• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

L'exploration de Mars

Rubrique Ciel et Espace ! Pour les passionnés d'astronomie, astrophysique, astronautique et conquête spatiale.
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15513
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Maedhros » jeu. juil. 26, 2018 4:23 pm

Étonnant!
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » dim. oct. 14, 2018 1:49 pm

dernière petite vidéo d'Hugo Lisoir
(je regarderai plus tard mais je partage pour pas oublier :mrgreen: )

Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » jeu. oct. 18, 2018 3:59 pm

je viens de regarder cette vidéo, toujours très intéressantes les vidéos d'Hugo Lisoir, qui nous parle ici d'une sonde spatiale japonaise qui sera prochainement envoyée vers Mars pour récolter des échantillons des lunes phobos et deimos (le Japon pourrait donc être la première nation à ramener un échantillon de sol martien sur Terre)
a noter qu'actuellement une autre petite sonde japonaise fait de même mais avec un astéroïde (l'échantillon n'est pas encore revenu sur Terre, la mission et les forages sont en cours, mais il est intéressant de voir le Japon acquérir peu à peu une grande expertise en la matière, qui laisse des espoirs par la suite pour Mars même si les américains et les chinois ont aussi des projets ... )

Dans la deuxième partie de la vidéo il nous parle d'une exoplanète de type géante gazeuse qui pourrait avoir une très grosse lune de la taille de Neptune (oui une lune .. de la taille de Neptune :shock: ) mais dont l'existence reste à confirmer, notamment via de prochaines observations avec Hubble - télescope qui semble vivre ses derniers temps au passage - au printemps 2019 lorsque le transit (passage de la planète devant son étoile) se fera à nouveau.
et enfin dans la dernière partie de la video il nous parle d'un autre sujet assez excitant, à savoir certaines petites planètes transneptuniennes (au-delà de neptune) vers la ceinture de Kuiper ou au-delà, et notamment ce fantasme qu'on a depuis longtemps de peut-être découvrir un jour une grosse planète mais c'est encore assez hypothétique. pas mal de thèmes traités encore une fois donc, bon j'ai posté la vidéo ici pour la partie sur la récolte d'échantillons martiens, mission à suivre, que l'on doit donc à la JAXA, l'agence spatiale japonaise ..

edit : oups j'ai dis une connerie en fait le but est de ramener un échantillon de Phobos, pas de Deimos , bon c'est déjà pas mal :mrgreen:

La mission se nomme Martian Moons Explorer ou MMX et sera lancée en 2024 avec retour à priori de l'échantillon en 2029. Plus de détails ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Martian_Moons_Explorer

une vue d'artiste :
Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71501
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar SauronGorthaur » jeu. oct. 18, 2018 4:09 pm

phoenlx a écrit :Dans la deuxième partie de la vidéo il nous parle d'une exoplanète de type géante gazeuse qui pourrait avoir une très grosse lune de la taille de Neptune (oui une lune .. de la taille de Neptune :shock: )

j'ai posté sur le sujet dans d'autres topics :jap:


Hubble - télescope qui semble vivre ses derniers temps au passage


mon bro :pleure: :pleure: :pleure:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » mar. déc. 18, 2018 8:25 pm

Objectif : Mars, le premier podcast National Geographic

Dans la lignée de la série docu-fiction à succès National Geographic, ce podcast vous emmènera loin, très loin, dans les tréfonds de la planète rouge.



OBJECTIF : MARS est le premier podcast National Geographic.

L'histoire : 2042 – Nathan Besnard est un reporter National Geographic, et l’un des premiers journalistes à être envoyés sur Mars pour visiter la colonie martienne installée 9 ans plus tôt. Alors que les terriens s’interrogent sur la lenteur de leurs très coûteuses avancées, les scientifiques de l’IMSF ont cruellement besoin de publicité…

Nous suivons Nathan dans son long voyage pour Mars (7 mois) et son séjour sur la Planète Rouge (8 mois). À l’issue de cette extraordinaire aventure, une question demeure : aura-t-il envie de repartir sur Terre ?

Dans la lignée de la série docu-fiction à succès National Geographic, diffusée sur National Geographic et dont les épisodes des saisons 1 et 2 sont disponibles à la demande sur MyCanal, ce podcast vous emmènera loin, très loin, dans les tréfonds de la planète rouge.

(https://www.nationalgeographic.fr/mars/ ... gk16e7c9GA)
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Bombur
Maison du Capricorne
Maison du Capricorne
Avatar du membre
Messages : 44168
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Bombur » mer. déc. 19, 2018 12:05 am

oui une lune .. de la taille de Neptune :shock:
Tellurique :shock: :shock: ?

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71501
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar SauronGorthaur » mer. déc. 19, 2018 1:26 pm

Bombur a écrit :
oui une lune .. de la taille de Neptune :shock:
Tellurique :shock: :shock: ?

on sait pas encore justement :mdr:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » dim. déc. 23, 2018 9:24 pm

Une photo de la sonde Mars Express
Il s'agit du cratère Korolev situé sur la planète Mars, au sud de Olympia Undae. Il fait 82 kilomètres de large, et est rempli comme on peut le voir d'une épaisse couche de glace (permanente) de 1,8 kilomètre d'épaisseur

Image
(source de la photo : Partagée sur la page Facebook d'Oksana et Gil)
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71501
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar SauronGorthaur » lun. déc. 24, 2018 5:25 pm

je crois que la question de l'eau sur Mars est largement réglée lol
(En semi-congé à durée indéterminée)

Somewhere
La chute des Lampes
La chute des Lampes
Avatar du membre
Messages : 65793
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Somewhere » jeu. févr. 14, 2019 10:07 am

Le rover martien Opportunity est déclaré "mort" par la NASA

Image

Le robot Opportunity roulait sur Mars depuis 2004. Il a officiellement été déclaré mort mercredi 13 février 2019 par la NASA. C'est une tempête de sable monstrueuse qui a eu raison du petit rover.

"Je déclare la mission Opportunity terminée", a déclaré mercredi 13 février 2019 le responsable scientifique de la NASA, Thomas Zurbuchen, lors d'une conférence de presse à Pasadena en Californie, au Jet Propulsion Laboratory d'où sont pilotés les rovers américains. "Même si c'est une machine, c'est difficile de dire adieu, c'est poignant", a dit le chef du programme John Callas.

"C'est une célébration de tant de succès" a estimé le patron de la NASA à propos d'Opportunity

Le contact avec "Oppy" était perdu depuis le 10 juin 2018, quand une tempête de poussières a englobé la planète Rouge, obscurci l'atmosphère pendant plusieurs mois et empêché le rover de recharger ses batteries par ses panneaux solaires. Le rover avait ainsi fêté ses 15 ans sur Mars dans un silence de mort. Après huit mois et plus d'un millier de messages envoyés depuis la Terre restés sans réponse, la NASA avait décidé que l'ultime tentative aurait lieu mardi soir. "Nous n'avons rien entendu en retour, donc c'est le moment de faire nos adieux", a dit John Callas.



Au fil des mois de silence, la communauté de chercheurs et d'ingénieurs impliqués dans le programme semblait avoir préparé son deuil du mythique rover. "Englouti par une tempête de poussières géante englobant la planète entière : y-a-t-il fin plus appropriée pour une mission aussi parfaite et courageuse que celle d'Opportunity ?" a déclaré à l'AFP Frank Hartman, qui a conduit le robot pendant sept ans. "C'est une célébration de tant de succès", a estimé le patron de la NASA, Jim Bridenstine.

Opportunity a parcouru 45,16 kilomètres à la surface de Mars

Le bilan d'Opportunity est extraordinaire dans l'histoire de l'exploration planétaire : 45,16 kilomètres parcourus, plus que le rover soviétique Lunokhod 2 sur la Lune dans les années 1970 et plus que le rover conduit par les astronautes américains de la mission Apollo 17 sur la Lune en 1972 (35 km). Opportunity a aussi envoyé sur Terre 217.594 images, toutes mises à disposition du public sur internet.

https://www.sciencesetavenir.fr/espace/ ... ort_131479

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71501
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar SauronGorthaur » jeu. févr. 14, 2019 1:11 pm

RIP Opportunity :mdr:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15513
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Maedhros » jeu. févr. 14, 2019 1:21 pm

Tom combat est terminé. En tous cas la mission a duré assez longtemps pour dire que ce fut un bon investissement.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » ven. févr. 15, 2019 6:02 pm

oui IP opportunity !
il a été bien au-delà de ses attentes, il était prévu qu'il fonctionne beaucoup moins longtemps je crois.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » sam. mars 30, 2019 8:55 pm

Je partage un article du National Geographic à propos de l'eau sur Mars (et d'une découverte récente assez surprenante)

L'eau aurait parcouru Mars bien plus longtemps qu'on ne le pensait

Une nouvelle analyse des reliefs de la planète rouge bouleverse les théories sur l’époque à laquelle l’eau s’y écoulait, remettant également en cause l’origine de ce phénomène.

Image
Mise au point par la NASA, la sonde spatiale Mars 2020 devrait atterrir dans le cratère de Jezero. Les scientifiques pensent qu'un lac occupait autrefois cette cavité d'un diamètre de 49 km. Sur cette image composite capturée grâce à deux instruments du Mars Reconnaissance Orbiter de la NASA, on aperçoit le delta de l'ancienne rivière de Jezero. Les chercheurs sont impatients à l'idée d'explorer ce terrain qui pourrait bien contenir des traces d'une ancienne vie microbienne.
PHOTOGRAPHIE DE NASA/ JPL/ JHUAPL/ MSSS/ BROWN UNIVERSITY


La surface actuelle de Mars est un authentique monument à la mémoire de l’eau. Les maigres restes du précieux liquide prennent aujourd’hui la forme d’écoulements saisonniers d'eau salée, de lacs souterrains ou de plateformes glaciaires.

Pourtant, les roches couleur rouille ont bel et bien connu une époque où l’eau coulait à flot ; les profondes vallées serpentent à travers un paysage parsemé d’anciens lits de lacs asséchés, de cônes alluviaux et de galets de rivière. Alors que les scientifiques ont pendant longtemps cru que cette période humide et chaude n’avait duré que peu de temps, une étude publiée dans Science Advances indique que ces rivières pourraient bien avoir sillonné la planète beaucoup plus longtemps que prévu.

Selon cette nouvelle analyse, ces anciens chenaux sont plus larges que leurs homologues terrestres actuels. De plus, l’eau circulait dans ces imposants canaux de part et d’autre de la planète rouge il y a environ 3,4 à 2 milliards d’années. Un stade relativement avancé dans l’histoire de l’eau sur Mars ; de nombreux scientifiques pensent que la planète avait déjà entamé sa phase de sécheresse à cette époque.

« L’histoire traditionnelle du climat sur Mars est qu’avant, il était chaud et humide alors qu’aujourd’hui, il est froid et sec. Mais les indices recueillis par l’étude suggèrent que l’évolution du climat de cette planète voisine serait autrement plus complexe. » explique par e-mail Kathryn Steakley, scientifique au Mars Climate Modeling Center de la NASA, non impliquée dans l’étude.

Le fait d’évoquer la présence d’eau sur Mars suscite immédiatement l’enthousiasme : s’il y a eu de l’eau, la vie telle que nous la connaissons pourrait également avoir existé. Toutefois, inutile de triturer vos méninges à la recherche d’un nom pour les éventuels futurs martiens fossilisés. De nombreuses questions restent encore sans réponse, notamment sur la situation précise au cours de cette longue période de la vie de Mars ou encore sur la façon dont les rivières se remplissaient dans des conditions instables.

Image

« Expliquer pourquoi Mars possédait autrefois un climat chaud et humide devient en fait encore plus difficile avec cette étude, » déclare l’auteur de l’étude Edwin Kite, planétologue à l’université de Chicago.

DES RIVIÈRES DÉBORDANTES, DES LACS PAISIBLES

Alors que l’atmosphère actuelle de Mars est trop mince pour retenir suffisamment la chaleur du Soleil, de nombreux scientifiques s’accordent sur l’existence d’une version plus épaisse qui enveloppait autrefois la planète rouge et favorisait la présence d’eau. Cependant, même à cette époque, Mars était bien loin d'être un Eden luxuriant. Le soleil était alors 25 à 30 % plus faible qu’aujourd’hui, il y avait donc moins de radiation solaire permettant de réchauffer le sol rocheux de la planète rouge.

« Les conditions étaient à peine suffisantes pour permettre à l’eau de s’écouler à la surface, » révèle Alan Howard, chercheur au Planetary Science Institute de Tucson, en Arizona, lui aussi non impliqué dans l’étude.

Quelques éléments pourraient expliquer cet insaisissable mystère. Le noyau externe de la Terre crée un champ magnétique protecteur qui empêche notre atmosphère plutôt généreuse d’être écorchée par les vents solaires. Il est possible que le même phénomène se soit produit sur Mars. Par ailleurs, les gaz présents dans l’atmosphère de la planète rouge étaient peut-être différents de ceux qu’elle contient aujourd’hui. Des experts suggèrent par exemple que les éruptions des volcans martiens auraient rejeté dans l’atmosphère des gaz à effet de serre.

Quoi qu’il en soit, cette période au climat chaud et humide n’a pas duré. L’atmosphère de l’époque semble s’être dissipée, emportant avec elle de nombreux lacs et rivières de la planète rouge. Kite et ses collègues ont d’abord pensé qu’après cette époque, alors que les rivières ne subsistaient qu’à basse altitude, l’écoulement de l’eau se serait lui-même réduit jusqu’à n’être plus qu’un simple filet.

« C’était notre hypothèse, et nous avions tort », confie Kite.

AU FIL DE L’EAU

Motivés par l’incroyable résolution des instruments en orbite autour de Mars comme le High Resolution Imaging Science Experiment (HiRISE), les chercheurs ont passé en revue les dimensions de plus de 200 anciens lits de rivières. En fondant leurs analyses sur la taille des chenaux, celle des méandres et l’âge relatif des terrains avoisinants, l’équipe a mis en évidence ce qui semblait être une période longue et tardive d’écoulement liquide.

Les raisons de cet écoulement à une période aussi inattendue restent troubles. Certains chercheurs, dont Kite et son équipe, s’intéressent désormais à la potentielle formation de nuages de glace et d’eau sous de faibles pressions atmosphériques. De tels nuages flottent encore aujourd'hui au-dessus de Mars et si leur épaisseur était plus importante à l’époque, ils auraient pu retenir suffisamment de chaleur pour faire fondre la neige et la glace. D'un autre côté, les dates estimées de formation des rivières pourraient également être fausses, ce qui implique que les chenaux se seraient formés bien plus tôt, lorsque l’atmosphère était suffisamment épaisse pour réchauffer le manteau neigeux de la planète.

Kite admet que l’absence d’une meilleure estimation de la profondeur des chenaux ou de la taille de leurs sédiments rend difficile la détermination du volume d’eau qui s’y écoulait autrefois. La largeur est utile dans une certaine mesure, poursuit-il, mais cette donnée pourrait légèrement gonfler les estimations étant donné qu'une rivière peut très bien s’écouler sans remplir complètement son lit.

Toutefois, d’après les informations disponibles, « je pense que les résultats obtenus (la présence d’un débit relativement puissant) sont réalistes, » ajoute-t-il.

Les scientifiques pourraient bientôt obtenir d’autres preuves avec l’arrivée de la sonde spatiale Mars 2020 dont l’atterrissage est prévu dans le cratère de Jezero où se trouve le delta d’une de ces rivières tardives, fait remarquer Kite. Cette sonde sera en mesure de photographier les sédiments, les scientifiques pourront ainsi déterminer le volume d’eau contenu dans le cratère. L’unique solution irréfutable, bien qu’irréalisable, serait d’envoyer un orbiteur des milliards d’années en arrière afin d’obtenir des images de la surface de la planète rouge.

Howard conclut en plaisantant, « cela permettrait de mettre fin à toute controverse et il n’y aurait plus aucun intérêt à essayer de reconstituer la situation à l’aide des preuves sommaires dont nous disposons actuellement. La science serait donc totalement dépourvue d’intérêt. »


Cet article a initialement paru sur le site nationalgeographic.com en langue anglaise.

( source : nationalgeographic.fr, article de Maya Wei-Haas )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71501
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar SauronGorthaur » sam. mars 30, 2019 8:56 pm

Mars, notre petite soeur partie trop tôt, clairement ^^'
(En semi-congé à durée indéterminée)

Nickyie
Yomotsu Hirasaka
Yomotsu Hirasaka
Avatar du membre
Messages : 742
Enregistré le : jeu. mars 21, 2019 1:02 pm
Localisation : Bruxelles
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Nickyie » sam. mars 30, 2019 8:59 pm

" MARS ! MARSSSSSSSSSSSSSS ! ! ! " - dixit Alexander Anderson, qui manifestement à une petite faim XD

Après pour revenir au topic, j'adore Curiosity qui bientôt recevra de la visite ^^
" Le Temps est un luxe que nous n'hésitons pas à ne pas nous payer "

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » sam. mars 30, 2019 9:11 pm

on pourra dire qu'il aura vraiment bien rempli sa mission lui :D
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15513
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Maedhros » ven. avr. 05, 2019 8:38 pm

Les explorateurs de Mars «sont déjà nés», selon David Saint-Jacques

L’astronaute David Saint-Jacques a servi une leçon d’inspiration à des centaines de génies en devenir, vendredi midi, en discutant, directement de l’espace, avec ses interlocuteurs installés au Centre de foires de Québec pour un concours scolaire de robotique.

Parmi la foule d’écoliers de 6 à 18 ans, une douzaine ont pris le micro pour questionner le cosmonaute québécois en orbite depuis quatre mois dans la Station spatiale internationale (SSI). La curiosité des jeunes s’est notamment orientée vers l’exploration, l’une des trois disciplines qui «fait progresser l’humanité», selon l’éminent scientifique.

«La prochaine étape, je pense que c’est Mars, a lancé David Saint-Jacques au jeune auditoire accroché à ses lèvres. Je pense que les premiers astronautes qui vont aller sur Mars sont déjà nés. Mais en ce moment, ce sont des enfants ou de jeunes ados. Si c’est un rêve auquel vous croyez, c’est tout à fait correct de le poursuivre.»

L’un des défis pour atteindre Mars est de protéger les voyageurs contre les radiations solaires, a-t-il indiqué, ajoutant qu’en cas de tempête solaire, les chambres à coucher aussi grosses qu’une «cabine téléphonique» peut les protéger partiellement.

Image

À travers les questions sur ses recherches en télémédecine et sur l’utilisation d’appareils hydrauliques dans l’espace, l’astronaute s’est aussi prêté au jeu des questions plus anodines sur sa vie orbitale.

Interrogé à savoir ce qui était réservé aux cosmonautes pour leur anniversaire respectif, Saint-Jacques a confié avoir décoré des biscuits avec ses collègues à l’occasion de la sienne en janvier. «Malheureusement, il n’y a pas de four pour faire de gâteaux ici!» s’est-il amusé.

La communication inédite avec l’astronaute en orbite coïncidait parfaitement avec le thème de la compétition Robotique FIRST: l’espace. Les encouragements de David Saint-Jacques étaient en phase avec le concours qui est notamment voué à la promotion de carrière dans le milieu de l’ingénierie.

Image

«Ça leur laisse l’impression qu’en étant Québécois, on peut se rendre dans l’espace et être les prochains à marcher sur la Lune ou aller vers Mars», a exprimé la contrôleuse de mission pour les systèmes robotiques de la SSI, Danielle Cormier, qui agit à titre de juge pour la compétition.

Image

Samedi, au moins six équipes d’écoliers obtiendront leur billet pour la prochaine et dernière étape de la compétition, qui rassemblera des équipes des quatre coins du monde à la fin avril à Detroit.


https://www.journaldequebec.com/2019/04/05/les-explorateurs-de-mars-sont-deja-nes-selon-david-saint-jacques?fbclid=IwAR199qZq25sU0RZ6li0pjyEapjJxtTvzbhkyWEqMoMISNmWfBfz3d-BJaEs
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » ven. avr. 05, 2019 8:44 pm

si les astronautes qui vont aller sur Mars sont déjà nés, sachant qu'ils vont y aller dans la force de l'âge (ils ne vont pas envoyer des vieilliards) ça veut dire très très certainement que NOUS, on verra l'Homme poser le pied sur Mars, et ça ce serait cool, moi j'aimerais beaucoup voir ça de mon vivant, un peu comme nos parents qui ont vécu le pas d'armstrong sur la lune :super:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » sam. avr. 06, 2019 7:28 pm

une conférence très intéressante sur Mars (et sur les nombreux projets de missions d'exploration)
par un scientifique qui participe à certaines de ces missions :D



Une nouvelle vague d'exploration robotique de la planète Mars a commencé en 2018 avec les premières observations du Trace Gas Orbiter de l'ESA, l'atterrisseur INSIGHT (NASA-CNES), et en 2020-2022 une flottille regroupant les rovers Exomars (ESA), Mars 2020 (NASA) et d'ambitieuses missions chinoises, indiennes, japonaise, et des Emirats Arabes Unis. En attendant l'homme ?
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » sam. avr. 13, 2019 3:56 pm

Image

Je viens d'écouter une conf très intéressante à propos de l'exploration de Mars ! Elle est animée par François Forget (un ingénieur français qui a travaillé sur plusieurs missions, même si beaucoup se sont soldé par des crash des sondes sur la planète, il est un peu chat noir sur les bords :lol: ) mais ce qu'il explique est très intéressant, et il bosse à nouveau actuellement sur une nouvelle mission prochaine (très prometteuse) je vous invite à écouter si vous vous intéressez à l'exploration scientifique martienne. c'est intéressant car il rappelle non seulement diverses grandes missions du passé (comme les célèbres robots spirit et opportunity mais aussi plein de missions précédentes, à succès ou moins) et il évoque les missions futures.

la conférence à écouter : https://www.youtube.com/watch?v=avByRwZzeuk

Une nouvelle vague d'exploration robotique de la planète Mars a commencé en 2018 avec les premières observations du Trace Gas Orbiter de l'ESA, l'atterrisseur INSIGHT (NASA-CNES), et en 2020-2022 une flottille regroupant les rovers Exomars (ESA), Mars 2020 (NASA) et d'ambitieuses missions chinoises, indiennes, japonaise, et des Emirats Arabes Unis. En attendant l'homme ?


les missions sur lesquelles il a travaillé :

Image

Beaucoup de choses vont arriver à partir de 2020, notamment une mission des Emirats Arabes Unis, ou encore la mission européenne Exomars, ainsi qu'une mission japonaise qui va se poser sur Phobos, l'un des deux satellites de mars (avec Deimos) qui ressemble un peu à un astéroïde .. ce sera évidemment une première ..
+ des missions de la NASA et autres, avec des instruments européens qui vont faire des analyses de roches, des analyses de la sismologie martienne (afin d'essayer d'obtenir la structure interne de la planète comme on le fait pour la Terre) , des sondes qui vont caroter sous la surface de Mars (jusqu'à 5 mètres) pour analyser les roches, voire s'il y a des vestiges de vie prébiotique (étant donné qu'il est quasiment acquis maintenant que Mars il y a plusieurs milliards d'années avait des lacs, des rivières, bref de l'eau liquide ..

je poste aussi ce schéma qui résume les missions futures :

Image

Image

mission exomars (coopération européenne et russe) : plus de détails ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme_ExoMars

Image

il y aura notamment une mission avec un petit hélicoptère (un peu semblable à un drône mais beaucoup plus perfectionné) qui accompagnera un rover ; la mission de l'hélico étant de cartographier les sites en amont du rover afin de l'aider à progresser sur le terrain ..

Image

parmi les missions qu'il évoque dans la vidéo (missions futures) il y a celle évoquée sur la capture ci-dessous :
il s'agira d'une mission durant laquelle un robot prendra des roches sur Mars (sous la surface), les ramènera à la surface, les encapsulera, et ira les disséminer autour du site .. quelques années plus tard vers 2026 une autre mission sera envoyée sur le même site, et récupèrera les échantillons pour les ramener sur Terre (c'est évidemment très ambitieux, et du jamais vu :shock: mais c'est encore à l'état de projet apparemment)

Image

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
La chute des Lampes
La chute des Lampes
Avatar du membre
Messages : 65793
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Somewhere » ven. avr. 26, 2019 4:06 pm

La sonde de la NASA InSight Lander a détecté le premier "tremblement de Mars"

Image

Un phénomène qui n'est pas sans rappeler les séismes observés sur la Lune.

https://www.konbini.com/fr/techetinnova ... te-detecte

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » ven. avr. 26, 2019 6:21 pm

intéressante découverte, et elle a l'air de bien fonctionner cette petite sonde. Par contre elle bute toujours sur son caillou peu profond ou elle a réussi à le passer ? j'arrive pas à lire l'article que tu as posté, il y a un bug chez moi
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
La chute des Lampes
La chute des Lampes
Avatar du membre
Messages : 65793
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Somewhere » lun. août 19, 2019 4:05 pm

Elon Musk lance un appel à «atomiser Mars»

Image

L’explosion de bombes nucléaires sur Mars pourrait réchauffer la planète rouge et la rendre habitable, considère Elon Musk depuis 2015. Actuellement, il appelle à la bombarder et annonce la sortie de T-shirts avec l’inscription «Atomisons Mars» sur son compte Twitter.

Elon Musk a lancé un appel en faveur de frappes nucléaires sur Mars. Le message lapidaire du PDG de SpaceX et de Tesla a été publié le 15 août sur son compte Twitter. Dans la foulée, il a ajouté avoir l’intention de produire des T-shirts avec le slogan «Atomisons Mars». ​Depuis 2015, l’entrepreneur estime qu’il est nécessaire de lâcher des bombes nucléaires sur Mars pour rendre la planète rouge habitable. Il l’a déclaré lors d’une émission de CBS, intitulée The late show with Stephen Colbert. ​Rêvant de coloniser la planète rouge, il prétend que des frappes nucléaires permettront de faire fondre les glaciers sur les pôles martiens, ce qui aura pour effet la libération de dioxyde de carbone dans l’atmosphère. Ce gaz pourrait favoriser la formation de l’effet de serre sur Mars. La plupart des scientifiques ne partagent pas l’enthousiasme du fondateur de SpaceX, indique Science Alert. D’après des études de la Nasa, une frappe nucléaire sur Mars ne pourrait susciter la libération que d’une petite quantité de dioxyde de carbone, qui ne sera pas suffisante pour rendre le climat martien plus ou moins ressemblant à celui de la Terre. La colonisation de la planète rouge prendrait des centaines, voire des milliers d’années, affirment certains chercheurs, alors que d’autres considèrent que cela n’arrivera jamais.

https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201 ... iser-mars/

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71501
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar SauronGorthaur » lun. août 19, 2019 4:28 pm

euh ... il a fumé quoi la? :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » lun. août 19, 2019 4:34 pm

j'en sais rien mais ça lui arrive de fumer des drôles de trucs lui (même en interview) je dis ça comme ça :lol:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
La chute des Lampes
La chute des Lampes
Avatar du membre
Messages : 65793
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Somewhere » jeu. août 22, 2019 6:47 pm

La suite :mdr:

Elon Musk suggère une autre piste (que les bombes) pour terraformer Mars

Image

Elon Musk, fondateur de SpaceX, a tempéré sa proposition d’aller effectuer un bombardement atomique au-dessus de Mars. A la place, il semble désormais envisager d’utiliser tout un essaim de miroirs montés sur des satellites.

Suivre Elon Musk, le fantasque fondateur de SpaceX, sur Twitter est une garantie de tomber sur quelques déclarations hautes en couleur. Tôt ou tard, le naturel finit par revenir au galop et le réseau social à l’oiseau bleu est souvent en première loge pour assister à ces séquences en roue libre. Récemment, il nous avait gratifié d’une séquence mémorable, devenue virale, où il déterrait son vieux slogan quasiment devenu un meme : “Nuke Mars !” (“Lâchez une bombe atomique sur Mars !”). Cette phrase qui semble venir d’un enfant (ou d’un fou furieux) trouve ses origines dans la fascination qu’éprouve depuis toujours l’entrepreneur envers la Planète Rouge. Avec ces bombes, il ne souhaite en aucun cas la démolir, loin de là : Musk est un fervent partisan de la colonisation martienne, un objectif qu’il a toujours revendiqué et assumé à travers sa société SpaceX. L’idée derrière cette formule tapageuse serait en fait de faire exploser des bombes nucléaires à fusion, générant peu de retombées radioactives en continu au dessus de la fine atmosphère de Mars. Cela aurait pour effet de copier l’effet du rayonnement solaire, réchauffant ainsi l’atmosphère martienne sans pour autant la rendre entièrement radioactive. Une idée qui, évidemment, fait de très nombreux sceptiques, autant du côté de la NASA que du public. Mais il en faut bien plus pour faire renoncer Musk dans sa quête vers le terraforming de Mars. Il y a deux jours, au cours d’une autre discussion sur Twitter, il a annoncé une autre piste. Selon lui, cela pourrait avoir du sens de réchauffer Mars avec des milliers de satellites-miroirs ! Bien qu’il n’ait pas été cité, cette idée vient directement de Rigel Wolda, de l’université de l’Arizona. En 2006, Rigel a gagné un prix de la NASA pour étudier “l’utilisation de miroirs légers, à grande aperture pour terraformer une zone de la surface martienne pour que des humains puissent la coloniser de façon économique”. L’étude de Wolda, publiée ici, est fascinante. Le principe avancé est simple : en déployant de nombreux satellites, équipés de miroirs légers et réorientables, il serait possible de concentrer les reflets de tous ces miroirs en un point de la surface pour le chauffer de façon substantielle – jusqu’à 20°c !

Image

Wolda est en tout cas convaincu de la faisabilité de son projet : il conclut son étude en expliquant que selon lui, les prérequis en termes d’ingénierie pour chauffer une petite portion de Mars de cette façon ne sont pas hors de portée. Musk et SpaceX ont déjà prouvé leur savoir-faire en matière de déploiement de satellites, même en grand nombre. On comprend donc aisément pourquoi le charismatique gourou de l’entreprise est très attiré par cette solution. Placer des miroirs en orbite a certes moins de chance d’être validé par Michael Bay qu’une explosion nucléaire permanente au dessus de Mars, mais elle a le mérite de se baser sur une technologie déjà accessible et qui semble bien moins hasardeuse et risquée. Reste donc à voir comment évoluera cette question avec l’arrivée du Starship. Il n’est pas interdit d’imaginer que cela aille de paire avec une redéfinition des priorités et que SpaceX parte vers Mars tous azimuts avec des miroirs dans sa besace !

https://www.journaldugeek.com/2019/08/2 ... rraformer/

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71501
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar SauronGorthaur » jeu. août 22, 2019 8:03 pm

c'est moins bourrin :mdr:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349679
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar phoenlx » dim. sept. 22, 2019 12:08 pm

Une photo ancienne du survol de la planète rouge, prise par la sonde américaine Mars Express

Image
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15513
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: L'exploration de Mars

Messagepar Maedhros » mar. sept. 24, 2019 4:11 pm

La NASA et l'ESA cherchent des fonds pour rapporter des échantillons de Mars

Si vous avez lu notre article sur l'histoire et les projets de la NASA, vous savez déjà que l'agence américaine envisage avec l'ESA le lancement d'un rover sur Mars pour 2020. À la suite du rover Curiosity, l'appareil doit notamment collecter des échantillons.

La NASA et l'ESA réfléchissent actuellement au financement de cette opération, qui doit partir en 2026 ramener les échantillons de Mars 2020.

Le rover Mars 2020 doit être lancé entre le 17 juillet et le 5 août 2020. Il doit préparer l'arrivée d'une première mission habitée, rechercher des signes d'une vie microbienne, mais aussi récolter des échantillons. Plutôt que de les faire analyser sur place par des robots, les scientifiques souhaitent cette fois ramener les échantillons sur Terre. Au programme, des missions séparées du rover puisque les lancements commenceraient en 2026. Cela doit permettre des études plus fouillées, et donc, une meilleure compréhension de l'environnement martien passé et actuel.

Mais cette mission nécessite des fonds. En 2017, la NASA a dévoilé une stratégie visant à ramener un « maigre » échantillon, promettant un coût moins élevé. Mais même une mission visant à ramener un maigre échantillon représente un investissement de plusieurs milliards de dollars.Interrogée le 10 septembre à l'occasion d'un meeting, Lori Glaze, Directrice de la division des sciences planétaires de la NASA, a déclaré qu'estimer le coût d'un retour d'échantillons martiens est « encore délicat pour le moment ». Mais selon elle, « c'est de l'ordre de 2,5 à 3 milliards de dollars. Et ce nombre est uniquement pour la partie américaine de l'opération, c'est-à-dire le lancement de l'atterrisseur. Cela n'inclut pas le rover de collecte, qui est fourni par l'ESA. L'ERO (Earth Return Orbiter) est aussi fourni par l'ESA, mais il embarque un système d'entrée dans l'atmosphère et un système de charge utile qui sont américains ».


Alors, où trouver ces fonds ? Avant tout, NASA et ESA comptent sur les budgets gouvernementaux. « Nous espérons que, d'ici la fin de cette année, nous serons fixés sur le budget alloué à la NASA par le Congrès, et si ce budget inclut ou non une opération de retour d'échantillons », dit Lori Glaze. Et d'ajouter : « En novembre, l'ESA a aussi sa réunion ministérielle où elle obtiendra, espérons-le, la permission d'aller de l'avant de son côté ».

Le prochain conseil de l'ESA, baptisé « Space19+ » doit effectivement se tenir les 27 et 28 novembre 2019, à Séville.


Lori Glaze précise également que la NASA est prête à accepter des partenaires commerciaux : « Il pourrait aussi y avoir des opportunités pour des participations commerciales dans divers domaines, tout comme des participations internationales supplémentaires ». Une prospection qui doit mener à la concrétisation d'une mission longtemps envisagée, mais qui n'a encore jamais abouti.


https://www.clubic.com/nasa/actualite-8 ... yibV8zZf30
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.


Retourner vers « Astronomie, Ciel et Espace »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité