ou encore des films d'animation coréens...
Fredo Daergel
Le Grand Colisée
Le Grand Colisée
Avatar du membre
Messages : 246
Enregistré le : sam. avr. 22, 2017 4:32 pm
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Fredo Daergel » sam. juil. 15, 2017 8:17 am

phoenlx a écrit :une aquarelle du dieu cerf (par Barrett Biggers)

Image


on dirait ici que le cerf est comparé a l'arbre dans princesse Mononoké, la mère des esprit de la forêt comme le dit Ashitaka. :pappy:
"c'est pas faux"
La botte secrète

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339428
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » sam. juil. 15, 2017 11:15 am

oui, ba il y a une cohérence je pense
je me suis acheté un ouvrage paru récemment sur le studio Ghibli tiens, il faudra que je vous en parle un peu il y a de belles pages sur Miyazaki et ses films (dont Mononoke)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 14000
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » sam. juil. 22, 2017 4:34 pm

Je viens de m'acheter le film, je l'écouterai bientôt
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

julie
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 938
Enregistré le : mer. mars 01, 2017 4:19 pm
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar julie » sam. juil. 22, 2017 4:51 pm

Je viens de m'acheter le film, je l'écouterai bientôt


Cool, hâte de lire ta critique si tu en fais une :super:
En tout cas, passe un bon moment :wink:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104534
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Scarabéaware » sam. juil. 22, 2017 6:53 pm

Très bien, bonne écoute et vivement d'avoir tes impressions dessus ;) :saute:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

Maedhros
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 14000
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » dim. juil. 23, 2017 11:14 pm

Bon j'ai écouter princesse mononoké hier soir et quel film! Sincèrement j'ai rarement été autant inspiré par un film. Les thèmes sont très prenant, allant du combat non manichéen entre l'homme et la nature. Du dieu cerf qui a lui seul devrait avoir un topic sur sa symbolique et sa signfication, de la paix qui émane de tous cela, comme je l'ai dit je ne jamais eut un tel sentiment de paix et de joie et aussi de réflexion. Sincèrement je ne sais pas quoi dire, j'adore le château ambulant, mais princesse mononoké est bien plus bon tellement que je le réécouterais aujourd'hui. J'adore les personnages principaux, la princesse mononoké, la seul princesse de Disney qui aime manger la chair crue et boire du sang

Image

J'aime aussi la petite histoire d'amour qui ne finit pas en quétainité entre la princesse et le héros. Bon je ne sais pas vraiment quoi dire d'autre outre que je les mots ne suffisent pas pour décrire le film, la fin magistrale et tous. Une véritable oeuvre d'art!
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339428
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » dim. juil. 23, 2017 11:17 pm

ça reste mon Miyazaki préféré ce film, je te rejoins, il est superbe (et comme tu l'as dis, rien que le dieu cerf, c'est tout un concept ! peut-être le personnage qui me fascine le plus dans le film ! Sa première apparition notamment quand on le voit apparaitre dans la forêt et tourner la tête vers Ashitaka, moi la première fois au cinéma ça m'avait presque hérissé le poil :mrgreen: ) Il y a des ambiances incroyables dans ce film
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Artalok
Les ruines de Mime
Les ruines de Mime
Avatar du membre
Messages : 2561
Enregistré le : mar. mai 27, 2014 4:36 pm
Localisation : Une caverne perdue du Nord (qui a désormais également un portail dimensionnel menant vers Lyon)
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Artalok » dim. juil. 23, 2017 11:25 pm

Purée, vous me donnez envie de le revoir, là maintenant tout de suite ! Ça fait bien longtemps que je ne l'ai pas revu en plus, alors que c'est aussi un de mes, voire mon Miyazaki préféré - et peut-être même un de mes films préférés tout court. Bon, je dois me refaire Terremer avant, vu que j'ai terminé les trois premiers livres, mais après, Mononoke ! :super:
Vraiment magnifique ce film! :love: une ambiance, une musique, des thèmes, des personnages superbes - à une époque j'étais même quasi-amoureux de San, la grande, la belle, la sauvage, la magnifique San !
Odi panem quid meliora. Ça ne veut rien dire, mais je trouve que ça boucle bien.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339428
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » dim. juil. 23, 2017 11:27 pm

oui très beau film. Moi je ne pense pas le revoir encore, je dois d'abord compléter un peu ma connaissance des Miyazaki, il en reste certains qui sont cultes comme Porco Rosso que je n'ai toujours pas vu (et beaucoup de films des studio ghibli non de Miyazaki) je vais d'ailleurs profiter des vacances pour me lire un peu l'artbook que j'ai récupéré à la Japan expo :mdr:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 14000
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » dim. juil. 23, 2017 11:35 pm

Moi ma seul question c,est le personnage, le genre de soldat qui se met à chassser le dieu cerf, je veux juste savoir, il fait quoi dans la vie ce gars là? Soldat? Pas vraiment la carrure. Mercenaire? Au puis je sais pas, mais je pense que qu'il est un genre de soldat

:penseur:
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339428
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » dim. juil. 23, 2017 11:38 pm

ah oui je sais pas trop, il a une drôle de tête lui :mdr: c'est une sorte de mercenaire je pense
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Artalok
Les ruines de Mime
Les ruines de Mime
Avatar du membre
Messages : 2561
Enregistré le : mar. mai 27, 2014 4:36 pm
Localisation : Une caverne perdue du Nord (qui a désormais également un portail dimensionnel menant vers Lyon)
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Artalok » dim. juil. 23, 2017 11:52 pm

Il se présente comme un moine si je me rappelle bien ? Une sorte de moine guerrier du coup. Il veut rapporter la tête du Dieu-Cerf à l'Empereur, c'est pas n'importe quelle mission, donc ça ne doit pas non plus être n'importe qui... On ne sait pas non plus à quel ordre religieux il appartient (moine, ok, mais moine de quoi?) en fait il reste assez mystérieux du début à la fin... :penseur:
Moi je l'aime bien ce personnage, il est sympathique et il a une bonne tête. :mdr:
Odi panem quid meliora. Ça ne veut rien dire, mais je trouve que ça boucle bien.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339428
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » dim. juil. 23, 2017 11:55 pm

Moi aussi, même si j'aime surtout les animaux dans ce film 8-)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 14000
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » lun. juil. 24, 2017 12:52 am

Artalok a écrit :Il se présente comme un moine si je me rappelle bien ? Une sorte de moine guerrier du coup. Il veut rapporter la tête du Dieu-Cerf à l'Empereur, c'est pas n'importe quelle mission, donc ça ne doit pas non plus être n'importe qui... On ne sait pas non plus à quel ordre religieux il appartient (moine, ok, mais moine de quoi?) en fait il reste assez mystérieux du début à la fin... :penseur:
Moi je l'aime bien ce personnage, il est sympathique et il a une bonne tête. :mdr:


Je l'aime bien moi aussi. Je commence a penser que c'est peut être un noble ou un quelqu'un comme cela, un gars suffisamment puissant pour pouvoir avoir un message de l'empereur et plusieurs guerriers à son ordre.

Tiens voici ce qu'en dit wikipédia

iko (ジコ坊, Jiko-bō?) est peut-être le personnage le plus mystérieux de Princesse Mononoké. En effet, alors que San se révèle au fur et à mesure, Jiko reste entouré de mystère. Même s'il est possible de cerner quelque peu son caractère à la fin de l'histoire, ses motivations et son passé n'en demeurent pas moins inconnus. Il est envoyé par l'organisation Shishō Ren (師匠連, Shishō Ren?, littéralement « Les Adeptes du Maître »), mais l'ignore tout de celle-ci. Comme Miyazaki s'est fortement renseigné sur l'époque, on peut légitimement supposer que le Shishō Ren est inspiré d'organisations similaires existant à l'époque. En effet, la fin de l'époque de Muromachi, dans laquelle se situe le récit, est marquée par un grand dynamisme religieux, et l'essor de nombreuses sectes bouddhiques (rinzai-shū, sōtō-shū, secte du Lotus ou Nichiren-shū etc.). Il n'en donc pas à écarter que le Shishō Ren est une secte de ce type, quoique ces dernières soient en réalité très différentes les unes des autres. Au crédit de cette hypothèse, on notera que Jiko est moine (il se fait appeler Jiko-bō, soit Jiko le bonze). Son statut dans cette organisation est sans doute assez haut placé, au vu des troupes qu'il commande et de la confiance placée en lui. Ce que l'on connaît de ses motivations reste moins vague. Il veut la tête du Dieu-Cerf (シシ神, Shishi-Gami?), qui donne, paraît-il, la vie éternelle. Suite au dialogue qu'il a avec dame Eboshi, on comprend qu'il souhaite la rapporter à l'Empereur, et qu'il est sans doute missionné pour ce faire. Mais il n'est pas expliqué pourquoi envoyer une organisation relativement secrète pour accomplir cette tâche.

Jiko peut apparaître comme un « méchant ». Pour parvenir à ses fins, il est particulièrement motivé et ne recule devant rien. Il manipule dame Eboshi pour parvenir à son but, en lui faisant croire qu'en tuant le Dieu-Cerf, elle va se débarrasser de tous les animaux d'un coup. En fait, il le dit lui-même « quand il s'agit de tuer un dieu, mieux vaut laisser quelqu'un le faire à votre place ».

Il reste que Jiko, à l'instar de dame Eboshi, n'est pas un personnage manichéen. À sa première rencontre avec Ashitaka, il va l'aider alors qu'il est encore perdu dans un monde nouveau. Il le guide et l'aide à trouver la foret du dieu cerf. Le site officiel précise "dans l'espoir que celui-ci le mène à sa proie", mais Jiko n'est pas mauvais jusqu'au bout. Miyazaki l'a d'ailleurs dit : « Jiko est comme beaucoup de Japonais aujourd'hui : individuellement, ce sont des personnes parfaitement belles, mais quand ils joignent une organisation, ils deviennent cruels. Assez cruels pour couper la tête d'un dieu. »

Jiko est suivi par deux groupes de chasseurs : le Karakasa Ren (唐傘連, Karakasa Ren?, Société des ombrelles de papier) et les Jibashiri (地走り, Jibashiri?, Ceux qui rampent).

Le Karakasa Ren est formé de soldats portant le même vêtement que Jiko, ce qui laisse penser qu'ils font partie du Shishō Ren. Utilisant les gens de Tatara dans la guerre contre les sangliers, ils utilisent des grenades et des mines pour les abattre en grande quantité, se moquant des pertes du côté forgerons. Pour combattre dans la forêt, ils préfèrent des sarbacanes empoisonnées beaucoup plus discrètes cachées dans leurs ombrelles. D'ailleurs ces ombrelles ont un rapport direct avec l'utilisation des armes à poudre : elles évitent que les mèches soient mouillées par la pluie.

Les Jibashiri sont les éclaireurs employés par Jiko. Ils utilisent des peaux d'animaux morts pour camoufler leur odeur et ainsi pouvoir être relativement tranquilles dans la forêt. Leur nom est relatif à leur manière de se déplacer en rampant pour être plus discret.

Malgré son physique pour le moins ingrat, Jiko-Bou est un grand leader et un combattant agile. Malgré ses motivations et ses manières infâmes, il reste un personnage attachant, proche du moine de fabliau par moments.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Artalok
Les ruines de Mime
Les ruines de Mime
Avatar du membre
Messages : 2561
Enregistré le : mar. mai 27, 2014 4:36 pm
Localisation : Une caverne perdue du Nord (qui a désormais également un portail dimensionnel menant vers Lyon)
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Artalok » lun. juil. 24, 2017 1:17 am

Maedhros a écrit :Je l'aime bien moi aussi. Je commence a penser que c'est peut être un noble ou un quelqu'un comme cela, un gars suffisamment puissant pour pouvoir avoir un message de l'empereur et plusieurs guerriers à son ordre.

Je ne pense pas que ce soit un noble, à cette époque - et déjà depuis quelques siècles - certains ordres religieux étaient extrêmement puissants, bouddhistes en tête. Nul besoin d'être noble pour être puissant, il suffisait d'être plutôt bien gradé dans un de ces ordres. D'ailleurs, si Jiko était un aristocrate, il se comporterait bien différemment, aurait un accoutrement et un équipement différents, et on ne le laisserait certainement pas battre le pays (d'autant qu'il se rend dans tes territoires plutôt hostiles !) sans escorte... D'ailleurs, s'il s'agissait d'un noble, donc d'un militaire, il aurait sans doute davantage reçu sa mission du shogun que de l'empereur - on est en plein dans l'ère du shogunat depuis quelques siècles, l'empereur n'a plus qu'un rôle symbolique et religieux.

Intéressant sinon ce que dit l'article wiki sur ce personnage - notamment le passage sur sa personnalité. Ça confirme en tout cas qu'il reste mystérieux quant à sa réelle identité et qu'on ne sait jamais vraiment qui il est ni ce à quoi il pense ! Au contraire des autres personnages qui sont bien plus expressifs, directs, et ont moins tendance à camoufler leurs pensées. Eboshi est un peu comme lui aussi (au début du film, notamment), quoique s'étant forgé une image plus forte, plus froide, là où Jiko cherche à apparaître plus jovial, plus sympathique.
Odi panem quid meliora. Ça ne veut rien dire, mais je trouve que ça boucle bien.

Maedhros
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 14000
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » lun. juil. 24, 2017 3:19 am

ah oui certainement
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

julie
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 938
Enregistré le : mer. mars 01, 2017 4:19 pm
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar julie » lun. juil. 24, 2017 11:20 am

Sympa ta critique! Moi aussi j'aime le personnage de princesse Mononoké :wink:

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104534
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Scarabéaware » lun. juil. 24, 2017 12:30 pm

Maedhros a écrit :J'adore les personnages principaux, la princesse mononoké, la seul princesse de Disney qui aime manger la chair crue et boire du sang


Attention, juste une petite correction la dessus, les films du studio Ghibli sont distribués par Disney mais San n'est en aucun cas une princesse Disney :mrgreen:.
Sinon belle critique de ta part, Princesse Mononoke est un véritable bijou tout à fait apaisant, une puissante réalisation avec son panthéisme et son message de respect de la nature :D.
Faudra que je me fasse un revisionnage aussi ^^

Pis tiens pour Jiko je m'étais pas plus interrogé dessus encore mais c'est vrai qu'il a de son importance aussi pour faire songer à certains ordres de l'époque. Wikipédia nous fournit une bonne grosse explication en tout cas. Il n'a pas un lien direct avec l'Empereur, c'est plutôt à travers la fameuse organisation, on peut toujours parler de missionnaire envoyé pour accomplir la possibilité de transmettre l'immortalité à l'Empereur.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Maedhros
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 14000
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » sam. juil. 29, 2017 1:00 am

Disons que est bien plus badass que toute les princesse disney réunit :super: Oui va voir autrepart Elsa, là elle c'est une vraie princesse.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Maedhros
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 14000
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » sam. juil. 29, 2017 2:05 am

Je met une vidéo qui montre la grande ressemble entre breath of the wild et les films de Miyazaki

When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104534
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Scarabéaware » sam. juil. 29, 2017 12:22 pm

Maedhros a écrit :Disons que est bien plus badass que toute les princesse disney réunit :super: Oui va voir autrepart Elsa, là elle c'est une vraie princesse.


Oui ça c'est clair par contre, elle les fracasse toutes :mdr:, ceci dis, face à Elsa y aura comme un problème à pouvoir se faire refroidir :lol:

Sinon concernant la vidéo, bon beh oui on peut faire un peu de rapprochement visuellement, par contre si jamais tu trouves une tite vidéo en français qui en parle ça sera encore mieux :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Artalok
Les ruines de Mime
Les ruines de Mime
Avatar du membre
Messages : 2561
Enregistré le : mar. mai 27, 2014 4:36 pm
Localisation : Une caverne perdue du Nord (qui a désormais également un portail dimensionnel menant vers Lyon)
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Artalok » ven. août 04, 2017 1:53 am

Après, les oeuvres de Miyazaki et la série des Zelda ont certains thèmes assez proches (tout ce qui tourne autour de la nature, des légendes, l'"héritage" et autres vieilles ruines, etc. le tout avec d'ailleurs un traitement parfois un peu similaire) tout en étant originaires du même pays, donc avec un bagage culturel des créateurs similaire sur de nombreux points, du coup pas étonnant qu'on puisse trouver des rapprochements. Si on rajoute le lien fort de Breath of the Wild avec tout ce qui touche à la nature, plus l'aspect japon tradi assez poussé dans la da (sheikahs en tête) alors le rapprochement, visuel notamment, devient inévitable. De là à dire qu'il y ait forcément inspiration par contre, c'est vite dit... Ou alors involontaire. Plutôt une histoire de références, thématiques et traitements similaires. (parce que mine de rien, c'est vrai que, pas forcément niveau thématiques, mais au niveau de leur traitement, de l'écriture et du visuel, il est assez difficile dans l'animation japonaise, voire l'animation tout court, d'oeuvres proches de celles de Miyazaki... Il y en a, mais elles sont rares, de fait on fait d'ailleurs souvent le rapprochement avec lui)
Mais ça ne m'étonnerait pas que Miyamoto et Aonuma aient pas mal de références en commun avec Miyazaki, après tout c'est pas pour rien si le studio Ghibli est considéré comme celui qui serait le plus à même d'adapter la série... D'ailleurs la question de l'inspiration/du rapprochement avec les films du maître ne date pas de BotW, il me semble que ça avait pas mal fait parler aussi à l'époque de Twilight Princess et Skyward Sword (voire The Wind Waker)...
Odi panem quid meliora. Ça ne veut rien dire, mais je trouve que ça boucle bien.

Maedhros
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 14000
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » ven. août 04, 2017 2:49 am

Depuis toujours quoi :lol:
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

yoko
Helcaraxë
Helcaraxë
Avatar du membre
Messages : 12390
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar yoko » ven. août 04, 2017 9:52 am

Je n'ai pas été touchée par ce film, surement un peu trop "écolo" à mon goût, la force de la nature tout ça ne me parle pas beaucoup, même si parfois il pourrait passer sur une de nos chaînes de télé, je le regarderai parce que ça reste un anime de qualité, mais je lui préfère Porco Rosso. J'ai vu récemment le vent se lève et j'ai adoré ce film sur l'aviation et notamment le fameux Zéro.
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339428
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » sam. août 05, 2017 6:00 pm

Je préfère mononoke au vent se lève perso , porco Rossi il faut absolument que je le vois. Ce que j'aime beaucoup dans mononoke ce sont les créatures étranges, le dieu cerf, l'ambiance de la forêt, les loups géants, la bande son, le parfum pantheiste, perso c'est mon meilleur miyazaki encore à ce jour. Peut être suis je influence aussi car c'est le premier que j'ai vu.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Artalok
Les ruines de Mime
Les ruines de Mime
Avatar du membre
Messages : 2561
Enregistré le : mar. mai 27, 2014 4:36 pm
Localisation : Une caverne perdue du Nord (qui a désormais également un portail dimensionnel menant vers Lyon)
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Artalok » dim. août 06, 2017 1:00 am

yoko a écrit :Je n'ai pas été touchée par ce film, surement un peu trop "écolo" à mon goût, la force de la nature tout ça ne me parle pas beaucoup, même si parfois il pourrait passer sur une de nos chaînes de télé, je le regarderai parce que ça reste un anime de qualité, mais je lui préfère Porco Rosso. J'ai vu récemment le vent se lève et j'ai adoré ce film sur l'aviation et notamment le fameux Zéro.

Je pense pas qu'il faille seulement y voir le côté "nature", il y a aussi le côté tradition vs modernisation, un sous-texte sur l'attrait du pouvoir (voire carrément guerre de pouvoir entre Eboshi, Jiko et Moro) et l'arrogance humaine, et bien sûr récit initiatique pour Ashitaka - des thématiques qu'on retrouve aussi dans les autres films de Miyazaki. Et puis l'aspect mythologique surtout, anciens dieux, tout ça, peut-être même plus que le côté "écolo". Mais le folklore japonais étant très lié à la forêt, pas étonnant que celle-ci soit mise en avant. Mais je comprends que si on ne soit pas plus attaché que ça à ce genre de "messages", de thématiques "naturelles", on soit moins touché par le film. Perso il fait partie de mon quatuor Ghibli fétiche, avec Kaguya, Chihiro et Le Château Ambulant. Porco Rosso je l'aime beaucoup aussi, quoiqu'un peu moins que les quatre sus-cités. Le Vent se lève par contre, je ne l'ai vu qu'une fois au ciné, faudrait que je le regarde à nouveau (peut-être en vf, j'avais un peu de mal avec la vo du héros), mais j'avais un peu moins aimé, à voir si cette vieille impression se confirme.

Maedhros a écrit :Depuis toujours quoi :lol:

Surtout depuis les Zelda 3d en fait, mais oui globalement, c'est ça ! :mdr:
Odi panem quid meliora. Ça ne veut rien dire, mais je trouve que ça boucle bien.

yoko
Helcaraxë
Helcaraxë
Avatar du membre
Messages : 12390
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar yoko » dim. août 06, 2017 9:00 am

Pour moi les traditions nous enchaînent, je suis moins attachée, en vieillissant, par ce genre de discours. Même si ça reste un très bel animé, je l'ai trouvé froid, distant, presque sans âme. Ah non franchement, je ne suis pas rentrée dedans.
Image

julie
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 938
Enregistré le : mer. mars 01, 2017 4:19 pm
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar julie » dim. août 06, 2017 9:01 pm

Je n'ai pas été touchée par ce film, surement un peu trop "écolo" à mon goût, la force de la nature tout ça ne me parle pas beaucoup, même si parfois il pourrait passer sur une de nos chaînes de télé, je le regarderai parce que ça reste un anime de qualité, mais je lui préfère Porco Rosso. J'ai vu récemment le vent se lève et j'ai adoré ce film sur l'aviation et notamment le fameux Zéro.
Je préfère mononoke au vent se lève perso , porco Rossi il faut absolument que je le vois. Ce que j'aime beaucoup dans mononoke ce sont les créatures étranges, le dieu cerf, l'ambiance de la forêt, les loups géants, la bande son, le parfum pantheiste, perso c'est mon meilleur miyazaki encore à ce jour. Peut être suis je influence aussi car c'est le premier que j'ai vu.


Coucou Yoko,
En fait je suis d'accord avec Phoenix sur Mononoke, mais je comprends bien le fait que tu n'ai pas apprécié le message :wink:
Y a-t-il un personnage ou une action tu as apprécié dans ce film ou pas du tout? (ou pas de personnage attachant peut-être?)
En tout cas, j'ai hâte pour Porco Rosso que je vais découvrir dans quelques jours :D

yoko
Helcaraxë
Helcaraxë
Avatar du membre
Messages : 12390
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar yoko » dim. août 06, 2017 9:55 pm

Ce que j'ai apprécié c'est le fait que ça se passe dans un Japon "médiéval" même si ça fait longtemps que je l'ai vu en y pensant, il faudrait peut-être que je le revisionne.
Image

julie
Maison de la Vierge
Maison de la Vierge
Avatar du membre
Messages : 938
Enregistré le : mer. mars 01, 2017 4:19 pm
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar julie » dim. août 06, 2017 10:37 pm

Ce que j'ai apprécié c'est le fait que ça se passe dans un Japon "médiéval" même si ça fait longtemps que je l'ai vu en y pensant, il faudrait peut-être que je le revisionne
.

J'aime cet aspect aussi :wink:


Retourner vers « Films d'animation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 9 invités