• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Rubrique Ciel et Espace ! Pour les passionnés d'astronomie, astrophysique, astronautique et conquête spatiale.
Règles du forum
Attention - Le flood est interdit dans cette rubrique du forum et les contrevenants s'exposent à des sanctions. Pour les discussions HS ou si vous voulez partir dans des délires entre vous, vous êtes invités à utiliser les rubriques du forum orientées bavardages où la charte est assouplie comme la taverne. Merci de votre compréhension
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 19, 2019 1:41 am

il y a actuellement un reportage en direct sur you tube sur les exoplanètes et l'historique des recherches à ce propos !
https://www.youtube.com/watch?v=1emJybjhjPc

je regarderai demain j'espère que l'émission entière sera encore en ligne (là j'ai pris en cours de route) ..
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » ven. mai 03, 2019 10:28 am

une conférence mise en ligne hier sur MATISSE, interféromètre international qui observe dans l'infrarouge et installé au Chili ; il permet d'observer entre autre les exoplanètes (mais pas que, évidemment)

Une conférence de Pierre Cruzalèbes. Fruit d'une collaboration de plus de 12 ans entre les ingénieurs et les astronomes européen de France, Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Hongrie et de l'ESO, MATISSE (Multi-AperTure mid-Infrared SpectroScopic Experiment) est aujourd'hui l'instrument interférométrique le plus puissant au monde dans le domaine de l'infrarouge moyen. Installé sur le Very Large Telescope (VLT) du Mont Paranal au nord du Chili, il permet de sonder l'environnement des jeunes étoiles où se forment les systèmes planétaires, les enveloppes de poussière autour des étoiles à différentes étapes de leur évolution, ainsi que l'environnement des trous noirs supermassifs situés au centre des galaxies.


Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » mer. mai 08, 2019 6:40 pm

un reportage de science & vie sur l'histoire de la découverte des exoplanètes (je suis en train de regarder :D )



Documentaire de Science & Vie TV, relatant l'Histoire de l'une des plus grandes quettes de l'astronomie, la recherche d'exoplanète. Avec l'espoir de découvrir un jour une planète abritant la vie, comme sur la Terre.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » mer. mai 08, 2019 7:34 pm

bon, un peu trop vulgarisé comme émission, mais très sympa quand même ! ça m'a permis de mettre des noms sur les principaux chercheurs qui ont fait avancer la recherche d'exoplanètes depuis 25 ans, à part Mayor et Queloz qui sont très connus de tous je connaissais moins tous les autres, on a aussi quelques vues intéressantes des grands sites d'observation à la pointe de cette recherche comme les télescopes du mont paranal au Chili ;
le reportage aborde évidemment aussi les résultats du télescope spatial Kepler, et résume les différentes techniques de détection, il aborde même brièvement le lien avec la science-fiction, bref, un reportage simple, mais sympa à connaitre pour ceux qui sont novices par rapport à tout ça, moi j'ai appris relativement peu de choses.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » mer. juin 19, 2019 1:52 pm

allez je partage une conférence de plus (en ligne depuis hier, mais que j'écouterai plus tard, en ce moment je n'ai plus trop le temps pour les vidéos astronomiques c'est dommage mais j'enregistre ce que je peux pour le futur)
celle-ci concerne les exoplanètes et la perspective de vie ..



conférence de l'association française d'astronomie (AFA) mise en ligne sur la page You tube de l'asso (où on peut trouver plein d'autres conf intéressantes)
la conférencière se nomme Émeline BOLMONT

Que nous apprend la recherche des planètes autour d’autres étoiles que notre soleil sur notre place dans l’univers ? La recherche des exoplanètes est une discipline qui a pris son envol il y a un peu plus de 20 ans et nous avons découvert aujourd’hui plus de 3000 planètes dans notre voisinage. La diversité des planètes et systèmes observés a été une des grandes découvertes du domaine : les exoplanètes existent dans toutes les tailles et leurs systèmes sont souvent très différent du nôtre. Représentatif de cette diversité, la première exoplanète détectée autour d’un soleil était une planète de la taille de Jupiter mais située extrêmement proche de son étoile : une configuration très différente à celle de notre système solaire ! Bien sûr, dans la recherche de ces planètes, il y en a certaines qui ont un attrait particulier pour l’humanité́ : celles qui sont placées à la bonne distance de leur soleil, ni trop chaudes ni trop froides et qui peuvent potentiellement avoir de l’eau liquide à leur surface. Ces planètes sont les meilleurs candidats hors de notre système solaire pour accueillir la vie telle que nous la connaissons sur Terre. Allons-nous donc pouvoir bientôt découvrir la vie sur une de ces planètes ? Peut-être, mais dans tous les cas, ce sera très difficile !
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » lun. août 12, 2019 1:57 pm

une autre vidéo du youtubeur axolot (patrick Baud) avec le cinéaste et acteur Alexandre Astier :D
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65808
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Somewhere » jeu. sept. 12, 2019 2:01 pm

Alerte : de la vapeur d'eau détectée dans l’atmosphère d'une superterre habitable !

De la vapeur d'eau a une nouvelle fois été détectée dans l'atmosphère d'une exoplanète, mais cette fois-ci la planète évolue dans la zone d'habitabilité de son étoile, ce qui rend cette découverte particulièrement excitante. Dit autrement, on a découvert de l'eau dans une planète potentiellement habitable !

Pour la première fois, des astronomes ont détecté de la vapeur d'eau dans l'atmosphère d'une planète située dans « la zone habitable » de l'étoile K2-18, une naine rouge à environ 110 années-lumière de nous, dans la constellation du Lion. Cette planète, K2-18b, est une superterre découverte en 2015 par le télescope spatial Kepler de la Nasa. À partir de données acquises par le télescope spatial Hubble, en 2016 et 2017, deux équipes de chercheurs ont utilisé des algorithmes améliorés pour analyser la lumière filtrée par l'atmosphère de cette planète. Les résultats ont révélé la signature moléculaire de la vapeur d'eau ainsi que la présence d'hydrogène et d'hélium. Les scientifiques sont convaincus que d'autres molécules sont présentes, notamment de l'azote et du méthane, mais indétectables dans les observations actuelles. Pour le moment, il est seulement question de vapeur d'eau dans l'atmosphère. En l'absence de modèles météorologiques plus poussés et si l'on s'appuie sur les données que nous disposons, il très difficile de savoir si de l'eau à l'état liquide se trouve sur la surface de cette planète. Le calcul des quantités d'eau présentes dans l'atmosphère, comme le taux de la couverture nuageuse, est impossible à faire.

Image

La meilleure candidate pour la recherche de signes de vie extraterrestre

À proprement parler, K2-18b n'est pas une deuxième Terre. Huit fois plus massive que notre Planète, la composition de son atmosphère est très différente de celle de la Terre. À cela s'ajoute, que le niveau élevé d'activité de son étoile l'expose à des niveaux de radiations incompatibles avec une forme de vie de type terrestre. Bien que cette planète pourrait avoir à la fois de l'eau à l'état liquide et des températures favorables à la vie telle que nous la concevons, les chances que cette planète en abrite une sont faibles, voire nulles. Cela dit, si la vie n'est pas possible sur K2-18b, elle est possible dans les nuages, là où l'eau serait liquide, tout comme cela est envisagé dans les nuages de Vénus et de Titan, mais pour d'autres raisons. Enfin, il n'est pas exclu qu'une forme de vie très primitive ait pu profiter de niches biologiques pour s'y développer. Dans un futur proche, les astronomes attendent beaucoup des prochains télescopes spatiaux qui seront lancés, notamment le James-Webb (JWST), en 2021, et Ariel, une mission de l'ESA pour étudier l'atmosphère des exoplanètes, mais dont le lancement n'est pas prévu avant la fin de la décennie 2020. Dans le cas de K2-18b, il faudra de nouveau observer ses transits avec le JWST qui pourra également chercher de l'ozone et du méthane, deux marqueurs d'une activité biologique.

Note

Cette découverte, nous la devons à deux équipes de chercheurs qui ont chacune publié dans deux revues différentes. La première équipe à avoir communiqué ses résultats est celle de Björn Benneke, astrophysicien de l'université de Montréal, qui a été publiée dans l'Astronomical Journal. La deuxième étude a été réalisée sous la direction du Dr. Angelos Tsiaras du Center for Space Exochemistry Data de l'University College London. Elle a été publiée dans la revue Nature Astronomy. Si les deux équipes ont travaillé à partir des mêmes données d'Hubble, il faut savoir que l'équipe du Dr. Angelos Tsiaras a récupéré ces données, certes tombées dans le domaine public, acquises par B. Benneke qui était encore en train de les analyser. Une course de vitesse, qui n'est pas illégale en soit, mais interroge sur l'attitude très peu courtoise de ces chercheurs de l'University College London.

https://www.futura-sciences.com/science ... ble-77548/

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 12, 2019 2:18 pm

Excitante cette découverte :D
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71530
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar SauronGorthaur » jeu. sept. 12, 2019 4:49 pm

c''est bien, mais c'est une planète trop lointaine elle, je préférai une à quelques années lumières de chez nous :mdr:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 12, 2019 4:53 pm

je me faisais la même réflexion, déjà pour aller vers Proxima du Centaure ça va être très compliqué :lol:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » lun. sept. 16, 2019 7:00 pm

Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » lun. sept. 16, 2019 7:20 pm

j'aurais du plutôt poster cette vidéo dans le topic sur la recherche de la vie extraterrestre car il parle surtout des conditions d'apparition de la vie
superbe vidéo, il fait décidément aussi de très bonnes vidéos de vulgarisations, the sense of Wonder ..

Du coup, j'ai appris un truc ici, notamment par rapport au rôle de Jupiter souvent évoqué comme "balayeur cosmique", attirant les comètes et autres corps vers elle et laissant la zone de la Terre plus vierge en corps susceptibles de créer des impacts sur notre planète (et donc gêner la vie) ; apparemment, elle en éjecte autant qu'elle en attire, ce qui semble intuitivement logique d'ailleurs, par contre elle aurait permis dans les premiers temps de la Terre (et du fait de l'association gravitationnelle avec Saturne) de rejeter vers nous divers comètes qui auraient apporté les éléments constitutifs des océans et de la vie.. plutôt intéressant à savoir ...
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71530
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar SauronGorthaur » lun. sept. 30, 2019 11:49 am

phoenlx a écrit :Du coup, j'ai appris un truc ici, notamment par rapport au rôle de Jupiter souvent évoqué comme "balayeur cosmique", attirant les comètes et autres corps vers elle et laissant la zone de la Terre plus vierge en corps susceptibles de créer des impacts sur notre planète (et donc gêner la vie) ; apparemment, elle en éjecte autant qu'elle en attire, ce qui semble intuitivement logique d'ailleurs, par contre elle aurait permis dans les premiers temps de la Terre (et du fait de l'association gravitationnelle avec Saturne) de rejeter vers nous divers comètes qui auraient apporté les éléments constitutifs des océans et de la vie.. plutôt intéressant à savoir ...


Oui, beaucoup de scientifiques estiment que la vie sur Terre, et donc sur d'autres planètes, repose sur la présence dans la zone habitable (pour que l'eau puisse être liquide) mais aussi sur la présence d'une planète géante servant d'écran à comètes, et la présence d'un gros satellite susceptible d'influer sur les marées et d'autres phénomènes terrestres ( la Lune est un gros satellite proportionnellement à la taille de sa planète associée, quand on compare aux autres planètes). Bien sûr, cela n'exclu par que d'autres mondes puissent abriter la vie sans répondre à toutes ces conditions.


Autrement:

Espace : La découverte d’une exoplanète “impossible” remet en cause certaines théories scientifiques

Des chercheurs ont récemment découvert une étrange exoplanète géante, ne répondant vraisemblablement à aucune théorie connue dans le domaine de la formation des planètes.

https://www.journaldugeek.com/2019/09/30/espace-exoplanete-impossible-theories-scientifiques/
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » ven. avr. 17, 2020 10:23 am

La Nasa découvre une exoplanète comparable en de nombreux points à la Terre

Les scientifiques américains estiment que Kepler-1649c pourrait receler des traces de vie.

Existe-t-il une seconde Terre? Malgré sa fin d'exploitation annoncée en 2018, Kepler, le télescope spatial de la Nasa, a laissé un important héritage aux scientifiques de l'agence spatiale américaine. Et parmi ces données, l'étude des 2681 exoplanètes observées durant ses neuf années de services.

Kepler-1649c fait partie de cette longue liste, et a particulièrement attiré l'attention, pour ses similitudes avec la Terre. Comme le précise CNN, cette ressemblance est due à sa taille tout d'abord, puisque l'exoplanète fait 1,06 fois la taille de notre planète. Puis, à l'image de la Terre, cette dernière reçoit 75% de sa lumière de son soleil.

De fait, les scientifiques estiment qu'en surface, la température de Kepler-1649c pourrait être similaire à la notre.

"Espoir"

Et les comparaisons ne s'arrêtent pas là. Comme l'explique encore CNN, la planète se trouverait dans la zone habitable de son système solaire, comprendre à une distance acceptable de son soleil. De fait, la possibilité de vie sur place n'est pas inenvisageable, puisque de l'eau sous forme liquide pourrait exister.

Toutefois, il existe bien des différences avec la Terre. Premièrement, Kepler-1649c orbite autour d'un soleil beaucoup plus petit que le notre. De plus, elle se trouverait à une plus petite distance de ce dernier que notre planète. Un élément qui a de l'importance, puisqu'elle serait ainsi plus exposée aux radiations.

Dans une étude publiée dans The Astrophysical Journal Letters, Thomas Zurbuchen, en charge de ces expéditions, se réjouit de cette découverte.

"Cela nous donne encore plus d'espoir de trouver une seconde Terre au-delà des étoiles, qui attendent d'être découvertes. Les données gardées par des missions comme Kepler continueront à nous donner de nombreuses informations dans ce sens", conclut-il.

Hugo Septier

(source : https://www.bfmtv.com/planete/la-nasa-d ... mh2ILfS5KA )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65808
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Somewhere » jeu. mai 14, 2020 5:32 pm

Le centre de notre galaxie pourrait bien abriter une super-Terre

Image

Cette exoplanète est probablement celle au nom le plus long et la plus lointaine de notre système solaire observée à ce jour. Des astronomes néo-zélandais sont parvenus à la découvrir en utilisant une technique exceptionnelle.

Elle est sans doute l’exoplanète la plus éloignée de la Terre découverte à ce jour. Les astronomes qui l’ont observé pour la première fois lui ont probablement donné le nom le plus long : OGLE-2018-BLG-0677Lb. Cette dernière a été découverte par des chercheurs de l’université de Canterbury en Nouvelle-Zélande puis décrite dans une étude récemment publiée dans The Astronomical Journal. D’après eux, elle surpasserait la Terre en taille et en masse, qu’ils estiment à près de quatre fois supérieure à celle de notre planète. De ce fait, ils la qualifient de super-Terre, nom que les astronomes donnent à des exoplanètes rocheuses aux dimensions supérieures à celles de la Terre mais inférieures à celles d’une géante gazeuse comme Neptune. Cette super-Terre se situerait à plus de 24 700 années-lumière de notre système solaire, probablement proche voire à l’intérieur du bulbe galactique – le noyau d’étoiles au centre de notre Voie lactée. L’étoile autour de laquelle elle est en orbite (à une distance similaire à celle opposant le Soleil à Vénus) et dont elle fait le tour tous les 617 jours n’a néanmoins rien d’un super-Soleil. Ce serait plutôt l’inverse : selon les astronomes néo-zélandais, sa masse serait équivalente au dixième de celle de notre étoile.

Albert Einstein à la rescousse !

Mais comment ont-ils fait pour observer puis identifier une exoplanète aussi lointaine ? Ils ont utilisé la technique de la microlentille gravitationnelle, seulement possible “une fois sur un million” et qui se base sur la théorie de la relativité générale d’Albert Einstein. Lors d’une observation télescopique d’une étoile lointaine, il arrive qu’une autre étoile, plus petite et légèrement plus proche du point d’observation, s’interpose. La lumière émise par la première étoile, appelée “la source”, est déformée par l’étoile intercalée, surnommée “la lentille”. Conscients de ce phénomène gravitationnel, les astronomes savent alors qu’ils sont en présence de deux étoiles. Et lorsque la distorsion du rayonnement est encore plus forte pendant une brève période, ils savent qu’un troisième objet céleste, comme une exoplanète, s’est interposé à son tour. “La gravité combinée de la planète et de son étoile amplifie de façon très particulière la lumière émise par l’étoile lointaine en arrière-plan”, explique Antonio Herrera Martin, post-doctorant à l’origine de cette découverte, dans un communiqué. “Pour nous en apercevoir et mesurer précisément cette distorsion caractéristique, nous avons utilisé un réseau de télescopes installés un peu partout dans le monde.” Il a en effet fallu aux astronomes la capacité de combiner des observations et des mesures prises par des télescopes au Chili, en Australie et en Afrique du Sud. “Pour donner une idée de la rareté d’une telle observation, il nous a fallu environ cinq jours pour détecter la distorsion provoquée par l’étoile-lentille tandis que la brève distorsion supplémentaire engendrée par le passage de son exoplanète n’a duré que cinq heures”, raconte l’astronome néo-zélandais. Malgré cette découverte exceptionnelle et l’efficacité d’une telle technique, les chercheurs sont aujourd’hui incapables de caractériser cette exoplanète plus pleinement ou de savoir si elle se trouve en “zone habitable” par rapport à son étoile, qui reste elle-même dure à caractériser.

https://www.journaldugeek.com/2020/05/1 ... per-terre/

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » jeu. mai 14, 2020 7:25 pm

Si c'est au centre galactique ça doit être proche du super trou noir Sagitarrius A , ça doit être un drôle d'environnement pour un système stellaire
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15525
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Maedhros » mar. mai 19, 2020 8:21 pm

Deux bébés exoplanètes en train de naître sous les yeux des astronomes

Il y a quelques mois, des astronomes avaient publié ce qu'ils interprétaient comme les toutes premières images de la naissance de deux exoplanètes géantes. L'événement se jouait à quelque 370 années-lumière de la Terre. Autour d'une étoile baptisée PDS 70. Aujourd'hui, de nouvelles preuves viennent confirmer la bonne nouvelle.

PDS 70, c'est une étoile jeune. Un peu moins de 6 millions d'années. De type naine orange. Et si elle intéresse particulièrement les astronomes, c'est parce que le Very large telescope (VLT) de l'Observatoire austral européen lui a découvert des exoplanètes en formation. La première image directe date de 2018. D'autres ont été prises en 2019. Elles semblent montrer deux protoplanètes de type Jupiter.

« Lorsque ces deux exoplanètes ont été imagées pour la première fois, il y avait une certaine confusion, explique Jason Wang, auteur principal d'une nouvelle étude dans le communiqué. Les planètes se forment dans un disque de poussière et de gaz entourant une jeune étoile. Ce matériau circumstellaire s'accumule sur la protoplanète, créant une sorte d'écran de fumée qui rend difficile la différenciation sur une image du disque gazeux poussiéreux de la planète en développement ».


Aujourd'hui donc, des chercheurs de l'Observatoire W. M. Keck (Hawaï) apportent de nouvelles preuves de l'existence de ces deux protoplanètes. Grâce à des images capturées à l'aide d'un nouvel instrument qui étudie le ciel dans le proche infrarouge (NIRC2) combiné avec le système amélioré d'optique adaptative de l'Observatoire.

Image

Ce système équipé d'un capteur de front d'onde pyramidal a considérablement amélioré la capacité des astronomes à étudier les exoplanètes. Plus encore les planètes en formation. En éliminant les perturbations atmosphériques qui déforment les images astronomiques, il fournit des images plus nettes et plus détaillées que jamais.

 Celles que nous présentons du système PDS 70 constituent le premier test scientifique à échelle réelle pour ces nouvelles installations », indique Charlotte Bond, responsable de ces instruments. « C'est très excitant de constater à quel point nous parvenons à corriger les images. »


Et les chercheurs ont développé une nouvelle méthode qui leur permet de supprimer la luminosité du disque circumstellaire à l'emplacement supposé des exoplanètes. « Nous savons que le disque protoplanétaire devrait être symétrique autour de l'étoile alors qu'une planète devrait être un seul point dans l'image, précise Jason Wang. Donc, même si une planète semble reposer sur le dessus du disque -- ce qui est le cas pour PDS 70c --, sur la base de notre connaissance de l'apparence du disque sur l'ensemble de l'image, nous pouvons déduire la luminosité du disque à l'emplacement de la protoplanète et supprimer le signal du disque. Tout ce qui reste est l'émission de la planète ».


https://www.futura-sciences.com/science ... xHT9znBsm0
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65808
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Somewhere » ven. mai 29, 2020 5:29 pm

C’est confirmé : il existe bien une “exoterre” autour de l’étoile voisine la plus proche

Image

Découverte en 2016, Proxima-b est bien l’exoplanète en zone habitable la plus proche de notre système solaire. Des astronomes l’ont récemment confirmé à l’aide d’un instrument de haute précision appelé ESPRESSO.

L’exoplanète Proxima-b a été découverte en 2016. Elle évolue en orbite autour de l’étoile voisine la plus proche de notre système solaire, Proxima du Centaure (ou Proxima Centauri), située à seulement 4,2 années-lumière. Sa détection avait été permise par la méthode des vitesses radiales, qui identifie les variations du spectre lumineux émis par une étoile. Selon leurs ampleurs, les astronomes peuvent en déduire qu’un objet cosmique, comme une exoplanète, orbite autour d’elle. Dans le cas de Proxima-b, la variation de vitesse radiale mesurée à l’époque était d’un mètre par seconde. Pour confirmer son statut de véritable “exoterre“, une nouvelle équipe d’astronomes a fait appel à l’instrument le plus précis au monde en la matière. Leurs résultats sont détaillés dans une étude à paraître dans le journal scientifique Astronomy & Astrophysics. L’instrument de haute précision en question se nomme ESPRESSO (pour “Echelle Spectrograph for Rocky Exoplanet and Stable Spectroscopic Observations”). Il s’agit d’un spectrographe de haute résolution conçu spécialement pour l’observation de planètes rocheuses, en particulier en dehors des confins de notre système solaire. Il a été monté sur le Very Large Telescope de l’Observatoire européen austral (ESO) du Chili. Il est capable de mesurer une variation de vitesse radiale à une précision de de 30 cm/s – soit quatre fois meilleure que ce qui était possible au moment de la découverte de Proxima-b.“ESPRESSO a rendu possible la mesure d’une masse planétaire à une précision équivalente à plus d’un dixième de fois celle de la Terre, déclare dans un communiqué, Michel Mayor, découvreur de la première exoplanète, prix Nobel de physique en 2019 et l’un des architectes de l’ESPRESSO. C’est du jamais vu !” Grâce à l’ESPRESSO, les chercheurs ont confirmé que Proxima-b avait une masse équivalente seulement à 1,17 fois celle de la Terre et faisait le tour de son étoile en à peine 11,2 jours. Ils valident par ailleurs l’hypothèse selon laquelle elle se situait en zone habitable de son étoile – soit à une orbite où l’existence de l’eau liquide est possible. “Confirmer l’existence de Proxima-b était d’une importance capitale car elle est l’une des exoplanètes connues les plus intéressantes de notre voisinage”, résume Alejandro Suarez Mascareño, l’un des auteurs principaux de l’étude. Cerise sur le gâteau, le fameux spectrographe a identifié un second signal d’une masse estimée trois fois inférieure à celle de notre planète. Si sa nature reste à confirmer, il pourrait s’agir d’un satellite naturel ou même d’une seconde planète.

https://www.journaldugeek.com/2020/05/2 ... le-proche/

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65808
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Somewhere » ven. mai 29, 2020 5:32 pm

Somewhere a écrit :Des astronomes l’ont récemment confirmé à l’aide d’un instrument de haute précision appelé ESPRESSO.


Et demain ils vont trouver du café sur cette planète. 8-)
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71530
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar SauronGorthaur » ven. mai 29, 2020 6:23 pm

du coup après l'avoir exclu, on la fait revenir au club des exoplanètes confirmées :lol:
(En semi-congé à durée indéterminée)

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » mer. juin 17, 2020 3:10 pm

nouvelle vidéo de balade mentale sur les exoplanètes
(ils parlent justement de l'exoterre autour de Proxima :mrgreen: )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
L'âge des arbres
L'âge des arbres
Avatar du membre
Messages : 65808
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Somewhere » ven. août 07, 2020 11:27 am

Cette curieuse planète laisse les astronomes perplexes sur ses origines

Image

Dans tous les champs de la science, de nouvelles découvertes viennent régulièrement mettre à l’épreuve la solidité de nos hypothèses. C’est aussi le cas en astronomie, où une drôle de petite exoplanète vient aujourd’hui narguer les spécialistes de la formation des planètes, au point de remettre en question les principales théories sur le sujet.

Dans leur chasse aux exoplanètes, les astronomes font régulièrement des découvertes captivantes, qui n’ont parfois aucun rapport avec l’objet recherché. Qu’il s’agisse d’un trou noir particulièrement glouton, d’un superbe “mur” de galaxies, ou d’un autre corps céleste fascinant, le cosmos regorge de choses intéressantes vers lesquelles pointer son télescope. Cette semaine, c’est un nouvel objet de ce type qui a été scruté par des astronomes de la National Science Foundation, une institution scientifique américaine. Il s’agit d’une planète baptisée K2-25b, qui présente la particularité d’être particulièrement dense, bien plus que ses semblables d’âge et de taille similaires. Du haut de ses 600 millions d’années, cette jouvencelle cosmique est d’une taille légèrement inférieure à la Terre. Elle pèse cependant plus de 25 fois son poids, ce qui constitue une drôle d’anomalie. En règle générale, tout du moins en l’état actuel de nos connaissances, une planète est formée à partir des grandes quantités de matériel fragmenté en orbite autour d’un corps céleste massif, comme une étoile. Tout ce matériel est réparti autour de l’astre dans un énorme disque que l’on appelle un disque protoplanétaire, orienté entre autres en fonction du champ magnétique de l’astre. Au fur et à mesure du temps, des gaz, poussières et autres morceaux de roche et de glace vont commencer à s’agglomérer sous l’effet de la force gravitationnelle pour former une sorte de graine, qui va elle-même grossir en attrapant de plus en plus de matière au fil des collisions avec d’autres éléments. Une fois assez grosse et lourde, elle bénéficie d’une force gravitationnelle conséquente qui capture généralement une énorme enveloppe gazeuse, et cette dynamique continue jusqu’à ce que cette néo-planète ait entièrement fait le ménage sur son orbite. Sauf que dans le cas de K2-25b, tout semble fonctionner à l’envers. C’est à n’y plus rien comprendre : non seulement elle est plus petite, mais aussi 25 fois plus massive que la Terre, et son enveloppe gazeuse est quasiment insignifiante. Ces deux énigmes qui vont à l’encontre des observations habituelles ont carrément amené les scientifiques à envisager que le modèle actuellement admis puisse être erroné. Car à première vue, il n’y a rien qui puisse expliquer ce poids excessif. Encore plus curieux : avec sa masse exceptionnelle, qui fait qu’elle exerce une force gravitationnelle particulièrement importante pour sa taille, K2-25b aurait dû capturer une grande quantité de gaz, mais celui-ci brille par son absence.

Une pièce à 500$ au cœur du processus

Comment K2-25b a-t-elle grossi à ce point? Qu’est-il arrivé à son atmosphère ? A-t-elle été happée par un autre corps céleste ? Pour répondre à ces questions et bien d’autres, il faudra encore la scruter pendant quelques temps. Pour cela, les astronomes pourront utiliser le même matériel qui a déjà servi à mesurer précisément ce drôle d’objet, à savoir un diffuseur un petit peu spécial nommé “Engineered Diffuser” . Une fois intégré à un télescope, cet objet au prix dérisoire selon les standards de l’astronomie (environ pour les modèles en question 500$) redistribue la lumière incidente sur le capteur; il permet ainsi de mesurer la luminosité de l’étoile avoisinante avec une grande précision. En analysant les variations de cette luminosité lorsqu’une planète comme K2-25b passe devant l’astre, ce transit représente une occasion de mesurer de nombreux paramètres comme sa taille avec une précision surprenante. Jusque là, l’équipe parvenait à déterminer le timing du transit avec une précision d’environ une demi-heure, mais avec ce diffuseur, la marge d’erreur est tombée à environ 20 secondes à peine ! “Des télescopes à faible ouverture, une fois équipés avec de l’équipement de pointe, mais peu cher, peuvent devenir des plateformes pour des programmes scientifiques importants”, explique Jayadev Rajagopal, l’un des astronomes ayant participé à l’étude. Pour son coût dérisoire, ce diffuseur offre donc un retour sur investissement faramineux. A l’avenir, ce diffuseur sera donc une pièce centrale des futures observations de K2-25b. Et avec un peu de chance, ces observations permettront de résoudre certains des mystères qui entourent ce petit bout de roche si intrigant, perdu à 150 années-lumière de la Terre !

https://www.journaldugeek.com/2020/08/0 ... -origines/

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15525
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Maedhros » ven. oct. 30, 2020 4:23 pm

When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Aries Phoenix
La montagne du destin
La montagne du destin
Avatar du membre
Messages : 28627
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Aries Phoenix » ven. oct. 30, 2020 6:00 pm

Toujours aussi intéressant ce youtubeur :D J'aime beaucoup le début de la vidéo et la référence aux journalistes qui font du putaclic parce qu'ils n'y connaissent rien :lol:
Mais ça n'est pas le sujet. Europe semble en effet être une bonne piste pour trouver de la vie, du moins en théorie. Mais comme il le dit (et je le sentais venir) on est encore loin d'avoir la technologie nécessaire pour vérifier dans les conditions extrêmes qui s'y trouvent. Pour moi, c'est une curiosité, sans plus. Si la NASA décide de persister dans la voie de la découverte, soit. Mais même s'il est moins probable qu'il y ait de la vie, il serait limite plus facile d'aller se poser sur Venus...
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15525
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Maedhros » ven. oct. 30, 2020 7:16 pm

Aries Phoenix a écrit :Toujours aussi intéressant ce youtubeur :D J'aime beaucoup le début de la vidéo et la référence aux journalistes qui font du putaclic parce qu'ils n'y connaissent rien :lol:
Mais ça n'est pas le sujet. Europe semble en effet être une bonne piste pour trouver de la vie, du moins en théorie. Mais comme il le dit (et je le sentais venir) on est encore loin d'avoir la technologie nécessaire pour vérifier dans les conditions extrêmes qui s'y trouvent. Pour moi, c'est une curiosité, sans plus. Si la NASA décide de persister dans la voie de la découverte, soit. Mais même s'il est moins probable qu'il y ait de la vie, il serait limite plus facile d'aller se poser sur Venus...


Mouais, et qu'est que l'on ferais sur Vénus à part voir nos intruments littéralement fondre sur l'effet de la chaleur et de l'acidité?
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar phoenlx » ven. oct. 30, 2020 9:02 pm

oui Europe c'est l'un des meilleurs candidats qui restent pour la vie dans le système solaire voire le meilleur mais très compliquée à explorer, je doute qu'on voit ça de notre vivant (du moins pour un robot dans le style dont il parle, capable de percer cette énorme couche de glace, de communiquer avec nous etc)
et en plus il faudrait qu'il sache quoi chercher, détecter la vie, c'est une belle idée mais pas si simple, la vie extraterrestre si elle existe doit être bien différente de la vie sur Terre, notamment sur un océan très profond.

à part ça maedhros, je crois qu'on pourrait aussi partager cette vidéo dans le topic sur le système jovien, ce n'est pas vraiment une exoplanète ici.
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Aries Phoenix
La montagne du destin
La montagne du destin
Avatar du membre
Messages : 28627
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Aries Phoenix » ven. oct. 30, 2020 9:45 pm

Maedhros a écrit :Mouais, et qu'est que l'on ferais sur Vénus à part voir nos intruments littéralement fondre sur l'effet de la chaleur et de l'acidité?

Ben justement, pour ce que j'en dis, ce serait plus facile de construire des cyber résistants à l'acidité et à cette pression qu'un robot perçant 10km de glace pour aller se fourrer à 100km de profondeur :lol: C'est dantesque cette hypothétique exploration... Je fais juste une comparaison avec Vénus pour la forme.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15525
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Maedhros » ven. oct. 30, 2020 10:37 pm

Aries Phoenix a écrit :
Maedhros a écrit :Mouais, et qu'est que l'on ferais sur Vénus à part voir nos intruments littéralement fondre sur l'effet de la chaleur et de l'acidité?

Ben justement, pour ce que j'en dis, ce serait plus facile de construire des cyber résistants à l'acidité et à cette pression qu'un robot perçant 10km de glace pour aller se fourrer à 100km de profondeur :lol: C'est dantesque cette hypothétique exploration... Je fais juste une comparaison avec Vénus pour la forme.



Mouais, je sais pas, si en effet percer 10km de glace c'est gros, le plus gros forrage surt terre ayant été d'un peu plus de 9km. Toutefois pour la glace, il ne faut pas oublier que la pression de l'eau est beaucoup plus faible sur Europe que sur Terre puisque la lune a une bien plus faible force gravitationelle (C'est à peu près équivalent à une pression de 40km en dessous de l'eau sur Terre). Je dirais donc que l'on devrais le voir dans vingt- ans environ avec l'amélioration des tecnologies.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

SauronGorthaur
La fin d'un grand roi
La fin d'un grand roi
Avatar du membre
Messages : 71530
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar SauronGorthaur » ven. oct. 30, 2020 10:49 pm

j'ai un peu peur que le budget tarde à arriver, la NASA, l'ESA and co bénéficiant de budgets bien trop faibles pour avancer rapidement de tels projets :(
(En semi-congé à durée indéterminée)

Maedhros
Le nauglamir
Le nauglamir
Avatar du membre
Messages : 15525
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: Recherche des exoplanètes (planètes extra-solaires)

Messagepar Maedhros » ven. oct. 30, 2020 11:01 pm

SauronGorthaur a écrit :j'ai un peu peur que le budget tarde à arriver, la NASA, l'ESA and co bénéficiant de budgets bien trop faibles pour avancer rapidement de tels projets :(


Ça c'est un autre problèmes :lol: M'enfin c'est pour cela que je dis 20 ans et non 10ans. Car tecniquement, on sais déjà comment aller jusqu'à une telle profondeur et creuser aussi profond. On sais déjà aussi comment transporter tous ce matériel dans l'espace (un gros vaisseaux avec plein de matériel, du carburant, parce qu'il n'y a pas une atmosphère suffisament grande pour atterir en parachute et un gros lanceur (très gros lanceur) (ou y aller par plusieurs voyages, bref), seul problème: ça coûte de l'argent, beaucoup d'argent. Toutefois, plus les tecnologies avances, moins tous cela coûtent cher, donc c'est pourquoi je dis que au vue de la progression tecnologique, dans vingt ans ça devrais aller.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.


Retourner vers « Astronomie, Ciel et Espace »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités