• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Le soleil

Rubrique Ciel et Espace ! Pour les passionnés d'astronomie, astrophysique, astronautique et conquête spatiale.
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349598
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Le soleil

Messagepar phoenlx » ven. nov. 16, 2007 5:38 pm

Quelques images du Soleil , NOTRE étoile ^^ Quelques clichés un peu en vrac et shéma peu commentés pour le moment !

Image
Ici une image prise par le satellite SOHO (Solar and Heliospheric Observatory) dans la bande de fréquence ultraviolet (longueur d'onde environ 300 angström .. )


Image
Cliché dans la plage des rayons X, image du site futura-science ( (Crédits : Z Mikic/Science Applications Intl) )

Image
Ici un cliché extrêmement rare, toujours pris par la sonde SOHO en Février 2006. On n'observe aucune tâche solaire, ce qui n'était pas arrivé depuis 10 ans, et le Soleil est resté vierge de tâches pendant environ un mois. Les tâches solaires sont la manifestation de l'activité à sa surface, ici il était donc particulièrement calme. les tâches vont et viennent en principe , avec des nombres qui fluctuent entre des minimum et des maximums, selon un cycle bien connu qui dure 11 ans.


Image de protubérance :

Image


Image
Ci-dessus : Cliché de fin 2006 montrant une onde de choc semblable à celle d'un gigantesque tsunami parcourant toute la face visible du Soleil
(cliquez sur l'image pour accéder à une animation video) Photo prise par le prototype d'un nouveau télescope solaire au Nouveau-Mexique

L'onde de choc, connue sous le nom d’onde de Moreton, a également fait disparaître et peut-être détruit deux filaments de gaz froids sur deux côtés opposés de l'hémisphère solaire.

"Ces ondes de 'souffle' à grande échelle, qui se produisent rarement, sont très puissantes. Elles se propagent rapidement et recouvrent entièrement le Soleil en quelques minutes, en balayant sur leur passage toute la matière filamenteuse", indique le Dr. K. S. Balasubramaniam, du NSO (National Solar Observatory). « Il est exceptionnel de voir une de ces puissantes vagues entourer le soleil depuis un observatoire terrestre ». Le phénomène est d’autant plus intéressant à observer qu’il se produit à un moment proche d’un minimum solaire, alors qu’une activité plus intense est encore à venir.
Alors à la question qui vient naturellement : "quelles conséquences potentielles de ce genre d'éruptions solaires pour nous" aucune à priori, à part parfois quelques perturbations électromagnétiques qui affectent pendant une durée assez courte les transmissions par satellites ; On sait aussi que ce sont elles qui provoquent les fameuses aurores boréales. Exceptionellement elles produisent des pannes d'électricité mais juste lors des tempêtes magnétiques les plus violentes. Sinon aucune conséquence sur la santé par exemple

Je profite de ces quelques clichés préliminaire pour créer un topic à l'honneur de notre étoile le Soleil, où l'on pourra aborder un peu tous les aspects : la science du soleil, son historique , les observations récentes par les satellites et instruments modernes, les théories sur ce qui se passe en son sein (réactions thermonucléaires, cycle de Bethe etc)

On pourra aborder aussi le topic sous un angle moins scientifique, et plus poétique à l'occasion ^^

Pour finir ce post introductif, je signale ce podcast excellent du site Ciel et Espace avec une petite interview de Jean Paul Zahn (astrophysicien spécialiste du Soleil) :

Début
Suite
Fin
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
La chute des Lampes
La chute des Lampes
Avatar du membre
Messages : 65791
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Le soleil

Messagepar Somewhere » jeu. juin 25, 2020 5:20 pm

Découvrez la couleur des couchers de Soleil sur d’autres planètes

Image

Un astrophysicien de la NASA a réalisé un logiciel simulant le coucher du Soleil sur d’autres planètes comme Uranus ou Mars. Le résultat est de toute beauté.

Plusieurs décennies dans le futur, vous décidez de passer un week-end avec votre moitié sur Uranus. Après un long et éreintant voyage dans le vide interplanétaire, vous arrivez pile au bon moment : le Soleil se couche sur la glaciale géante gazeuse. Vous vous installez et l’observez ensemble, dans un long silence romantique. Mais contrairement au crépuscule terrestre, le coucher du Soleil brille d’un bleu très clair sur Uranus à en griller vos yeux. Puis, à mesure qu’il disparaît à l’horizon, le ciel se voile d’une couleur verdâtre puis d’une lueur jaune pâle avant le lever de rideau nocturne final. En somme, ce n’est pas aussi romantique que prévu. Si nous savons aujourd’hui à quoi ressemble un coucher de Soleil sur Uranus, c’est grâce aux simulations réalisées récemment par Geronimo Villanueva, un astrophysicien du Centre aérospatial Goddard de la NASA. Ce chercheur de l’Agence aérospatiale américaine travaillait à l’origine sur la conception d’un logiciel de modélisation en vue d’une future mission sur Uranus, septième planète de notre système solaire. Pour vérifier si son simulateur d’ensoleillement fonctionnait correctement, il l’a testé pour des couchers de Soleil connus, afin de voir si son outil les reproduisait bien par lui-même. Le résultat a été non seulement satisfaisant mais d’une grande beauté. Selon les paramètres physico-chimiques de l’atmosphère et conditions météorologiques des astres étudiés, leurs divers couchers de Soleil nous offre une véritable palette de couleurs et de dégradés. “Lorsqu’un versant d’une planète en rotation s’éloigne de la lumière de son étoile, les photons de cette dernière s’éparpillent dans différentes directions selon leur énergie et les molécules qui composent l’atmosphère planétaire”, remarquent les experts de la NASA dans un communiqué, relayé par SlashGear, pour expliquer cette variété de couchers de Soleil. On le constate notamment dans la vidéo ci-dessous avec huit exemples : sur Terre, avec ciel dégagé, puis avec ciel brumeux et ciel complètement couvert de nuages, ensuite sur Mars, sur Vénus, sur Uranus et enfin même sur Titan, lune de Saturne, et sur l’exoplanète Trappist-1e, située à 39 années-lumière de la Terre. Rien que la magnifique musique de fond, digne du film Interstellar, suffit à nous transporter.



(Dans la simulation ci-dessous, l’observateur utiliserait une caméra ultra-grand-angle, tournée à la verticale vers le ciel.)



https://www.journaldugeek.com/2020/06/2 ... -planetes/


Retourner vers « Astronomie, Ciel et Espace »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité