Magnitude des étoiles

Rubrique Ciel et Espace ! Pour les passionnés d'astronomie, astrophysique, astronautique et conquête spatiale.
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360566
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Magnitude des étoiles

Messagepar phoenlx » dim. avr. 24, 2005 10:34 am

Dites moi, ya un truc qui me titille
j'ai toujours un peu cru que les lettres grecques attribuées aux étoiles des constellations l'étaient en fonction des magnitudes apparentes (magnitudes mesurées depuis la Terre) : ainsi l'étoile d'alpha d'une constellation donnée (Dubh pour la grande ourse ou autre) serait plus brillante (pour nous) que l'étoile de beta et ainsi de suite

or je lis par ci par là que certaines étoiles (epsilon par exemple) seraient plus brillantes que des étoiles correspondant à des lettres grecques plus vers le début de l'alphabet, j'y comprend plus rien ...

Ce serait donc les magnitudes absolues qui seraient attribuées ?????
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Lyriel, la déesse
Eveil au Big Will
Eveil au Big Will
Avatar du membre
Messages : 5442
Enregistré le : jeu. avr. 22, 2004 11:47 pm
Localisation : physiquement Paris, mentalement Morbihan
Contact :

Messagepar Lyriel, la déesse » dim. avr. 24, 2005 11:13 am

tiens ben c'est curieux parceque pour moi aussi les étoiles alpha étaient plus brillantes que les béta....

je vais me renseigner là dessus parceque là moi non plus j'y comprend plus rien!!! :?
ImageImageImageImage
Mylène Farmer a bati ce dont tout artiste digne de ce nom rêve en secret : une légende.

Lyriel, la déesse
Eveil au Big Will
Eveil au Big Will
Avatar du membre
Messages : 5442
Enregistré le : jeu. avr. 22, 2004 11:47 pm
Localisation : physiquement Paris, mentalement Morbihan
Contact :

Messagepar Lyriel, la déesse » dim. avr. 24, 2005 11:18 am

je viens de trouver ce site là :

http://perso.wanadoo.fr/pgj/mag-coul.htm

jettes un oeil dessus, peut-être que ça t'apportera des réponses...
ImageImageImageImage

Mylène Farmer a bati ce dont tout artiste digne de ce nom rêve en secret : une légende.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360566
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. avr. 24, 2005 12:49 pm

ouais (merci pour le lien !) mais je pense que c'est comme on a toujours pensé : les lettres grecques a mon avis ca doit être pour les magnitudes apparentes,
quand ils disent par exemple pour epsilon de la grande ourse que c'est l'étoile la plus brillante , pour moi c'est en magnitude absolue mais pour nous elle est moins brillante que Dubh par exemple , d'ailleurs ca se voit bien quand on observe la grande ourse ...

mais sur certains sites web je pense que c'est pas yper rigoureux et précis c pour ça que j'avais eu un doute
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

phoenlx
Fondateur du forum
Fondateur du forum
Avatar du membre
Messages : 360566
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Messagepar phoenlx » dim. avr. 24, 2005 12:59 pm

alors voilà ce que je viens de trouver sur un site :


Alphabet grec
La classification de Bayer est une des plus anciennes encore utilisée de nos jours. Elle utilise les lettres grecques en conjonction avec le génitif (ou son abréviation) de la constellation pour en lister les étoiles brillantes comme suit: la plus brillante est Alpha, la deuxième plus brillante Beta, la troisième Gamma et ainsi de suite. Ce qui fait que Sirius est aussi connue sous le nom de Alpha Canis Majoris (abr: Alf CMa) car elle est la plus brillante (donc Alpha) de la constellation du Grand Chien, dont le nom latin est "Canis Major". La plupart des étoiles ainsi désignées ont conservé cette nomenclature jusqu'à aujourd'hui même si dans certains cas, des "Alpha" et/ou des "Beta" sont plus faibles que d'autres étoiles de la constellation et ainsi de suite
(source: http://pages.infinit.net/starged/exos/constel.htm )



" même si dans certains cas, des "Alpha" et/ou des "Beta" sont plus faibles que d'autres étoiles de la constellation et ainsi de suite "
---> ils disent pas vraiment pourquoi, peut être un problème de mesure par rapport aux époques où elles ont été classées en tout premier, mesures moins affinées qu'avec les techniques modernes ... ( ?)
Participation très réduite au forum pendant plusieurs mois (minimum) pour raisons de santé.

Lyriel, la déesse
Eveil au Big Will
Eveil au Big Will
Avatar du membre
Messages : 5442
Enregistré le : jeu. avr. 22, 2004 11:47 pm
Localisation : physiquement Paris, mentalement Morbihan
Contact :

Messagepar Lyriel, la déesse » dim. avr. 24, 2005 1:10 pm

ah ben voilà ;)

en fait il suffit de bien regarder s'ils parlent de la magnitude absolue ou de l'autre sur les sites
ImageImageImageImage

Mylène Farmer a bati ce dont tout artiste digne de ce nom rêve en secret : une légende.

Meleor
Dagor Nuin Giliath
Dagor Nuin Giliath
Avatar du membre
Messages : 12594
Enregistré le : mer. janv. 23, 2013 11:01 am
Localisation : Dijon

Re: Magnitude des étoiles

Messagepar Meleor » mar. juin 22, 2021 8:42 pm



En astronomie, la magnitude est une mesure sans unité de la luminosité d'un objet céleste dans une bande de longueurs d'ondes définie, souvent dans le spectre visible ou infrarouge. Une détermination imprécise mais systématique de la grandeur des objets est introduite dès le iie siècle av. J.-C. par Hipparque.

L'échelle est logarithmique et définie de telle sorte que chaque pas d'une grandeur change la luminosité d'un facteur 2,5. Une étoile de magnitude 1 est ainsi presque 100 fois plus brillante qu'une étoile de magnitude 6. Plus un objet apparaît clair, plus la valeur de sa magnitude est basse, les objets les plus lumineux atteignant des valeurs négatives.

Les astronomes utilisent deux définitions différentes de la grandeur : la magnitude apparente et la magnitude absolue. La magnitude apparente (m) est la luminosité d'un objet tel qu'il apparaît dans le ciel nocturne depuis la Terre. La magnitude apparente dépend de la luminosité intrinsèque d'un objet, de sa distance et de l'extinction réduisant sa luminosité. La magnitude absolue (M) décrit la luminosité intrinsèque émise par un objet et est définie comme étant égale à la magnitude apparente qu'aurait l'objet s'il était placé à une certaine distance de la Terre, 10 parsecs pour les étoiles. Une définition plus complexe de la magnitude absolue est utilisée pour les planètes et les petits corps du Système solaire, basée sur sa luminosité à une unité astronomique de l'observateur et du Soleil.

Le Soleil a une magnitude apparente de −27 et Sirius, l'étoile visible la plus brillante du ciel nocturne, −1,46. Des magnitudes apparentes peuvent également être attribuées à des satellites artificiels en orbite terrestre, la Station spatiale internationale atteignant par exemple parfois une magnitude de -6.



https://fr.wikipedia.org/wiki/Magnitude_(astronomie)


Retourner vers « Astronomie, Ciel et Espace »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités