• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Les stars de notre galaxie

Rubrique Ciel et Espace ! Pour les passionnés d'astronomie, astrophysique, astronautique et conquête spatiale.
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » jeu. avr. 04, 2019 11:21 pm

une photo du même amas que précédemment mais en vue plus large
(la zone de la photo ci-dessus correspond à la petite zone au centre de l'image ci-dessous)
n'hésitez pas à cliquer pour observer une vue encore zoomée au max
Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » ven. avr. 05, 2019 12:21 am

Eta Carinae

Une autre très grosse étoile dont on a oublié de parler, c'est Eta Carinae (l'étoile Eta de la constellation de la Carène)
et pourtant elle c'est un sacré monstre ! j'avais oublié de l'évoquer !! Il s'agit de l'une des étoiles les plus fameuses visibles depuis le ciel de l'hémisphère sud.

Eta Carinae est en fait un système stellaire comprenant au moins deux étoiles dont la plus grosse est une étoile hypergéante variable bleue (appelée Eta Carinae A)
Cette dernière est 120 fois plus massive que le Soleil, et fait 250 fois la taille de ce dernier ! Son diamètre est estimé à 1 150 fois celui du soleil, soit 1,6 milliard de km (pour vous donner une idée de ce que ça représente, si elle était à la place du soleil, elle s'étendrait au-delà de l'orbite de Saturne :shock: )

Elle est située à 7500 années-lumières de la Terre et est un million de fois plus brillante que notre étoile. Sa température de surface est de 40 000 degrés Kelvin. Comme la plupart de ce genre d'étoiles très massives (qui ne vivent pas très longtemps contrairement aux étoiles naines comme le soleil ou encore les naines rouges), Eta Carinae est une étoile qui n'est âgée "que" de 3 millions d'années environ. Et elle est en fin de vie, elle n'est plus très loin d'exploser en hypernova, ce qui promet un sacré spectacle le moment venu .. Les hypernovae sont des explosions d'étoiles extrêmement massives, encore plus spectaculaires que les supernovae. Ces explosions libéreraient l'énergie de plus de 100 supernovae, soit environ 1046 joules, ce qui en fait les explosions les plus puissantes de l'Univers depuis le Big Bang. Ces étoiles extrêmement massives sont très rares et il est estimé qu'une hypernova se produit dans la Voie lactée seulement une fois tous les 200 millions d'années.

Eta Carinae est actuellement l'une des étoiles les plus massives connues (juste après celles de l'amas que j'évoquais précédemment, dans le grand nuage de Magellan --> voir post précédent)

Cette étoile a aussi une particularité intéressante : Elle aurait subi une énorme explosion assez récemment (qui ne l'a pas détruite totalement mais a entrainé apparemment une grosse perte de masse). Quand je dis "assez récemment", cette explosion se serait produite il y a entre 7 000 et 10 000 ans, mais n'a été observable depuis la Terre il y a seulement 150 ans, le temps que la lumière voyage jusqu'à la Terre évidemment.
Cette explosion a produit une gigantesque nébuleuse. appelée l'Homoncule (ou nébuleuse de l'Homunculus) à cause de sa forme comportant deux lobes symétriques (ci-dessous)

Image

On peut voir sur l'image ci-dessus où se situe cette très brillante étoile, au centre de la nébuleuse.
Son explosion, qui relâcha l'équivalent de quelque 10 masses solaires en quelques années dans l'espace, est certainement due au fait qu'elle a dépassée la limite de Humphreys-Davidson en raison de sa masse et de sa vitesse de rotation.
(source : wikipédia)

comme autre particularité, on peut noter ses incessantes variations de luminosité qui la classent dans la catégorie des étoiles massives dites « LBV » (Luminous Blue Variable en anglais), dont elle est le modèle.

Actuellement, la luminosité de l'étoile augmente rapidement, et on estime qu'en 2036, elle sera devenue plus lumineuse que le nuage de gaz et de poussière qui l'entoure (nébuleuse de l'homoncule) et qui pour l'instant, nous cache en partie l'étoile, gênant son observation. Mais contrairement à ce que pensaient les chercheurs jusqu'à récemment, cette augmentation de luminosité ne serait pas intrinsèque à l'étoile, mais du à la dissipation du nuage au fil du temps. Ce dernier pourrait devenir beaucoup moins brillant que l'étoile dans le futur et permettre ainsi de meilleures observations de cette dernière. pour illustrer ce phénomène je vous montre un schéma ci-dessous qui montre :
- à gauche : le couple étoile (eta carinae) / nébuleuse de l'homoncule (photo du télescope spatial Hubble)
- à droite : l'étoile telle qu'elle pourrait nous apparaitre en 2032
(image venant du site futura-science )

Image

Je vous poste aussi (ci-dessous) une image de cette étoile prise en rayon X par le télescope spatial Chandra de la NASA

Image


Localisation d'Eta Carinae

Cette étoile comme son nom l'indique est située dans la constellation de la carène, une constellation située dans le ciel austral, et elle est située plus précisément (de même que son extension nébulaire de l'homoncule) à l'intérieur de la vaste nébuleuse de la carène (NGC 3372), une grande nébuleuse qui fut découverte par l'astronome Nicolas Louis Lacaille en 1751-1752 depuis le cap de Bonne Espérance.

ci-dessous : une représentation artistique de la constellation de la carène (qui faisait autrefois partie de la constellation plus grande dite du "Navire Argo"
(aujourd'hui subdivisée en : la carène, les voiles et la poupe) On peut apercevoir aussi la localisation de l'étoile Canopus dans cette constellation (qui est aussi une très très grosse étoile dont je parlerai ultérieurement .. )

Image


et ci-dessous : une autre image de la constellation, avec différents objets célestes indiqués (je vous ai rajouté une flèche pour indiquer l'étoile Eta Carinae ; on peut voir aussi la localisation de la nébuleuse de la carène, ou NGC 3372, qui l'englobe)

Image

ci-dessous : une photo de la nébuleuse de la carène (cliquez pour voir une vue très très zoomée)

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » sam. avr. 06, 2019 11:17 am

Canopus (constellation de la Carène toujours)

Image

Après avoir évoqué la monstrueuse étoile Eta Carinae dans le post précédent, nous allons rester dans la constellation australe de la Carène pour étudier Canopus !

Canopus est une étoile qui est également très grosse et brillante, mais qui dans l'absolu est moins grosse qu'Eta Carinae. Mais comme elle est située beaucoup plus proche de nous, on la remarque beaucoup plus notamment à l'oeil nu. Cette étoile est d'ailleurs carrément la deuxième étoile la plus brillante du ciel (à l'oeil nu), après la fameuse étoile Sirius de la constellation du grand chien (α Canis Majoris). Elle se trouve à 310 années-lumière, ce qui est beaucoup plus que Sirius. En réalité, Canopus est 15 000 fois plus brillante que le Soleil et Sirius ne l'est que 22 fois plus, ce qui en fait l'étoile la plus brillante dans un rayon d'au moins 700 années-lumière autour du système solaire.

ci-dessous : une autre photo de Canopus

Image

Sa magnitude apparente est de -0,72. Elle est 71 fois plus grosse que le soleil, mais n'est pas assez massive pour terminer sa vie en supernova, et elle terminera probablement sa vie comme une naine blanche (à l'instar du soleil)

Il est possible qu'elle ait déjà commencé la fusion de l'oxygène dans son cœur et pourrait devenir une naine blanche composée de néon et d'oxygène, un cas assez peu courant.

D'une couleur jaune-blanche, Canopus est une supergéante de type spectral F0 et de classe Ib.Sa température de surface est de 7500° Kelvin

En septembre 2008, une équipe d'astronomes, opérant à l’instrument Amber du VLTI, a révélé que la surface de Canopus comporte des taches solaires dont le diamètre peut atteindre 20 fois celui du Soleil. Ils ont aussi établi précisément sa masse (6,93 masses solaires (+/- 0,15)) et son diamètre (71,4 diamètres solaires)

ci-dessous : la constellation de la carène (et constellations alentour). On peut voir où se situe Canopus

Image

L'étoile Canopus porte le nom du pilote du roi Ménélas lors de la guerre de Troie.
Elle est positionnée sur ce qu'on considérait comme étant le gouvernail de l'ancienne constellation du Navire Argo (constellation qui existait jadis et qui n'existe plus selon les découpages du ciel modernes, et qui englobait les actuelles constellations de la carène, de la poupe et des voiles)

Canopus est une étoile qui a une importante historique (de même que Sirius pour les égyptiens par exemple)
Elle fut notamment utilisée par le philosophe et géographe grec Posidonios pour établir la longueur du méridien terrestre.

Une ville d'Égypte fut fondée vraisemblablement à son nom. Ptolémée y fit ses observations depuis le temple. Dans la mythologie guanche de l'île de Tenerife (Espagne), l'étoile Canopus était liée à la déesse Chaxiraxi.

Par coïncidence, par sa brillance et sa position, loin de l'équateur céleste, Canopus est aussi une importante étoile pour la navigation des sondes spatiales américaines. En effet dans la majorité du programme spatial américain la navigation se fait selon 3 axes, alignés sur le Soleil et l'étoile Canopus, dont la visibilité sert de repère fixe simple à retrouver.

Culture populaire : Canopus dans le cycle de Dune (de Frank Herbert)

Dans le cycle de Dune de l'auteur de science-fiction Frank Herbert, la planète Arrakis, surnommée Dune, est la troisième planète de l'étoile Canopus 8-)
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » jeu. mai 02, 2019 11:12 am

Une autre photo de l'étoile Rigel, la grosse étoile supergéante bleue située dans la constellation d'Orion (Beta Orionis / β Orionis / β Ori)
Elle est située à 800 années lumières du système solaire, on peut apercevoir près d'elle, la nébuleuse de la sorcière qui brille en réfléchissant essentiellement l'intense lumière de Rigel ..

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » sam. mai 04, 2019 11:46 am

Evoquons aujourd'hui le bel amas des pléiades (situé dans la constellation du Taureau)

Image

Ce groupe d'étoiles (très jeunes) est bien connu de tous les amateurs d'astronomie, non seulement pour sa beauté (j'ai toujours eu une affection particulière pour cet amas :mrgreen: ) mais aussi pour ce qu'il incarne, à savoir la jeunesse stellaire ! L'âge de cet amas est estimé à 100 millions d'années "seulement" ce qui est très jeune à l'échelle cosmique (comparez par exemple à notre Soleil qui a environ 5 milliards d'années, et qui devrait vivre encore à peu près la même durée, et qui est loin d'être une étoile avec une longévité exceptionnelle comparée à plein de naines rouges)

Pour l'observer sachez qu'il est situé à proximité d'un axe formé par les étoiles : Sirius (Grand Chien) - Ceinture d'Orion (Orion) - Aldébaran (Taureau).

Image

L'amas des pléiades est aussi appelé M45 (appellation dans le catalogue Messier). Il s'agit d'un amas ouvert (type d'amas d'étoiles en général jeunes et situé dans notre galaxie, qui commencent doucement à s'éloigner les unes des autres, à distinguer des amas globulaires qui sont en général situés en dehors du plan de notre galaxie et constitués d'étoiles beaucoup plus vieilles ..)

L'amas des pléiades compterait environ 3000 étoiles de même âge, liées entre elles par la gravitation. On peut en observer environ une douzaine à l'oeil nu.
Leur nom vient de la mythologie grecque : Les pléiades étaient sept sœurs, filles du géant Atlas et de Pléioné : Les étoiles de l'amas sont d'ailleurs nommées comme les fameuses soeurs de la mythologie : Astérope, Mérope (ou Dryope, ou Aéro), Électre, Maïa, Taygète, Célaéno (ou Sélène) et Alcyone.
(ci-dessous : l'amas avec les étoiles nommées)

Image

A noter qu'Astérope est une étoile double.
De nombreux peuples comme les hébreux ou les aztèques nommèrent cet amas "poussinière" , y voyant une poule et ses poussins. Il s'agit d'un amas qui fut observé dès l'antiquité, il est cité notamment dans l'Odyssée d'Homère ainsi que dans la Bible. Dès le néolithique, les prêtres et chamans y accordaient une grande importance, car son apparition marquait le début des moissons. Les arabes associent le retour de cet amas à la saison sèche et aux fortes chaleurs.

On trouve une représentation de cet amas sur le Disque de Nebra (disque de bronze d'environ 2 kg doté de symboles célestes et qui fut découvert en 1999 en Allemagne. Ce disque date du début de l'âge du bronze, environ 1600 avant JC) : image ci-dessous

Image

On peut y voir le croissant représentant la Lune, un disque central représentant le soleil ou bien la Lune, le groupe de 7 points rapprochés serait l'amas des pléiades ....

L'amas est situé à environ 444 années lumières de la Terre mais cette distance fait l'objet de débats entre les spécialistes. Comme la plupart des objets célestes situés dans les constellations du zodiaque (ici, le Taureau), il est visible depuis les deux hémisphères, nord et sud.

L'amas est âgé d'environ 100 millions d'années, comme je l'ai évoqué plus haut. D'ici 250 millions d'années, les étoiles devraient être séparées et partiront faire leur vie dans divers coins de la galaxie ! L'amas alors n'existera plus. Cette relativement faible durée de vie provient de sa faible densité d'étoiles. La gravitation n'y est donc pas suffisamment forte pour relier l'ensemble plus longtemps.

L'amas s'étend sur 2 degrés (soit environ 4 fois le diamètre apparent de la Lune)
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15525
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar Maedhros » mar. sept. 10, 2019 2:09 am

Image de v.838 monocerotis, une étoile variable situer dans la constellation de moneceros

Image
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » mar. sept. 10, 2019 10:43 am

Belle image, on va préciser que c'est l'étoile très brillante au centre de l'image (et que c'est une étoile double d'ailleurs, elle a apparemment une étoile bleu blanc en compagnon)

Monocerotis = constellation de la licorne, pour info (abbrégé Mon) donc le petit nom scientifique de cette étoile est V838 Mon.
Apparemment d'après wikipédia cette étoile variable fut à une époque considérée comme une possible nova (type particulier d'étoiles dont la luminosité augmente parfois considérablement avant de retomber, phénomène à distinguer des supernova, ça n'a rien à voir ..)
Dans le cas ici décrit, il s'agirait apparemment de la collision possible entre deux étoiles qui provoque cette hausse de luminosité, phénomène très rare dans l'univers ..

Il serait intéressant d'ailleurs de faire un petit topo sur le forum sur les étoiles variables, dont il existe plusieurs types (comme les étoiles de Wolf Rayet, les céphéides, les étoiles de type Mira ceti etc)
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71517
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Evolution récente de Betelgeuse

Messagepar SauronGorthaur » lun. févr. 17, 2020 1:14 pm

Que se passe-t-il avec l'étoile Bételgeuse, l'une des plus brillantes de la Voie lactée, qui perd de sa luminosité ?
Depuis quelques semaines, les changements d'aspect de l'étoile mettent les astronomes du monde entier en ébullition.


https://www.francetvinfo.fr/sciences/espace/que-se-passe-t-il-avec-l-etoile-betelgeuse-l-une-des-plus-brillantes-du-systeme-solaire-qui-perd-de-sa-luminosite_3827695.html
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: News astronomiques et spatiales diverses

Messagepar phoenlx » lun. févr. 17, 2020 1:48 pm

Ah oui j'ai lu pas mal d'articles et vus des vidéos sur Betelgeuse ces dernières semaines, qui semblent indiquer qu'un truc pourrait se passer (explosion en supernova ?) J'en doute quand même un peu, j'ai du mal à croire qu'on puisse assister à échelle d'une génération humaine à une supernova PREVUE, ce serait assez inoui mais qui sait
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71517
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: News astronomiques et spatiales diverses

Messagepar SauronGorthaur » lun. févr. 17, 2020 2:18 pm

Par le passé, les supernovas étaient imprévus car on les étudiait pas avec des moyens techniques et scientifiques comme ceux d'aujourd'hui, donc je pense que l'hypothèse supernova est crédible ... mais comme le dit l'article, cela peut avoir lieu dans une semaine comme dans 100 000 ans, donc bon, grosse marge d'imprévu :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: News astronomiques et spatiales diverses

Messagepar phoenlx » lun. févr. 17, 2020 2:44 pm

oui voilà, je pense que ce genre d'évènements laissent des signes avant coureur et sur des échelles longues (astronomiques) mais je peux me tromper .. ça me parait gros (c'est le cas de le dire) mais qui sait ..

Par contre si vraiment on a affaire de notre vivant à une explosion de Btelgeuse, j'espère qu'il n'y aura pas de conséquences pour la Terre car elle est relativement proche (voisinnage du soleil à l'échelle de la Galaxie) ce serait à priori une première de voir une supernova aussi proche, durant la période de l'Histoire humaine en tout cas (celle observée par les chinois en 1054 et qui a donné la nébuleuse du crabe était beaucoup plus loin je crois ?)
Une explosion de Supernova, je ne crois pas qu'il faille en sous-estimer l'impact si elle est à distance faible, ça doit envoyer pas mal de rayons gammas.. Possible d'ailleurs que certaines catastrophes préhistoriques atmosphériques trouvent partiellement leur cause dans ce genre de phénomènes.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: News astronomiques et spatiales diverses

Messagepar phoenlx » lun. févr. 17, 2020 2:48 pm

je suis en train de vérifier : Bételgeuse : 642,5 années-lumière
bon c'est quand même pas mal (comparé par exemple à proxima du centaure, à environ 4 années lumières et demi)
Mais à titre de comparaison : la nébuleuse du crabe : 6 523 années-lumière, c'était environ 10 fois plus loin (et étoile visible en plein jour à l'époque)

et la supernova observée en 1987 dans le petit nuage de Magellan : 163000 années lumières

Pour Bételgeuse on parlerait d'échelles quand même sacrément plus courtes que tout ce qui a été observé jusque là en matière de Supernovae ou hypernovae depuis que la civilisation existe, à moins qu'il n'y en ait eu dans l'antiquité qui ne laissèrent pas de traces écrites ..
Niveau spectacle dans le ciel par contre, ça devrait être inoui !
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71517
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: News astronomiques et spatiales diverses

Messagepar SauronGorthaur » lun. févr. 17, 2020 3:00 pm

on aurait un deuxième soleil, avec risque de nuits trop lumineuse pendant des semaines
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: News astronomiques et spatiales diverses

Messagepar phoenlx » lun. févr. 17, 2020 3:24 pm

oui la nuit elle brillera plus encore que la lune je pense
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » mer. févr. 19, 2020 3:13 pm

Pour rebondir sur l'article précédent à propos de l'évolution de Bételgeuse :

Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » mer. févr. 19, 2020 3:27 pm

je reposte la capture que le youtubeur nous met dans la vidéo, où l'on peut comparer des images prises de l'étoile Betelgeuse en Janvier 2019 (AVANT la baisse de luminosité actuelle) et des photos récentes ... et où l'on peut bien constater la différence d'aspect de l'étoile ..

photos prises à l'aide de l'instrument SPHERE du VLT (Very Large Telescope, appartenant à l'observatoire européen austral), instriment habituellement utilisé pour détecter des exoplanètes ..
Image

Je poste aussi une vidéo de Guillaume Doyen, qui a réalisé une interview de deux chercheurs français de l'observatoire de Nice : Miguel Montargès et son collègue Eric Lagadec, qui travaillent actuellement activement sur le mystère de la baisse de luminosité de Bételgeuse, c'est très intéressant ; ce sont eux qui ont publié les deux images comparatives qui précèdent :

https://www.youtube.com/watch?v=lE5zQsGUXbI
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » jeu. mai 21, 2020 10:54 am

une autre image de Bételgeuse (constellation d'Orion)

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349687
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar phoenlx » sam. oct. 17, 2020 4:08 pm

la dernière vidéo du youtubeur Hugo Lisoir
consacrée aux étoiles les plus grosses connues

Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15525
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Les stars de notre galaxie

Messagepar Maedhros » jeu. oct. 22, 2020 12:36 am

When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.


Retourner vers « Astronomie, Ciel et Espace »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité