• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Rubrique Ciel et Espace ! Pour les passionnés d'astronomie, astrophysique, astronautique et conquête spatiale.
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
Aries Phoenix
La montagne du destin
La montagne du destin
Avatar du membre
Messages : 28627
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie?

Messagepar Aries Phoenix » jeu. sept. 05, 2013 2:51 am

Oui, enfin dans un milliard d'années, il se peut tout aussi bien que la Terre soit peuplée de scorpions géants complètement stupides, des suites d'une guerre nucléaire... J'avais un jour vu une vidéo montrant graduellement les échelles de temps, partant de la révolution industrielle vers l'apparition de l'homme, des singes, de la vie... puis de l'Univers. Disons que ça calme un peu la folie des grandeurs quant aux chances qu'a notre civilisation de durer ne serait-ce que 1000 ans.
J'aurais donc plus tendance à penser que si des évolutions majeures se produisent, ce sera dans les quelques prochains siècles. A là vitesse où on va, ce ne serait pas étonnant. J'ai aussi l'impression que l'homme actuel est en fait très mal adapté à son environnement, et donc appelé à disparaître ou évoluer. Mais évoluer ne signifie pas forcément devenir plus intelligent au sens mental ... Après, si on arrive à maîtriser notre génétique, à se "greffer" des technologies, et à augmenter nos facultés, il est fort probable que nos descendants trouveront un moyen de traverser le mur de la lumière.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie?

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 05, 2013 9:51 am

oui mais c'est un peu à ça que je pense. Le concept d'intelligence lui même va évoluer, je pense. Ce sera plus mesurable que par notre cerveau, ou au niveau individuel. Déjà quand on regarde ce qui se passe aujourd'hui, pour moi un truc comme le net c'est une sorte de vaste réseau planétaire, c'est presqu'une entité vivante à sa manière ( qui a comme émergé ) c'est pas encore l'IA de terminator mais bon ! Le net génère parfois des choses qui nous échappent individuellement. Il a presque sa vie propre. Demain je me demande si l'Homme ne sera pas "Augmenté" mais par tout un tas de choses, les réseaux, donc aussi les connexions aux autres hommes, aux techno etc. i on doit devenir plus "intelligent", plus "évolué" ( au sens plus adapté ) je pense que ce sera grâce ou à cause de ça ( je dis grâce ou à cause car tout dépend si on veut ou pas philosophiquement ce changement :lol: ) Comme pour tout il y aura sans doute des avantages, des inconvénients. Comme l'arrivée du net, comme chaque nouvelle techno, chaque nouveau progrès. Ce sera à chaque étape longtemps discuté etc.

Pour les scorpions géants oui, mais ce serait triste et dommage de disparaître ( mais évidemment c'est une possibilité, je préfère éviter de me placer dans cette hypothèse ) Mais on forme tout de même je pense une espèce à part dans l'évolution donc je me dis qu'on a peut etre autant les capacités à nous sauver justement qu'à nous auto détruire, en bref, qu'il y a en nous les possibilités des plus grands ravages et de notre autodestruction, comme des remèdes, du fait justement de notre cerveau, de notre intelligence, de nos mécanismes de feedback. Si on prend par exemple les problèmes d'environnement, c'est inquiétant, mais il y a aussi des mécanismes d'alarmes, des associations qui mettent en garde, qui essaient de lutter, les gouvernements commencent timidement à en parler dans leur programmes , même si c'est souvent hypocrite, ou non réaliste , demain on aura peut etre des solutions viables, il faudra aussi peut etre passer par des crises énormes pour enfin y arriver ; Il faut aussi se dire qu epour faire disparaître complètement et radicalement une espèce comme l'Homme, il faut se lever de bonne heure, je ne pense pas que l'espèce puisse disparaître comme celà. Même si on envisage une guerre nucléaire qui fasse disparaître, mettons 90 % de l'humanité, il y aura toujours des survivants ( et 90 déjà c'est beaucoup , faudrait vraiment le conflit de fou !! )
Les 10 % restants risquent de repartir à un niveau plus primitif, des temps de barbarie etc. mais ça peut aussi repartir avec des cycles. Tout ça ferait perdre du temps mais je pari sur le long terme sur une évolution plus positive.

Je suis d'accord aussi pour dire que ( pour en revenir aux étoiles ) si une telle techno et de tels progrès doivent arriver ils arriveront sans doute bien avant des milliards d'années. Déjà en 3000 ans par exemple, il peut se passer en effet beaucoup de choses.
Il faut voir aussi que le progrès semble aller exponentiellement depuis notamment l'ère industrielle, et encore plus depuis les années 60 , depuis l'ère internet - que je pense peu auraient prévu par son ampleur et sa nature ; je me souviens des articles balbutiants des science et vie des années 80 / début 90's sur ça, moi ça me semblait le truc futuriste, or en 20 ans il y a eu bien plus de progrès que beaucoup l'auraient imaginé même pour 50 ans .. On peut imaginer dans le futur un développement qui s'accélère, que ce soit au niveau des nouvelles techno sur terre ou pour aller dans l'espace , ou pour la médecine ou autre. Un nouvel Homme pourrait aussi émerger ( et peut etre aux côtés des scorpions géants :lol: ) Il conviendra peut etre même de le nommer différemment d'Homme.

j'ai même dans mes hypothèses de SF propres imaginé des choses encore plus folles, par exemple que d'autres animaux se mettent à devenir intelligents, conscients à la manière de l'homme et pourquoi pas créer des sortes de civilisations : exemple les singes ( on pense au mythe de la planète des singes )
après deux possibilités ou ils nous font eux même la guerre ou ils vivent en harmonie avec nous
voire d'autres espèces. Dans le futur on pourrait avoir un Nouvel Homme ( ou plusieurs, l'espèce se différenciant ) aux côtés d'animaux plus évolués qu'actuellement, de nouvelles espèces, tout ce joyeux peuple réparti un peu partout déjà dans le système solaire, sur la Terre mais peut etre sur une Mars terraformée après quelques siècles ou millénaires de grands travaux, voire sur Titan, avec une science plus élaborée, sans doute des techno révolutionnaires, symbiotique homme / greffes / informatique etc et donc oui dans ce contexte émergeant, peut etre des possibilités pour aller plus loin ( jusqu'aux étoiles )

ou pas !!! ( si c'est vraiment physiquement impossible et que ça pose définitivement trop de problèmes ) nul ne peut savoir aujourd'hui mais on peut imaginer pas mal de situations assez folles. je trouve d'ailleurs que les écrivains de SF sont parfois frileux à imaginer vraiment les futurs très lointains ( à part quelques rares cycles comme Hamilton : l'aube de la nuit avec les édénistes et les adamistes par exemple, les premiers étant des sortes d'humains "nouveaux" génétiquement modifiés et en symbiose avec leurs environnements bourrés d'intelligence artificielle, faisant donc émerger un nouveau concept d'humain, en quelque sorte , je trouve que souvent l'image de l'homme du futur est trop banale, trop classique, trop calquée sur maintenant.

Même chose quand on imagine les aliens souvent anthropoïdes mais on en a déjà parlé.
Et encore dans la littérature c'est souvent meilleur que dans les films ou la on frise le zéro absolu niveau inventivité. On pourrait pourtant déborder d'imagination en imaginant plein de possibilités folles ( et opposées entre elles d'ailleurs selon qu'on imagine des futurs "optimistes" , "pessimistes" pour l'homme .. ) Mais le modèle du space opera basique à la star wars ( aliens a la chewbaca, humains comme maintenant ) est beaucoup trop présent.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Aries Phoenix
La montagne du destin
La montagne du destin
Avatar du membre
Messages : 28627
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie?

Messagepar Aries Phoenix » jeu. sept. 05, 2013 12:49 pm

Il m'arrive d'envisager une catastrophe (écologique, nucléaire, ou indépendante de l'homme) mais mon pronostic est plus proche de 99,9% d'extinction. Pourquoi ? Simplement que nous ne sommes pas si solides que ça. Et que même si "l'impact" initial se contente de tuer 90% de la population, les guerres et la folie s'ensuivant se chargeront du reste. Il ne faut pas non plus oublier un facteur essentiel de l'intelligence humaine, la génétique. En admettant qu'une maladie-éclair et incurable nous tombe dessus (ou que comme des nazes on la crée en faisant des expériences), il y aura certainement des "immunisés". Pareil pour des radiations extrêmes ou des conditions de vie apocalyptiques. Leurs descendants ne seraient dès lors plus vraiment des hommes. C'est un peu ça aussi, l'évolution. N'oublions pas qu'en tablant sur 10 milliards d'habitants (et ça se profile...) 0,1% de survivants ça laisse tout de même 10 millions d'habitants, ce qui peut suffire à régénérer l'espèce.

Pour la symbiose homme-machine, je suis d'accord avec toi que le concept de "greffe biologique" se fait vieux, ou en tous cas n'arrivera pas en premier. Internet est évidemment un bon exemple de symbiose. Et si on fait encore évoluer les méthodes d'interface, pas besoin de se greffer des puces dans le cerveau. A ce titre, quand on pense que de base, une fourmi et une guêpe sont de animaux presque identiques, on comprend l'intérêt immense d'un mode sociétaire génétiquement codé. Si nous avions ce même instinct structuré d'entraide, notre espèce monterait d'un cran en suprématie (comme dans le roman "The Time Machine").

Ensuite, qu'il soit impossible de se rendre dans les étoiles, je n'y crois pas. Pour moi, rien n'est impossible. Et je ne parle pas au sens probabiliste du terme. C'est peut-être simplement que nous nous focalisons trop sur ce que nous savons, en passant donc à côté de la vraie réponse. Des phénomènes auxquels nous sommes aveugles pourraient un jour se révéler à des humains un peu mutants, des chaînons manquants, faisant émerger une espèce supérieure, capable de percevoir de façon directe la structure de l'univers d'une façon plus fine. Peut-être qu'ils verront le temps s'écouler, les réalités alternatives, les mondes parallèles, ou je ne sais quelle hypothèse, et que pour eux le voyage dans l'espace prendra une toute autre signification. Peut-être qu'on leur semblera aussi stupides que des hommes agitant leurs bras pour s'envoler au lieu de construire un avion.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie?

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 05, 2013 1:59 pm

oui voila :D

Ce que tu dis rappèle presque les humains mutants chez asimov ( qui communiquent par télépathie etc ) mais concept poussé encore plus loin ( chez asimov ça va plus loin car je crois qu'ils vivent parfois en symbiose avec leur environnement donc ils accèdent à une espèce de réalité panthéiste, le concept Gaïa , comme dans le roman némésis )

Mais de manière plus terre à terre , je pense aussi que ce qui peut nous échapper ( comme la nature du temps etc ) pourrait ne pas échapper en effet à des mutants. mais quand moi je parle d'avenir de l'homme, que l'homme fera ci ou ça dans le futur, il est clair que j'entend homme au sens très large ( même éventuellement des mutants qui n'auront plus rien à voir avec nous ) je devrais plutôt dire " des terriens iront sans doute vers les étoiles " !
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Voyages vers les étoiles - science fiction, réalité et projets fous

Messagepar phoenlx » mar. août 04, 2015 10:30 pm

Quelqu'un a posté cet article sur le forum ce matin, je le reposte ici .. Pour la source c'est hitek.fr ( un site orienté geek )


Visiter d'autres systèmes solaires, ce serait juste magique, pas vrai ? Et bien sachez qu'avec un peu de chance et beaucoup de travail de la NASA, l'homme pourrait finalement voyager plus vite que la lumière grâce à l'hyperespace.

Image

Enfin, pas vraiment plus vite que la lumière, mais nous y reviendrons un peu plus tard. Le Dr. Harold G. White (également appelé Sonny White) est un physicien et ingénieur en mécanique de la NASA. Il travaille actuellement au Centre spatial Lyndon B. Johnson sur ce qui pourrait être le premier "Warp Drive" de l'humanité. Et bien que son travail et celui de son équipe soit encore au stade expérimental, cela ne les a pas empêchés d'imaginer leur USS Enterprise à eux et de commencer à le construire. Voici d'ailleurs quelques images de son concept, imaginé par Mark Rademaker. Mesdames et messieurs, le IXS Enterprise !

Image

En vérité, ce projet a énormément de choses en commun avec Star Trek, et il est loin d'être fantaisiste. Avez vous déjà entendu parler de la métrique d'Alcubierre ? Cette métrique explique une déformation de l'espace-temps en forme de vague. Si cela pouvait être appliqué, il serait alors possible de voyager plus vite que la lumière en déformant l'espace à l'avant d'un vaisseau spatial tandis que l'espace derrière celui-ci se dilaterait.

De la science, et non de la science-fiction

"Donc, un vaisseau équipé d'un "Warp Drive" pourrait voyager plus vite que la lumière en "tordant" l'espace-temps, c'est ça ?" Et bien pas exactement. Si l'on se base sur la théorie de la relativité d'Einstein, il n'est pas possible d'atteindre la vitesse de la lumière. Et même si cela était possible, le temps s'écoulerait de façon bien différente pour les occupants du vaisseau, puisqu'un voyage de quelques mois correspondrait à plusieurs milliers d'années sur Terre. Pas vraiment pratique, n'est-ce pas ?

Image

Mais le concept de "Warp Drive" est différent. En créant une distorsion spatio-temporelle, le vaisseau ne se déplacerait jamais à la vitesse de la lumière mais emprunterait une sorte de raccourci dans l'espace-temps. Il ne s'agit pas de voyager plus vite, mais de réduire la distance à parcourir (vous voulez de l'aspirine ?). Cela apporte de nombreux avantages : non seulement le vaisseau et ses occupants ne seraient pas soumis à des accélérations et décélérations monstrueuses, mais le temps dans la bulle s'écoulerait de manière identique à celui à l'extérieur. La dilatation temporelle serait donc évitée.

Si le travail du Dr.White et de son équipe est concluant, nous serions capables de construire un engin pouvant nous emmener à l'Alpha du Centaure "en deux semaines selon l'horloge terrestre". Lorsque l'on sait que l'Alpha du Centaure se trouve à 4,22 années-lumière de la Terre, soit 270 000 fois la distance entre la Terre et le Soleil, on se met doucement à rêver à des voyages intergalactiques.

Bon vous m'excuserez, j'ai plein de films de science-fiction à revoir. Et des images de la construction du IXS Enterprise à regarder, elles sont juste en dessous !

Image

Image

Image

Image

Image

Image



( source )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyages vers les étoiles - science fiction, réalité et projets fous

Messagepar phoenlx » mar. août 04, 2015 10:31 pm

Je suis en train de regarder ce qu'ils expliquent sur la métrique d'Alcubierre , c'est complexe :mdr:
https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9tr ... Alcubierre
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65838
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Voyages vers les étoiles - science fiction, réalité et projets fous

Messagepar Somewhere » mar. août 04, 2015 10:34 pm

J'ai rien compris mais ça laisse rêveur. :mdr:
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyages vers les étoiles - science fiction, réalité et projets fous

Messagepar phoenlx » mar. août 04, 2015 10:37 pm

oui j'ai ouvert un topic pour qu'on puisse parler de manière plus globale éventuellement des autres projets, même un peu fous, à la fois dans la SF ou chez certains prospectivistes ; J'avais entendu parler d'une sonde nommée daedalos à une époque ; Mais bon de toute manière c'est pas demain la veille que ce genre de moteurs même si en théorie ils sont faisables fonctionneront sur de gros vaisseaux capables de transporter des hommes et du matériel sur des distances aussi longues je pense. Mais ça laisse rêveur oui .. Moi j'aimerais vivre à l'époque où l'Homme ira jusqu'aux étoiles, je suis persuadé au fond de moi que ça arrivera, à force de tâtonnement et de progrès scientifiques et technologiques. Mais sans doute dans très longtemps. Heureux sont ceux qui vivront ça, dans un monde sans doute très différent du notre actuel
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71593
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Voyages vers les étoiles - science fiction, réalité et projets fous

Messagepar SauronGorthaur » mar. août 04, 2015 10:38 pm

oui je connais cette histoire de métrique d'Alcubierre, c'est ardu pour les non-mathématiciens et physiciens comme nous :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyages vers les étoiles - science fiction, réalité et projets fous

Messagepar phoenlx » mar. août 04, 2015 10:48 pm

sur le principe général je crois comprendre mais dans le détail c'est autre chose. En gros ça a l'air d'être une déformation de l'espace-temps sous forme d'onde, mais du coup c'est une forme d'onde gravitationnelle non ? La différence de courbure se propagerait et si je comprend bien dans une direction ça se contracte, dans l'autre ça se dilate ( normal, c'est une onde ) et le vaisseau spatial suivrait la vague. c'est ce que je comprend de manière simpliste mais bon le problème c'est comment créer cette vague sans des énergies colossales

ce serait bien si on pouvait voir une animation là :mdr:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » mar. août 04, 2015 11:35 pm

bon j'ai finalement fusionné l'article avec ce topic ( que je viens de retrouver ) où on avait évoqué les possibilités de voyage vers les étoiles
je cherchais la tronche de la sonde Daedalus imaginée par un futurologue, j'avais posté quelques images vers le début
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » mer. août 05, 2015 11:35 am

Le projet Icare ( suite du projet Daedalus, abandonné )

( Pour le projet Daedalus, voir ce que j'avais écris en page 1 du topic, avec la petite présentation ^^ : Cliquez ici )

Nous allons dans ce paragraphe évoquer le projet de sonde spatiale Icare ( projet assez fou évidemment, puisqu'il s'agit là encore d'une sonde destinée aux voyages vers les étoiles proches, dans une échelle de vie humaine )

Le Projet Icare (en anglais, Project Icarus) ou Icare est la suite du Projet Daedalus abandonné en 1978. Initié par la Tau Zero Foundation (nommée ainsi d'après le livre de science fiction du même nom écrit par Poul Anderson) et mené par la British Interplanetary Society, ce nouveau projet a pour objectif de construire une sonde interstellaire capable d'atteindre un système planétaire situé à moins de 15 années-lumière dans le temps d'une vie humaine. Icare occupe depuis 2009 une vingtaine de physiciens, ingénieurs et spécialistes du vol spatial dont le fondateur du projet, le physicien Kelvin Long.

( pour ceux que ça intéresse , une petite interview ici : http://www.astronomynow.com/news/n1205/29starship/ )

Image

Le projet Icare envisage d'utiliser la propulsion par fusion nucléaire qui « dégage un million de fois plus d'énergie que la combustion chimique » comme le déclare Richard Obousy, physicien membre du projet. Le combustible serait un mélange Deuthérium/Tritium, ou bien Deuthérium/Hélium3. Une phase d'accélération de deux ans amènerait le vaisseau autour de 10 % de la vitesse de la lumière. Une difficulté redoutable à résoudre est la décélération visant à ramener le vaisseau à une vitesse raisonnable lors de son arrivée.

Quelques images du projet

Image

Image

Image

( source des 3 dernières images : arbredespossibles.com )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71593
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar SauronGorthaur » mer. oct. 14, 2015 3:08 pm

cette opposition est un peu simpliste ( ainsi par rapport aux conflits, je pense que même dans l'espace, il y aura des conflits ) mais ça rejoins ce que je pense sur le bien fondé de la conquête spatiale:

Image
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » mer. oct. 14, 2015 4:03 pm

Non mais pour moi c'est évident ! La Terre devient de toute manière trop petite ( comment un tel constat peut encore être contesté ? ) par rapport à une humanité qui ne cesse de croitre et se multiplier, les ressources ici sont limitées, l'espace est limité et qui dit espace limité dit guerres territoriales et plus ça ira plus je pense ça grossira comme phénomènes ; il y a toujours eu des guerres mais quand on y pense, il y a encore plus de chances qu'il y en ait dans le futur avec la pression démographique, guerres et diminution des ressources qui entraineront de plus des désastres écologiques, des problèmes sanitaires, de la pauvreté , qui dit pauvreté dit souvent manque d'éducation, manque de repères, notamment intellectuels, tout ce qui est mauvais pour un bon développement. l'humanité irait ainsi tôt ou tard vers un net déclin, peut etre sa disparition, ou du moins un énorme retour en arrière ( avec peut etre des guerres nucléaires, une disparition d'une énorme partie d'elle même pour peut-être, avec le temps une fois les désastres effacés, de nouveaux départs et ainsi il y aurait des cycles dans le futur, des cycles crises / rebond, quoiqu'il en soit, c'est un avenir bien sombre.

L'espace lui, est infini. Certains disent qu'il ne vaut mieux pas car on exploitera aussi les ressources ailleurs. j'ai envie de dire : oui sans doute, de toute manière c'est inéluctable, mais et alors ? Il n'y a pas de limites à l'univers ( ou s'il y en a, on est pas près de les connaitre ^^ ) donc autant tenter. en plus ça permettrait de désengorger la terre, de la réassainir, si exploiter ( de manière modérée devrait suffir ) plein plein d'autres planètes pour rendre à nouveau la terre plus propre et saine comme à nos origines, ce sera un Bien.

De plus, on est tous marqués par les conflits épiques de nos films de science fiction ( star wars etc ) où des planètes et mondes stellaires s'affrontent entre eux, mais je me demande si ça se passerait ainsi si dans le futur l'humanité essaime ailleurs. Les conflits je les pense plus possibles dans des contextes localisés ( sur des planètes précises, des groupes d'une même planète entre eux) mais conflits de planètes les unes contre les autres j'en doute un peu. Déjà au niveau des armes et autre, il faudrait les transporter dans l'espace et tout. Mais en plus, quel intérêt ? si un groupe ressent un besoin d'espace vital , encore une fois, l'espace est tellement vaste que , je pense , il pourra aller voir à côté. Maintenant on peut imaginer le cas de civilisations aux moeurs très différentes , ayant évolué ainsi par hasard sur des planètes proches, et atteignant elles-même leurs limites d'espace vital. à ce moment là, peut etre que les uns voudront exploiter les planètes proches, ou astéroides, et que ça sera disputé par la civilisation voisine d'où sources de conflits possibles :mrgreen: Mais il y a moyen je pense de prévoir ça pour que ça arrive pas trop.

Je donne juste un exemple : si demain les israeliens vont dans l'espace, et qu'il y a une planète entière pour les Juifs, une autre pour les Palestiniens, déjà : éviter de prendre deux planètes proches :lol: Mais de toute manière , pas sûr que ça se passe ainsi. J'avais lu un cycle de SF une fois ( Hamilton, l'aube de la nuit ) où on avait des planètes qui étaient un peu le prolongement ethniques de la terre ( par exemple on avait une planète nommée Srinagar, sans doute peuplée de descendants indiens etc .. Mais je ne sais pas si c'est ainsi que ça se passera , il est probable qu'on ait comme sur terre actuellement des planètes mixtes avec pas mal de groupes ethniques. Mais peut-être aussi d'autres avec des peuples précis qui voudront être réunis .. avec le temps cependant, chaque groupe évoluera et se scindera de toute manière, comme sur Terre, et si conflits il y a encore une fois, ça risque d'être localisés, sauf que les problèmes d'espace vital se poseront sans doute en d'autres termes, avec des solutions éventuellement plus souples ( même si certains ne voudront sans doute pas quitter leurs planètes d'origine etc ! )

en tout cas l'Humanité n'aurait au sens global je pense aucune limite. Alors que dans le cas d'une persistance sur la Terre elle les atteindra et très vite.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 25, 2016 5:58 pm

Un article sur un chercheur qui a réfléchit à une nouvelle technique de propulsion dite photonique ( basée sur la poussée des photos )
ça parait fou mais je le poste malgré le côté un peu trop SF pour le moment :lol:
ça parle du voyage vers Mars mais si un jour ça se concrétise pour atteindre Mars en 30 minutes ça ouvrira d'incroyables perspectives aussi pour voyager vers les étoiles plus rapidement ..
http://hitek.fr/actualite/trajet-terre- ... nutes_8570
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65838
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar Somewhere » jeu. févr. 25, 2016 6:02 pm

phoenlx a écrit :pour atteindre Mars en 30 minutes


Tain on va plus vite sur Mars que pour traverser Paris. :PTDR:
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 25, 2016 6:04 pm

oui enfin c'est pas encore fait :lol:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » jeu. févr. 25, 2016 6:09 pm

j'adore les commentaires sous l'article ( soit complètement trollesques à en sourire, soit complètement neuneu :lol: )
le laser risque pas de retomber sur terre et détruire des ville ????


Un autre article à propos de la vitesse de libération, c'est un peu technique mais intéressant ( et article plus sérieux que l'article que j'ai posté précédemment qui est assez racoleur, mais il faut bien rêver un peu ) :
--> http://www.orionpx.fr/project/blog/vite ... sion-laser

je met la partie de l'article qui correspond à la propulsion laser mais lisez le reste de l'article avant :mrgreen:

La propulsion laser

Autre alternative aux propulsion chimiques traditionnelles, la propulsion laser propose de remplacer la combustion du mélange carburant / comburant par la détente d’un plasma chauffé à l’aide d’un laser de très forte puissance. L’idée novatrice réside surtout dans le fait que la source d’énergie nécessaire à la propulsion n’est plus embarquée à bord du vaisseau mais ancrée sur le sol terrestre. L’économie de poids du vaisseau est donc très importante.

Image

Ce type de propulsion exploite l’effet de rayonnement de freinage inverse, c’est à dire que l’énergie du faisceau laser va provoquer une augmentation du nombre d’électrons libres dans la matière de la cible. Ces derniers vont venir heurter les atomes voisins et les ioniser, une quantité de matière ionisée va être éjectée de la cible. C’est ce que l’on appelle l’ablation laser, cette matière ionisée et portée à haute température se trouve à l’état de plasma et va refroidir et se détendre très vite ce qui provoque une onde de choc mécanique. C’est cette dernière qui va fournir la poussée.

Ce principe n’est pas que théorique, un programme expérimental (baptisé Lightcraft) est d’ores et déjà en cours. Le principe ayant été validé, le projet en est actuellement à sa deuxième phase expérimentale: Envoyer un Lightcraft à 30km d’altitude.

Il est très peu probable que ce type de propulsion puisse concerner des charges importantes et des orbites hautes, il pourrait en revanche envoyer de petits satellites en orbite à moindre coût et avec des risques très limités. Il serait même possible d’envisager des corrections d’orbite depuis le sol terrestre en utilisant le même principe.



article sur le projet lightcraft : http://www.lightcrafttechnologies.com/technology.html
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » mar. avr. 12, 2016 12:14 pm

Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » mar. avr. 12, 2016 1:35 pm

je viens d'écouter toute cette émission (toujours de Roland Lehoucq, mon ancien prof :mrgreen: ) c'est franchement passionnant, en fait je crois qu'au-delà du fait que c'était mon prof (mais un prof de prépa que je voyais moins que d'autres, ce n'était pas mon prof de physique principal mais celui qui venait nous faire passer les colles de physiques le mercredi après midi) je trouve que c'est un formidable vulgarisateur, il explique vraiment très bien et d'ailleurs je le ressentais aussi dans ses colles (parfois il arrivait à nous faire passer des notions pour lesquelles avec ma vraie prof de physique - qui était son amie - je comprenais rien :lol: ) très grand pédagogue je trouve.

Je vous invite à écouter il explique ici mieux que personne les techniques de propulsion des fusées, il parle des fameux projets futuristes comme Daedalus, il évoque même comme souvent les vaisseaux de la SF (il y a notamment un long speech sur le vaisseau d'Avatar et son côté plausible) passionnant
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » mar. nov. 28, 2017 11:32 am

J'écoute cette émission c'est intéressant :D



Voyage spatial, vers l'infini et au-delà La Méthode scientifique par Nicolas Martin Richard Heidmann Ingénieur en propulsion spatiale, vice-président de l'association Planète Mars Stéphane Mazouffre Physicien des plasmas, chargé de recherche au CNRS au sein du laboratoire ICARE à Orléans.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » ven. mars 08, 2019 5:19 pm

une vidéo sympa d'hugo lisoir à propos de la propulsion nucléaire
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » mar. avr. 09, 2019 1:18 pm

une émission que j'écouterai plus tard mais entièrement centré sur le thème de ce topic ! ça doit être cool à voir



Après l’exploration du Système solaire, des projets nouveaux visent l’espace interstellaire et les étoiles les plus proches. Quels sont ces projets et sont-ils réalistes ? Nous prendrons pour démarrer l’exemple du projet Breakthrough Starshot dont l’objectif est d’atteindre l’étoile Alpha du Centaure. Que savons-nous de cette destination ? A quoi ressemble l’environnement de cette étoile ? Quelles sont les technologies en concurrence pour voyager rapidement dans le Système solaire ? Entre et vers les étoiles ? Quelles propulsions sont étudiées ? Les propulseurs à effet Hall. Qu’est ce qui est crédible ? Qu’est-ce qui est du domaine du fantasme et de la science fiction ? Les défis du voyage à grande distance : les communications, les bombardements cosmiques, la vitesse, etc… Quelles sont les bornes à franchir pour aller plus loin ? Quelle science pourrait-on faire dans l’espace lointain ?... avec la participation exceptionnelle de Pete Worden, directeur de Breakthrough Starshot, de Nicolas Prantzos, astrophysicien à l’Institut d’Astrophysique de Paris, Stéphane Mazouffre, directeur de recherche au CNRS Orléans, laboratoire ICARE et Pierre Kervella, astronome à l’Observatoire de Paris.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » mer. oct. 02, 2019 10:26 am

Article à prendre avec des pincettes (je n'avais jamais encore vu ce site web et pas mal d'articles font dans le sensationnalisme, mais quoiqu'il en soit, ce qu'il dit ne semble pas absurde, même si avant d'utiliser l'énergie des trou noirs et l'aspect fronde gravitationnelle il faudrait déjà pouvoir s'approcher des plus proches de nous, on a déjà du mal à imaginer comment voyager à échelle de vie humaine vers l'étoile la plus proche, je doute qu'on y parvienne de sitôt :mdr:

Un scien­ti­fique veut utili­ser l’éner­gie des trous noirs pour propul­ser les vais­seaux spatiaux

Image

Crédits : LIGO/A. Simon­net

Les vais­seaux spatiaux du futur pour­raient bien être propul­sés par la force gravi­ta­tion­nelle d’un trou noir. C’est ce qu’i­ma­gine le profes­seur David Kipping, respon­sable du labo­ra­toire Cool Worlds de l’uni­ver­sité Colum­bia. Dans une étude publiée le 11 mars 2019, le scien­ti­fique explique que cette tech­nique pour­rait permettre aux vais­seaux spatiaux d’at­teindre des vitesses suffi­santes pour leur permettre de sortir de notre système solaire. Une tech­nique bapti­sée Halo Drive.

« Le voyage inter­stel­laire est un des défis tech­niques les plus diffi­ciles que nous puis­sions conce­voir. Pour les effec­tuer sur une échelle de temps de plusieurs siècles, ou moins, une propul­sion rela­ti­viste est néces­saire », explique le cher­cheur à Universe Today. Utili­ser les trous noirs permet­trait ainsi d’évi­ter des dépenses éner­gé­tiques monu­men­tales, les quan­ti­tés de carbu­rant pour atteindre une vitesse rela­ti­viste – c’est-à-dire proche de celle de la lumière dans le vide – étant astro­no­miques.

Comment cette méthode de propul­sion fonc­tionne-t-elle en théo­rie ? Ce n’est pas simple : le vais­seau doit appro­cher d’un trou noir binaire, un système hypo­thé­tique consti­tué de deux trous noirs tour­noyant l’un autour de l’autre à une vitesse déli­rante, géné­rant dans leur valse cosmique une quan­tité pharao­nique d’éner­gie gravi­ta­tion­nelle. Un vais­seau pourvu d’un système de propul­sion Halo Drive, c’est-à-dire capable de tirer parti de l’éner­gie gravi­ta­tion­nelle pour avan­cer à une vitesse proche de celle de la lumière.

Le nombre de trous noirs présents dans la Voie lactée, qui pour­rait atteindre 100 millions, pour­rait par ailleurs former un véri­table réseau éner­gé­tique faci­li­tant les voyages dans l’es­pace, explique David Kipping. Il reste cepen­dant de nombreuses recherches à faire avant une utili­sa­tion effec­tive des trous noirs. Il faudra d’abord prou­ver leur exis­tence, puis parve­nir à atteindre un tel objet céleste, de manière précise, et avec un engin spatial adapté.

« J’ai tendance à penser aux trous noirs comme à un système routier inter­stel­laire : vous devez payer un droit de péage unique pour accé­der à l’au­to­route, mais une fois que vous y êtes, vous pouvez parcou­rir la galaxie autant que vous le souhai­tez, sans dépen­ser de carbu­rant », promet le profes­seur.

Sources : Cool Worlds / Universe Today


(https://www.ulyces.co/news/ce-scientifi ... -spatiaux/)
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65838
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar Somewhere » mar. nov. 05, 2019 6:46 pm

Une étude remet complètement en question la forme de l’univers

Image

Dans le futur, voyager aux confins de l’univers reviendrait juste à en faire le tour. Des astrophysiciens européens l’affirment : notre univers n’est pas plat mais clos et donc sphérique.

L’univers ne serait pas plat mais sphérique. Des siècles et des siècles après la clôture d’une polémique autour de la forme de notre planète, des astrophysiciens de l’Agence spatiale européenne ouvrent un débat similaire sur celle de notre univers tout entier. Dans une récente étude parue dans la revue Nature Astronomy, les chercheurs se basent sur les nouvelles données du télescope astronomique Planck, appareil visant à observer l’univers dans ses moindres recoins et donc à explorer son passé. En effet, plus un astre est loin du point d’où il est observé dans l’univers, plus sa lumière met du temps à être captée. Entre temps, l’astre lui-même peut avoir changé du tout au tout. Autrement dit, voir loin dans l’univers équivaut à voir dans son passé. Jusqu’à aujourd’hui, la communauté scientifique partait du principe que l’univers était en constante expansion et, surtout, qu’il était plat comme une feuille de papier. Or, les nouvelles données du télescope Planck suggèrent qu’il est en réalité sphérique et donc qu’il est clos : aller – hypothétiquement – à l’extrémité de l’univers reviendrait à en faire le tour et se retrouver, finalement, au point de départ. Les auteurs de l’étude arrivant à cette hypothèse estiment qu’elle pourrait ouvrir la voie à la formulation de nouveaux modèles physiques et cosmologiques. « La théorie selon laquelle l’univers serait plat pourrait masquer une crise cosmologique où des propriétés différentes de l’univers se contrediraient les unes les autres », affirment les astrophysiciens. D’après leur interprétation des données de Planck, l’hypothèse d’un univers clos serait 41 fois plus probable que celle, faisant jusque là consensus, d’un univers plat.

« Ce sont les données cosmologiques les plus précises dont nous disposons et elles induisent un schéma complètement différent. »


A déclaré Alessandro Melchiorri, professeur de physique à l’université Sapienza de Rome, en Italie, au New Scientist. Si ces données ne sont pas que de simples « fluctuations statistiques » après ré-examination, il se pourrait donc bien que la communauté scientifique s’accorde bientôt à penser notre univers et son évolution d’une toute autre manière.

https://www.journaldugeek.com/2019/11/0 ... ique-plat/

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » mar. nov. 05, 2019 6:56 pm

c'est intéressant les réflexions sur la topologie de l'univers, mais complexe.

En France il y a un astrophysicien (que j'adore pour ses bouquins et ses interventions en conférence) qui a pas mal réfléchi à la question et écrit des articles, c'est Jean-Pierre Luminet, j'ai toujours bien aimé sa théorie de l'univers chiffoné notamment.

en gros l'univers serait comme une espèce de pièce avec des miroirs ; il suffit qu'une bougie soit allumée dans la pièce on a l'impression qu'elle est démultipliée ! ainsi, les myriades d'étoiles et de galaxies qu'on voit seraient peut-être pour certaines les mêmes mais dont la lumière prend des chemins différents pour nous attendre ? :?: :penseur: ça laisse songeur mais c'est fascinant, et plus plausible dans le cadre d'un univers replié sur lui-même. Après ça dépend aussi de la taille réelle de l'univers, est-ce que ce que l'on voit (jusqu'à environ 13 années lumières) c'est l'univers total ou juste une petite partie limitée par un horizon du fait de la vitesse de la lumière ? sans doute la deuxième hypothèse :penseur:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » sam. déc. 21, 2019 3:34 pm

au fait tu ne t'étais pas trompé de topic somewhere avec ton article précédent ? :mdr:

j'enchaine avec une vidéo du youtubeur hugo lisoir (qui nous parle des perspectives de la propulsion par laser .. Bon c'est une technologie encore très loin d'être maîtrisée mais qui pourrait permettre quelques applications intéressantes pour la mise en orbite de petits satellites voire de sondes interplanétaires dans un futur plus lointain, et qui sait, peut-être un jour, le voyage vers les étoiles ! L'idée serait donc d'utiliser une source terrestre (l'émission des faisceaux lasers se faisant sur Terre) pour faire accélérer des vaisseaux spatiaux, au lieu d'utiliser leur carburant embarqué. Mais il y a encore bien des obstacles (notamment dus aux propriétés de l'atmosphère qui gènent la focalisation du faisceau .. à noter cependant plein de projets de recherches autour de cette technologie depuis les années 60)

Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65838
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar Somewhere » lun. déc. 14, 2020 5:19 pm

Des autoroutes célestes découvertes pour accélérer les voyages spatiaux

Image

On ne parle pas ici de la route vers la côte d’azur mais bien d’une super autoroute qui pourrait permettre aux engins spatiaux de se déplacer plus rapidement. Des scientifiques ont découvert un réseau d « autoroutes célestes » qui pourrait réduire le temps de trajet à plusieurs décennies au lieu des centaines de milliers ou millions d’années « qui caractérisent habituellement la dynamique du système solaire. »

Si, dans Star Wars, les voyages spatiaux se font à la vitesse de la lumière, la réalité est toute autre. Mais des chercheurs ont fait une découverte qui pourrait révolutionner le voyage spatial. Dans un article publié le 25 novembre dans la revue Science Advances, des scientifiques expliquent avoir découvert un réseau de super autoroutes qui permettrait de voyager plus rapidement dans le système solaire. Selon eux, des astéroïdes près de Jupiter pourraient par exemple rejoindre Neptune « en moins de dix ans et à 100 unités astronomiques en moins d’un siècle. » Pour découvrir ces routes interplanétaires, les scientifiques ont calculé comment des millions d’orbites de notre système solaire s’intégrèrent à l’intérieur des variétés spatiales connues depuis la ceinture d’astéroïdes. Les structures en arc les plus visibles sont liées à Jupiter et aux fortes forces gravitationnelles que la planète exerce. En théorie, les engins spatiaux pourraient donc se déplacer plus rapidement dans le système solaire en utilisant ses « voies rapides ». Ces résultats doivent désormais être étudiés plus en profondeur pour déterminer comment ils pourraient être utilisés par des engins spatiaux, mais pas uniquement.



Prévenir la rencontre d’astéroïdes avec la Terre

En plus d’aider la découverte spatiale, ces autoroutes du système solaire pourraient permettre d’étudier plus précisément les objets proches de la Terre et qui pourrait la menacer. Ainsi, il sera possible de garder un œil sur la population d’astéroïdes et de météorites près de notre planète, « ainsi que la population grandissante d’objet artificiel dans le système Terre-Lune ». Une belle avancée scientifique, donc.

https://www.journaldugeek.com/2020/12/1 ... -spatiaux/

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350157
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar phoenlx » lun. déc. 14, 2020 6:00 pm

j'ai pas tout compris :penseur:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65838
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Voyager vers les étoiles : une utopie ?

Messagepar Somewhere » lun. déc. 14, 2020 6:05 pm

Je crois que c'est lié à une histoire de gravité.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time


Retourner vers « Astronomie, Ciel et Espace »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité