• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Vidéodrome (de David Cronenberg)

Nous trouverons ici tous les films horribles et/ou angoissants, inclassables ailleurs, parodiques ou non : des films de nazis horrifiques, des films d'holocauste nucléaire, satanisme ou mettant en scène des créatures, sorcières et autres choses horribles.
Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114181
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Vidéodrome (de David Cronenberg)

Messagepar Scarabéaware » dim. sept. 23, 2018 1:06 pm



3 ans avant La Mouche, David Cronenberg aura réalisé ce film qu'est Vidéodrome :mrgreen:, sorti en 1983 aux USA et en 1984 pour la France. James Woods y tient le rôle principal. Le film a remporté le prix du meilleur film de science-fiction au Festival international du film fantastique de Bruxelles en 1984.



Synopsis :

Le patron d'une chaîne érotique capte par hasard un mystérieux programme-pirate dénommé Vidéodrome, qui met en scène tortures et sévices sexuels.




Je me suis décidé à voir hier soir ce film que je comptais voir depuis un petit moment :mrgreen:, eh bien j'aurai plutôt apprécié. J'ai parlé de la Mouche en présentation mais je rassure de suite on a du un peu moins horrible à voir on va dire :lol:. Encore que nous avons droit à de la vision dérangeante, mais globalement ça va et puis nous avons de belles petites touches avec la jeune femme que fréquente notre cher patron de chaine érotique :mrgreen:. Une chaîne où sont diffusés de la pornographie soft jusqu'à beaucoup plus hard. Et le monsieur recherche du plus violent...ce qui lui propose alors Vidéodrome qu'il capte et en devient subjugué, on dira même obsédé par le programme :siffle:.

De son obsession pour Vidéodrome va ainsi naître une certaine folie provoquant quelques déformations de la réalité bien senties et pas forcément bien ragoutantes :mrgreen:. On fait pas miam miam lol. David Cronenberg nous plonge assez bien dans une certaine atmosphère avec cette histoire qui a de quoi ne pas laisser tout à fait à l'aise, nous laissons observer Max Renn qui d'intéresser par le programme pour faire de l'audimat en devient obsédé et nous mène de l'enquête autour lui faisant percevoir d'étranges choses...Une manière pour Cronenberg de pointer du doigt les effets pervers de l'addiction à l'audio-visuel, ça ressort grandement avec cette manière de se perdre, se déconnecter de la réalité, on est sur le pouvoir de la télévision avec ce que ça peut engendrer. Ça forme une confrontation assez organique, mais bon, on se dit qu'il aurait pu nous mettre ça en scène encore autrement, c'est bien mais on a de quoi préférer la forme qu'il aura pris plus tard avec eXistenZ pour envoyer un message quand au virtuel avec le net prenant de plus en plus d'importance, une réalisation très aboutie qu'il aura proposé même si ses fans peuvent déplorer un côté plus assagi, moins gênant :mdr:. Ah c'est sur qu'avec Vidéodrome on a du Cronenberg qui nous marque par des plans, des séquences pouvant faire de leur petit effet choc :siffle:. Mais bon, c'est une bonne petite expérience et une exploration intéressante, qui a de quoi être percutante mais ce ne sera pas de celles que je préfère bien que j'adhère :lol:.

En tout cas, on a une bonne petite mise en œuvre pour proposer quelque chose avec sa mise en garde, on connait bien aussi les problèmes que peuvent poser la télévision et plus que pointer quand aux désirs violents avec les débordements que ça occasionne ça peut s'élargir à tout ce qui a de quoi se faire abrutissant avec tout un public pas forcément des plus intelligents, devenant de la loque juste bonne à ingurgiter des programmes bons pour le caniveaux. Bref, on a de l'impeccable pour former un brin de secousse avec ce film qui en a de son pessimisme et de son sombre.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 350243
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Vidéodrome (de David Cronenberg)

Messagepar phoenlx » dim. sept. 23, 2018 1:13 pm

bien, je voulais créer le topic après l'avoir vu (ce qui sera fait dès que possible :super: )
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114181
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Vidéodrome (de David Cronenberg)

Messagepar Scarabéaware » dim. sept. 23, 2018 1:15 pm

Prépare toi bien à ce que tu vas voir :lol:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19515
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Vidéodrome (de David Cronenberg)

Messagepar itikar » lun. sept. 24, 2018 2:06 am

Belle chronique. Il y a deux éléments sur le film que je pense intéressant de mettre particulierement en évidence la réduction progressive de l anti héros a une sorte de magnétoscope decerebre qui est effectivement le moyen pour cronenberg de mettre en évidence le pouvoir abrutissant de la vidéo, VHS en l occurrence. Et aussi la caractéristique lavage de cerveau que peut provoquer la saturation subliminale du visionnage d une oeuvre engagée. Ainsi et c est ce qui est le plus remarquable et finalement assez unique dans ce film il montre que nous sommes à La fois fasciné et sans cesse caresse dans le sens du poil par les images et à la fois en retour qu on y perd des neurones et bien sur du libre arbitre.

On doit aussi je pense y voir à mon avis comme une réaction négative du réalisateur assistant à la déferlante vhs et televisuelle sur le monde qu a cette époque il peut aisément voir comme une attaque du cinéma classique. Se disait il alors que la vhs et la television allait signer la mort du cinéma ? Y voyait il comme un risque de se retrouver désoeuvré et fauché ? La scène finale voyant son anti héros finir ses jours dans un abri miteux tend à aller dans ce sens ... et il serait intéressant d étudier en quoi ce personnage le représente lui même ? Si oui alors il est à la fois le spectateur et le producteur et le spectateur enfermé dans une sorte de spirale de mise en abyme incessante ce phénomène baptisé dans le film onde videodrome. D ailleurs n y assassine t il pas peut être de manière cathartique les producteurs de la chaîne de tv ?
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114181
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Vidéodrome (de David Cronenberg)

Messagepar Scarabéaware » lun. sept. 24, 2018 11:19 am

Oui on a pour l'abrutissement, le côté manipulation, le pouvoir que ça exerce sur le spectateur, le côté hypnotique, la VHS objet pourvoyeur d'un mal supplémentaire à la télévision, bref, on est d'accord, par contre j'avais moins pensé à ce que tu évoques ensuite la réaction du réalisateur qui s'alerte vis à vis de la déferlante en chaque foyer. C'est vrai que cette angoisse peut tout à fait se tâter en fait, la VHS et la télévision vont ils tuer le cinéma ? Interrogation qui aura pu se faire, tout comme actuellement on s'interroge vis à vis de Netflix quand à savoir si ça va tuer le cinéma :mrgreen:. C'est bien possible qu'il ait été dans cette optique quand on voit le désœuvrement final et les morts de ce film. Pour la mise en abyme on y songe pas forcément mais voila, c'est tout à fait probable, une autre lecture à avoir, et puis on notera l'explosion du poste de télévision, ça aussi c'est pas mal dans son genre en terme de signification.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19515
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Vidéodrome (de David Cronenberg)

Messagepar itikar » lun. sept. 24, 2018 6:01 pm

Exact :super:
Dans ce sens le film est aujourd hui incontestablement excessif et donc une curiosité fascinante de cette époque.
Mais lors de ce precambrien télévisuelle il a du un peu faire l effet de la menace de l atome toute proportion gardée :transpire:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114181
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Vidéodrome (de David Cronenberg)

Messagepar Scarabéaware » lun. sept. 24, 2018 6:41 pm

Eh oui, rien ne peut remplacer la saveur de l'expérience sur grand écran mais malgré tout les craintes de menaces continuent de persister quoi qu'il arrive, les angoisses ont la vie dure. Enfin maintenant on à l'équipement home cinéma, des écrans de plus en plus grands, bref, toujours de quoi nourrir des peurs pour ceux qui craignent pour le cinéma, mais bon on voit comme ça va encore bien, ça n'empêche pas de se faire toile, tout est question d'adaptation et justement faudra qu'ils opèrent un certain changement un jour niveau cinéma encore :siffle:. Mais bon, voila, le cinéma a encore de beaux jours devant lui.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


itikar
invasions orientales
invasions orientales
Avatar du membre
Messages : 19515
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Vidéodrome (de David Cronenberg)

Messagepar itikar » lun. sept. 24, 2018 7:15 pm

Je te plussoie tout à fait marrant je m apprêtais à répondre à peu près la même chose :D
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 114181
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Vidéodrome (de David Cronenberg)

Messagepar Scarabéaware » lun. sept. 24, 2018 7:42 pm

Oui bah on a largement de quoi penser à la même chose :lol:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".



Retourner vers « Choses horribles - Autres films angoissants »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité