• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Les stars de notre galaxie

Rubrique Ciel et Espace ! Pour les passionnés d'astronomie, astrophysique, astronautique et conquête spatiale.
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » jeu. déc. 01, 2016 11:18 pm

J'ouvre un topic au nom évocateur pour évoquer en images certaines des étoiles majeures et très connues. On a déjà des topics sur les constellations mais dans ceux-ci on aborde aussi d'autres objets, ici j'aimerais qu'on se concentre non pas sur les constellations en tant que regroupement de plusieurs étoiles, non pas sur les nébuleuses, amas d'étoiles ou autres ni sur les planètes du système solaire, mais uniquement sur les étoiles !!!! Le but du topic sera de faire une ballade en image à la découverte d'étoiles très connues (je pense me concentrer beaucoup sur les super géantes car elles me fascinent mais nous en verrons bien sûr d'autres)



On commence aujourd'hui par Bételgeuse (dans la constellation d'Orion)

Image

Je vous laisse voir sa position par rapport aux autres étoiles de la constellation d'Orion :
Image


Bételgeuse est l'une des plus grosses étoiles connues après Antarès du scorpion. C'est la 9ème étoile la plus brillante du ciel (en terme de magnitude relative, donc visible depuis la Terre, ça ne veut pas dire que c'est la 9ème étoile la plus brillante de la galaxie dans l'absolue, bien évidemment) ; Il s'agit d'une supergéante rouge (donc une étoile en fin de vie) ; Sa distance semble difficile à définir et les scientifiques semblent hésiter , d'après les estimations du télescope spatial Herschel elle pourrait avoisinner 500 années lumières de la Terre (soit 5 millions de milliards de kilomètres)

Son rayon avoisine 1000 fois celui du soleil et elle rayonne plus que 100 000 Soleils réunis :shock: Si elle était au centre du système solaire, son rayon s'étendrait entre l'orbite de Mars et celle de Jupiter voire au-delà, bref c'est un véritable monstre :super: Sa masse en revanche n'est que 10 à 15 fois celle du soleil.

Taille comparative de Bételgeuse et quelques étoiles connues

Image
( source de l'image )

Âgée de seulement quelques millions d'années (contre 5 milliards environ pour le soleil), Bételgeuse est déjà en fin de vie. Il faut rappeler qu'en principe plus les étoiles sont massives moins elles vivent longtemps. Plus une étoile est massive plus la température en son centre est élevée. Ainsi certaines réactions de fusion thermonucléaire d'éléments lourds sont possibles, une énorme quantité d’énergie est nécessaire pour produire une pression capable de s’opposer à celle résultant de la propre gravité de l’étoile. Elle consomme une énorme quantité de matière en un temps très court, environ la masse du Soleil en seulement 10 000 ans. Elle explosera en supernova, d’ici à quelques milliers d’années.
Pour ceux d'entre vous qui trouvent tout cela mystérieux je vous invite à écouter les excellents podcasts de Roland Lehoucq (astrophysicien français) pour le site Ciel et Espace, qui parle merveilleusement bien et avec beaucoup de précision du mécanisme de formation et évolution des étoiles : --> voir ce topic : viewtopic.php?f=33&t=17534

Lorsqu'elle explosera en supernova, Bételgeuse sera visible de la Terre en plein jour, pendant plusieurs jours. À la suite de son explosion, elle sera réduite à un diamètre d'une vingtaine de kilomètres et deviendra une étoile à neutrons

Le diamètre angulaire de Bételgeuse est le fruit de la première mesure d'un diamètre d'étoile, réalisée en 1920-1921 par les astronomes Michelson et Pease avec le télescope Hooker de l'observatoire du Mont Wilson et par la technique de l'interférométrie.

Bien qu'ayant la désignation de « alpha » dans la Désignation de Bayer, elle n'est souvent que la deuxième de la constellation d'Orion, derrière Rigel. Elle forme l'un des angles du triangle d'hiver avec Sirius (constellation du Grand Chien) et Procyon (constellation du Petit chien).

Origine de son nom

Bételgeuse porte un nom d'origine arabe , comme toutes les étoiles les plus brillantes délimitant les contours de la constellation d'Orion (Mintaka, Alnilam, Alnitak, Rigel et Saïph), exceptée Bellatrix dont le nom vient du latin. Le nom « Bételgeuse » vient de يد الجوزا, yad al-jawzāʾ, un terme d'origine arabe pré-islamique qui signifie « la main d'al-jawzāʾ». L'origine de al-jawzāʾ est ancienne, qui précède la traduction par les arabes des ouvrages grecs, et sa signification est obscure. Le terme fait référence à un personnage féminin, et dérive probablement d'une racine qui signifie « au milieu ». Il aurait pu désigner dans l'Arabie ancienne une constellation qui recouvrait les étoiles de l'actuelle Orion, et faire référence à la position centrale de celle-ci sur la voûte céleste. Après la traduction de l'Almageste, le terme est utilisé par les astronomes musulmans, en concurrence avec d'autres appellations, tant pour désigner la constellation d'Orion que celle des Gémeaux.

Le terme est d'abord transcrit au Moyen Âge en Bedalgeuze, avec une erreur de lecture de diacritique : les lettres bāʾ et yā sont identiques en arabe à ceci près que la première possède un point diacritique et la seconde deux. À la Renaissance, pour justifier cette transcription, l'érudit Joseph Scaliger forge un terme de son cru, bāt al-jawzāʾ, à partir du pluriel de ibt (aisselle), d'où l'apparition du « t » à la place du « d » et d'une étymologie erronée souvent reprise depuis, bien que l'étymologie correcte ait été donnée dès le XVIIe siècle par Thomas Hyde

Les panaches de Bételgeuse

En utilisant le système d’optique adaptative du Very Large Telescope de l’ESO, au Chili, une équipe internationale menée par un astronome de l’Observatoire de Paris a obtenu des images les plus détaillées jamais réalisées de la supergéante Bételgeuse.
Complétées par d’autres observations réalisées au VLT par une équipe scientifique indépendante, ces clichés révèlent que l’astre présente un vaste panache de gaz, dont la taille avoisine celle de notre Système solaire, ainsi qu’une gigantesque bulle bouillonnante à sa surface.

Une vue d'artiste de ces panaches

Image

Plus d'informations sur Bételgeuse sur le site astronoo.com : http://www.astronoo.com/fr/articles/betelgeuse.html

Bételgeuse dans la culture populaire

:arrow: Douglas Adams, l'auteur de la série des best-sellers Le Guide du voyageur galactique, a créé un personnage du nom de Ford Prefect, journaliste pour ledit Guide et natif d'une petite planète dans les environs de Bételgeuse.

:arrow: C'est également autour de Bételgeuse que gravite La Planète des singes de Pierre Boulle.

:arrow: Bételgeuse est le siège d'un étrange gouvernement galactique dans le roman Le Gambit des étoiles de Gérard Klein (1958).

:arrow: Bételgeuse est une planète en orbite autour de l'étoile du même nom dans Les Mondes d'Aldébaran, bande dessinée de Léo.

:arrow: Bételgeuse est la version francisée du nom Beetlejuice pour la sortie québécoise du film éponyme. C'est également ainsi qu'est orthographié dans le film le nom du bio-exorciste.

:arrow: Bételgeuse est le nom d'un personnage du Light Novel japonais Re:Zero Kara Hajimeru Isekai Seikatsu écrit par Tappei Nagatsuki

Aries Phoenix
La montagne du destin
La montagne du destin
Avatar du membre
Messages : 28627
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar Aries Phoenix » ven. déc. 02, 2016 9:32 am

j'ai toujours été fasciné par la faible masse des grandes étoiles en regard de leur taille. Il est vrai que c'est logique, mais ça en jette moins...
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » ven. déc. 02, 2016 9:54 am

oui comme tu le dis c'est assez logique (même si complexe à comprendre, dans les podcasts que j'ai posté récemment c'est très bien expliqué)
en fait elles sont plus dilatées mais bon des étoiles qui même à l'état de supergéante rouge sont aussi grosses que Bételgeuse, à la base lors de la phase plus "normale" de leur vie (précédemment) elles sont déjà beaucoup plus massives que le soleil quand même
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Aries Phoenix
La montagne du destin
La montagne du destin
Avatar du membre
Messages : 28627
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar Aries Phoenix » ven. déc. 02, 2016 10:50 am

Oui, il en résulte tout de même une taille critique de formation d'étoile (masse inférieure et masse supérieure). Ce qui fait que les seuls objets supermassifs de notre Univers semblent être les étoiles à neutron et les trous noirs... L'infiniment grand aurait-il trouvé une limite ? Pas vraiment si on considère les galaxies comme entités, puis d'autres formes d'amas de galaxies... Mais existe-t-il plus grand ? Enfin, on touche ici aux Multivers, autre topic, autre réflexion. Fin du HS, retours aux étoiles notables :jap:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » ven. déc. 02, 2016 10:59 am

oui, moi j'ai tendance à croire au multivers. enfin à l'idée que de toute manière l'univers visible (dans les "frontières" de 13 milliards d'années lumière en gros) est sans doute une petite partie du Tout, sans même forcément envisager l'hypothèse multivers (mais je la trouve de plus en plus élégante) mais oui on pourra en discuter dans le topic dédié. Dans celui-ci je pense présenter une grosse étoile par message, j'aborderai les Rigel Arcturus, Antarès, Pollux et autre nommées et connues il y a sans doute de quoi faire.
en fait hier j'ai eu envie de créer ce topic essentiellement car je voulais poster des photos très récentes des étoiles majeures, j'ai hâte d'être dans le futur et de vivre l'époque où on aura des clichés tellement précis des étoiles qu'on puisse voir (par exemple en infrarouge ou autre) des images nettes de la photosphère comme pour le soleil et autre mais on n'en est pas encore là ; on s'en rapproche cependant)
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Aries Phoenix
La montagne du destin
La montagne du destin
Avatar du membre
Messages : 28627
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar Aries Phoenix » ven. déc. 02, 2016 11:23 am

Bah, jusqu'à l'invention du microscope électronique, on croyait les noyaux invisibles... Ce n'est peut-être pas par la lumière qu'on obtiendra de tels clichés... Patience
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » sam. janv. 07, 2017 6:17 pm

L'étoile double Albireo (de la constellation du cygne !) système binaire très marquant notamment pour la différence de couleur très marquée entre les deux étoiles du couple (et qui lui vaut son surnom de "topaze et saphir" )

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » sam. août 26, 2017 2:25 pm

Une photographie récente de l'étoile Antarès de la constellation du scorpion, prise au VLT (Very Large Telescope) ; étoile supergéante rouge qui est 700 fois plus grosse que le soleil et située à 600 années-lumières de la Terre.

c'est à ce jour l'image la plus détaillée d'une étoile autre que le soleil

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » ven. oct. 06, 2017 9:23 pm

Ci-dessous : L'étoile VY Canis Majoris
(comme l'indique le génitif latin, il s'agit d'une étoile dans la constellation du Grand Chien) Il s'agit d'une des plus grosses étoiles connues à ce jour et c'est une hypergéante rouge. Son diamètre est estimé à 1420 fois celui du soleil :shock: :shock: (marge d'erreur de +- 120) Pour vous donner une idée de sa taille, si elle était placée à l'endroit du Soleil, elle engloberait l'orbite de la planète Saturne..

Elle est située à 1500 parsecs de la Terre soit environ 4 890 années lumières.

Image

Un schéma qui donne une idée de l'échelle de taille par rapport au soleil, c'est vertigineux

Image

Il s'agit d'une étoile qui a été découverte en 1801 par l'astronome français De Lalande Pendant longtemps, on soupçonna qu'elle avait des étoiles compagnon, du fait de variations de luminosité.

Son rayon absolument énorme a été estimé par une étude de 2006 et pendant un temps, elle était considérée comme la plus grosse étoile connue. On sait aujourd'hui qu'elle est dépassée par UY Scuti (une étoile de la constellation de l'Écu de Sobieski, encore plus énorme)
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71523
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar SauronGorthaur » ven. oct. 06, 2017 11:05 pm

on relativise très vite notre place et notre rôle dans l'Univers quand on s'interesse aux étoiles
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » ven. oct. 06, 2017 11:19 pm

exactement, ben l'expression poussières d'étoiles de Hubert Reeves pour nous caractériser est particulièrement pertinente je trouve ! Non seulement poussière cosmique au sens des dimensions et au sens nucléosynthèse ! Notre existence, toute la vie sur Terre n'est qu'un battement de cil à l'échelle temporelle et spatiale du cosmos !
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » mer. nov. 22, 2017 6:29 pm

Après avoir évoqué dans ce topic quelques étoiles très grosses de type super géantes rouges ou bleues, parlons d'une étoile cette fois très petite :

L'étoile de Barnard

Elle est à peine plus grosse que la planète Jupiter, il s'agit d'une naine rouge (étoile peu massive et de température peu élevée, qui peut vivre très très longtemps, bien plus que le soleil)

Image

Elle est située dans la constellation du serpentaire (Ophiucus) , pour cette raison elle est parfois aussi appelée Proxima Ophiuchi. Cette étoile est très connue aussi car c'est l'une des plus proches du système solaire, après Proxima du centaure. Pour info le système de Proxima du centaure se situe à 4,25 années lumières de nous, l'étoile de Barnard quand à elle est située à environ 5,96 années lumières (ou 1,82 parsecs). C'est la 5ème étoile la plus proche de la Terre après le Soleil évidemment, et les trois composantes d'Alpha Centauri. Elle est cependant invisible à l'oeil nu comme beaucoup de naines rouges du fait de sa faible luminosité. Sa magnitude apparente est de seulement 9,57 contre -1,5 pour la très brillante étoile Sirius, l'étoile la plus lumineuse du ciel pour l'oeil humain (constellation du grand chien)

Ci-dessous : une image prise au télescope par Steve Quirk en 2006
Image

L'étoile de Barnard s'est formée il y a environ 10 milliards d'années, elle a donc le double de l'âge du soleil.

Du fait de sa faible distance, il s'agit d'une des étoiles les plus étudiées, notamment pour la recherche de planètes extrasolaires.
Dès les années 1960, en observant les perturbations du mouvement propre de l'étoile, un astronome néerlandais, Peter van de Kamp, avait cru déceler la présence de planètes de type joviennes (semblables aux géantes gazeuses du système solaire comme Jupiter) mais ceci s'avéra finalement faux.

L'étoile de Barnard fut également une étoile cible lors d'une étude sur la faisabilité d'un voyage rapide inhabité vers des systèmes stellaires voisins du Système solaire. On peut penser par exemple au projet de sonde interstellaire Daedalus (dont j'avais déjà parlé sur le forum, voir ce topic)

Plus de détails sur cette page wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Projet_Daedalus

Voici l'allure de cette sonde telle que les ingénieurs des années 60 l'avaient imaginé 8-)

Image

L'étoile de Barnard fut découverte par l'astronome Edward Emerson Barnard en 1916. Découverte qu'il fit à l'époque en observant le mouvement propre de l'étoile.

Type spectral.

Il s'agit d'une étoile de type M4

Je vous renvoie au diagramme d'Hertzprung Russel pour la situer (image suivante)

Image

Image

je termine par une petite carte de la banlieue proche du soleil, montrant les étoiles proches (on peut situer l'étoile de Barnard en direction et distance .. )

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71523
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar SauronGorthaur » mer. nov. 22, 2017 6:37 pm

la carte n'est pas à jour, il manque les naines brunes découvertes ces dernières années comme Luhman 16 et WISE-je-ne-sais-plus-combien notamment
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » mer. nov. 22, 2017 6:38 pm

ah c'est possible, si tu en as une plus à jour n'hésite pas à la poster
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71523
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar SauronGorthaur » mer. nov. 22, 2017 6:45 pm

phoenlx a écrit :si tu en as une plus à jour n'hésite pas à la poster


malheureusement non et c'est ça le drame à mes yeux, je ne parviens pas à trouver de cartes stellaires récentes - entendre moins de cinq ans .... pour ça que j'essayais à un moment de créer ma propre carte à jour, mais le soucis, c'est qu'il faut obtenir les coordonnées - assez compliqué surtout que certains sites n'ont pas les mêmes et que les calculs peuvent changer et démontrer que la distance d'une étoile a été mal calculée - donc c'est assez hardcore ... ta carte la, c'est une des meilleures sur le net pour dire :rire:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » mer. nov. 22, 2017 6:47 pm

oui je trouve ça étrange aussi avec tous les progrès récents en matière de détection stellaire, les observations satellitaires et autre, qu'il n'y ait pas plus de cartes du ciel proche qui circulent, on tombe toujours plus ou moins sur les mêmes
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71523
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar SauronGorthaur » mer. nov. 22, 2017 6:51 pm

moins de gens sont intéressés par notre propre Galaxie que par la Galaxie Star Wars je crois :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » mer. nov. 22, 2017 7:27 pm

oui non mais tu soulignes un truc plus général je crois, certains univers imaginaires recréés ont aujourd'hui beaucoup plus de pages web j'ai l'impression que des choses de notre réalité, c'est assez bizarre quelque part
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Bélier Aries
Pallasbelda
Pallasbelda
Avatar du membre
Messages : 7626
Enregistré le : jeu. janv. 07, 2016 12:11 pm
Localisation : Dans un monde parallèle, Rodorio, Mont Olympe
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar Bélier Aries » mer. nov. 22, 2017 7:38 pm

Qui sait si nous ne trouverons pas des étoiles de plus en plus proches de nous, voire même la "fameuse" hypothétique Némésis qui divise les astronomes ?
Je suis une fille
Ne vous fiez pas à mon pseudo : je suis capricorne
Suite à un problème familial (hospitalisation de mon père), je suivrai le forum de loin pendant quelques temps
Absente pour une durée indéterminée

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » mer. nov. 22, 2017 7:41 pm

je ne sais pas trop si ça divise les astronomes, les références que je trouve à cette étoile sont souvent sur des sites plutôt ésotériques que vraiment scientifiques et sérieux (mais ça fait pas mal fantasmer) je pense que s'il y avait des étoiles plus proches que proxima on les aurait repéré non ? à moins que ce soit des naines brunes très très peu visibles dans une direction peu étudiée mais l'ensemble du ciel est de plus en plus couvert par certains satellites d'astrométrie et autre de nos jours sans parler de Hubble et autres télescopes :penseur:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71523
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar SauronGorthaur » mer. nov. 22, 2017 8:20 pm

a part une naine brune bien cachée, il est impossible qu'une étoile plus proche que Proxima Centauri puisse être trouvée en effet - et la naine brune en elle même, on devrait déjà je pense avoir des indices de son existence, hors, ce n'est pas le cas. Donc statistiquement, c'est peu probable - pas impossible cependant
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » ven. oct. 19, 2018 5:00 pm

Aldébaran

Une photo d'Aldébaran (dans la constellation du Taureau)
géante rouge bien connue 8-)

Image

Quelques choses à savoir autour de cette étoile

:arrow: C'est l'étoile d'alpha de la constellation du Taureau (plus forte magnitude de toutes les étoiles de la constellation)
à ce titre, dans la dénomination de Bayer elle est aussi nommée Alpha Tauri (ou α Tauri/α Tau)
c'est la 13ème étoile la plus brillante du ciel nocturne, elle fait partie bien évidemment à ce titre des étoiles visibles à l'oeil nu.
Sa magnitude absolue est de −0,63 (à ce titre, elle est 150 fois plus brillante que le soleil, dans l'absolu), et sa magnitude apparente donc visible par nous depuis la Terre compte tenu de la grande distance, est de +0,86. (pour rappel plus les magnitudes sont faibles en chiffres, plus les étoiles sont brillantes, plus les chiffres sont élevés plus les étoiles sont à faible éclat)

:arrow: On sait aujourd'hui qu'Aldébaran est (comme beaucoup d'étoiles dans la galaxie) une étoile double, ce qu'on nomme une binaire. Elle tourne autour d'une autre étoile, ou plutôt les deux étoiles tournent autour du centre de gravité commun.
L'étoile compagnon de ce système est dénommée Alpha Tauri B ; Il s'agit d'une naine rouge de type M2, difficile à voir car de faible magnitude (13).

:arrow: Aldébaran possède aussi au moins une exoplanète confirmée par les observations, elle constitue donc un système planétaire, comme le système solaire. Peut-être y a t'il plus d'une planète gravitant autour mais à ce jour, une seule est confirmée, et dénommée Aldébaran b
Cette exoplanète a été détectée pour la première fois en 1998 par Artie P. Hatzes et William D. Cochran. L'hypothèse était alors soit que c'était une planète géante gazeuse (de type Jupiter en gros), soit une petite étoile de type naine brune, comme il existe un grand nombre dans la galaxie.
La nature planétaire de cet astre a été confirmé par la NASA en 2015. Cette planète tourne autour d'Aldébaran en 628,96 jours terrestres soit un peu moins que deux années terrestres.

:arrow: Aldébaran est une étoile de couleur orangée (comme on peut le voir sur l'image), située à environ 65 années lumières du système solaire.
Sa température de surface est de 3 400 degrés Kelvin.

:arrow: Visuellement, Aldébaran semble le membre le plus brillant d'un groupe d'étoiles assez étalé : les Hyades, amas d'étoiles le plus proche de la Terre. Mais elle se situe, en fait, à mi-chemin entre notre planète et les Hyades. Elle en est donc indépendante.

ci-dessous : voici à quoi ressemble l'amas des hyades, qu'on peut observer aux jumelles

Image


:arrow: Le nom de l'étoile (Aldébaran) vient de l'arabe al dabarān, qui signifie le suiveur, en référence à l'étoile qui suit les Pléiades dans leur course à travers le ciel nocturne (voir sur le schéma ci-dessus la position des pléiades)

:arrow: pour la petite histoire sachez aussi qu'Aldébaran est l'étoile vers laquelle se dirige la sonde américaine Pioneer 10 (fameuse sonde envoyée dans les années 70 et qui nous permet d'avoir bon nombre de clichés de certaines planètes y compris lointaines du système solaire, au même titre que les sondes Voyager !) Bon il faudra encore du temps pour qu'elle atteigne le système d'Aldébaran, on parle de 2 millions d'années de trajet et à mon avis ses instruments seront dans un sale état :lol:


Voici un schéma qui montre un peu l'échelle de ce monstre par rapport au soleil

Image

Aldébaran est une (classe de luminosité III) orange (classe spectrale K5) de magnitude 0,86, ce qui signifie qu'elle est orangée, grande et qu'elle a quitté la séquence principale après avoir utilisé tout son hydrogène. Maintenant, elle brûle essentiellement de l'hélium et a gonflé en atteignant un diamètre approximatif de 6,1 × 10 puissance 7 kilomètres (61 000 millions de km), soit environ 44,2 fois le diamètre du Soleil.

Ci-dessous : voici un petit diagramme très connu (appelé diagramme de Hertzprung Russel, ou diagramme HR du nom des deux astronomes qui l'ont réalisé pour la première fois indépendamment) ; ce diagramme montre où se situent bon nombre d'étoiles connues et répertoriées du ciel, on peut voir en abscisse (flèche du bas horizontale) la température des étoiles (qui est directement reliée à leur couleur, les bleues sont les plus chaudes, les rouges les plus froides)
et en ordonnée (flèche verticale) la luminosité ou magnitude des étoiles , représentée ici dans un rapport logarithmique.

on peut voir où se situent diverses étoiles connues comme notre soleil (qui est bien aligné sur la séquence principale, au même titre que la plupart des étoiles en cours de vie, en gros les étoiles pas trop proches de leur naissance ni de l'époque de leur mort)
Sur ce diagramme Aldébaran se situerait dans la zone indiquée pour les géantes rouges, en dehors de la séquence principale donc, comme toutes les étoiles de ce type en fin de vie et qui évoluent en géantes rouges.
(source de l'image : la vidéo du youtubeur science-etonnante sur l'évolution des étoiles)
Image

Au passage, pour plus de détails sur l'évolution des étoiles je vous recommande cette excellente vidéo you tube (encore une fois) du youtubeur science-etonnante : https://www.youtube.com/watch?v=MWUEh0xqtB4
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71523
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar SauronGorthaur » ven. oct. 19, 2018 5:48 pm

Louée soit Aldébaran, oeil sanglant de mon signe du Zodiaque :mrgreen:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » ven. oct. 19, 2018 6:05 pm

oui, sacré monstre cette étoile, même si d'autres la dépassent encore beaucoup en taille :mdr:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » ven. déc. 21, 2018 5:19 pm

Mizar et Alcor (dans la constellation de la Grande Ourse :mrgreen: )

Image

Couple d'étoiles bien connues situé à environ 80 années lumières de la Terre (en fait il ne s'agit pas d'un système d'étoile double comme on l'a longtemps cru avant l'invention de la lunette astronomique par Galilée au 17ème siècle, mais on a carrément 6 composantes, les deux autres étant peu visibles les astronomes ont constaté leur existence plus récemment)

Mizar est l'étoile Zeta de la constellation de la Grande Ourse ou Grand Charriot (Zeta Ursae Majoris). Sa magnitude est de 2,7.
Alcor (Alcor (0 Ursae Majoris) a une magnitude de 3,99 elle est donc moins brillante.

C'est l'astronome Giovanni Battista Riccioli qui le premier vers 1650 constata que Mizar était une étoile double : Mizar B tourne autour de Mizar A.
(d'autres sources indiquent que la découverte fut l'oeuvre de Benedetto Castelli un peu avant ..)

Plus tard en 1889 grâce à l'invention des méthodes spectroscopiques l'astronome américain Edward Charles Pickering parvient à dédoubler Mizar A, et en 1908 on découvre que Mizar B est elle-même une étoile double ! On a donc 5 étoiles : Mizar A (double), Mizar B (double), et Alcor. Et en 2009 soit très récemment on a constaté que Alcor est elle-même une étoile double, découverte qui fut faite par l'astronome Eric Mamajek de l'université de Rochester, lequel cherchait d'ailleurs plutôt des exoplanètes que des étoiles multiples.
(source : futura-science )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15525
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar Maedhros » jeu. avr. 04, 2019 1:57 pm

Quelle est la plus grosse étoile de l'univers ?

La taille de certaines étoiles présentes dans l'univers impressionne comparée à celle, modeste, du Soleil. La masse d'autres astres est également étonnante (une grosse étoile n'est pas nécessairement très massive et vice versa). Voici les cas les plus remarquables connus des astronomes.

Il y a tellement d'étoiles dans l'univers qu'il est impossible de toutes les connaître. D'ailleurs, on ne sait même pas combien il y en a exactement dans notre galaxie. Pour les astronomes, il est plutôt question d'évaluer leur masse en prenant pour référence celle du Soleil : 1,98892 x 1030 kg, soit 333.000 fois celle de la Terre ou 1.048 fois celle de Jupiter. Par exemple, la Voie lactée a une masse estimée à environ 240 milliards de fois celle du Soleil.

De type naine jaune, le Soleil est une étoile aux dimensions relativement modestes. Son diamètre est de 1,392 million de kilomètres, soit 109 fois celui de la Terre. Il faudrait environ 1,3 million de planètes semblables à la nôtre pour le remplir intégralement. À noter enfin que notre étoile représente à elle seule 99,86 % de la masse totale du Système solaire.

En matière d'étoile, il y a donc deux sortes de colosses : les géantes et les massives.

Image

Il n'y a pas si longtemps, c'était VY Canis Majoris qui détenait le record. La taille de cette étoile, située dans notre Galaxie, à quelque 5.000 années-lumière de la Terre, en direction de la constellation du Grand Chien, a été revue à la baisse : entre 1.420 et 1.540 fois celle du Soleil, soit tout de même près de 2 milliards de km de diamètre, 13 fois la distance entre la Terre et le Soleil.

VY Canis Majoris a été détrônée par une autre supergéante rouge : UY Scuti (à 9.500 années-lumière dans la constellation de l'Écu de Sobieski) ; 1.700 fois plus grande que le Soleil, elle pourrait s'étendre jusqu'à Saturne si on la mettait au centre du Système solaire !

Environ 1.200 fois plus grande que le Soleil, Mu Cephei ou Erakis - surnommée « l'Étoile grenat » par William Herschel - est quant à elle célèbre pour être visible dans cette couleur et sans instrument, au sein de la constellation de Céphée, à quelque 5.200 années-lumière.

Dans tous les cas, leur taille démesurée est synonyme de déclin. Leur couleur témoigne de leur surface qui se refroidit.

Bien que moins grandes, les étoiles très massives impressionnent par leur ardeur et leur vigueur. L'un des cas extrêmes les plus connus dans notre Galaxie est celui d'Eta Carinae, à 7.500 années-lumière de la Terre ; 120 fois plus massive que le Soleil pour 250 fois sa taille, cet astre est un million de fois plus brillant que notre étoile. Elle était sans doute encore plus massive dans sa jeunesse, mais en vieillissant, elle n'arrête pas de perdre du poids : environ 500 masses terrestres par an. Elle n'est pas loin d'exploser à présent, ce qui promet un spectacle céleste extraordinaire dans un futur relativement proche.

Plus colossales encore sont celles qui figurent dans l'amas R136, au sein de la nébuleuse de la Tarentule dans la galaxie naine du Grand Nuage de Magellan, à environ 170.000 années-lumière de la Terre. Neuf de ces jeunes étoiles affichent une masse 100 fois supérieure à celles du Soleil. Ensemble, elles sont 30 millions de fois plus brillantes que ce dernier ! Avec 250 fois la masse du Soleil, R136a1 est de loin l'étoile la plus massive connue. Actuellement, elle brille autant que 10 millions de soleils ! Les astronomes s'interrogent sur les processus qui ont pu engendrer un tel gigantisme, car les limites théoriques sont de 150 masses solaires.


https://www.futura-sciences.com/sciences/questions-reponses/etoile-plus-grosse-etoile-univers-6559/?utm_content=futura&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=futura&fbclid=IwAR2lo6oLJPIEf9ejEeHctQGDydTdIqyiGwTj8IQg_N6ZbKLY2onfHcBUiUI
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 04, 2019 2:31 pm

UY Scuti elle est vraiment énorme, j'aimerais pas être dans le voisinage quand elle explosera en supernova .. 9500 années lumières de la Terre, j'espère d'ailleurs que c'est suffisamment loin de nous pour qu'on ne reçoive pas trop de rayons gammas et autre
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71523
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar SauronGorthaur » jeu. avr. 04, 2019 6:21 pm

on sera tous morts avant je pense :mdr:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 04, 2019 6:26 pm

oui probablement. encore que des supernovae qui explosent dans la galaxie et parfois visibles en plein jour, ça arrive à l'échelle d'un millénaire, la dernière était en 1054 je crois, rien n'exclue qu'une autre importante n'arrive pas dans le siècle à venir ..
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349806
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 04, 2019 10:57 pm

L'image ci-dessous n'est pas une formation de l'intérieur de notre galaxie, mais elle fait partie de la petite galaxie naine du Grand Nuage de Magellan (satellite de la notre) donc je poste ceci dans ce topic, ça fera l'affaire :mrgreen:

Il s'agit de l'amas stellaire R136. Il contient pas moins de 9 étoiles colossales de plus de 100 masses solaires chacune, et très jeunes (ainsi que plein d'autres étoiles un peu moins grosses mais néanmoins très grosses aussi) Cet amas fait partie de la nébuleuse de la Tarentule, et est visible dans la direction de la constellation de la Dorade

Image

Cet amas est situé à 170 000 années lumières du système solaire. Il s'agit d'une région de formation d'étoiles très active ; il contient des dizaines de jeunes étoiles au moins 50 fois plus massives que le soleil, et âgées de 2 à 3 millions d'années seulement, ce qui est très jeune à l'échelle stellaire.
La plus grosse étoile de cet amas est R136a , qui fait 250 masses solaires.
Toutes ces étoiles sont également très lumineuses ; 9 d'entre elles brillent déjà autant que 30 millions de soleils.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici


Retourner vers « Astronomie, Ciel et Espace »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité