Le Hobbit : la Désolation de Smaug - la version longue

Sujets sur la trilogie Le Hobbit au cinéma. News, commentaires, critiques, podcasts, infos sur le tournage, casting, making of.
gold
Forêt des suicidés
Forêt des suicidés
Avatar du membre
Messages : 4382
Enregistré le : mer. déc. 04, 2013 2:36 pm

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar gold » jeu. nov. 13, 2014 8:54 pm

J'ai l'impression que la boîte vaut plus le coût que la statuette :mdr:

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 13, 2014 8:58 pm

je t'avouerais que je suis moyennement fan de la statuette :lol: tu veux des photos ?
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

gold
Forêt des suicidés
Forêt des suicidés
Avatar du membre
Messages : 4382
Enregistré le : mer. déc. 04, 2013 2:36 pm

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar gold » jeu. nov. 13, 2014 9:00 pm

Ouais pour voir ce que ça donne au moins :mdr:

Re-Van
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 7189
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Re-Van » jeu. nov. 13, 2014 9:06 pm

Pour les possesseurs de la VL, dans le making off à 4h il y a un docu très intéressant qui explique comment ils sont passé de 2 à 3 films.

Du coup à l'origine "An unexpected journey" finissait par la scène des tonneaux. Et "There and back again" commençait par Lacville.
Ce qui est incroyable c'est qu'ils avaient tourné la quasi totalité des plans des 2 films (scène de la Bataille des 5 armées comprises) avant même de rajouter de l'inédit au livre comme le conseil blanc, le Rhudaur et Dol Guldur.
Allez, je retourne écouter ça :D

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 13, 2014 9:11 pm

Re-van a écrit :Pour les possesseurs de la VL, dans le making off à 4h il y a un docu très intéressant qui explique comment ils sont passé de 2 à 3 films.

Du coup à l'origine "An unexpected journey" finissait par la scène des tonneaux. Et "There and back again" commençait par Lacville.
Ce qui est incroyable c'est qu'ils avaient tourné la quasi totalité des plans des 2 films (scène de la Bataille des 5 armées comprises) avant même de rajouter de l'inédit au livre comme le conseil blanc, le Rhudaur et Dol Guldur.


oui d'ailleurs je me souviens quand on débattait à l'époque avant les films pour savoir à quel moment ils allaient couper le premier film ( quand on pensait qu'il y en aurait 2 ) j'avais toujours imaginé un peu que la coupure serait après le passage de Thranduil .. Je me demande à quoi auraient ressemblé les films.

Bon sinon voici quelques photos de la statuette vu qu'on me les demande :mrgreen: J'ai du mal avec mon flash et les lumières de la pièce que j'ai éteintes, j'essairai de les reprendre demain à la lumière du jour sans flash car ça altère un peu les couleurs ; mais voilà qui donne une idée

Image

Image

Image

Image

Image

je remet celle que j'avais prise hier

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 13, 2014 10:16 pm

sinon en revoyant le film il y a un truc qui m'a énervé en voyant les scènes de baston avec Légolas et Tauriel
par moment, Legolas à des mouvements dans le style de Néo , de Matrix, et ... Tauriel aussi, je suis quasi sûr qu'ils ont copié, c'est vraiment excessifs comme gestuelles ( pour Legolas je pense à une scène sur la rivière qui m'a fait penser à ça quand il remue dans tous les sens en abattant plein d'orcs à la fois et surtout en sautant de têtes en têtes de nain ; ça me rappèle Néo quand il sautille sur les multiples agents smith dans Matrix 2 ; et Tauriel à un moment j'ai eu l'impression (à esgaroth dans la maison de Bard ) qu'elle a fait une sorte de mouvement avec son corps et ses pieds un peu comme Néo quand , toujours contre les multiples agents smith, il utilise son espèce de barre pour tournoyer en donnant des coup de pied de partout )
autant avec Néo ça passe car on est dans la matrice et néo c'est néo , autant voir ça avec Tauriel dans Le hobbit vous pouvez pas savoir comme ce genre de scènes m'énervent :lol:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 13, 2014 10:17 pm

en fait pour Tauriel non c'est plutôt qu'elle semble marcher sur les murs ( verticaux )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71505
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar SauronGorthaur » jeu. nov. 13, 2014 10:24 pm

phoenlx a écrit :en fait pour Tauriel non c'est plutôt qu'elle semble marcher sur les murs ( verticaux )

dans la maison de Bard c'est ça?

non mais les Elfes faut comprendre que ce sont les seuls à savoir qu'ils sont dans une version héroic-fantasy de la Matrice :lol: :lol: :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » jeu. nov. 13, 2014 10:27 pm

oui dans la maison de bard, je te jure à un moment alors qu'il y a de la baston et des orcs dans tous les sens , elle saute en marchant un peu comme contre le mur ( et courant sur lui avant de se rabattre et mettre un coup de pied, un peu comme néo fait parfois tu vois :mdr:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44169
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Bombur » ven. nov. 14, 2014 1:00 pm

phoenlx a écrit :sinon en revoyant le film il y a un truc qui m'a énervé en voyant les scènes de baston avec Légolas et Tauriel
par moment, Legolas à des mouvements dans le style de Néo , de Matrix, et ... Tauriel aussi, je suis quasi sûr qu'ils ont copié, c'est vraiment excessifs comme gestuelles ( pour Legolas je pense à une scène sur la rivière qui m'a fait penser à ça quand il remue dans tous les sens en abattant plein d'orcs à la fois et surtout en sautant de têtes en têtes de nain ; ça me rappèle Néo quand il sautille sur les multiples agents smith dans Matrix 2 ; et Tauriel à un moment j'ai eu l'impression (à esgaroth dans la maison de Bard ) qu'elle a fait une sorte de mouvement avec son corps et ses pieds un peu comme Néo quand , toujours contre les multiples agents smith, il utilise son espèce de barre pour tournoyer en donnant des coup de pied de partout )
autant avec Néo ça passe car on est dans la matrice et néo c'est néo , autant voir ça avec Tauriel dans Le hobbit vous pouvez pas savoir comme ce genre de scènes m'énervent :lol:
Bah tu sais, il y a peut-être de l'influence matrixienne, mais les mouvements a la Matrix sont devenus communs dans les films d'action aujourd'hui, Matrix a marqué le genre :) . Ça m'étonnerait franchement qu'ils aient copié.

Et même, moi leurs mouvements m'apparaissent plus liés au style films asiatiques d'arts martiaux qu'au style Matrix ;) .

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » ven. nov. 14, 2014 1:09 pm

oui mais c'est ça ! je suis d'accord avec toi !!
en fait on a du legolas ninja
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Gwaëdin
La grotte de Hagen
La grotte de Hagen
Avatar du membre
Messages : 2531
Enregistré le : ven. févr. 08, 2013 11:55 am

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Gwaëdin » ven. nov. 14, 2014 3:32 pm

phoenlx a écrit :en fait pour Tauriel non c'est plutôt qu'elle semble marcher sur les murs ( verticaux )


Elle s'aide de sa main gauche pour prendre appuie sur la rambarde et faire quelques pas sur le mur dans le plus pur style Ninja ou comme Mila Jovovitch dans le premier Resident Evil :

Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » ven. nov. 14, 2014 3:38 pm

oui voilà, j'étais sûr d'avoir vu une scène de ce type merci pour la capture là c'est explicite :lol:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Gwaëdin
La grotte de Hagen
La grotte de Hagen
Avatar du membre
Messages : 2531
Enregistré le : ven. févr. 08, 2013 11:55 am

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Gwaëdin » ven. nov. 14, 2014 3:49 pm

Mais de rien :super: :lol: :lol: :lol:

itikar
L'étoile du soir
L'étoile du soir
Avatar du membre
Messages : 19489
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar itikar » sam. nov. 15, 2014 12:03 am

Je l'ai comparerais plus à des jedis personnellement :mdr:Il est clair que, depuis le Seigneur des Anneau,x PJ a une vision épique des elfes.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65172
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Náin » sam. nov. 15, 2014 12:04 am

Ba depuis toujours du coup
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Syra
Maison de la balance
Maison de la balance
Avatar du membre
Messages : 1318
Enregistré le : lun. août 04, 2014 9:08 pm
Localisation : Couchée dans l'herbe, quelque part en Comté, rêvant d'ailleurs.

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Syra » dim. nov. 16, 2014 1:56 pm

phoenlx a écrit :oui dans la maison de bard, je te jure à un moment alors qu'il y a de la baston et des orcs dans tous les sens , elle saute en marchant un peu comme contre le mur ( et courant sur lui avant de se rabattre et mettre un coup de pied, un peu comme néo fait parfois tu vois :mdr:



Ou comme Xéna dans la série télé.

Ca s'est déjà vu souvent, ce genre de cascade, du coup, ça ne m'interpelle pas du tout. Ca entre bien, je trouve, dans les acrobaties des elfes.

Sinon, voilà j'ai enfin pu regarder ma version longue hier soir :saute:

Et allez savoir pourquoi, je suis légèrement déçue.

Non pas que les scènes en plus soient mauvaises, non (avec quelques nuances). Mais Je crois que je m'attendais à... mieux ? Ou plus ? Je ne saurais pas trop dire. Je n'ai plus retrouvé l'impression que j'avais eue en voyant la version longue d'Un voyage inattendu, à savoir que le film était enfin complet.
Là ce sont des plus, oui, et même pour certains de très bons plus, mais il n'y a plus ce sentiment de complétude.

Ce qui m'agace aussi c'est que parfois, ça ne fait pas raccord. Exemple : Thorin raconte ce qui s'est passé avec son père devant la Moria. OK. Mais ça ne colle pas tout à fait avec le récit de Balin dans le premier film. Moi quand on me dit "il est devenu fou de chagrin et il a disparu", je ne comprends pas du tout : "il a dit à son fils de rester en arrière, il a mené la charge et on ne l'a jamais revu".

Vient le passage en plus avec Béorn (tout simplement GENIAL ! et très drôle, en plus). Jamais en cinq films on avait vu Gandalf aussi nerveux ! Je regrette juste qu'on ne voit plus le passage où Béorn, après avoir repris sa forme humaine, entrait dans la maison. Je ne trouve pas ça très logique, disons : il me semble normal qu'il soit rentré chez lui ! Et Gandalf lui dit bien : "vous avez du remarquer que nous nous sommes installés chez vous".
Bon, à part ça, c'est du pur bonheur, cette scène. Je dois dire qu'à un moment, j'ai cru à un ENORME faux raccord : je me suis dit : "ben mince, où est Bilbon ?", j'ai cru que c'était ce genre de scène où d'un plan à l'autre tu ne vois pas la même chose. Mais noooon ! Le coquin s'était juste planqué derrière Gandalf ! (au passage, les nains sont toujours aussi sympas avec lui, hein : tout juste s'ils ne le poussent pas dehors alors que lui n'a clairement pas envie d'y aller).
En même temps, on retrouve bien les nains tels qu'on les connaît : "l'avorton d'abord", OK. Mais aussi ce fier à bras de Dwalin : "Moi, Môssieur, je ne recule devant personne ! Non, Môssieur !" etc.

Je n'ai pas trop aimé les scènes en plus dans la forêt, exception faite du passage de la rivière. Pour le reste, disons que je m'attendais clairement à mieux. Là, franchement, je trouve que ça ne rajoute rien. J'espérais une rallonge côté combat avec les araignées, en fait, parce que là c'est toujours aussi... enfin, on a l'impression (j'ai cette impression depuis le début) que c'est "résumé".
Quant à la rivière... (encore une fois, kicéki qu'on envoie en premier ? Toujours le même ! Sérieux, les gars, vous êtes un peu horribles quand même, lol). Donc la scène est sympa, mais là aussi, les plans ne sont pas raccords : une fois on voit l'eau lisse, une fois elle est couverte de débris végétaux, une fois on voit des branches qui traversent et l'instant d'après, on ne voit plus rien... dommage.
Et depuis quand Thorin a-t-il un arc ? Et que devient cet arc après ? Mystère et boule de gomme ! Cela dit, le cerf blanc est bien beau et je suis bien contente qu'il n'ait pas été touché.

Viennent les passages en plus à Esgaroth. Au début, très bien, j'aime bien le passage où les nains tabassent quelques soldats. Déjà que je rigolais toute seule quand Bard leur dit (aux nains) : "gardez la tête baissée". Tu les as bien regardés, mon gars ? Tu imagines Thorin et Dwalin baisser la tête ? Sinon, la scène montre un peu l'état d'esprit de la population, que ce soit quand tout le monde s'écarte craintivement ou quand mine de rien on dissimule les corps, car tout le monde soutient Bard (par contre, le coup du "ouais, je connais votre femme comme tous les hommes de cette ville", sérieux, j'ai trouvé ça nul.)

Et les passages en plus entre Alfrid et le Maître sont totalement inutiles selon moi. On savait déjà qu'ils étaient méprisables et malhonnêtes, c'était inutile d'en rajouter. Je dois dire aussi que le coup des "roubignolles" est très moyen. Je sais que "ça" se manger réellement, c'est même un plat réputé et après tout, ce n'est pas plus dégueu que consommer les autres abats, non, le problème c'est que ce passage est supposé à la fois faire rire et écoeurer. Bref, l'humour dont P. Jackson raffole.
Pour faire court, on dira que je ne le partage absolument pas.

Ah, il y a aussi cette scène où Bilbon assure devant tout le monde qu'il répond de Thorin, blablabla. C'est une scène intéressante à cause de la tête que tire Thorin, justement. Dans le mode indéchiffrable mais tout de même... limite, on a l'impression qu'il va se mettre à râler. Bien, cette scène se rapporte je suppose à celle de la bande-annonce du 3ème film : "vous avez fait une promesse". En même temps, Bilbon est passablement naïf. Sans connaître l'histoire, moi je n'ai pas cru une seule seconde que Thorin donnerait quoi que ce soit à qui que ce soit ! Vu comment son trésor lui monte au ciboulot... je me trompe peut-être, bien sûr, mais je le vois bien comme ça quand même (merci de ne pas spoiler).

Ensuite, ah ensuite vient Thrain. Depuis le temps qu'on l'attendait ! Rien à redire, sinon qu'il est bien dommage que l'acteur ait changé, et puis la fin, quand même. Je me doutais bien qu'il allait y passer, le pauvre vieux, mais là comme ça ? Si rapidement et de manière si étrange ? Bof... Moi quand il commence : "vous direz à mon fils que je l'aimais", je me suis dit : "Toi, tu vas faire une connerie, du style te jeter tout seul sur Sauron ou quelque chose dans le genre".
Ben non. Et je trouve que ça finit vraiment trop court, genre : "faut qu'on s'en débarrasse, alors hop, il disparaît et le tour est joué". Mais concrètement, il s'est passé QUOI ?!

En revanche, j'ai carrément frissonné quand il (Thrain) commence à dire : "Quoi, Thorin retourne à Erebor ?! Non, non, faut l'empêcher ! Le dragon est de mèche avec les orcs". Gloups ! Surtout que ce dialogue tombe à point nommé : Gandalf tout content des nouvelles qu'il apporte : "tu verras, tu seras fier de ton fiston".... Perdu !

Voili, voilou. Quelques déceptions mais quand même beaucoup de bonheur, quoi.

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71505
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar SauronGorthaur » dim. nov. 16, 2014 4:24 pm

Syra a écrit :Ce qui m'agace aussi c'est que parfois, ça ne fait pas raccord. Exemple : Thorin raconte ce qui s'est passé avec son père devant la Moria. OK. Mais ça ne colle pas tout à fait avec le récit de Balin dans le premier film. Moi quand on me dit "il est devenu fou de chagrin et il a disparu", je ne comprends pas du tout : "il a dit à son fils de rester en arrière, il a mené la charge et on ne l'a jamais revu". .


c'est pas faux, mais ce n'est pas contradictoire pour autant: Balin ignore peut-être que Thorin a conversé avec son père. d'ailleurs quand Balin raconte la bataille à Bilbo dans le 1, THorin reste silencieux. peut-être que Thorin, pour x raisons, a préféré taire, sauf à Gandalf, sa dernière conversation avec son paternel.


Ensuite je suis d'accord avec toi pour dire que bien des scènes ajoutés ne font pas très raccord. J'avais déjà ce sentiment avec le SdA ( genre dans le Retour du Roi, je trouve certes la scène avec Saruman bien, mais je trouve qu'on sent que c'est un ajout pas finement travaillé, pareil avec la Bouche de Sauron. la pour le Hobbit j'ai notamment ce sentiment avec Thrain, principalement pour la scène ou Azog attaque Gandalf et ou bizarrement, Thrain semble inexistant pendant quelques instants, bien que visible. Souvent, en dehors des scènes avec Gandalf et Thrain seuls, on sent - je trouve - que Thrain a été ajouté numériquement.
et comme tu le dis
Je me doutais bien qu'il allait y passer, le pauvre vieux, mais là comme ça ? Si rapidement et de manière si étrange ? Bof... Moi quand il commence : "vous direz à mon fils que je l'aimais", je me suis dit : "Toi, tu vas faire une connerie, du style te jeter tout seul sur Sauron ou quelque chose dans le genre".
Ben non. Et je trouve que ça finit vraiment trop court, genre : "faut qu'on s'en débarrasse, alors hop, il disparaît et le tour est joué". Mais concrètement, il s'est passé QUOI ?!

sa mort perso, je la trouve un peu téléphoné aussi.

(par contre, le coup du "ouais, je connais votre femme comme tous les hommes de cette ville", sérieux, j'ai trouvé ça nul.

c'est de l'humour grivois qui me dérange pas, au contraire, mais pour le coup, c'est vrai que ça fait étrange d'entendre un sous-entendu sexuel dans un film adapté de Tolkien, qui est complétement silencieux sur le sujet.
(En semi-congé à durée indéterminée)

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44169
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Bombur » dim. nov. 16, 2014 6:15 pm

Euh ben moi je dirais que la VL d'UVI est bien plus constituée de petits plus non indispensables que celle de LDDS qui comporte bien plus de scènes majeures / importantes, mais bon :transpire: .


Ce qui m'agace aussi c'est que parfois, ça ne fait pas raccord. Exemple : Thorin raconte ce qui s'est passé avec son père devant la Moria. OK. Mais ça ne colle pas tout à fait avec le récit de Balin dans le premier film. Moi quand on me dit "il est devenu fou de chagrin et il a disparu", je ne comprends pas du tout : "il a dit à son fils de rester en arrière, il a mené la charge et on ne l'a jamais revu".
Je vois pas le problème :penseur: .

Je n'ai pas trop aimé les scènes en plus dans la forêt, exception faite du passage de la rivière. Pour le reste, disons que je m'attendais clairement à mieux. Là, franchement, je trouve que ça ne rajoute rien.
Quand même, ça renforce de beaucoup l'ambiance et le soulagement de Bilbo est beaucoup plus palpable quand il arrive au sommet de l'arbre ! C'est pour moi clairement le meilleur ajout des deux VL !

une fois on voit des branches qui traversent et l'instant d'après, on ne voit plus rien... dommage.
Ben c'est parce que c'est pas au même endroit ;) .

Ensuite je suis d'accord avec toi pour dire que bien des scènes ajoutés ne font pas très raccord. J'avais déjà ce sentiment avec le SdA ( genre dans le Retour du Roi, je trouve certes la scène avec Saruman bien, mais je trouve qu'on sent que c'est un ajout pas finement travaillé, pareil avec la Bouche de Sauron. la pour le Hobbit j'ai notamment ce sentiment avec Thrain, principalement pour la scène ou Azog attaque Gandalf et ou bizarrement, Thrain semble inexistant pendant quelques instants, bien que visible. Souvent, en dehors des scènes avec Gandalf et Thrain seuls, on sent - je trouve - que Thrain a été ajouté numériquement.
et comme tu le dis
Perso je n'ai ressenti ça dans aucune des cinq VL...

c'est de l'humour grivois qui me dérange pas, au contraire, mais pour le coup, c'est vrai que ça fait étrange d'entendre un sous-entendu sexuel dans un film adapté de Tolkien, qui est complétement silencieux sur le sujet.
Euh perso j'ai plus pris ça comme parce que c'est une petite ville, comme le souligne Bard à Alfrid...

Syra
Maison de la balance
Maison de la balance
Avatar du membre
Messages : 1318
Enregistré le : lun. août 04, 2014 9:08 pm
Localisation : Couchée dans l'herbe, quelque part en Comté, rêvant d'ailleurs.

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Syra » dim. nov. 16, 2014 6:58 pm

Bombur a écrit :Je vois pas le problème :penseur: .


Ben... l'histoire n'est pas la même, tout simplement.

Dans le même ordre d'idée : Elrond aussi disait que Thrain avait perdu la raison. Qu'est-ce qu'il en sait ? Au moment de sa disparition, il était très sain d'esprit, Thrain. Il n'est d'ailleurs pas devenu vraiment dément puisque deux formules magiques lui rendent ses esprits. En outre, s'il a un peu pété les plombs, ce serait pas à cause des orcs ? "Ils ont voulu me faire parler, mais je n'ai rien dit". Connaissant les méthodes des orcs... il a du en baver, le pauvre Thrain !

Encore ? Oui ! Son anneau. Lors du premier film, durant le conseil blanc, Gandalf parle bien de "l'anneau porté par Thrain". Sauf qu'il apparaît, dans de second, film, qu'il croyait que cet anneau était en possession de Thror....

Je n'ai pas trop aimé les scènes en plus dans la forêt, exception faite du passage de la rivière. Pour le reste, disons que je m'attendais clairement à mieux. Là, franchement, je trouve que ça ne rajoute rien.
Quand même, ça renforce de beaucoup l'ambiance et le soulagement de Bilbo est beaucoup plus palpable quand il arrive au sommet de l'arbre ! C'est pour moi clairement le meilleur ajout des deux VL ![/quote]

Pas pour moi, mais là on va dire qu'il s'agit d'une différence de ressenti.

une fois on voit des branches qui traversent et l'instant d'après, on ne voit plus rien... dommage.
Ben c'est parce que c'est pas au même endroit ;) .

Ah bon ? Ben ça n'y semble pas, quand même, hein... On a bien l'impression que C'EST le même endroit. Ils n'ont pas parcouru dix kilomètres pour traverser, non ? :penseur:

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71505
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar SauronGorthaur » dim. nov. 16, 2014 7:45 pm

Bombur a écrit :Euh perso j'ai plus pris ça comme parce que c'est une petite ville, comme le souligne Bard à Alfrid...

non sérieux tu n'y as pas vu la moindre allusion sexuelle????? :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: c'est pourtant archi-évident: toute personne qui fait un commentaire dans ce genre - "tous les hommes( hommes, pas habitants) de cette ville connaissent ta femme" - fait un sous-entendu sexuel je dirai, avec une allusion comme quoi la dame en question à des moeurs très légères :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44169
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Bombur » dim. nov. 16, 2014 9:12 pm

Ben... l'histoire n'est pas la même, tout simplement.
En quoi n'est-elle pas la même ?

Il n'est d'ailleurs pas devenu vraiment dément puisque deux formules magiques lui rendent ses esprits.
Oui ben ça ça change un peu rien.

Encore ? Oui ! Son anneau. Lors du premier film, durant le conseil blanc, Gandalf parle bien de "l'anneau porté par Thrain". Sauf qu'il apparaît, dans de second, film, qu'il croyait que cet anneau était en possession de Thror....
Ben il était à Thrór avant.

Ah bon ? Ben ça n'y semble pas, quand même, hein... On a bien l'impression que C'EST le même endroit. Ils n'ont pas parcouru dix kilomètres pour traverser, non ? :penseur:
Non mais pour moi les branches sont simplement hors champ lors du premier plan sur la rivière. Juste à côté mais hors champ.

SauronGorthaur a écrit :
Bombur a écrit :Euh perso j'ai plus pris ça comme parce que c'est une petite ville, comme le souligne Bard à Alfrid...

non sérieux tu n'y as pas vu la moindre allusion sexuelle????? :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: :shock: c'est pourtant archi-évident: toute personne qui fait un commentaire dans ce genre - "tous les hommes( hommes, pas habitants) de cette ville connaissent ta femme" - fait un sous-entendu sexuel je dirai, avec une allusion comme quoi la dame en question à des moeurs très légères :lol:
Eh bien non désolé. Peut-être que je l'aurais pris comme ça sans la réplique de Bard à Alfrid mais là ça m'a semblé évident. Enfin je me suis aperçu ensuite que ça pouvait être pris comme ça si on voulait mais ce n'est absolument pas ce qui m'est venu à l'esprit en premier.

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71505
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar SauronGorthaur » dim. nov. 16, 2014 9:41 pm

Bombur a écrit :Eh bien non désolé. Peut-être que je l'aurais pris comme ça sans la réplique de Bard à Alfrid mais là ça m'a semblé évident. Enfin je me suis aperçu ensuite que ça pouvait être pris comme ça si on voulait mais ce n'est absolument pas ce qui m'est venu à l'esprit en premier.

c'est quand même un peu gros comme sous-entendu :lol: :lol: après tu ne sembles pas avoir l'esprit mal tourné faut croire :rire:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » dim. nov. 16, 2014 9:51 pm

au fait c'était pas ce soir le live hobbit sur la vl ( de david ? )

je l'écouterai en différé ( tout tombe en même temps en ce moment c'est chaud :lol: )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

20thCenturyBoy
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 818
Enregistré le : jeu. juil. 10, 2014 8:30 pm

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar 20thCenturyBoy » lun. nov. 17, 2014 7:12 pm

SauronGorthaur a écrit :
Bombur a écrit :Eh bien non désolé. Peut-être que je l'aurais pris comme ça sans la réplique de Bard à Alfrid mais là ça m'a semblé évident. Enfin je me suis aperçu ensuite que ça pouvait être pris comme ça si on voulait mais ce n'est absolument pas ce qui m'est venu à l'esprit en premier.

c'est quand même un peu gros comme sous-entendu :lol: :lol: après tu ne sembles pas avoir l'esprit mal tourné faut croire :rire:


Oui là c'est pas une question d'interprétation c'est juste le seul sens possible de la vanne de Bard, trop innocent le Bombur. :mrgreen:
And every one of them words rang true and glowed like burnin' coal

Image

RorschachMask
Petit nouveau
Petit nouveau
Messages : 1
Enregistré le : mer. juin 25, 2014 10:18 pm

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar RorschachMask » lun. nov. 17, 2014 7:28 pm

Euh ben non pas en tenant compte de la réplique de Bard à Alfrid.

PS : C'est Bombur, j'utilise le compte de mon pote car j'arrive pas à me connecter avec le mien sur son ordi :mdr: .

Syra
Maison de la balance
Maison de la balance
Avatar du membre
Messages : 1318
Enregistré le : lun. août 04, 2014 9:08 pm
Localisation : Couchée dans l'herbe, quelque part en Comté, rêvant d'ailleurs.

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Syra » lun. nov. 17, 2014 8:32 pm

SauronGorthaur a écrit :c'est quand même un peu gros comme sous-entendu :lol: :lol: après tu ne sembles pas avoir l'esprit mal tourné faut croire :rire:



Je suis généralement à côté de la plaque pour ces trucs là, mais là quand même ! Le type montre une jolie lingerie très déshabillée en disant "votre femme serait jolie là-dedans"... "ben oui, je la connais, comme tous les hommes de cette ville"....


Mince, tu avais compris quoi ? :mrgreen: :penseur: sérieusement, j'aimerais le savoir, tant j'ai du mal à imaginer une autre interprétation.

Mais ce qui me gêne, en fait, c'est que ça tombe comme un cheveu sur la soupe. Et le gros bidasse fiche le camp, pas content, sans dire un mot. Ca vous semble crédible, vous , les mecs ? Vous lui auriez pas foutu un pain ? Surtout dans une ville où la population (dont Bard fait partie) n'est clairement pas respectée ?

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » lun. nov. 17, 2014 8:46 pm

Je viens seulement de lire l'avis de Syra sur cette VL du coup.

ben dommage qu'elle n'aime pas trop, mais quelque part même si j'ai aimé, comme je le répète souvent, pour moi le film est encore loin d'être parfait ( même si je tique beaucoup plus sur des scènes de la version courte, qui ne seront malheureusement jamais modifiées ) je trouve quand même que cette VL apporte un plus ; peut être pas aussi net qu'à l'époque de La communauté de l'anneau ( mais je fais un peu mon deuil de ce que je ressentais à cette époque ) mais je l'ai préféré à celles du premier film pour ma part, dont je trouvais quasiment tous les ajouts inutiles.

Pour ce qui est de la forêt noire Syra, c'est assez différent du livre ( je te laisse lire le livre tu verras l'ambiance dans la forêt est beaucoup plus angoissante je trouve. Moi j'aime beaucoup moins la version jackson malgré les ajouts, même si on s'est je dirais un tout petit peu rapproché du bouquin avec la VL )
et en plus oui c'est un passage qui donne une impression de longueur, et surtout il faut un noir d'encre dans cette forêt ( on ne ressent pas du tout ça dans le film mais c'était sans doute difficile à faire ) et il y a plusieurs passages où ils entraperçoivent les elfes avant même le passage des araignées. Là Jackson a fait différemment.

Après tout le reste oui il y a du bon et du moins bon, c'est vrai que Thrain disparaît un peu bizarrement, c'est téléphoné, mais au moins ils ont rajouté les scènes avec lui, je préfère quand même les scènes avec que sans au final. Les ajouts à Esgaroth moi j'aime assez dans l'ensemble, sans les roubignoles mais c'"est anecdotique ( et dure deux secondes , pour faire rire ) autrement il y a pas mal de petits dialogues ajoutés sympa. Non que ça révolutionne le film mais ça densifie un peu cette partie , que j'aimais déjà plutôt, et c'est pas plus mal ainsi.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44169
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar Bombur » lun. nov. 17, 2014 9:24 pm

Syra a écrit :
SauronGorthaur a écrit :c'est quand même un peu gros comme sous-entendu :lol: :lol: après tu ne sembles pas avoir l'esprit mal tourné faut croire :rire:



Je suis généralement à côté de la plaque pour ces trucs là, mais là quand même ! Le type montre une jolie lingerie très déshabillée en disant "votre femme serait jolie là-dedans"... "ben oui, je la connais, comme tous les hommes de cette ville"....


Mince, tu avais compris quoi ? :mrgreen: :penseur: sérieusement, j'aimerais le savoir, tant j'ai du mal à imaginer une autre interprétation.

Mais ce qui me gêne, en fait, c'est que ça tombe comme un cheveu sur la soupe. Et le gros bidasse fiche le camp, pas content, sans dire un mot. Ca vous semble crédible, vous , les mecs ? Vous lui auriez pas foutu un pain ? Surtout dans une ville où la population (dont Bard fait partie) n'est clairement pas respectée ?
Ben j'ai compris ça comme dit plus haut. Tu vois pas la réplique de Bard à Alfrid ? « C'est une petite ville, Alfrid, tout le monde se connaît. », ou un truc du genre.

Et même si on le prend dans l'autre sens, lui mettre un pain ça dépend fortement de la personnalité du gars.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Le Hobbit - La Désolation de Smaug : la version longue

Messagepar phoenlx » lun. nov. 17, 2014 9:40 pm

pour l'allusion à la femme de bard j'y ai évidemment vu une allusion sexuelle moi aussi ; ça semble évident
Par contre c'est vrai que ça m'a gêné pour du Tolkien, c'est le genre de choses qu'on ne voit jamais dans les livres ( ça fait plus Game of thrones lol )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici


Retourner vers « L'adaptation cinématographique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité