• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Emissions de Raphaël Enthoven sur Spinoza

Cette section met le focus sur le philosophe néerlandais Spinoza, personnage fascinant, sa vie, son oeuvre, ses commentateurs. Entrez, et que la joie vous envahisse !
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 349979
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Emissions de Raphaël Enthoven sur Spinoza

Messagepar phoenlx » sam. oct. 15, 2016 11:45 am

Afin d'inaugurer la rubrique du forum consacrée à Spinoza (je rappelle le topic général et plus ancien pour parler du philosophe) je poste aujourd'hui une série d'émissions trouvées sur You Tube et animées par Raphaël Einthoven. C'est en plusieurs parties, et c'est très long, je préfère ouvrir un topic à part car j'en ai beaucoup d'autres (en plus de celles-ci) à poster aujourd'hui et ça risque de faire un peu ramer la page. De plus quelqu'un du forum m'a sollicité en MP pour quelques conseils de lectures, vidéos afin de faire mieux connaissance avec le philosophe de la Haye, j'avais posté des émissions plus courtes dans l'autre topic, celles-ci sont déjà pour approfondir un peu. Bonne écoute.

La partie 1 concerne : Dieu et la causalité
Invitée : Invitée : Meriam Korichi (professeure à l’université de Lille-III)

Les Nouveaux Chemins de la connaissance avec Meriam Korichi (professeure à l’université de Lille-III) - Date de diffusion : 23.02.2009

"VI. J’entends par Dieu un être absolument infini, c’est-à-dire une substance constituée par une infinité d’attributs dont chacun exprime une essence éternelle et infinie. Explication : Je dis absolument infini, et non pas infini en son genre ; car toute chose qui est infinie seulement en son genre, on en peut nier une infinité d’attributs ; mais, quant à l’être absolument infini, tout ce qui exprime une essence et n’enveloppe aucune négation, appartient a son essence. VII. Une chose est libre quand elle existe par la seule nécessité de sa nature et n’est déterminée à agir que par soi-même ; une chose est nécessaire ou plutôt contrainte quand elle est déterminée par une autre chose à exister et à agir suivant une certaine loi déterminée."

Spinoza, Ethique (1ère partie).




Partie 2 : Spinoza, L’« Ethique » : Esprit et corps
(avec Julie Henry)

Les Nouveaux Chemins de la connaissance avec Julie Henry (doctorante et enseignante à l’ENS LSH )- Date de diffusion : 24.02.2009

" I. J’entends par corps, un mode qui exprime d’une certaine façon déterminée l’essence de Dieu, en tant qu’on la considère comme chose étendue (voyez le Coroll. de la Propos. 25 part. 1). II. Ce qui appartient à l’essence d’une chose, c’est ce dont l’existence emporte celle de la chose, et la non-existence sa non-existence ; en d’autres termes, ce qui est tel que la chose ne peut exister sans lui, ni lui sans la chose. III. Par idée, j’entends un concept de l’âme, que l’âme forme à titre de chose pensante. Explication : Je dis concept plutôt que perception, parce que le nom de perception semble indiquer que l’âme reçoit de l’objet une impression passive, et que concept, au contraire, paraît exprimer l’action de l’âme."

Spinoza, Ethique (2ème partie).




Partie 3 : Spinoza, L’« Ethique » : Les Passions
(avec Philippe Danino)

Les Nouveaux Chemins de la connaissance avec Philippe Danino (enseignant en philosophie - Date de diffusion : 25.02.2009

"Quand on lit la plupart des philosophes qui ont traité des passions et de la conduite des hommes, on dirait qu’il n’a pas été question pour eux de choses naturelles, réglées par les lois générales de l’univers, mais de choses placées hors du domaine de la nature. Ils ont l’air de considérer l’homme dans la nature comme un empire dans un autre empire. A les en croire, l’homme trouble l’ordre de l’univers bien plus qu’il n’en fait partie ; il a sur ses actions un pouvoir absolu et ses déterminations ne relèvent que de lui-même. S’il s’agit d’expliquer l’impuissance et l’inconstance de l’homme, ils n’en trouvent point la cause dans la puissance de la nature universelle, mais dans je ne sais quel vice de la nature humaine ; de là ces plaintes sur notre condition, ces moqueries, ces mépris, et plus souvent encore cette haine contre les hommes ; de là vient aussi que le plus habile ou le plus éloquent à confondre l’impuissance de l’âme humaine passe pour un homme divin."

Spinoza, Ethique (préface à la 3ème partie).





Partie 4 : Spinoza, L’« Ethique » : La Servitude humaine
avec Igor Krtolica

Les Nouveaux Chemins de la connaissance avec Igor Krtolica (agrégé de philosophie) - Date de diffusion : 26.02.2009

"Ce que j’appelle esclavage, c’est l’impuissance de l’homme à gouverner et à contenir ses passions. L’homme en effet, quand il est soumis à ses passions, ne se possède plus ; livré à la fortune, il en est dominé à ce point que tout en voyant le mieux il est souvent forcé de faire le pire. J’ai dessein d’exposer dans cette quatrième partie la cause de cet esclavage, et de dire aussi ce qu’il y a de bon et ce qu’il y a de mauvais dans les passions. Mais avant d’entrer en matière, il convient de dire quelques mots sur la perfection et l’imperfection, ainsi que sur le bien et le mal."

Spinoza, Ethique (préface à la 4ème partie).





Partie 5 : Spinoza, L’« Ethique » : La Liberté
(avec Pierre Macherey)

Les Nouveaux Chemins de la connaissance avec Pierre Macherey (philosophe) - Date de diffusion : 27.02.2009

"PROPOSITION II Si nous dégageons une émotion de l’âme, une passion, de la pensée d’une cause extérieure, en associant à cette passion des pensées d’une autre espèce, l’amour ou la haine dont cette cause extérieure était l’objet et tous les mouvements de l’âme qui en étaient la suite doivent disparaître aussitôt. Démonstration : Ce qui constitue en effet la forme ou l’essence de l’amour ou de la haine, c’est un sentiment de joie ou de tristesse accompagné de l’idée d’une cause extérieure (par les Déf. 6 et 7 des passions). Ôtez cette idée, l’essence de l’amour ou de la haine est détruite, et avec elles toutes les passions qui en dérivent. C. Q. F. D."

Spinoza, Ethique (5ème partie).





Bonne écoute et que la joie vous accompagne :o :mdr:
Le topic pour les débutants du forum : Cliquez ici

Retourner vers « ZOOM SUR ... La philosophie de Spinoza »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité