Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Films d'animation asiatiques. Venez découvrir l'univers des grands réalisateurs japonais : Miyazaki, Matsumoto, Rintaro, Satoshi Kon, Mamuru Oshii ! Pénétrez le monde fascinant des studios Ghiblis ou encore des films d'animation coréens...
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » sam. août 19, 2017 12:03 am

Une belle représentation du dieu cerf (l'esprit de la forêt) :super:

Image
(source : la page facebook culture manga )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » jeu. août 24, 2017 9:01 pm

on continue avec les belles illustrations

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Scarabéaware » ven. août 25, 2017 11:45 am

Très beau tableau donnant une belle composition :super:. Et la représentation du Dieu Cerf j'aime beaucoup, on aimerais bien avoir :D
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » ven. août 25, 2017 5:10 pm

j'aurais plutôt du le poster dans le topic sur Ghibli car il y a des références à plein de films dans cette image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » dim. sept. 10, 2017 12:07 am

Une illustration de Sergio Lopez (intitulée Spirit of the Guardian)
( source )

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Artalok
Les ruines de Mime
Les ruines de Mime
Avatar du membre
Messages : 2561
Enregistré le : mar. mai 27, 2014 4:36 pm
Localisation : Une caverne perdue du Nord (qui a désormais également un portail dimensionnel menant vers Lyon)
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Artalok » dim. sept. 10, 2017 12:35 am

Magnifique celle-là, avec de très beaux effets de matière ! On dirait de la peinture à l'huile, si c'en est bien, ça change des techniques habituelles pour ce genre de fanarts. J'ai vu aussi les autres oeuvres présentées sur le lien indiqué, il y a vraiment de belles choses, ça fait regretter de ne pas avoir eu la possibilité de voir cette expo en vrai :heart:
Odi panem quid meliora. Ça ne veut rien dire, mais je trouve que ça boucle bien.

Cerca Trova
La Moria
La Moria
Avatar du membre
Messages : 25284
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : Dans ma planque de Luthor
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Cerca Trova » dim. sept. 10, 2017 12:37 am

c'est sublime! j'aime beaucoup les effets de matières, aussi :super:
Image


"Most of what you think you know about Camelot and the evil sorceress known as Morgan Le Fay is nothing but lies. I should know for I'm Morgan Le Fay, High-Priestress of the Isle of Avalon" - Mists of Avalon , the tv movie

Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » dim. oct. 15, 2017 4:51 am

Bientôt, je vais faire un travail long en philosophie où je dois trouver un problème moral ou politique assez intéressant pour mériter d'être analysé et discuté. Moral dans le sens qui a trait au comportement des hommes et politique dans le sens qui a trait à la vie en société.

Le problème moral doit être un dilemme. Le problème doit mener à deux position qui sont mutuellement exclusive et qui sont toute deux attirantes. Chaque position doit sembler avoir possiblement raison, Ces deux positions ont de bons arguments chacun de leur coté, assez pour faire douter une personne n'ayant pas réfléchie à la question. ces deux positions ne peuvent être concilié ou fondue l'une dans l'autre. Il faut éviter donc un faux dilemme.

Il faut un contexte qui sera donné par le film LOL, je vais l'écouter demain donc je serai déja pas mal les exemple, au pire si j'ai des questions je vous le demanderai

En tous cas ce que je demande est donc si vous connaissez des thèmes qui sont opposé et qui ne peuvent être réconcilié (et il en a une tonne dans Mononoké et je vous le demande, mais j'y ais déjà pensé seulement pour m'aider à y voir plus clair. Un autre chose, n'ont essentiel, mais tout de même suggérer est de faire références aux philosophes que l'on a vue dans le cours, soit (leur sujet, je me souviens plus de leur nom et sa n'aide pas tout le temps) le libéralisme, le socialisme et le fascisme, un lien avec mononoké serais bien, ce qui est tout de même facile, j'y ai pensé, mais si quelqu'un à d'autre proposition.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » dim. oct. 15, 2017 10:54 am

oula tu cherches des films qui expriment des .. dilemmes ? des positions philosophiques antagonistes ? il y en a des tonnes et des tonnes je pense, notamment dans la culture populaire (pourquoi poster ceci juste dans Mononoke ? tu penses par là à l'espèce d'opposition qu'on a dans le film entre la princesse San et son respect de la nature et la position de Dame Ebochi ? il est vrai que c'est un beau dilemme en soi, le film ne verse pas dans le manichéisme, c'est d'ailleurs ce qui le rend beau ; si tu souhaites traiter certaines thématiques environnementales et écologiques, ça fait partie des nombreuses oeuvres que je pense tu pourrais citer, après, tellement de films pourraient convenir.

le film LOL je ne l'ai pas vu, il faut que je le fasse un jour c'était à propos d'internet c'est ça ? et des comportements des gens par rapport aux réseaux ? je ne sais pas trop ce qu'il vaut (je me méfie un peu de ce type de films français surtout à cette époque de sa sortie qui versent parfois dans certains clichés sur les gens qui sont sur le net mais je ne l'ai pas vu donc je dirai rien) Le titre me fait rire et me ferait presque penser aux "kikoolol" de facebook et d'autres réseaux, du genre dont on parlait à l'instant et qui postent un peu des âneries toute la journée :mrgreen: Il y aurait pas mal de réflexions sociétales à faire autour de tout ça et de facebook d'ailleurs :siffle: :siffle: :siffle:
sinon comme films exprimant des .. antagonismes , qu'est-ce qu'on pourrait te conseiller. Tiens ba Matrix, par rapport notamment à tout le rapport Homme / Machine (et là si on creuse je pourrais te renvoyer à plein de thèses et conférences de Joel de Rosnay sur la symbiose homme / machine dans le futur selon lui et d'autres thématiques proches - dont on a d'ailleurs parlé un peu sur le forum dans le topic sur le transhumanisme et le rapport à la pop culture) il y aurait beaucoup à en dire et on sens aussi qu'il y a deux "écoles" de pensée, entre ceux que ça effraient, qui ont des positions très rigides et critiques par rapport à ça, et ceux qui veulent s'engouffrer dans cette voie. Est-ce que ces positions peuvent se réconcilier ? l'avenir le dira , pour l'heure, les deux discours semblent à la fois attirants (il y a des choses à craindre dans cette vision transhumaniste, mais aussi pas mal de belles choses en perspective) et critiquables donc.
si j'évoquais matrix c'est parceque le film aborde, mais parmi moult autres thématiques philosophiques intéressantes, ce rapport homme machine, sous la forme d'ailleurs d'une structure filmique trilogique de type "thèse / antithèse / synthèse" qui à ben des égards me fait un peu penser à Hegel.
Mais il y a plein d'autres thèmes dedans comme le rapport à la réalité (est-il mieux de vivre dans une réalité où on est un peu "endormie", ne pas voir les problèmes, suivre la logique "les ignorants sont bénis" :mrgreen: ou au contraire, connaitre la vérité, voir la lumière si j'ose dire, pour s'apercevoir qu'on est manipulés, qu'on est des esclaves - que ce soit de groupes de médias, de politiques ou autre, toutes ces choses dont il y a une profonde métaphore dans matrix je pense, quitte à être plus malheureux etc !! bref, il y a aussi cette thématique qui oppose dans le film Morphéus et Cypher typiquement, qui est intéressante, et tellement d'autres. Les films Matrix sont tellement riches, on pourrait en parler des heures, mais ce n'est pas le sujet ici (et si tu veux le faire n'hésite pas à utiliser les topics relatifs du forum :mrgreen: ou à ouvrir carrément un topic à part à propos de ton étude :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » dim. oct. 15, 2017 4:31 pm

Heu c'est juste que je veux faire mon travail sur mononoké et recherche donc les thèmes du film.

Le film LOL n'existe c'était, le contexte sera donné par le film, LOL. :PTDR:
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » dim. oct. 15, 2017 4:36 pm

Maedhros a écrit :Heu c'est juste que je veux faire mon travail sur mononoké et recherche donc les thèmes du film.

Le film LOL n'existe c'était, le contexte sera donné par le film, LOL. :PTDR:

ahh je croyais que tu parlais de ce film :lol: http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 34003.html
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » dim. oct. 15, 2017 6:06 pm

Non j'ignorais son existence. :lol: Alors, aurais tu une idée des termes de Mononoké?
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 16, 2017 1:41 pm

J'ai répondu à ton MP Maedhros, je reposte ici :

Maedhros a écrit :Bon puisque personne ne me répond sur le topic, je vais te le demander en privé, quel sont les thèmes de princesse Mononoké?

il y en a pas mal moi j'aime retenir surtout la thématique écologiste, environnementale, l'importance de la nature, certaines scènes d'esprit féministes aussi avec le groupe des prostituées, la mythologie japonaise (certaines créatures semblent inspirées par le shintoisme et les yokai) le dieu cerf est pour moi un avatar du panthéisme, un dieu représentant la nature dans son ensemble etc etc etc (j'y ai vu aussi une espèce d'hommage aux loups ; il y a évidemment toute la thématique nature / industrialisation avec les humains qui en se développant polluent etc

Mais le mieux est que tu lises ce genre d'analyses très complètes je pense : http://www.courte-focale.fr/cinema/sema ... -mononoke/
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Scarabéaware » lun. oct. 16, 2017 2:16 pm

Bon ben du coup très bon choix Maedhros, d'ailleurs on a bien aussi de la petite part politique même si elle est assez légère ou plutôt très subtile mais bon y a quelque chose à dire par rapport au Dieu Cerf la dessus à vouloir sa tête :mrgreen:. Pho a déjà pas mal dis du coup, y a aussi l'analyse, tu pourras un peu revoir ce qu'on en a dis autrement, tu peux également te voir Le Nouveau Monde de Terrence Malick pour une bonne grosse opposition mais très contemplative et c'est particulièrement émotionnel mais y a bien à relever une opposition et en même temps que tu feras ton analyse de Princesse Mononoke pour la philo, tu peux évoquer Le Nouveau Monde justement. Bon courage en tout cas ;).

phoenlx a écrit :Une illustration de Sergio Lopez (intitulée Spirit of the Guardian)
( source )

Image


Et sinon très belle illustration avec de beaux effets donnés, ça nous fait une peinture qui rend très bien :D :saute:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » lun. oct. 16, 2017 4:17 pm

phoenlx a écrit :J'ai répondu à ton MP Maedhros, je reposte ici :

Maedhros a écrit :Bon puisque personne ne me répond sur le topic, je vais te le demander en privé, quel sont les thèmes de princesse Mononoké?

il y en a pas mal moi j'aime retenir surtout la thématique écologiste, environnementale, l'importance de la nature, certaines scènes d'esprit féministes aussi avec le groupe des prostituées, la mythologie japonaise (certaines créatures semblent inspirées par le shintoisme et les yokai) le dieu cerf est pour moi un avatar du panthéisme, un dieu représentant la nature dans son ensemble etc etc etc (j'y ai vu aussi une espèce d'hommage aux loups ; il y a évidemment toute la thématique nature / industrialisation avec les humains qui en se développant polluent etc

Mais le mieux est que tu lises ce genre d'analyses très complètes je pense : http://www.courte-focale.fr/cinema/sema ... -mononoke/


Article très intéressant, merci beaucoup pour votre aide, cela m'aide en a voir plus clair, encore que d'autres articles pourrait m'aider :mdr: .

Alors pour l'instant je rajouterai que pour l'instant je pense que ma thèse va tourné du capitalisme, avec dame Éboshi, (nous ne parlons pas du capitalisme ici comme seul détructeur de la nature, mais bien le capitalisme comme le décrit John Locke, car comme dans celui-ci, les classes sociales persistent tout comme l'inégalité(juste dame Éboshi), mais bien comme étant et c'est le but premier du capitalisme, faiseur de richesse, inégale, mais tout le monde est plus riche(et les classes sociales moins grande) avec le capitalisme, pour simple idée nous pouvons rappeler les prostituées et les lépreux, qui sons mieux traité dans la société capitalisme de dame Éboshi que dans la société féodale du japon. San et les esprits de la nature, mais surtout Sam représente évidement l'homme dans son état de nature et je pense que c'est la vision de Nietzsche, soit fascisme de l'état de nature de l'homme qui caractérise mononoké(je n,ai pas encore étudier le fascime et cette hypothèse peut très bien être fausse et je sais seulement que pour Nietzsche, L'homme naturel est un être violent que la société libéral ramollit, dans les faits mononoké n'est pas un humain naturel selon Locke, car sinon elle aurais tuer sa mère simplement pour avoir sa fourrure et sa place comme reine des louves et n'est surtout pas un humain naturel selon Rousseau parce heu ça:

Image

Oui bon si Sam est socialisme je suis Morgoth :lol: Alors ne reste plus, croisons les doigts que j'ai raisons, Nietzsche et le fascime.

Sinon une autre chose serais un dilemme entre l'humain doit il aller dans la société ou rester dans l'état de nature.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 16, 2017 4:30 pm

oui je crois que tu as bien résumé une des thématique forte (même si j'ai eu du mal à te lire avec les fautes et coquilles :lol: ) on a vraiment deux visions qui s'affrontent qui ont toujours eu un peu leurs adeptes et détracteurs, sans sombrer dans le manichéisme primaire c'est aussi ce que j'aime, même si au final dans cette histoire la nature triomphe, c'est plus un développement humain dans le respect de la nature qui est prôné. Un film en même temps très bizarre j'avoue (la première fois que je l'avais vu j'étais troublé par plein de détails, la tête du dieu cerf coupée et sa transformation ensuite en chose énorme et dégoulinante, les animaux furieux comme les sangliers touchés par la malédiction et la haine (qui se transforment en tatarigami, drôles de créatures notamment celle qu'on voit au début du film, ça montre aussi qu'une mauvaise action, ou une action déplacée (comme la chasse intempestive) provoque des ravages, provoque des haines et des réactions en chaine incontrôlées .. je le vois un peu comme ça. Dans cette nature sauvage et agressée il y a finalement énormément de violence et de haine, de rancoeur
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » lun. oct. 16, 2017 4:39 pm

Tu peux corriger si tu veux, je suis désolé pour les coquilles, j'ai pas fait attention cette fois. :facepalm:
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 16, 2017 4:59 pm

non ça va, ça fait partie de toi maintenant :lol: (et ayoros m'a habitué pendant des années :lol: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Scarabéaware » lun. oct. 16, 2017 6:12 pm

Euh...c'est qui ce Nikke qui considère un fascisme de l'état de nature de l'homme ? :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » lun. oct. 16, 2017 6:25 pm

Nicke, désolé je me suis tromper, fondateur du fascisme. Je te suggère de lire de lui Au-delà de bien et mal et De la démocratie en Amérique.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Scarabéaware » lun. oct. 16, 2017 7:35 pm

Euh...tu veux pas plutôt dire Nietzsche en fait ? :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » lun. oct. 16, 2017 9:19 pm

Merci, scarabé, je vais corriger.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 16, 2017 10:21 pm

j'ai rien compris, tu parles de qui ? Nietzche ? quel rapport avec le fascisme ? je veux bien qu'il y en ait un dans le sens où il a pu inspirer certains nazis et qu'il y a eu pas mal de déformations de sa pensée, mais c'est quoi ce terme "fondateur du fascisme" ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

SauronGorthaur
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 70466
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar SauronGorthaur » lun. oct. 16, 2017 10:25 pm

Nietzsche est à mon sens pas plus le "fondateur du fascisme" que Richard Wagner et Charles Darwin, dont les oeuvres/travaux ont aussi été reprises/instrumentalisés par les nazis et fascistes européens. Le fondateur du fascisme, c'est Mussolini
(En temps partiel en ce lieu)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 16, 2017 10:33 pm

oui voilà !
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar phoenlx » lun. oct. 16, 2017 10:40 pm

pinaise par contre j'étais en train de lire diverses citations de Nietzsche, c'est fou tout ce qu'il a sorti sur les femmes :lol:
plein d'autres ici : http://www.korpa.fr/nietzsche/indexf.htm

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » lun. oct. 16, 2017 10:56 pm

SauronGorthaur a écrit :Nietzsche est à mon sens pas plus le "fondateur du fascisme" que Richard Wagner et Charles Darwin, dont les oeuvres/travaux ont aussi été reprises/instrumentalisés par les nazis et fascistes européens. Le fondateur du fascisme, c'est Mussolini


Merci Sauron mon prof de philo ma corrigé, je pensais, mais je l'ai pas encore étudier.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Cerca Trova
La Moria
La Moria
Avatar du membre
Messages : 25284
Enregistré le : dim. nov. 13, 2016 8:08 pm
Localisation : Dans ma planque de Luthor
Gender :
Contact :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Cerca Trova » mar. oct. 17, 2017 3:31 pm

phoenlx a écrit :pinaise par contre j'étais en train de lire diverses citations de Nietzsche, c'est fou tout ce qu'il a sorti sur les femmes :lol:
plein d'autres ici : http://www.korpa.fr/nietzsche/indexf.htm

Image


Rooh!!! :siffle: charmant :mrgreen:
Image


"Most of what you think you know about Camelot and the evil sorceress known as Morgan Le Fay is nothing but lies. I should know for I'm Morgan Le Fay, High-Priestress of the Isle of Avalon" - Mists of Avalon , the tv movie

Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » mar. oct. 17, 2017 5:05 pm

Je rapelle que Sophocle diait en gros que les femmes, il n'y a rien de plus chiant :lol:
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Maedhros
Le serment de Felagund
Le serment de Felagund
Avatar du membre
Messages : 14062
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Princesse Mononoké (de Hayao Miyazaki)

Messagepar Maedhros » jeu. oct. 19, 2017 5:43 pm

Voici une message que j'avais envoyé à mon prof de philo qui me demandais plus de renseignement sur le film, surtout pour savoir s il y avais un débat à l'intérieur de celui-ci. Je ne sais pas si ça peut mettre du sang neuf, mais je le met quand même.

Bonjour monsieur,

Au précédent cours vous m'avez demander de vous expliquer par écrit ce que je pense faire et s'il y a un dilemme pour un des personnages du livre. Alors je vais commencer.

J'aimerais première dire que le personnage principal du film Ashitaka à comme je l'ai dit tenter de réconcilier les forces de la nature et celle disons de l'homme, mais contrairement à ce que je pense vous avez comprit, il n'a nullement réussit et n'a pas pu empêcher le meurtre du dieu-cerf (le dieu-cerf, Shishigami est le maître de tous les esprits de la forêt, mais qui contrairement à l'autre dieu ne participe pas à la guerre contre les humains et donne à la fois et la mort ou est à la fois la vie et la mort, donc une sorte de dieu suprême qui observe) désolé pour cette longue parenthèse, mais parler de princesse Mononoké en quelques mots est difficile tant le film est fort. Alors je reviens, au final le dieu-cerf dans une sorte de nature destructrice détruira la forêt puis le village des humains avant de refaire naître la forêt, on y voit de jeunes pousses d'arbre. Ainsi, contrairement à Avatar, le film n'aboutit pas à un camp vainqueur de l'autre, les deux ont perdu beaucoup de cette bataille, mais ne semble pas pour autant pouvoir vivre en paix l'un et l'autre. Nous pouvons donc dire qu'il y a un dilemme pour le spectateur. Chaque camp a ses propres raisons de se battre et aussi bien les animaux que les hommes sont attachants. Dame Ebochi est noble de caractère et a fondé une société juste et humaine, accueillant les malades et les lépreux, cherchant avant tout le Bien des siens et la perpétuation de ses forges pour faire vivre les nécessiteux qu'elle héberge. Les animaux quant à eux détestent les humains qui pillent la nature pour survivre , ils voient leur espace vital se rétrécir de jour en jour et il est facile aussi de se prendre de compassion pour leur combat de survie. Pour compliquer le jeu un clan de samouraï en plus d'un autre coté un personnage fort mystérieux Iko, une sorte de moine-soldat et d'autres moines-soldats vont se mêler à la partie, mais ceux-ci sont beaucoup moins important dans l'histoire, bien qu'Iko l'est, mais pas beaucoup au point de vue du dilemme. Certains personnages ont des dilemmes, après notre conversation j'y ai repensé et oui il y a un dilemme, mais celui-ci est beaucoup plus au spectateur à savoir de qui entre Eboshi et Sam (princesse mononokée) à raison ?

Comme je viens de le dire, certains personnages ont effectivement des dilemmes moraux et le principal personnage est Sam. Nous pouvons voir le dilemme face aux répliques de quelques personnages, l'exemple le plus évident est celui-ci de sa ^^mère^^ Moro dont la conversation avec Asitaka présente bien les principaux arguments des deux coté du dilemme, d'un côté rester avec les loups dans l'état de nature et d'un autre coté celui d'aller avec Asitaka dans la société (ne vous méprenez pas, le film et ce dilemme ne se résume pas à un vulgaire choix d'aller avec l'être aimer ou non, mais je ne serais pas capable de l'expliquer). Mononoké semblera toujours vouloir rester dans la nature, mais ses paroles à la fin du film montrent clairement qu'elle a réfléchi à celui-ci. Le dilemme est sous-jacent au film (je veux dire par-là qu'il n'y a pas de scène pathétique (dans le vrai sens du terme, un personnage se parlant à lui-même) sur ce choix), mais existe bel et bien et explique plusieurs des réactions de la fille, nous pourrions parler de son évolution (elle est un peu moins les humains qu'avant, ainsi elle n'a pas tuer dame Eboshi quand elle le pouvait, bon surtout aussi parce Asitaka la convaincu que celle-ci avait déjà été punie par le dieu-cerf pour ses crimes, ce quelle n'aurais crue ou voulue entendre d'un autre humain).

J'espère vous avoir convaincu, je vous souhaite une belle journée.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.


Retourner vers « Films d'animation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité