• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Nous trouverons ici tous les films horribles et/ou angoissants, inclassables ailleurs, parodiques ou non : des films de nazis horrifiques, des films d'holocauste nucléaire, satanisme ou mettant en scène des créatures, sorcières et autres choses horribles.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349684
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 28, 2018 11:47 am

Image

Delicatessen est un film de Jean Pierre Jeunet et Marc Caro sorti en 1991. Le film a triomphé lors de la 17ème cérémonie des oscars en 1992 avec les récompenses suivantes : meilleure première oeuvre, meilleur scénario original, meilleur décor, meilleur montage.

synopsis (allocine) :
La vie des étranges habitants d'un immeuble de banlieue qui se dresse dans un immense terrain vague et qui tous vont se fournir chez le boucher-charcutier, à l'enseigne "Delicatessen".



J'ai vu ce film hier ! Je ne saurais trop comment qualifier cette oeuvre bizarre, ni franchement dire si j'ai aimé ou pas

A la base, je n'ai jamais été un inconditionnel du style Jean Pierre Jeunet, de ses esthétiques, mais je lui reconnais le talent d'avoir une vraie patte bien à lui, ses films impriment la rétine, marquent l'esprit, en bien ou en mal après ça dépend des spectateurs et c'est subjectif, je suis clairement moins en osmose avec ce cinéaste qu'avec d'autres, mais j'aime les expériences cinéphiles et le moins qu'on puisse dire c'est qu'avec lui aussi on est servi, on ne ressort pas du film en se disant : ouais bof, c'est du déjà vu, c'est ennuyeux. Après, il faut aimer, les teintes, les décors, la manière de filmer, les gros plans sur certains visages, le jeu des acteurs ...

Ceux parmi vous qui ont peut-être déjà vu d'autres films du réalisateur comme Le fabuleux destin d'Amélie Poulain, Alien 4 ou encore Un long Dimanche de fiançailles retrouveront bien ce qui fait le sel des films de Jean Pierre jeunet, on est d'emblée plongé dès les toutes premières scènes dans ses ambiances si caractéristiques, et on le ressent aussi au casting, notamment avec la présence de Dominique Pinon, acteur qu'il affectionne ou encore Jean-Claude Dreyfus dont il s'agit d'ailleurs ici du film qui l'a rendu célèbre, peu après son repérage par les deux réalisateurs dans une série de publicités ...

On soulignera aussi la présence d'un petit caméo de Marc Caro dans le film, qui est avec Jean-Pierre Jeunet le co-réalisateur de cette oeuvre et qu'on retrouve à l'oeuvre aussi sur plusieurs autres films de Jeunet, à tel point d'ailleurs que lorsqu'on analyse l'esthétique des films de Jeunet, il faudrait aussi se pencher sur l'apport de Caro, qui met beaucoup de lui dedans (j'avais vu une vidéo sur ce sujet un jour, il faudrait que je la retrouve, un youtubeur analysait très bien le travail de Caro)

Il s'agit ici d'une comédie horrifique, le film est censé à la fois faire peur et rire, mais rire d'un humour noir, pour ma part, j'ai oscillé entre divers sentiments, tantôt envie de rire devant certains situations, tantôt dégout, tantôt peur pour le héros par moment
même si je sentais qu'il allait y avoir un retournement positif :mrgreen:


Mais la chose qui frappe le plus c'est : Bon sang : mais QUELLE BANDE DE DINGUES DANS CE FILM :lol:
Tous plus originaux, zinzins les uns que les autres, le genre d'immeuble dans lequel on ne voudrait pas mettre les pieds :lol:
Cette réunion de personnages bizarres et pour beaucoup inquiétants notamment celui joué par Jean-Claude Dreyfus donne au film une saveur très particulière,
j'ai aimé le voir, même si je ne pense pas que c'est le genre de film que je reverrais forcément.

Dominique Pinon forme aussi un beau duo, loufoque, mais parfois attendrissant avec Marie-Laure Dougnac

Je vais lui mettre la note de 15 / 20 mais c'est évidemment subjectif, c'est une note moindre que d'autres films que j'ai vu récemment, et qui peut paraitre sévère mais cela tient juste au fait que, non décidément, je ne suis pas tellement client de ce genre d'ambiance, mais ça reste une très bonne note, difficile de mettre moins pour un film qui a une vraie patte, une vision d'auteur, avec énormément de trouvailles de mise en scène, un côté presque fétichiste pour certains objets ou situations par moment, bref, tout ceci en fait à mon sens un film qu'il FAUT voir si on a une âme de cinéphile, après, à chacun de juger selon son ressenti. Par moment dans le film j'ai même ressenti un petit côté lynchien notamment quand la caméra plonge tout au début (et plus tard) dans les espèces de souterrains ou de tuyaux avec l'ambiance à la fois jaunâtre, sombre et sale, c'est le genre d'atmosphères intrigantes, et un peu effrayantes qu'aime souvent aussi David Lynch dans ses films (mais le reste est assez différent, les deux cinéastes ont une patte clairement différente, mais j'ai ressenti ce qui m'a paru pour la première fois être comme des similitudes !)

On peut lire aussi sur wikipédia à propos de ce film que le titre serait une référence à un type de restaurant anglo-saxon et que l'action du film prendrait place à une époque indéterminée. Je me suis d'ailleurs interrogé en le voyant sur le background historique, qui reste assez mystérieux. Certaines choses semblent rappeler une période de guerre (certains semblent y voir l'occupation allemande ? ) mais je pencherais plutôt pour un univers uchronique .. à méditer surtout que certains éléments du film notamment la présence des téléviseurs fait penser à des périodes historiques plus tardives ..
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Somewhere
La chute des Lampes
La chute des Lampes
Avatar du membre
Messages : 65798
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar Somewhere » mer. févr. 28, 2018 12:02 pm

J'ai eu beaucoup de mal avec ce film, l'univers graphique très étrange, glauque, l'histoire bizarre...

Essaye La Cité des enfants perdus du même duo de réalisateurs, j'ai encore plus détesté mais c'est dans le même style de réalisation.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~
Mes tops et classements divers sur le forum :
Top films all-time
Top séries TV all-time
Top réalisateurs
Top jeux vidéos all-time

Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65193
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar Náin » mer. févr. 28, 2018 12:04 pm

Ba moi j'ai adoré, un de mes préférés de Jeunet, avec Amélie Poulain.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349684
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 28, 2018 12:13 pm

je préfère Amélie Poulain pour ma part, ne serait-ce que pour la bande originale
et je préfère aussi Alien 4
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 113925
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 28, 2018 2:01 pm

Je crois que je pourrais bien aimer voir la chose :lol:; bon ça a l'air bien particulier et on a un sacré gugusse comme Jean-Claude Dreyfus ainsi que le Dominique Pinon lol, déjà rien qu'à eux deux ça a de quoi faire mais y a de quoi faire encore de la sacré expérience. Et pour du Lynchien c'est sur qu'on aura de quoi préférer par David Lynch himself mais c'est toujours intéressant de retrouver du petit aspect comme ça.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349684
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 28, 2018 2:58 pm

oui toi scarabée je pense que tu en retireras clairement quelque chose de positif, comme expérience de cinéma qui marque, surtout que tu as aimé des films parfois autrement plus .. dégoutants, malsains encore comme eraserhead et d'autres :lol:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 113925
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 28, 2018 6:25 pm

Image

:mrgreen:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349684
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar phoenlx » mer. févr. 28, 2018 6:26 pm

oui enfin il y a personne de la trempe de Bob non plus la-dedans :lol:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Re-Van
Dans l'antre du lion
Dans l'antre du lion
Avatar du membre
Messages : 7189
Enregistré le : dim. déc. 29, 2013 11:05 am

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar Re-Van » mer. févr. 28, 2018 8:08 pm

Tiens donc, je vais tacher de voir ce film pour me faire une opinion, qui sait ^^

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 113925
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar Scarabéaware » mer. févr. 28, 2018 10:09 pm

phoenlx a écrit :oui enfin il y a personne de la trempe de Bob non plus la-dedans :lol:


Je me doute, et Bob c'est un véritable empereur dans son genre :rire:.

Et oué allez vas-y Re-van, expérimente :twisted:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349684
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar phoenlx » dim. mars 11, 2018 1:57 pm

L'analyse de Monsieur Bobine sur ce film :

Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 113925
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Delicatessen (de Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro)

Messagepar Scarabéaware » lun. avr. 16, 2018 11:25 pm

Je viens de voir le machin :lol:

Oh c'est une belle étrangeté c'est clair et net mais je l'ai bien aimé dans son genre même si ça aurait peut être aller encore un peu plus dans le côté fêlé :mdr:. Enfin c'est déjà pas mal. On a vraiment une atmosphère bien caractérisée, une esthétique dans l'ocre, ça marque bien pour l'ambiance, ça a une bonne patte avec les effets de brouillard, on a d'ailleurs une impression post-apocalyptique quand on voit le décors. C'est ravagé mais les plus ravagés sont les habitants de l'immeuble, voila une belle bande de tarés :lol:. Surtout le boucher joué par Jean-Claude Dreyfus, ah notre bon gros Dreyfus avec sa bonne gueule qui va bien dans ce contexte. Pour ce qui est d'un caractère lynchien on repère bien ça avec le plongeon de la caméra mais après ça ne va pas vraiment plus loin, on a une galerie de fous mais bon on se fait pas non plus du mystique corsé lol.

Nous avons du nouvel arrivant sur les lieux avec le personnage qu'interprète Dominique Pinon et l'on peut dire qu'il se jette dans une sacré gueule lui à venir travailler par là. C'est aussi une charmante rencontre pour lui qui donne du cocasse mais pour le cocasse on en a dans l'ensemble, y a quoi bien prêter à rire par moment avec tout ce remue-ménage mais c'est largement loin d'être tout rose quand même :mrgreen:. M'enfin ça donne une sacré galerie de phénomènes, je n'aurait pas été contre le fait qu'il arrive une bonne grosse bricole au petit Pinon mais il lui en arrive tout de même des pas mal :lol:.
Ah, un petit Pinon mort avec la tête servie sur un bon plateau ça m'aurait pas déplu en fait :rire:, j'ai limite été déçu que ce soit une blague :lol:.

Enfin bon y a une bonne dose de dinguerie, eux ne sont pas net mais dans les égouts on trouve quelques beaux spécimens aussi. Et tiens, j'ai bien aimé retrouvé un type qu'on a tendance à plus connaitre pour sa pub de l'Orangina Rouge que pour les films où il joue : https://www.youtube.com/watch?v=EHY4I29jxjo, Maurice Lamy donc :D. Ah lui on reconnait bien sa tête atypique.

Enfin voila, le moins qu'on puisse dire c'est que c'est intéressant à voir pour la manière dont c'est tourné avec le rendu que ça donne. Un film avec son humour noir et son esthétique qui ne convient pas forcément à tout le monde, pour ma part j'aurai plutôt bien accroché, mais bon c'est pas non plus une œuvre que j'ai de quoi adorer au final, c'est bien mais il me manque un petit quelque chose. Du coup j'irai sur un 15/20 aussi mais c'est un bon 15/20, je prend préférence à d'autres réalisations. Et puis je déplore un peu que sur la fin ça nous présente de l'éclaircie dans le ciel, oh on peut y trouver une symbolique mais bon, c'est dommage. On pouvait toujours finir joyeusement en musique, mais garder la teinte ocre jusqu'au bout ou juste un peu atténuer le délabrement. Bref, ça peut s'apprécier mais je tique malgré tout.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".



Retourner vers « Choses horribles - Autres films angoissants »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité