Les Ailes d'Honnéamise (de Hiroyuki Yamaga)

Films d'animation asiatiques. Venez découvrir l'univers des grands réalisateurs japonais : Miyazaki, Matsumoto, Rintaro, Satoshi Kon, Mamuru Oshii ! Pénétrez le monde fascinant des studios Ghiblis ou encore des films d'animation coréens...
Mr.Mauser91
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 797
Enregistré le : lun. oct. 10, 2011 5:55 pm
Localisation : Planète Mars

Les Ailes d'Honnéamise (de Hiroyuki Yamaga)

Messagepar Mr.Mauser91 » mar. oct. 23, 2012 7:32 pm

Image

Film d'animation réalisé en 1987 par le studio Gainax (Evangelion, Gurren Lagann) et Bandai.

L'histoire prend place à Honnéamise, un pays imaginaire en proie à la pauvreté et à la guerre. Le gouvernement prend la décision de lancer un homme pour la première fois dans l'espace.
Shiro, jeune pilote au premier abords pas très malin, se porte volontaire. Mais tandis que le projet prend forme, l'armée, par lassitude, décide finalement d'utiliser les fonds pour la recherche spatiale à des fins guerrières et de saborder l'éxpérience, quitte à commettre des crimes et a abuser de son pouvoir.
Pendant ce temps là, Shiro s'entiche de Riquini, une jeune fille timide qui vit dans la pauvreté et dans la foi. Tandis qu'il se fait d'une part porté aux nus par les médias et d'une part conspué par les pauvres et les chomeurs qui préfèreraient que l'état utilise les fonds à des fin plus sociales, nôtre héros traverse l'histoire tout en s'intérrogeant sur le monde qui l'entoure (et même au dela), cet aventure dans laquelle il s'est lui-même embarqué, l'utilitée des guerres et le sens même de la vie.

Une des oeuvres les plus ambitieuses de l'histoire de la japanime. Le budget était très élevé, et ça se ressent : Les dessins des machines sont superbement réalisés, les explications techniques, aéronautique et astronautique détaillées et sans prises de tête (ils ont quand même faits appel à la NASA pour la production !), l'animation est fluide, et surtout, les personnages sont très bien écrits, d'une complexité rare et très humains finalement.

Si au départ Shiro, le grand héros, décide de partir dans l'espace à cause de son amour grandissant pour Riquinni, il finit par remetre en question la raison même de son existence, ses motivations et le pourquoi de sa mission.
Quand à Riquinni, si on la perçoit au début comme une écervellée aveuglée par sa foi en Dieu, on se rend compte qu'elle se sers de sa religion pour se trouver une force intérieur et oublier les malheurs dans le monde. Ce perso on la cerne, on s'y attache, puis on se prend de pitié pour elle. Mais c'est grâce à elle que l'histoire commence vraiment, c'est elle l'élément perturbateur, qui provoque ce déclic qui poussera Shiro à se lancer dans l'aventure alors qu'il n'a jamais rien fait de spécial dans sa vie.

Deux personnages à la fois forts et fragiles, qui agissent simplement pas instincts.

Les dialogues entres Shiro et ses pôtes sont très drôles et plutôt réalistes, on ressent parfaitement le coté franche camaraderie et on s'attache à cette petite puis grande équipe qui mettent leur coeurs à mettre au point ce projet voué au désastre et désaprouvé par beaucoup.

Quand au doublage, réalisé chez START (Les Mystérieuses Cités d'Or, les deux premiers Die Hard...) pour Manga Vidéo (qui distribuait en masse des films et OAV japonais dans les 90's), est, comment dire, honorable. Pour faire simple et détaillé, il à les mêmes qualités et défauts que le doublage du premier film Patlabor : Très peu de comédiens, on retrouve la même voix sur plusieurs personnages, je soupçonne quelques érreurs genre un perso masculin doublé par une femme, mais d'un autre coté, les comédiens mettent tout leurs coeurs et leurs talents pour faire vivre ses personnages, on sent vraiment le plaisir et la passion de doubler une telle oeuvre !

On retrouve au casting :
Luc Bernard (voix de Dolph Lundgren), qui donne la voix d'un mec de 40 ans sur un jeune homme, double Shiro et retranscrit à merveille la complexité du protagoniste
Laurence Dourlens (voix du Docteur Chiba dans Paprika) double Riquinni avec une voix juvénile et fragilisée
William Coryn (voix de Kyle et Kenny dans South Park et de Steve Buscemi dans Reservoir Dogs) double le meilleur ami blagueur de Shiro et parvient à être drôle et sérieux quand il faut
Marc François (plusieurs perso dans Saint Seiya et Mr. Ages dans Brisby et le Secret de NIMH) double le général à la tête du projet et a bien rendu la passion et aussi le désespoir du personnage

Et aussi Frank Capilery (Quentin Tarantino dans Desperado), Philippe Vincent (Kurt Russell et Kevin Bacon) et Anne Jolivet (Kathleen Turner) sur des personnages secondaires.
Pas vu en VO par contre (pour l'instant).

Une oeuvre majeure de l'animation japonaise à voir et surtout à revoir, car la première vision ne m'a pas suffit perso à capter certaines intérrogations.

On notera qu'une scêne a été coupée dans le DVD alors qu'elle avait bien été doublée à l'apoque, la cause à son caractère sexe. C'est absurde, car ce passage est déterminant dans les motivations de Shiro. Esperons une prochaine édition intégrale dans les prochaines années...
Modifié en dernier par Mr.Mauser91 le mer. oct. 24, 2012 5:15 pm, modifié 2 fois.
"Il y'a certains moments dans la vie ou l'argent devient la chose la plus importante au monde. Mais une fois qu'on l'a, peut-être bien qu'on changerait d'avis..."

Mr.Mauser91
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 797
Enregistré le : lun. oct. 10, 2011 5:55 pm
Localisation : Planète Mars

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Mr.Mauser91 » mer. oct. 24, 2012 3:06 pm

La bande annonce :

http://www.youtube.com/watch?v=2fcvUrhFEpk

Rien que la musique de fond donne des frissons !
"Il y'a certains moments dans la vie ou l'argent devient la chose la plus importante au monde. Mais une fois qu'on l'a, peut-être bien qu'on changerait d'avis..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mer. oct. 24, 2012 4:58 pm

ça a l'air alléchant, j'avais jamais entendu parler de cette oeuvre mais telle que tu la décris c'est un incontournable :shock:
des persos attachants, des liens à la conquête de l'espace, doublage des cités d'or , j'ai bien envie de regarder ce que ça donne

Image

Je rajoute l'image ( de manière générale quand tu lance des sujets sur des animes ou des films Mr.Mauser, si possible poste une petite image histoire que la présentation soit moins austère, ça attire l'oeil et ça permet souvent plus de capter l'attention des gens pour la lecture - surtout que tes critiques sont souvent intéressantes ce serait dommage de les rater )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Mr.Mauser91
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 797
Enregistré le : lun. oct. 10, 2011 5:55 pm
Localisation : Planète Mars

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Mr.Mauser91 » mer. oct. 24, 2012 5:13 pm

Je confirme, c'est un incontournable. J'oubliait d'ailleurs de préciser que c'était distribué par Bandai à l'époque, qui a bien fait promouvoir le métrage au japon. Il fait partie des films animés préférés de Roger Ebert. Bon, je suis pas fan des critiques de cinéma, mais c'est notable quand même pour un anime non-Miyazaki.

Ok, je tacherai de placer des images si possibles :wink:
"Il y'a certains moments dans la vie ou l'argent devient la chose la plus importante au monde. Mais une fois qu'on l'a, peut-être bien qu'on changerait d'avis..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » sam. sept. 19, 2015 11:56 pm

On va poster la vidéo de bakast sur ce film d'animation tiens puisqu'on en parle dans l'autre topic
( j'ai écouté ça donne envie )

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Scarabéaware » dim. sept. 20, 2015 6:47 pm

Ils parlent vraiment de tout c'est dingue :mdr:
Par contre j'ai pas trouvé de vidéo spécial Final Fantasy à part une de 1 h ou c'est avec d'autres trucs, greuh :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » dim. sept. 20, 2015 6:56 pm

oui ils parlent de beaucoup de choses sur cette chaine en fait, je ne la suivais pas trop jusque là mais j'avais déjà repéré ( dans le temps ) qu'ils faisaient de belles critiques cinéphiles et surtout qu'ils faisaient découvrir des petites perles méconnues ( par exemple c'est un jour sur une de leurs vidéos je crois, que j'avais découvert le film Amer, et des choses autour du genre giallo, suite à quoi j'étais de fil en aiguille tombé dans le cinéma de Dario argento. ils avaient fait aussi de mémoire des interview de Louis Leterrier à l'époque du choc des titans, bref, on sent qu'ils sont en plus proches de la culture geek, mangas, et attirés par les cinéastes qui ont un peu ça dans l'âme aussi ; d'où la chaine Bakast ( qui est assez connue de nom mais j'avais jamais trop exploré en détail jusqu'à cette semaine )
par contre cette semaine j'ai découvert carrément toute la partie Tokusatsu ( avec les vidéos sur les sentai, Bioman, Sharivan, Xor et compagnie ) et ça c'est énorme, ils ont fait aussi des vidéos sur les films de monstres japonais, les Kaiju etc :super: ils sont plusieurs dans l'équipe en fait, il y en a deux justement plus orientés tokusatsu, deux ou trois assez orientés mangas et un ou deux autres que je vois plus sur les vidéos de cinéma apparemment mais ils ont l'air aussi d'alterner
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Scarabéaware » lun. nov. 07, 2016 11:47 pm

Alors, je viens de le voir, sur le plan de l'animation c'est vrai que c'est très bien, on a la une belle réalisation d'un point de vue technique, ils avaient apporté un bon soin la dessus, on a une bonne patte graphique :D. Par contre si la forme est très agréable à l’œil, je dois avouer que sur le fond j'ai un peu tiqué quand même. Bon j'avais une certaine attente concernant cette volonté de conquête de l'espace ici, somme toute c'est correct sur le plan du projet, avec Shiro qui se porte volontaire, viens à suivre un entrainement, découvrir la construction de la fusée et tout. C'est plutôt intéressant, un brin cocasse par contre quand on voit l'équipe de vieux en charge de l'assemblage et usinage des pièces hum :siffle:. Par ailleurs Shiro nous fait un sacré coco, pas très malin qu'il est de prime abord. Il fait la rencontre de Riquinni, une jeune femme charmante par contre j'ai eu un peu de mal à m'attacher à elle, je trouve que sa foi prend une place vraiment trop importante même si on peut comprendre qu'elle en ait bien besoin en ce bas monde, un besoin de spiritualité face aux affres de la vie. Mais bon, je trouve que ça conviens par forcément de la façon dont c'est amené même si elle n'a rien contre le fait que Shiro puisse aller dans l'espace. En fait entre ça et la grogne populaire ainsi que le désir d'un pays adverse d'empêcher le lancement de la fusée j'ai eu l'impression de voir ressortir un message anti-conquête de l'espace. Après on peut tout à fait appréhender ça comme le désir d'avoir d'abord une vie meilleure sur Terre pour tous avant de songer à aller dans l'espace mais pour ma part cet aspect dénonciateur m'a légèrement gêné et j'aurais bien aimé qu'on profite encore un peu plus sur le plan spatial. Après on peut apprécier le fait qu'ils aient pu aller jusqu'au bout mais bon, le côté anti-spatial est plutôt perturbant en fait. Où il est possible d'y voir une certaine tension avec le fait que ça ne plait pas à tout le monde et que finalement le lancement puisse se faire mais par rapport à d'autres œuvres là je dois avouer que j'ai un peu de mal. Toutefois j'en apprécie l'animation qui est un excellent point et on peut saluer ce qui avait été fait là ;). C'est quand même largement à voir et puis chacun appréciera à sa façon :mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Scarabéaware » mar. nov. 08, 2016 12:15 am

Bon pis j'ai écouté la vidéo de Bakast du coup, ils défendent très le film et c'est vrai qu'il a un certain mérite, il est indéniable que d'un point de vue de l'animation c'est vraiment excellent, nous avons quelque chose d'impeccable. Ensuite oui c'est un véritable portrait civilisationnel auquel nous avons droit là, tout à fait réaliste et en parfait effet miroir mais bon, c'est dommage quand même de pas être aller sur une facette un peu mieux contemplative de l'espace à nous en faire beaucoup plus rêver alors qu'il y avait la possibilité la dessus aussi. Je regrette un peu ça en fait, ceci dis on peut pas leur reprocher de probablement plus s'être inspirés d'autres œuvres que d'autres lol. Somme toute je ne regrette pas la découverte et puis c'est vraiment à saluer ;)
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mar. nov. 08, 2016 12:27 am

ce que tu dis sur le possible message anti conquête spatial va me gêner aussi je sens.
faudrait que je vois ce truc je l'ai pas encore vu
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aries Phoenix
Le conseil blanc
Le conseil blanc
Avatar du membre
Messages : 22967
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Aries Phoenix » mar. nov. 08, 2016 12:56 am

Pourtant, il y a plein de raisons philosophiques à renier la conquête spatiale. La contemplation de la beauté terrestre en fait partie... On est quand même bien chez nous, avec un environnement adapté à nos besoins.

Pour moi, ça peut être un message du style "pourquoi aller chercher midi à quatorze heures" ou "L'herbe est toujours plus verte chez le voisin"

Bref, faudrait que je le matte pour voir si c'est effectivement le message....
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mar. nov. 08, 2016 1:05 am

La conquête spatiale pourrait avoir plein d'avantages, au-delà du défi en soi qui peut d'ailleurs être un beau boost technologique, ramener plus d'ambition etc.

Mais tu parles de rester sur terre et en profiter encore faudrait-il que l'humanité ne continue pas au rythme actuel à se répandre et bouffer toutes les ressources, tout poluer, car je ne sais pas s'il va rester encore grand chose comme possibilité de contemplation bientôt.
la conquête spatiale en ouvrant d'autres horizons pourrait justement désengorger la terre (et donc justement permettre ton idéal) l'un n'empêche pas l'autre, c'est aller ailleurs pour aussi sauver la terre , il ne s'agit pas de l'oublier ou de la renier. c'est aussi un beau défini de découverte scientifique d'autres mondes, éventuellement augmenter nos connaissances sur la vie, voir si elle existe ailleurs etc)
éventuellement trouver d'autres ressources ailleurs pour justement moins épuiser celles de la terre
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mar. nov. 08, 2016 1:08 am

Mais au-delà même du raisonnement que je viens de faire, j'ai de toute manière tendance à penser que c'est dans les genes des hommes de vouloir explorer toujours plus loin, sortir de ses berceaux, d'abord son foyer, son village, son pays, son continent, sa planète, son système solaire, je doute que ceci s'arrête, la vie a tendance à se répandre partout où c'est possible et à occuper des niches, surtout quand elle est menacée ou justement comme en ce moment, bloquée par un espace clos (mais l'homme ajoute l'esprit d'aventure et autre)

ceci ne s'arrêtera pas je pense, ceci continuera par delà les siècles et les millénaires. c'est dans notre nature, et j'ai tendance même à penser que c'est presqu'une loi de la nature (une sorte de loi émergente découlant d'autres plus réductionnistes) : la vie et la complexité se répandent partout où c'est possible , comme cela s'est fait sur terre ; une manière de combler le vide si j'ose dire.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aries Phoenix
Le conseil blanc
Le conseil blanc
Avatar du membre
Messages : 22967
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Aries Phoenix » mar. nov. 08, 2016 1:18 am

Faut voire, je sis plutôt casanier. Donc, je placerais en priorité une bonne gestion de la Terre et Ensuite une possible exploration de l'intersidéral :D
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Scarabéaware » mar. nov. 08, 2016 12:49 pm

Bon ben je suis bien d'accord avec Pho justement, il ne faut pas non plus s'enfermer sur Terre mais aussi avoir l'ambition d'explorer l'espace qui peut être une grande aventure à mener. Bien sur il faut songer à préserver notre planète, tenter de rendre la vie meilleure sur Terre mais bon...on voit le genre de mission que c'est. Alors autant avoir également un grand appel d'air avec la conquête de l'espace à même de nous libérer des chaînes terrestres pour découvrir et s'émerveiller en dehors ce que peut nous offrir de beau la Terre mais qui peut vite se dégrader encore plus que ça ne l'est déjà. Et puis y a cette question des ressources et pouvoir se disséminer. Après il est clair qu'il serait bon de se libérer d'une certaine forme de dictature formant un grand frein :siffle:. Mais bon, il y a le défi, l'apport technologie, bref je rejoins Pho la dessus, se préoccuper de la Terre est important c'est vrai mais nous avons face à nous une immensité qui a énormément d'intérêt. Il faut dépasser certaines considérations.

Bon pis moi j'ai récupéré le DVD en Brocante, pour le voir d'une autre façon c'est un peu plus compliqué à trouver :?
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mar. nov. 08, 2016 1:39 pm

Aries Phoenix a écrit :Faut voire, je sis plutôt casanier. Donc, je placerais en priorité une bonne gestion de la Terre et Ensuite une possible exploration de l'intersidéral :D


Je pense qu'il faut arriver à combiner les deux, après c'est clair qu'il y a des priorités en fonction des époques. En ce moment je trouve très très triste et dommage que la NASA par exemple ait tendance à geler tous les projets mais je conçoit que vu le bordel dans le monde, crise économique et autre ce soit compliqué (sans parler de l'effort et des investissements nécéssaires pour la guerre, la sécurité, et on sait au passage à cause de qui :roll: )
Mais je pense que cette situation évoluera, que l'homme repartira à la conquête de l'espace tôt ou tard et je pense que ce sera une bonne chose, pour le rêve et pour plein d'autres retombées. ce n'est je pense qu'une question de temps. Je dis pas qu'il faut y aller non plus inconsidérément, ni même faire n'importe quoi dans l'espace, aller dans l'espace pour aller dans l'espace, faire des expériences peu intéressantes n'est pas très pertinent. Il faut une politique bien pensée, qui combine je pense recherche scientifiques avec des possibilités de retombées fortes en terme d'observation, pour faire justement pourquoi pas évoluer nos modèles théoriques - mais ça on le fait déjà plutôt bien avec toutes les sondes, satellites observationnels et autre, même si ça pourrait toujours être multiplié pour aller plus vite) et une approche je dirais plus "de rêve", envoi de missions humaines vers les planètes etc + toute la recherche pour élaborer de nouveaux moyens de propulsion pour tenter d'aller toujours plus loin et de manière secure :mrgreen:
J'évoquais aussi mais là ce serait du très long terme, la possibilité d'exploiter d'autres planètes, pour les ressources (on pense aux hydrocarbures sur Titan qui pourraient nous permettre je pense d'éviter de piller les gisements fossiles sur terre qui sont de toute manière limités mais c'est un exemple simpliste) voire terraformer d'autres mondes et les coloniser. après les détracteurs diraient qu'on va reproduire ailleurs les erreurs de la terre, mais l'univers est si vaste que je pense ceci peu pertinent du moins avant des échelles de temps immense. je pense au contraire si on le fait suffisamment tôt que ça pourrait désengorger la terre, en plus de , peut-être ramener du rêve dans l'esprit des gens, qui passeront donc moins de temps dans les guerres pour les ressources, ou les religions ou autre. On va leur offrir un autre modèle de pensée, de vie, d'autres perspectives d'humanité, un peu comme les premiers colons américains ou autre ; ça pourrait changer bien des perspectives. on se multiplie actuellement trop sur terre et la planète devient petite pour l'Homme. c'est un constat, amer, et réaliste, malheureusement. De plus le climat se modifie (mais à cause de notre industrie) certaines zones deviennent désertiques, il y a des flux migratoires. bientôt on sera des milliards dans une petite zone de l'hémisphère nord ça va très vite devenir invivable.

Perso je suis pour une conquete de l'espace ambitieuse mais raisonnée. et sans abandonner la Terre bien au contraire. On doit évoluer vers le développement durable et changer nos habitudes ICI et ça, c'est une évidence pour de plus en plus de monde. Ou bien on court à la catastrophe.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mar. févr. 04, 2020 11:32 am

Image

Les Ailes d'Honnéamise est un film d'animation japonais sorti en 1987 (malheureusement jamais sorti en salle en France) ! Il est co-réalisé par Hiroyuki Yamaga, Yoshiyuki Sadamoto et par le célèbre Hideaki Anno (créateur d'Evangelion

scénario :
Le film se déroule dans le royaume fictif d'Honnéamise, en un monde et une humanité alternatifs, ressemblants au monde et à l'humanité réels. L'armée a vu naître en son sein une section aérospatiale avec pour but avoué d'envoyer des hommes dans l'espace, entreprise jamais réalisée jusqu'alors et régulièrement réduite à l'échec. Alors que les autorités songent à stopper les financements de la Royal Space Force, l'incrédule Shiro se porte volontaire pour une nouvelle mission, fraichement convaincu du bien-fondé d'un tel voyage par sa rencontre avec la pieuse Riquinni. Mais les ennuis commencent avec l'entrainement et la construction d'une fusée, car le royaume traverse une crise économique et militaire qui pousse ses habitants à attendre des mesures plus sociales de la part du pouvoir.


Je pense le voir aujourd'hui :D ce film d'animation est très réputé malgré un succès mitigé à l'époque de sa sortie, il a acquis (comme beaucoup de belles oeuvres) ses lettres de noblesse au fil des années en se bonifiant au fil des visionnages !

On y trouve notamment des questionnements sur la conquête spatiale, sur la guerre, la religion, la propagande militaire, et divers autres sujets intéressants s'il en est. Il s'agit du premier film qui fut réalisé par le célèbre studio Gainax dans les années 80. Le budget de 360 millions de yens ce qui en fit l'un des films d'animation les plus couteux de l'histoire du cinéma japonais ; Les membres du staff étaient même partis aux Etats Unis pendant un temps pour étudier certains designs d'engins et navettes spatiales américaines afin de s'en inspirer pour leur film ! Devant l'échec commercial de ce film d'animation, le studio Gainax fut pendant un temps en grande difficulté.

Voici une critique intéressante : https://www.avoir-alire.com/les-ailes-d ... e-test-dvd

yoko
incendie des navires Teleri
incendie des navires Teleri
Avatar du membre
Messages : 12423
Enregistré le : mer. juil. 19, 2017 9:53 am
Gender :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar yoko » mar. févr. 04, 2020 11:35 am

Je m'en souviens très bien, il a moins été marquant que d'autres animes, pourtant c'est pas mal et le graphisme est chouette.
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mar. févr. 04, 2020 11:38 am

oui j'avais vu une belle critique un jour sur Cinefuzz de ce film qui m'avait donné envie de le voir, j'essaierai de le voir cet après midi, il m'inspire plutôt. Dommage qu'il n'ait pas marché à sa sortie mais apparemment les spectateurs se sont mis à l'aimer avec le temps (c'est loin d'être un cas unique d'ailleurs, certains films sont un peu en avance sur leur temps ..)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Scarabéaware » mar. févr. 04, 2020 12:45 pm

Et ce topic il pue la merde ? : viewtopic.php?f=233&t=9567 :siffle:

En tout cas questionnement sur la conquête spatiale on peut dire ça, c'est tellement le cas que ça en devient franchement gênant, d'autant plus dans une société où on ne supprime pas les sentiments :mdr:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mar. févr. 04, 2020 1:03 pm

ok du coup j'ai fusionné les deux topics

dingue mais pourtant j'ai cherché le topic, encore une fois je l'avais pas vu et ça me saoulait presque de le recommencer :lol: mais il était pas dans l'index c'est le gros gros problème, on a plein d'entrées qui manquent j'ai l'impression
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Scarabéaware » mar. févr. 04, 2020 1:42 pm

Et pourtant en fait il est dans l'index mais placé dans les A et même pas dans les L, c'est bizarre comme coup, je vais corriger ça tiens. Mais bon le truc que tu devrais faire toi pour te simplifier la vie à chaque fois que tu cherches quelque chose c'est utiliser le module de recherche du navigateur en faisant CTRL + F. C'est ce que je fais souvent moi, c'est pratique et au moins ça assure de ne pas rater ce qu'on cherche. C'est pas compliqué et ça fait gagner du temps, enfin pour moi, parce que toi t'as du mal pour tout :mdr:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mar. févr. 04, 2020 1:48 pm

Scarabéaware a écrit :Et pourtant en fait il est dans l'index mais placé dans les A et même pas dans les L, c'est bizarre comme coup, je vais corriger ça tiens. Mais bon le truc que tu devrais faire toi pour te simplifier la vie à chaque fois que tu cherches quelque chose c'est utiliser le module de recherche du navigateur en faisant CTRL + F. C'est ce que je fais souvent moi, c'est pratique et au moins ça assure de ne pas rater ce qu'on cherche. C'est pas compliqué et ça fait gagner du temps, enfin pour moi, parce que toi t'as du mal pour tout :mdr:.


je viens de le mettre dans l'index c'est pour ça qu'il y est :lol:
et j'ai fais exprès de le mettre dans les A (cf la discussion qu'on a eu avec Nain , on opte pour ça maintenant car les L sont surchargés)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Scarabéaware » mar. févr. 04, 2020 2:47 pm

Ah d'accord, au temps pour moi alors, il manquait vraiment :mdr:. On dira que son indexation avait pris un envol pour l'espace :siffle:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mer. juin 24, 2020 11:42 am

Bon je l'ai finalement vu hier soir !!

J'ai bien aimé ! Néanmoins je rejoins un peu scarabée (en relisant d'ailleurs sa critique, je reconnais un peu tous les arguments sur ce qui me gêne dans ce film même si c'est très chouette à voir)
Notamment : Le thème de la conquête de l'espace. Il règne un entre-deux, j'ai du mal à percevoir dans le fond si c'est un message anti-conquête de l'espace (et si tel est le cas, comme je l'avais expliqué en amont, je ne suis donc pas du tout d'accord et en osmose avec le film) ou si c'est plus subtil, et sans doute que c'est plus subtil car des éléments du film me font dire que, quelque part, c'est un peu aussi un film pro conquête spatiale, je crois.
Le héros après tout, finit par réaliser le rêve de la fille, il s'envole envers et contre tout, malgré la guerre. Le chaos est bel et bien SUR TERRE et il part vers un ailleurs au-dessus de la Terre qui fait rêver, solitaire.

Bon, dis comme ça, on peut aussi certes se dire que c'est égoïste, les anti conquête spatiale rétorqueraient justement que plutôt que dépenser tous ces millions il vaudrait mieux s'occuper des problèmes terrestres, les maladies, la pauvreté etc.
J'ai déjà mille et une fois argumenté pour démontrer en quoi cette logique anti conquête spatiale est absurde (et cassé ce genre d'arguments) notamment dans d'anciens topics du forum dans la rubrique astronomique, je ne vais pas le refaire ici :mrgreen:
Le film en tout cas est .. un peu flou par rapport à ça finalement, j'aimerais bien voir des interviews des auteurs pour connaitre un peu plus leur point de vue.

Autre chose qui me gêne aussi (et que scarabée a très bien évoqué) : la religiosité de la fille.
Bon déjà (pour me situer, ceux qui me liraient sans me connaitre :lol: ) je suis de plus en plus ... anti-religions (au sens large) et je l'assume.
C'EST DIT :lol: :lol: :lol:

Maintenant évidemment on peut mettre de la nuance selon les religions, selon les individus, selon la manière de vivre la foi etc (ça je ne le nie pas)
Dans ce film, la fille me fait penser (malheureusement, et malgré son côté sympathique et malheureuse en apparence, mais les religieux se font souvent passer un peu pour ça) à certains prosélytes aussi bien chrétiens que musulmans ou autre dans le monde réel , qui passent leur temps à lourder tout le monde avec leurs fadaises (désolé j'essaie de rester poli, peut-être que ça ne se ressent pas dans les termes :lol: ) BREF j'ai toujours eu du mal avec ce genre de prosélytisme, comme on peut le voir aussi pour certaines sectes, mormons et autre (et en même temps j'avoue préférer encore ça que ceux qui cherchent à convertir de force, par la violence, les meurtres ou autre, je distingue aussi bien les deux et il vaut mieux encore ces méthodes. Reste que c'est LOURD.

Image

En soi donc cette fille, n'est pas une personnalité pour qui j'ai une énorme empathie dans ce film, même si évidemment, ils l'ont dépeinte d'une manière qui cherche à nous pousser à ça, je pense.
A contrario, la petite fille, qui passe son temps à bouder, est plus attachante et j'ai beaucoup aimé la scène où pour la première fois le héros arrive à la faire rire, et lui redonner un peu d'espoir et de gaité en évoquant son futur voyage dans les cieux.

Image

On pourrait maintenant parler de la scène du viol. on remarquera que le côté croyante de la fille la pousse à dire "c'est de ma faute pas de la votre" aujourd'hui ce discours ferait hurler :lol: je serais d'ailleurs curieux de connaitre l'avis de certaines foldingues féministes radicales comme on en voit beaucoup aujourd'hui en voyant cette scène (à mon avis, elles s'arracheraient les cheveux)
Et pour le coup même moi qui critique souvent les discours féministes extrémistes, j'avoue que je les rejoins pour le coup.
Cette scène prouve bien à quel point certains religieux sont des illuminés qui non seulement avec leurs positions peuvent être néfastes pour les autres mais aussi pour eux-même (cette histoire très chrétienne d'ailleurs même si là il n'est pas explicitement dit qu'elle soit chrétienne, de "tendre la joue pour la deuxième baffe", j'ai aussi toujours eu du mal avec.
Ici, il s'agit apparemment d'une divinité encore différente, inventée pour le film, avec une sorte de mythologie à part incluant notamment ce personnage qui vole une torche à Dieu. Mais ça rappelle pas mal le Dieu chrétien je trouve, avec ses larmes qui tombent sur la terre des hommes, Dieu de miséricorde qui observe avec tristesse les déboires et la déchéance des humains.

C'est aussi tout le paradoxe (et quand je dis que je suis anti-religion je me dois aussitôt d'ajouter que je COMPREND aussi une certaine peine, tristesse, voire exaspération de certains religieux quand on voit comment l'humanité agit, tombe souvent dans la déchéance et les attitudes peu enviables.

Image

Bref, c'est évidemment complexe. Sauf que si certains en sont convaincus dur comme fer, je ne crois pas DU TOUT que la religion soit un remède à toutes nos conneries. Il suffit de voir les guerres de religion à travers les âges, les dérives parfois meurtrières des obscurantismes, et les dérives des religions. Parfois même le côté bon des religions peut se retourner quand il est récupéré par des fanatiques.

je suis beaucoup plus partisan de la raison, de la science, de justement sauver l'humanité par la science, et pourquoi pas .. par la conquête spatiale, par le rêve suscité par une belle science comme l'astronomie. Faire des choses, des découvertes pour mieux comprendre l'univers et notre place en son sein.
Voilà qui peut redonner espoir, et peut-être un jour qui sait, détourner l'humanité de toute sa noirceur, de sa tendance aux guerres, à l'égoïsme, à bousiller sa planète pour des choses futiles (consumérisme abject etc)
En bref, détournons notre regard vers le ciel, et ça changera sans doute beaucoup de choses.

De nos jours d'ailleurs des entrepreneurs comme Elon Musk l'ont bien compris. Voilà un milliardaire qui au lieu de placer tout son argent dans des paradis fiscaux pour passer le reste de sa vie sous les cocotiers, réinvestit sans cesse son argent dans des entreprises censées aider l'humanité à passer le cap du futur : La conquête spatiale (notamment martienne mais en passant d'abord par un retour sur la Lune) c'est clairement pour lui un MOYEN qui nous permettra demain d'avoir plus d'espace vital, plus de ressources, et donc, nous donner "un peu d'air" quand on sait que la plupart des problèmes terrestres viennent de là : manque d'espace vital, ressources qui s'amenuisent etc.

Image

D'aucun diraient pour contester cette vision que c'est déplacer le problème. après avoir pourri la Terre, nous allons pourrir l'espace.
A ceci je rétorque déjà que 1. on peut tenter une approche plus saine de notre gestion des ressources terrestres tout en développant la conquête spatiale. rien ne l'empêche
et 2. l'espace est extrêmement vaste, infini quasiment à échelle humaine. donc avant qu'on ait exploité de partout, à mon avis il s'écoulera un temps supérieur à la durée de vie même de l'univers lol

Mais il y a plein d'autres arguments à la conquête spatiale : Ce que beaucoup ignorent notamment c'est le nombre de découvertes, d'avancées, technologies mais même médicales qui ont été réalisées lors de certaines phases comme le projet Apollo dans les années 60.
On bénéficie aujourd'hui dans nos vies et même dans le système de santé de choses inventées à l'époque dans ce contexte (un exemple parmi plein d'autres : les fameuses couvertures de survie, qu'on voit notamment souvent lors des attentats et autre, ça vient du spatial)

Ce qui est fascinant et très intéressant à comprendre avec la conquête spatiale c'est que ça nous oblige à repousser toutes nos limites, scientifiques, technologiques. C'est tellement difficile d'aller dans l'espace, notamment sur la Lune ou (espérons le) demain mars et peut-être plus loin, que ça pousse les ingénieurs dans des découvertes qui ensuite rejaillissent dans énormément de pans qui vont bien au-delà du spatial.

c'est un peu comme la guerre quelque part (et paradoxalement aussi, et là je ne dis pas qu'il faut des guerres bien au contraire)
mais la seconde guerre mondiale après tout nous fit émerger des scientifiques comme Werner Von Braun (ex ingénieur de Hitler, finalement récupéré par les américains, maître d'oeuvre du programme Apollo)
on pourrait parler aussi des débuts de l'informatique et des ordinateurs avec l'apport de gens comme Alan Turing (--> voir le film Imitation Game avec Benedict Cumberbatch notamment)

C'est souvent quand il est poussé dans ses derniers retranchements que l'Homme progresse, scientifiquement, technologiquement, tout simplement car dans ces moments particuliers de l'Histoire des sommes considérables sont engagées, énormément de cerveaux sont mobilisés, il règne un état d'esprit particulier qui pousse l'émulation des chercheurs, des ingénieurs.
Tout ce qui concerne le spatial produit souvent le même résultat (particulièrement dans des périodes comme les années 60 - et là encore on pourrait parler du fait que la guerre froide a sans doute aussi permis beaucoup d'accélération - ou celle que l'on vit actuellement avec des présidents comme Trump - qui est un dingue sur pas mal de plans mais s'il y a au moins quelque chose pour lequel je le remercie c'est d'avoir réinsufflé des fonds pour le spatial - et des entrepreneurs à la fois fous mais visionnaires et fascinants comme Elon Musk avec son entreprise space X)

Bon et puis, autre intérêt de la conquête spatiale, elle aura au moins permis de rendre complètement ridicules tous ces hurluberlus de platistes, même si encore maintenant, ils continuent à délirer sur leurs théories loufoques, ce ne serait pas aussi tragique c'en serait presque drôle :lol:

Image

Image

Bref, je pourrais parler des heures de ces questions, et j'aimerais un jour voir des films que ce soit hollywoodiens ou japonais ou autre qui abordent tout ça avec nuance, complexité et pas en ressortant toujours les mêmes clichés (négatifs ou positifs d'ailleurs)

D'ailleurs maintenant que j'y pense (et puisque je suis énormément plongé dans son cinéma en ce moment) : je me dis que Mamoru Oshii devrait un jour faire un film (ou film d'animation) sur le spatial. car LUI pour le coup, il a une vision subtile, complexe (même en ce qui concerne des choses plus "terrestres", et liées par exemple au transhumanisme , à l'apport des robots etc. Ceci est souvent critiqué notamment en occident. Ici contrairement au Japon on a une vision négative voire très négative de tout ça. Oshii lui a une vision .. complexe !! ni positive ni négative ! plutôt positive, mais tout en gardant en tête les dangers (et des séries comme stand alone complexe le prouvent)
Un film sur la conquête spatiale par lui, je serais curieux de voir ce que ça donne et me sentirais sans doute plus en osmose.

Mais pour en revenir aux ailes d'Honnéamise, le film est néanmoins très intéressant, ne serait-ce que par sa faculté à susciter ce débat (après, on peut être d'accord ou pas d'accord avec la vision proposée, et encore une fois, c'est un peu flou pour moi, je crois que ça nécessiterait quelques interviews ou articles pour éclairer tout ceci).

Pour en revenir à la fille, à sa foi, qui l'amène parfois à des comportements absurdes ou de déni (cf la scène du viol, en tout cas aujourd'hui on appellerait ça comme ça même s'il s'excuse après) on voit bien ici que sa tendance "tendre la deuxième joue" due à sa foi est critiquable (ceci est à rapprocher de la vision des femmes dans plusieurs religions, rabaissée comme un objet de désir pour l'Homme et qui doit s'arranger pour limite se cacher afin de ne pas éveiller des pulsions sexuelles chez les hommes, sinon c'est de sa faute. Ces logiques aboutissent aux masques, aux burqas et autre, mais même quand ça ne va pas si loin il y a ce sentiment de culpabilité bien décrit ici ; et c'est clairement à dénoncer.

Sa foi ici est donc très critiquable et on en perçoit les limites. Mais pour le reste, moi je dis que c'est le cas aussi. Et ce même si paradoxalement ce refuge dans la foi est explicable, pour trouver un échappatoire au dur monde qui l'entoure, mais je préfère paradoxalement le héros qui n'est pas du genre à pardonner les crimes lui (cf la scène où la maison est détruite par l'entreprise qui se venge, attitude
qui le met beaucoup plus en rogne)

Image

Image

Image

La fille est beaucoup plus dans l'acceptation mais ce n'est pas forcément une bonne chose, après ça dépend aussi des contextes, l'attitude inverse peut mener à la loi du talion (un crime engendre une vengeance qui engendre une vengeance etc, et c'est sans fin)

Mais en tant que portrait de personnage, je me reconnais pour le coup davantage dans le héros (y compris dans la scène du semi-viol, il cède à ses pulsions certes c'est pas bien mais ça en fait quelque chose d'humain, et pour le coup la scène a quelque chose de terriblement réaliste, qui rappelle la réalité (et bien des scènes dans le monde réel) ils ne sont pas dans le déni ici, ils nous dépeignent un personnage principal qui a ses zones claires, ses zones un peu d'ombre, mais qui sait s'excuser, après, chacun sera juge, mais moi j'aime bien au cinéma les personnages en zones de gris comme ça.
Au début on se dit que c'est un peu le glandouillard de la classe moyenne, qui n'en fou pas une au boulot, un peu blasé (mais ce sentiment blasé, est provoqué aussi par tout un contexte) et finalement, il va surprendre, la fille (paradoxalement) lui redonne du sens à sa vie.

et du coup vous l'aurez aussi compris là où je tique c'est quand en fin de film une fois dans le ciel il s'adresse à Dieu mais un peu comme la fille, d'une manière très codifiée avec les prières etc.

Et là pour dire pourquoi je tique je me dois encore une fois de parler un peu de moi et de ma vision.
je suis anti religion, certes. je l'ai dis
mais je ne suis pas anti "vision divine", anti spiritualité.

Je pense notamment qu'on peut concilier la science (et une vision extrêmement rationnelle de la réalité) et ... questionnements on va dire "métaphysiques",
en gros même je le pense, croire en Dieu, et en la science à la fois.
Mais non pas au sens de certains partisans des monothéismes (ça j'ai jamais vraiment compris je dois dire, même si le subterfuge rhétorique de ces gens là est de dire : "quand je rentre à la maison, je suis chrétien, ou musulman ou autre, je fais les prières, je crois en la bible et ses miracles etc
et une fois que je suis dans mon laboratoire, c'est comme si je change de cerveau et je raisonne en termes rationnels etc".

Désolé mais même si beaucoup vous diront que c'est possible, et que plein de scientifiques du monde réel le font (certes) moi j'ai toujours eu du mal avec ça :lol:

en fait ce n'est pas de "ce Dieu là" que je parle, du Dieu des monothéisme.
EN REVANCHE j'ai toujours pensé (là OUI) qu'il était possible de concilier vision (et approche, démarche) scientifique et une conception de Dieu on va dire .. plus subtile

Je crois (personnellement) beaucoup plus en un Dieu proche de celui dépeint par le philosophe SPINOZA.
et quand je vois par exemple des scientifiques comme Einstein le citer, ça me parle déjà beaucoup plus (et d'autres grands savants)
quand je vois Hubert Reeves, ou même Trin Xuan Thuan (plus proche de la vision bouddhiste) écrire des livres magnifiques qui touchent à la fois à la science, à l'astronomie mais aussi un peu à une approche plus "spirituelle" des choses, ça me parle déjà beaucoup plus, tel que décrits par ces gens là qui ont je pense une vision "divine" (même sans le dire parfois) mais assez éloignée de la vision des monothéismes.

EN BREF, je pense MOI AUSSI et fortement que l'astronomie, la conquete de l'espace, ça peut nous RAPPROCHER de Dieu !
Mais ça mériterait un topic entier (et j'ai déjà pondu d'énormes tartines sur ce thème dans la rubrique "Arayashiki" du forum).

Tout ceci pour dire qu'en gros, je me retrouve paradoxalement aussi (en voyant ce film d'animation) dans une certaine idée que le héros, en partant comme ça en orbite et en voyant la Terre depuis le ciel, les étoiles, loin de toutes nos impuretés terrestres (guerre, etc) ça doit le mettre dans un sentiment un peu extatique "religieux" je pense, mais dans un sens religieux plus noble à mes yeux que certains délires religieux parfois extrémistes, lourdingues, voire violents et très néfastes qu'on voit sur Terre et qui ne sont que mauvaise propagande pour faire OUBLIER aux gens qu'ils sont mortels, leur faire croire à un paradis, un enfer ou qu'en "tuant du mécréant" ils vont accéder aux vierges ou que sais-je (même chose pour certains délires dans d'autres religions, je ne vise pas une en particulier même si selon les époques historiques, certaines sont bien plus guerrières que d'autres)

A l'inverse de tout ceci, ce sentiment de l'astronaute, ou du spationaute, ou du cosmonaute, bref, ça a quelque chose de pur, de beau, de profondément "religieux" presque, comme certains témoignages de gens ayant vécu dans la station spatiale internationale (ou ceux qui ont été sur la Lune ou autre) le disent. Ce sentiment là je voudrais le défendre, et je veux croire que notre héros dans le film, quelque part, c'est ça qu'il vit à la fin, c'est POUR CELA qu'il s'est battu, qu'il a repoussé son flegmatisme initial, c'est pour ça qu'il a risqué la mort (tout comme ceux de son équipe qui le portent aux nues, littéralement)
plus je pense que pour une question de gloire ou autre.

et ça, c'est beau en soi !!

Image

Du coup, à la réflexion, je dirais que ce film est vraiment intéressant, mais sera sans doute "lu" et décrypté différemment selon les approches philosophiques des spectateurs, selon le rapport de chacun à la science, à la conquête spatiale, à la religion, au divin, et tout ce qui en découle.

J'avoue avoir écrit aussi cette "tartine" aujourd'hui, 24 Juin 2020, quelques jours à peine après un confinement terrible qui nous a tous marqué (et nous touche encore, le coronavirus est loin d'être fini) et aussi quelques jours après cet exploit historique et symbolique (mais qui je l'espère ne sera pas une fin mais un début de quelque chose) de l'entreprise space X d'Elon Musk parvenant récemment à ramener des hommes dans l'ISS avec le vaisseau Dragon Crew
(exploit que nous avons commenté en direct dans ce topic)
Ce genre d'évènements spatiaux me remettent du baume au coeur en ce moment, particulièrement dans cette période où , quand je porte le regard sur la Terre, je ne vois que : malheurs, virus, bordels, guerres, émeutes, délires religieux INFECTS et dérives de toutes sortes, liées au communautarisme, liés à la cupidité économique (dérives du capitalisme), dérives liées à la bien-pensance, au féminisme, aux radicalismes religieux, pollution, crise environnementale, politiciens couards, électoralistes, opportunistes, bonimenteurs, manipulateurs, voire carrément criminels.
Plus je vois notre espèce humaine, plus je crois que (finalement dans un sentiment proche de celui de Mamoru Oshii) je me sens blasé, limite dégouté par l'Homme (au sens large, bien sur je ne nie pas des attitudes particulières parfois admirables)
mais on appartient vraiment à une sale espèce, et il y a de quoi aussi préférer les animaux comme les chiens :lol:

j'assume ce sentiment de plus en plus, longtemps j'ai voulu voir de l'espoir dans notre espèce.
j'essaie de me forcer à le voir encore, mais justement, quand je vois notre petite sphère terrestre, tout ce que je vois c'est puanteur, je ne parle pas évidemment de la Terre en soi, la planète, qui a ses incroyables beautés (qu'il faudrait préserver)
je ne veux pas non plus tomber dans l'angélisme de certains défenseurs de la nature, des animaux (la nature, c'est aussi VIOLENT, j'ai une tendance à détester certaines espèces, comme araignées etc :lol: ) et avant la civilisation, l'être humain vivait en risquant sa vie à chaque instant pour chasser et autre, sans pouvoir vraiment soigner ses maladies. Dire que "la nature est belle" c'est évidemment très relatif, je le pense évidemment aussi, d'un point de vue artistique, d'un point de vue "extra humain" si l'on veut, philosophique.

Mais précisément, ce qui m'amène à ce sentiment, c'est quand je "sors de la sphère humaine", quand on "prend de la hauteur" et qu'on regarde justement non seulement la Terre mais l'univers dans son entier, les lois de la physique, les étoiles, les galaxies, quand on retourne vers le passé et qu'on imagine - grâce à la vision que fait émerger la science justement - toutes ces bifurcation qu'il a fallu pour faire émerger l'homme, la conscience, l'art, etc.
Tout ça parti du Big Bang (qui n'est d'ailleurs peut-être pas un vrai instant 0) puis la nucléosynthèse au coeur des étoiles, les conditions de vie sur Terre aux origines du monde et tous les milliards d'années d'évolution. philosophiquement c'est fascinant en soi.
et observer (ou voyager) plus loin dans le cosmos, ça a quelque chose de philosophiquement beau, fascinant qui je vais me répéter, ramène aussi à ce sentiment.

pour moi paradoxalement, et ça aussi beaucoup d'astronautes le disent, ça nous fait d'autant plus apprécier la Terre, sa fragilité, NOTRE fragilité
ça DEVRAIT nous ouvrir l'esprit et nous alerter sur certains de nos comportements absurdes, cupides, consuméristes extrêmes et dérivants etc.

Souvenez-vous, quand j'avais commenté le film avec Brad Pitt (de James Gray) récent, j'avais déjà un peu critiqué certains aspects du film qui, un peu comme Les ailes d'honnéamise je pense, ne "respire" pas vraiment un message "pro conquête spatiale" bien au contraire.
en revanche je trouve que là aussi on pouvait quelque part retrouver un peu ce message "l'espace nous ramène à la Terre, à notre berceau, à notre point de départ" et ce message là je le comprend, je fais mien ce sentiment aussi, bien évidemment. Simplement tous ces films sont un peu trop manichéens je trouve dans le sens où ils séparent radicalement l'attitude "aimer la Terre / aimer sa famille, ce qui est LA ICI BAS" et l'attitude "aimer repousser les limites, aller loin, etc"
je pense qu'il faut se mettre dans la tête que ces deux sentiments (chacun aussi nobles l'un que l'autre) peuvent et devront finir par se combiner sans à chaque fois que certains critiquent l'un ou l'autre en tombant dans les clichés.

Bon pour en revenir au film Les Ailes d'Honnéamise, et pour "sortir" un peu de l'analyse philosophique, en soi il est vraiment bien.
une bonne animation. pas mal de scènes d'humour. certaines scènes sont plutôt cocasses, comme ces vieux qui travaillent sur le programme spatial :lol: Mais bon, c'est surtout pour amuser la galerie je pense.

Image

A noter qu'ils se sont inspiré des fusées américaines, j'avais lu quelque part que l'équipe de ce film a travaillé avec la NASA.
on le sent notamment sur le décollage de la fusée, la procédure, les visuels, d'ailleurs ça m'a rappelé certaines scènes de koyaanisqatsi (de Geoffrey Reggio avec cette musique incroyablement entêtante de Philip Glass, si vous ne l'avez pas vu, courez voir cet OVNI !)

Image

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar phoenlx » mer. juin 24, 2020 12:15 pm

A part ça, l'histoire de cet astronaute dans le film d'animation me fait un peu penser à Sergueï Krikalev, ce cosmonaute de l'ancienne Union soviétique qui s'est retrouvé en orbite terrestre au moment de la fameuse révolution de 1991 qui mit fin à l'URSS !
il avait décollé en pleine URSS, et est revenu sur Terre des mois plus tard alors que tout avait changé, avec l'émergence d'états nouveaux comme la Russie, l'Ukraine etc ! Il était ainsi resté en orbite loin des guerres et chamboulements du monde réel :mrgreen: Le héros du film d'animation qui "se barre" quand c'est le chaos en bas me fait irrésistiblement penser à ceci :lol:

---> plus de détail sur ce cosmonaute sur ce lien : https://fr.rbth.com/histoire/82947-dern ... cosmonaute

Bon par contre ça n'a pas pu inspirer le film japonais qui est sorti en 1987 soit 4 ans avant ces évènements en urss.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise

Messagepar Scarabéaware » mer. juin 24, 2020 1:27 pm

Belle grosse critique que t'en a faite du coup à revenir sur certaines réflexions :mrgreen:, le climat anti-conquête spatial du film m'avait mis mal à l'aise, à se demander quel pouvait être le point de vue de l'équipe en charge de la réalisation, c'est assez tendancieux et de quoi gêner surtout quand ça rejoint beaucoup la pensée populaire, cette grogne qu'il peut y avoir. Par contre autant ça, j'avais bien retenu, autant le délire religieux m'était un peu bizarrement sorti de la tête.

En tout cas le moins qu'on puisse dire c'est que c'est un sacré bordel sur Terre, de quoi complètement nous renvoyer à la réalité quoi qu'il en soit, et là c'est carrément de la désolation dans le film à ce que ce soit complètement invivable. Bon nous c'est aussi invivable mais d'une autre manière, avant c'était relativement supportable en fait, on pouvait sortir sans être armé d'un masque et de gel hydroalcoolique, maintenant faire 100 m dans la rue relève d'une épreuve tellement nous sommes tous ennemis.

Enfin bref, globalement y a de quoi te rejoindre dans ta réflexion, la conquête spatiale quoi qu'il en soit à énormément à nous apporter avec toutes les retombées que ça peut avoir et c'est pas seulement une fuite en avant, ça nous ferait un grand appel d'air, après on sait pas trop de quoi l'avenir sera fait et tout pourrait s'effondrer d'un coup et que tout soit réduit à néant. Mais on va espérer dépasser nos limites encore un moment et que la succession des pandémies qui nous attendent ne nous fassent pas disparaître avant qu'on ait pu progresser beaucoup plus en survivant à ça et d'autres choses :siffle:. D'un fléau à un autre, il faut espérer que le roman de Stephen King et d'autres fictions ne deviennent pas réalité lol. Encore que là, c'est possible de repartir avec une seule femme pour plusieurs hommes, pensée pour Leiji Matsumoto avec ses 24 histoires d'un temps lointain qui se font pessimistes mais place l'espoir de la survie de l'humanité dans la femme pouvant largement enfanter :mrgreen:. Après ça pourrait être le contraire lol, plusieurs femmes pour un seul homme :lol:. Enfin bref, ne pensons pas au plus catastrophique même si ça nous pend au nez et restons sur le film et certaines réflexions plus positives.

Bon puis je reviens pas trop sur le fait de l'obscurantisme hein, cet immense épine dans le pied qui forme un frein mais à aussi un grand potentiel de destruction, puis on pourrait parler des croyances moins religieuses mais qui tiennent des élucubrations responsables de la disparition de nombreuses espèces animales parce que leur consommation aurait certaines vertus sauf que c'est aucunement vérifié et que ça engendre des épidémies qui peuvent devenir pandémie :siffle:. Bref, là encore.

T'auras bien dit quand à la science du coup...par contre je vais rebondir sur un point, attention à ne pas être trop optimiste non plus, je vais nuancer un peu :mdr:.

phoenlx a écrit :D'aucun diraient pour contester cette vision que c'est déplacer le problème. après avoir pourri la Terre, nous allons pourrir l'espace.
A ceci je rétorque déjà que 1. on peut tenter une approche plus saine de notre gestion des ressources terrestres tout en développant la conquête spatiale. rien ne l'empêche
et 2. l'espace est extrêmement vaste, infini quasiment à échelle humaine. donc avant qu'on ait exploité de partout, à mon avis il s'écoulera un temps supérieur à la durée de vie même de l'univers lol

On est d'accord sur le premier point et il faudra que la pression de ceux qui souhaitent la préservation de l'environnement terrestre continue même quand on pourra souffler parce qu'on pu avoir l'appel d'air, ça n'empêchera que la Terre devra être considéré comme un sanctuaire à préserver. Mais bon faut déjà qu'on arriver à coloniser au moins une planète. Maintenant c'est sur le second point que j'ai tiqué. L'appétit des tenants du capitalisme lui aussi est extrêmement vaste et quasiment infini je dirais :mrgreen:. Donc faut songer qu'il peut y avoir une accélération à croissance exponentielle où ils pourraient vouloir exploiter toutes les ressources supplémentaires que ça met à disposition, parce que c'est aussi de quoi se faire un pognon de dingue mais après c'est sur que ça peut pas non plus aller à la vitesse de la lumière donc il y a de quoi se passer du temps, mais méfiance tout de même, faut pas oublier la voracité de certains en disant ça. Maintenant une fois que c'est dit, pensée pour le fait qu'il y aura toujours de quoi les freiner un peu, à moins qu'on ait jamais des colons qui s'attachent à leur nouvelle planète, on risque pas d'avoir une exploitation faisant disparaître la planète. Il y a eu colonisation de l'Amérique, exploitation des ressources, on sait les dégâts qu'il y a eu, mais on a une bonne subsistance de richesses même s'il y a énormément de disparition et qu'on a certaines menaces qui pèsent face auxquelles on a de quoi être pessimiste. Mais bon quoi qu'il en soit, on a de quoi se dire qu'il existera toujours des freins à l'extrême voracité et que des actions soit menées tant bien que mal dans l'espoir que même si c'est un espoir désespéré. Bref, je me devais de rajouter un peu ça, parce que autant je suis pour la conquête spatial et tout, autant on peut pas négliger la gourmandise capitaliste mais faut pas la mettre complètement en avant non plus et avant tout voir le positif qu'on peut récolter plus qu'un négatif quand à la conquête spatiale sinon y a de quoi ne rien faire et sombrer dans la déchéance inéluctable.

Puis dans tous les cas y a plein d'autres arguments qui valent bien quand à la conquête spatiale et que t'as évoqué, ça nous ferait énormément de bien dans tous les cas et que ça soit très porteur qu'enfin il se produise certaines choses.

Voila, euh sinon autrement c'est vrai qu'il serait très intéressant que Mamoru Oshii planche sur le sujet après tout, il y aurait certainement de quoi en avoir une excellente œuvre par contre vaudrait mieux que ce soit en animation plutôt qu'avec un film live où soit il peut faire un chef d’œuvre, soit chercher avant tout à se faire plaisir et pas nous satisfaire comme on voudrait même s'il y a à boire et à manger :lol:.

Et tiens effectivement, je savais pas encore trop pour Sergueï Krikalev mais ça fait un parallèle possible même si le film est sorti bien avant l'effondrement du bloc soviétique. Ça lui aura permis de battre un record et en vivre une sacré expérience à être déconnecté de tout le cirque en conséquence, enfin en partie disons.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise (de Hiroyuki Yamaga)

Messagepar phoenlx » jeu. juin 25, 2020 5:13 pm

scarabéaware a écrit : Donc faut songer qu'il peut y avoir une accélération à croissance exponentielle où ils pourraient vouloir exploiter toutes les ressources supplémentaires que ça met à disposition, parce que c'est aussi de quoi se faire un pognon de dingue mais après c'est sur que ça peut pas non plus aller à la vitesse de la lumière donc il y a de quoi se passer du temps, mais méfiance tout de même, faut pas oublier la voracité de certains en disant ça.


l'univers est infiniment vaste quand même, il faudrait vraiment que les capitalistes développent des méthodes de voyage à la vitesse de la lumière (voire mieux ce qui est impossible :lol: ) pour ne serait-ce qu'exploiter une petite fraction de notre galaxie, qui est elle-même une galaxie parmi des milliards d'autres.
Je pense qu'une énorme partie de l'univers restera tout simplement à jamais inaccessible aux humains (même après un temps très long)

il faut quand même du temps pour coloniser toute une planète. sur Terre ça ne s'est pas fait en un jour. Après si on imagine des mécanismes exponentiels à voir oui, car si l'homme colonise une planète d'un autre système stellaire, puis se répand sur 10 planètes autour avec des colons, que chaque planète développe une civilisation à part (même sur 5000 ans disons, pour faire simple) et ensuite (ou pendant cette période) va sur d'autres et ainsi de suite de manière exponentielle en faisant boule de neige, la galaxie entière peut certes sans doute être conquise plus vite que prévue, mais il faudra de sacrés moyens de propulsions, pour le moment on ne sait même pas aller sur la lune ou mars qui sont des sauts de puce depuis la Terre ; mais à voir dans plusieurs centaines de milliers d'années oui ...mais bon même si la galaxie est alors conquise il en restera encore des mlliards d'autres et ainsi de suite. il faudra clairement une autre approche , plus responsable, pas uniquement dans le but de pillier les planètes pour aller sans cesse ailleurs. il y a de quoi se méfier de l'humain mais quoiqu'il en soit, rester sur Terre serait pire, on va tous crever (et pourrir la terre qui se régénèrera certes sans nous mais à quoi bon si on est plus là :lol: ) La vie terrestre finira par disparaitre avec le soleil.
j'ai tendance à penser que philosophiquement il est préférable au contraire que la vie (qui est une richesse) se répande et pour le moment nous sommes justement les seuls à pouvoir le faire. mais il faut le faire de manière intelligente et responsable.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise (de Hiroyuki Yamaga)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 25, 2020 6:52 pm

Oui faut bien admettre, j'ai mis en avant un appétit vorace, mais c'est vrai que tout à de quoi prendre pas mal de temps, on va peut être pas non plus aller sur des extractions minières qui se font en un jour à prendre tout le filon, ce serait vraiment être dans la démesure la plus totale lol. Puis des richesses ça s'acquièrent avec un peu de patience, tout comme les conquêtes puis on aura de quoi certainement être freinés par des guerres intergalactique et des pandémies avec les virus et bactéries qu'il sera possible de se taper, sans oublier les phénomènes cosmiques qui ont de quoi provoquer quelques problèmes, bref, oui ça peut être difficilement du gâteau à prendre les richesses comme de rien. Bref, j'ai voulu mettre en avant la voracité qui peut exister mais bon, en fait je suis d'accord sur le fait qu'il se passera un temps colossal avant qu'on puisse tout exploiter, d'autant plus qu'on peut avoir des conditions qui empêchent l'exploitation de ressources sur une planète.

Autrement c'est sur, le Soleil n'étant pas éternel il faut qu'on parvienne à essaimer mais surtout il faudrait qu'on parvienne à le faire avant que la vie sur Terre ne soit plus possible pour l'humanité :mrgreen:. Et ça en l'état, dans l'optique la plus optimiste je pense pas qu'on ait 1000 ans devant nous déjà si ce n'est encore moins :siffle:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339847
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Ailes d'Honnéamise (de Hiroyuki Yamaga)

Messagepar phoenlx » jeu. juin 25, 2020 6:56 pm

oui à ce rythme ça va être moins :siffle:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Films d'animation »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : phoenlx et 1 invité