The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Rubrique consacrée aux jeux de la saga The Legend of Zelda faisant officiellement partie de la chronologie de l'univers.
Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Messagepar Maedhros » lun. janv. 09, 2017 7:05 pm

Après le succès de The Legend of Zelda, Nintendo décide de surfer sur la vague de popularité du jeu et va développée différents produits dérivé tout en annonçant rapidement le développement d'un nouveau jeu. Le jeu sera dévellopper par le déjà mythique studio. Nintendo R&D4 à l'origine du volet précédent. Mais comment faire un bon jeu qui ne sera pas dans l'ombre du succès de The Legend of Zelda? Pour cela Nintendo R&D4 prendra ses distances avec l'équipe de développement du premier volet.

Titre AOL.png
Titre AOL.png (60.01 Kio) Vu 870 fois



Bien que toujours produit par Shigeru Myamoto, l'équipe de développement sera réduite et plusieurs têtes importantes du groupes sont changer. Ainsi, Takashi Tezuka est déplacer à l'écriture alors que Akito Nakastu qui à entre fait les musiques d'Ice Climber, remplace Koji Kondo aux musiques. De nouvelles personnes font leur apparition tel que Tadashi Sugiyama et Yoichi Yamada à la réalisation et Kazunobu Shimizu à la conception. L'équipe est encore inexpérimentée, pour certains c'est leur premier projet chez Nintendo.

Shigeru Myamoto.jpg
Shigeru Myamoto.jpg (153.56 Kio) Vu 870 fois


Il est toujours difficile de sortir une suite d'un jeu ayant eut un succès phénoménal, car il faut que cette suite soit plus qu'une simple, plus que de simple rajouts, il faut la différencier de son illustre prédécesseur par un quelquonque moyen. Nintendo là bien apprit après les vives critique sur Super Mario Bros: The Lost Level et ses trop grandes ressemblances avec Super Mario Bros. Pour ne pas refaire cette erreur, Myamoto décide de faire un jeu très différent de The Legend of Zelda.

Super Mario Bros The Lost Level Japon.gif
Super Mario Bros The Lost Level Japon.gif (17.7 Kio) Vu 870 fois


Ainsi, contrairement au premier jeu, celui-ci alternera entre de courte scène en vue aérienne, mais surtout des scènes en vue latéral. De plus, la caméra est très éloigner du joueur, rappelant plus un Final Fantasy qu'un Zelda. Pour continuer à différencier le jeu de son prédécesseur, l’équipe décide de s'inspirer de Super Mario Bros, pour la vue latéral évidement et de Dragon Quest, autre grand succès de la Famicon. Dragon Quest est un JRPG dans la pure tradition, avec tous ce que cela implique au niveau des attaques, du mécanismes de sortilèges et de level. On d'ailleurs penser que la distance avec la caméra est du à cette inspiration regarder.

Final Fantasy I.jpg
Final Fantasy I.jpg (73.61 Kio) Vu 870 fois


Est aussi intégrer au jeu un système de niveau diviser en trois, attaque, vie et magie. Quand l'on défait un ennemi on obtient des points d'expérience et après un certains nombre de points d'expérience on augmente de niveau, ce qui nous fait ''choisir'' entre l'augmentation de notre force d'attaque, de notre barre de vie ou notre barre de vie. Toutefois, on ne peut pas choisir les trois en même temps. Par exemple on devrais avoir 20 points d'Ex pour l'attaque, 50 pour la magie et 70 pour la vie, il est alors quasiment obligatoire de choisir l'attaque, car les points d'Ex s'efface lors du Game Over où lorsque l'on sauvegarde. Une autre chose étonnante sont les Vies, un peu comme dans Super Mario Bros, Link à trois vie et il en perd une si il tombe dans un ravin ou que sa barre de vie soit totalement vide après trois vie c'est le Game Over. Basé sur Dragon Quest, un système de sortilège et de mana sont présent, chacun des sortilèges doivent être apprit et chacun d'eux coûte un certain nombre de points de magie.

La distinction est d'ailleurs faite entre phase d'exploration et de combats par la vue horizontal et vertical. La vue aérienne sert uniquement dans la carte du monde où l'on peut voire les villages, les cavernes, les temples etc. Différents biomes avec différents ennemis et plusieurs particularité sont présent, forêts, marais, désert etc. Les routes présentent un peu partout sont des points sûr où les monstres ne peuvent pas apparaître. Les monstres apparaissent aux ''hasard'' sur la carte sous forme de deux icônes, les plus faibles représentent un blob et les plus puissant un moblin. Si l’icône Link touche un monstre où un village, un temple etc, il rentre dans une vue horizontal. C'est là qu'il peut combattre en temps réel les ennemis et interagir avec les villageois. C'est aussi ici qu'il peut utiliser les sortilèges, les objets étant pour la plupart utilisable seulement sur la carte. Les combats sont assez complexe, selon-moi nous n'auront pas de système de combats aussi complexe avant The Legend of Zelda: Ocarina of Time et l'arrivé de la 3D. Link possède une épée et un bouclier. Avec le bouclier il peut bloquer la majorité des projectiles et des coups d'épée et avec l'épée il peut frapper l'adversaires. Il peut à la base s'accroupir, rester debout et sauter. Tant qu'il ne donne pas de coups d'épée, il bloque automatiquement dans la position qu'il est, il est donc seulement vulnérable dans son autre position où s'il attaque à l'épée. Par exemple s'il se tient debout, un ennemi accroupit pourra l'attaquer. C'est la même chose pour les ennemis équiper d'armes blanches. Pour les autres ennemis, par exemple les blobs, la garde de Link ne sert à rien, ils passent à travers, la seul défense est l'évitement et l'attaque. Certains sortilèges peuvent aider Link de plus, celui-ci apprendra certaines techniques dans au cours du jeu. Le jeu intègre aussi de son prédécesseur le système d'objets que l'on obtient dans les donjons, mais la plupart sont maintenant utilisable automatiquement, ils renforcent Link ou lui donnent de nouveaux attributs. De plus, il possède lui aussi un système de sauvegarde très semblable à The Legend of Zelda. Il y aussi une seconde quête, comme dans le premier, mais contrairement à celui-ci, cette quête se résume à refaire la même aventure en gardant le niveau d'expérience, ce qui la facilite beaucoup d'ailleurs.

Plusieurs disent que The legend of Zelda: The Adventure of Link est un jeu en monde ouvert, je ne suis pas réellement d'accord avec cela, car pour atteindre plusieurs zones essentiel il faut avoir un objet en particulier. Par exemple, pour quitter la zone proche du Palais du Nord, le début du jeu, il faut posséder la bougie, car sinon il est quasiment impossible de traverser la caverne reliant la première à la seconde zone, puisque cette grotte est truffé de monstres dont certains sont très puissant pour le niveau du jeu. Personnellement, je ne trouve pas le jeu si difficile, ou tout du moins beaucoup moins frustrant que le premier opus. Le système de combat est juste jouissif alors que celui de The legend of Zelda est très brouillon et même assez chiant, plusieurs erreur de gamedesign furent fait qui ne seront pas reproduit dans le second opus. Par exemple mettre des Moblin Bleu avec des status qui te harcèles de boule et ce au second donjon...

Screeshot AOL 3.jpg
Screeshot AOL 3.jpg (69.83 Kio) Vu 870 fois


Shigeru Myamoto ne fut jamais totalement satisfait de ce jeu, déclarant qu'il s'agit d'un petit cailloux dans sa chaussure. Selon-lui les limitations de la NES ont contribuer aux défauts du jeu tel que les temps de chargement.

Le jeu est la suite directe de The legend of Zelda, bien que se passant plusieurs années après avoir vaincu Ganon. Les troupes du seigneur des ténèbres continuent de semer le chaos dans l'ancien royaume d'Hyrule qui se reconstruit petit à petit. Link, le héros qui à vaincu le démon aide le petit royaume à combattre les monstres. C'est à l'âge de 16 ans qu'il voit apparaître la marque de la Triforce sur sa main gauche. Étonné, il va voir Impa, la nourrice de la princesse Zelda pour lui demander conseil. Celle-ci choquer, l’amène au Palais du Nord où il trouve une jeune fille qui dort paisiblement. Impa lui révèle alors qu'il s'agit de la princesse Zelda de l'Âge d'Or. Celle-ci est bien différente de la princesse Zelda que Link à sauver dans le premier opus. C'est une ancienne princesse venant des temps anciens où le royaume était à son apogée. Le Roi d'Hyrule régnait paisiblement grâce à la Triforce. Un jour un roi, inquiet par le comportement de son fils décida de séparer la Triforce en cachant la Triforce du Courage. À la mort du roi, le prince reçu donc seulement la Triforce de la Force et la Triforce de la Sagesse. Furieux, il rechercha la Triforce du Courage, mais ne put la trouver. C'est alors qu'un sorcier apparut et lui apprit que sa sœur, la princesse Zelda connaissait l'emplacement de la Triforce du Courage. Le prince ''questionna'' alors sa sœur, mais celle-ci refusa de lui dire. Furieux, le sorcier jeta un sort sur la princesse qui l'endormit pour l'éternité, le magicien mourut des suites de ce sort. Le prince, très triste fut mettre sa sœur dans le Palais du Nord pour qu'un jour quelqu'un puisse la libérer de son sort. Puis il ordonna que chaque princesse du royaume soit appeler Zelda en hommage à sa sœur. Après avoir raconter cette histoire, Impa donne à Link un parchemin dont Link ne comprend pas l'écriture, mais peut la lire. Celui-ci lui dit que la Triforce est un artefact puissant que seul un homme ayant la force, la sagesse et le courage en parfait équilibre peut bien le manier. Cette personne n'ayant pas été découverte du temps de l'auteur, celui-ci dit qu'il a lancer un sortilège à tous le royaume pour qu'à l'âge de ces 16 ans, une personne pouvant potentiellement manier la Triforce reçoivent sur sa main gauche l'emblème du royaume. La Triforce du Courage se trouve dans le Grand Palais, dans la Vallée de la Mort. Mais, l'entrée du Grand Palais est bloquer par une barrière magique activer par six statues dans six Palais. Pour les désactiver il faudra y placer six cristaux. Toutefois, les six statues sont chacune garder par un puissants guerrier, l'élite du royaume d'Hyrule de l'Âge d'Or. Pour ramener la paix en Hyrule et réveiller la princesse Zelda de son long sommeil, Link doit obtenir la Triforce du Courage et ainsi rassembler la Triforce. Toutefois, dans les profondeurs du mondes, les armées de Ganon se rassemblent et sont à la recherche du héros, car seul son sang pourra ressusciter le seigneur des ténèbres.

manuel AOL.jpg
manuel AOL.jpg (39.83 Kio) Vu 870 fois


The Legend of Zelda: The Adventure of Link sortit finalement un ans après The Legend of Zelda. Le jeu sortit en premier au Japon en 1987 sur Famicom Disk System. Le jeu est ensuite été exporter sur NES en Occident en 1988. Le jeu est en premier commercialiser en cartouche grise normal, puis une version collector doré est commercialiser, elle se vendra d'ailleurs plus que la version grise ce qui fait que la version grise est aujourd’hui plus rare que la version collector. En Europe, des pénuries régulière sont à noter, la raison étant que l'Europe est et restera la cinquième roue du carrosse dans le marché viodéoludique. Le jeu ressort en 2003 sur Gamecube dans The Legend of Zelda: Collector Edition, une compilation d'anciens jeux de la série. Le jeu ressort en 2004 sur Game Boy Advance dans la série Nes Classic. Le jeu ressort en dématérialiser en 2007 sur la console virtuel de la Wii. Le jeu ressort en dématérialiser en 2011 sur la Nintendo 3DS dans le programme Ambassadeur. Il ressort encore sur Nintendo 3DS en dématérialiser en 2012 dans une sortie classique et disponible pour tous. Le jeu ressort en 2013 sur Wii U en dématérialiser. Le jeu ressort aussi en 2016 dans un catalogue de la Nes Classic Mini Finalement, le jeu ressort en 2019 sur Switch via le Nintendo Switch Online. Le jeu s'est vendu à 4,4 million dans le monde dans la version Nes, ce qui en fait un grand succès commercial

Le jeu original sur Nes reste facilement trouvable, je dis facilement trouvable, mais il reste qu'il faudra trouver et allez dans des magasins spécialisé en vieux jeux vidéo. De plus, la Nes peut coûter chère, personnellement j'ai payer la mienne 80$ et 40$ le jeu. De plus, elle possède généralement quelque problèmes, surtout qu'il faut maintenant placer le jeu très précisément dans la Nes pour qu'elle le lise, or la sauvegarde à cette époque pouvait s'effacer si on arrêtait la console sans appuyer sur Reset avant et puisque la Nes se met à arrêter-démarrer bah il y a des chances que votre sauvegarde s'efface si vous ranger le jeu, laisser le dans la console le temps que vous le finissez, mais cela ne vous permet pas d'apprécier d'autres jeux Nes en même temps. De plus il vous permet de jouer avec la manette original. Celle-ci ayant une croix directionnel, ce qui a mon avis change beaucoup avec un joystick. La manette a aussi comme caractéristique d'être rectangulaire avec des bouts pointu, des sensations difficile à retrouver avec une manette moderne. De plus, le jeu est totalement penser pour le nombre de bouton présent sur la manette, là où sur d'autres supports, plusieurs boutons ne seront pas utiliser et placer un peu n'importe comment, la version gamecube avec son select sur y par exemple.

boite NES AOL.jpg
boite NES AOL.jpg (82.11 Kio) Vu 870 fois


Pour la version Gamecube incluse dans le Collector Edition, comme je l'ai dit certains boutons sont placer dans des endroits quelque peux étranges tel le bouton x et y pour le bouton select. Il vous est possible de jouer sur joystick, mais aussi sur croix direction, mais le joystick et en général la manette gamecube est bien plus confortable que la Nes, mais on pert en ergonomie avec beaucoup de bouton inutile. C'est moins intuitif que la version original. Le principal problème reste toutefois que le Collector Edition, que ce soit si il fournit avec The legend of Zelda: The Wind Waker, Mario Kart: Double Dash ou seul, sont tous des collectors et assez rare, même introuvable pour certaines donc sa commence à faire chère, au minimum 50 à 100$ le jeu plus la console.

collector edition.jpg
collector edition.jpg (257.52 Kio) Vu 870 fois


Pour la version Game Boy Advance, je n'y ai pas jouer, mais la Game Boy Advance, à l'exception des deux gachettes L et R possède des boutons identique à ceux de la Nes en plus d'avoirs des coins moins carré. Reste toutefois les différentes versions de la consoles, sur la version classique l'on n,aura pas de rétroéclairage et les boutons sont placer à la Wii U. Pour la version SP, on a du rétroéclairage, mais les boutons sont plus compacte, bien que placer de manière plus classique et puis pour la version Mini, bah c'est un peu comme la version classique, mais en beaucoup plus petit, l'écran commençant vraiment à être petit. D'ailleurs pour cette version, les fonds ont été redimensionné, mais les sprites conservent la même taille, ce qui crée un décalage des sprites sur l'écran.

Boite GBA AOL.jpg
Boite GBA AOL.jpg (284.94 Kio) Vu 870 fois


Pour la version Wii, bah je ne peut pas vous parler de la manette, car j'y ai pas jouer, j'ignore si le jeu se joue seulement à la télécomande ou avec le nunchuck etc. Toutefois, c'est sans doute la version la plus rare car la console virtuel Wii a été fermé, ce qui fait que le seul moyen d'avoir le jeu est d'acheter une Wii usager en espérant que la personne est acheter le jeu avant et qu'il n'ait pas rebooté la console. D'ailleurs pour les version dématérialiser, on peut mettre le jeu en pause.

Screeshot AOL 4.jpg
Screeshot AOL 4.jpg (24.32 Kio) Vu 870 fois


Pour la version Nintendo 3DS, il est facile à trouver puis qu'aux dernières nouvelles le Nintendo eshop de la 3DS n'a pas encore fermer. le jeu n'est évidement pas compatible avec la 3D. Il reste toujours l'ergonomie de la console dont plusieurs boutons ne serviront à rien du tout, en tous cas, je crois j'y ai jamais jouer. Une 3DS étant facile à trouver dans une de ses plus récentes version, la 2DS ou la Nes Nintendo 3DS bien qu'assez chère, leur prix ont diminuer et celles de la 3Ds aussi. Je dirais environ 100 à 200$ gros maximum avec peut être 5$ pour le jeu.

screeshot AOL 6.jpg
screeshot AOL 6.jpg (42.38 Kio) Vu 870 fois


Je viens d'ailleurs de trouver une vidéo youtube sur la version 3DS, vous pourrez mieux apprécier les qualité et les défauts de cette version.

https://www.youtube.com/watch?v=btFP87nHmZQ

Pour la version Wii U, c'est assez similaire, si ce n'est que la Wii U coûte plus chère, car c'est une console de salon, elle est un petit peu plus récente et plus rare aussi. Il n'y a pas de version en particulier et le Nintendo eshop est encore ouvert. Reste toutefois l'ergonomie du gamepad qui est assez particulière et même mauvaise pour un tel jeu, en tous cas je crois j'ai jamais jouer à cette version. Environ 150 à 250$ ainsi que 5$ pour le jeu.

WiiU_Zelda2_02.jpg
WiiU_Zelda2_02.jpg (42.63 Kio) Vu 870 fois


Pour la version Switch, c'est la version la plus récente avec la Switch, mais on ne possède pas vraiment le jeu. Il faut payer un abonnement au Nintendo Switch Online pour avoir le droit de rentre dans le catalogue de la Nes et pouvoir jouer au jeu. La switch possède l'avantage, tout comme la Game Boy Advance et la 3DS, d'être transportable un peu partout, bien que avec la console, l'ergonomie est assez déficiante avec la même que celle de la Wii U. Mais, l'ergonomie est correcte avec la manette. De plus, une version améliorer du jeu est disponible, mais je sais pas trop en quoi sa consiste.

screeshot AOL 7.jpg
screeshot AOL 7.jpg (45.2 Kio) Vu 870 fois


Les changements apporté au gameplay furent détester par les fans du premier opus faisant de The Legend of Zelda: Adventure of Link un jeu à postériori impopulaire et qui poussa Nintendo à revenir aux fondamentaux avec l'opus suivant, The legend of Zelda: A Link to the Past. La difficulté du jeu est un reproche assez courant, même si comme je l'ai dit plus haut, personellement je le trouve moins difficile ou plutôt moins chiant que The Legend of Zelda, je doit donc faire partie de ses irréductible fans du jeu qui apprécie justement cette difficulté.

screeshot AOL 8.jpg
screeshot AOL 8.jpg (7.73 Kio) Vu 870 fois


Malgré tout le jeu aura eut une certaine influence dans l'industrie du jeux vidéo et dans la série. Link: Face of Evil et Zelda: Wand of Gamelon, des jeux dérivé de la série, vont s'inspiré de celui-ci pour leur propre système de jeu, surtout la vue latéral. Les villages introduit dans cet opus resteront par la suite dans les autres épisodes de la série ainsi que les quêtes secondaires qui resteront par la suite. De plus, les zones sont débloquer petit à petit avec les objets que l'on obtient dans les donjons, ce qui restera dans les autres jeux jusqu'à The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Plusieur objets important reviendront par la suite tel que le marteau, la magie, Dark Link ou la Triforce du Courage. The Legend of Zelda: Ocarina of Time fera référence à The Legend of Zelda: The Adventure of Link en reprennant les noms des villages pour certains personnages important. Kazuaki Morita et Yoichi Yamada deviendront des figures importantes des équipes en charges des Zelda futur. Le système de combats de The Legend of Zelda: Ocarina of Time est lui aussi légèrement inspiré de The Legend of Zelda: The Adventure of Link.

Source

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zelda_II: ... ialisation
https://www.puissance-zelda.com/1-The_L ... lda/resume

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1988) (NES, Gamecube, GBA)

Messagepar Maedhros » dim. avr. 28, 2019 8:46 pm

Allez j'ai recommencer le jeu, déjà fini le Palais de Parapas, en route vers la Montagne de la Mort. :mrgreen:
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1988) (NES, Gamecube, GBA)

Messagepar Maedhros » lun. juin 03, 2019 8:23 pm

Bon sang, la montagnes de la mort est toujours l'un des bout le plus difficile du jeu, j'ai dû m'y reprendre cinq ou six fois pour récupérer le fichu marteau. Surtout qu'en plus je joue sur la NES avec des contrôle donc un peu moins précis que sur Gamecube. La croix directionnelle étant un peu petite.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1988) (NES, Gamecube, GBA)

Messagepar Maedhros » mar. juin 04, 2019 11:45 pm

Allez voilà je viens de finir le Palais des Marais, en plus j'ai obtenus la sortilège fée et apprit le coup vers le bas. La technique d’amener les haches-viandes au bord de l'écran fonctionne sur la version NES, ils tombent de l'écran :lol:
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Messagepar Maedhros » sam. sept. 14, 2019 4:37 am

Bon après avoir fini The Legend of Zelda, je me suis remis au deuxième. J'ai fini le troisième Palais de l'Ïle Perdue avec ce lâche de Rebonack qui est vraiment chiant à combattre. Je suis passer en Hyrule Est, arriver au village de Nabooru où j'ai apprit le sortilège fire, puis aller au village de Darunia où j'ai apprit la tecnique à l'épée du coup vers le haut, sauver un enfant kidnappé par un lézarfos sur l'île du Labyrinthe, assez costaud. Puis j'ai dû trouver un conteneur de magie caché dans la Montagne de la Mort pour accéder au sortilège reflec. Après tous cela je suis retourner et est accéder au Palais de l'Île du Labyrinthe et j'ai put récupérer l'objet du donjon, les bottes avant de mourir.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Messagepar Maedhros » dim. sept. 15, 2019 3:19 pm

Bon j'ai finalement fini le Palais de l'île du Labyrinthe et j'ai commencer le Palais de l'Océan. Bon sang j'ai eut la peur de ma vie en pensant que ma NES était briser, mais non je pense que c'était juste un fil qui s'était légèrement débrancher.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Messagepar Maedhros » sam. sept. 21, 2019 4:34 pm

Fini le Palais de l'Océan, le boss était assez corser et le donjon en général commence à être plus difficile, mais sa va.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Messagepar Maedhros » dim. oct. 06, 2019 3:45 pm

Fini le Palais Caché, il est assez difficile d'accès celui-là, j'ai galérer pour récupérer le dernier réceptacle de magie qui comme un con se trouvait chez une vieille femme. Par contre le donjon en lui-même était assez facile après avoir récupérer l'objet du donjon. Bon là je me suis frotter contre le Grand Palais et Thunderbird, mais il est beaucoup trop fort, je vais devoir faire un peu de leveling pour espérer le battre, là il me tue en trois coups.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Messagepar Maedhros » sam. oct. 19, 2019 4:48 pm

Allez après une bonne petite séance de leveling, je parviens à vaincre Thunderbir, mais je me fait ensuite défoncer par Dark Link avant de comprendre comment le vaincre et de finir le jeu, mais il y a une sorte de new game + où l'on recommence l'aventure avec ton niveau et tous tes sort, mais sans les objets et là c'est d'une facilité aberrante, je vainc les ennemis extrêmement facilement, je two-shoot les boss, en fait j'ai fini les quatre premiers palais et je suis rendu au boss du cinquième palais et ce en seulement 1h45m de jeu. En même temps, sans les sortilèges certaines quêtes annexe parfois longues ne sont plus utile ou même disponible et l'on skip donc les villages.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Messagepar Maedhros » dim. oct. 27, 2019 10:23 pm

Allez j'ai finalement fini le jeu! À cent pour cent, même si en soit finir le jeu a cent pour cent reste assez facile, le plus dire est de finir le jeu en sois. Mon nombre de mort est de 23, bon il faut techniquement multiplier cela par trois pour avoir le bon nombre, mais je suis pas mal content, plus que ma performance sur Cadence of Hyrule... Un très bon jeu qui a gommer les principaux défaut de The Legend of Zelda. Il ne faut pas être rebuter par sa difficulté, en fait c'est vraiment la première partie qui est la plus difficile, après avoir fait le jeu une première fois sa deviens correcte, là où The Legend of Zelda est difficile tout simplement. Les énigmes complètement wtf sont presque toutes disparut, on a tout du moins un petit indice sur la position des donjons ou d'un objet, etc. La difficulté est mieux gérer avec un leveldesign bien meilleur que celui du premier opus. La seconde quête, le new game + est toujours aussi facile, on surfe littéralement sur le jeu jusqu'à environ le cinquième donjon, ma première donjon de cette seconde quête. Ah et puis pour la version NES, le gros problème est la sauvegarde, car en plus de devoir mourir pour sauvegarder, il y a aussi le fait que si l'on appuie pas sur reset avant d'appuyer sur power, la sauvegarde peut être effacer et puisque les NES sont devenus vieilles, les crochets pour détecter les cartouches sont devenus vieux et un peu tordu, ce qui fait qu'il faut positionner la cartouche dans un endroit bien précis pour qu'elle soit détecter comme du monde, sinon cela peut faire d’énorme bugs graphique ou encore la console ne détectera juste pas la cartouche et se mettre à s'allumer et s'éteindre et c'est là le problème puisqu'à chaque fois qu'elle fait cela il y a des chances que la sauvegarde s'efface, le seul moyen d'éviter cela est donc de ne pas enlever la cartouche et donc de ne pas pouvoir jouer à d'autres jeux NES en même temps, c'est pas mal chiant quand tu aimerais jouer à Super Mario Bros, mais non sinon il y a des risques que tu perte ta sauvegarde et cela tu ne le veux pas. Je vous le recommande si vous n'êtes pas rebuter par les jeux exigeants.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Messagepar Maedhros » ven. août 07, 2020 1:31 pm

When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA)

Messagepar Maedhros » sam. juin 19, 2021 8:20 pm

Une console Game&Watch Zelda pour les 35 ans

Si on se contente difficilement du trailer de la suite de Breath of the Wild pour patienter jusqu’à une sortie espérée en 2022, Nintendo au travers d’Aonuma a profité du Nintendo Direct pour annoncer la sortie d’une console Game&Watch le 12 novembre 2021.

Petite console de jeu portable sortie au cours de la décennie 1980, la firme japonaise décide de surfer sur la tendance du rétrogaming pour sortir une console spécifique pour les 35 ans de la série. Modernité oblige, en plus du jeu Game&Watch, toute une série de nouveautés agrémente cette console comme le tout premier The Legend of Zelda, Zelda 2 (Adventure of Link), Link’s Awakening dans sa version Gameboy. Attention cependant à éviter la confusion entre la Game&Watch Zelda sortie en 1989 et celle-ci. Il s'agit ici d'une version customisée de Game&Watch Vermin dans lequel un personnage masculin a, à l'origine, pour but de frapper sur des taupes sortant de terre. Le personnage principal est alors remplacé par Link et les taupes par des Octoroks.
Enfin, cette console comportera une horloge mais aussi un minuteur interactif afin de pimenter les séances de jeu.

Prévue pour le 12 novembre prochain aux alentours de 60€, il est plus que certain que cette Game&Watch spéciale Zelda fera l’objet de présentations plus poussées d’ici sa sortie.



Nintendo a également profité de l'événement pour rappeler la sortie prochaine de remake de Skyward Sword sur Switch le 16 juillet prochain. Cependant, hormis quelques images pour illustrer le propos, aucune nouvelle information concernant ce jeu n'a été communiquée.


https://www.puissance-zelda.com/news/20 ... les-35-ans
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Pulsion
L'anneau des Nibelungen
L'anneau des Nibelungen
Avatar du membre
Messages : 2329
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA, Game and Watch)

Messagepar Pulsion » mer. août 04, 2021 8:33 am

Mon 1er Zelda était le second sur la nintendo. Je me souviens bien de cette fameuse cartouche dorée . C'était chouette d'avoir une cartouche pareille entre les mains. :D

Image
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

Aries Phoenix
Ouranos
Ouranos
Avatar du membre
Messages : 33317
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA, Game and Watch)

Messagepar Aries Phoenix » mer. août 04, 2021 8:36 am

Tout comme la wiimote sortie à l'occasion de Skyward Sword. C'est une pièce de collection.
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Pulsion
L'anneau des Nibelungen
L'anneau des Nibelungen
Avatar du membre
Messages : 2329
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA, Game and Watch)

Messagepar Pulsion » jeu. août 05, 2021 1:52 am

là pour la wiimote par contre je suis passé largement à côté du phénomène en question et donc de la Wii. :mrgreen:
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

Aries Phoenix
Ouranos
Ouranos
Avatar du membre
Messages : 33317
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA, Game and Watch)

Messagepar Aries Phoenix » jeu. août 05, 2021 6:45 am

J'aurais dû ne jamais ouvrir la boîte, parce que j'ai joué trois jours puis jeté l'éponge. Or, c'était une édition limitée qui aurait pu se revendre :lol: Donc voilà, je suis marron avec une manette noire et une dorée, alors que je ne joue à plus rien sauf Mario Kart :rire:

Sinon pour Zelda premier du nom, je n'ai pas la moindre envie d'y jouer... ce jeu est tellement vieux que ça donne juste envie de contempler la cartouche en disant "Waaaaah ! Elles étaient grosses les cartouches d'époque !" :lol:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Pulsion
L'anneau des Nibelungen
L'anneau des Nibelungen
Avatar du membre
Messages : 2329
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA, Game and Watch)

Messagepar Pulsion » jeu. août 05, 2021 9:40 am

on pouvait presque s'en servir comme une flûte de Pan. :lol: .
Comme pour les disquettes, heureusement que l'on est passé à autre chose.
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

Aries Phoenix
Ouranos
Ouranos
Avatar du membre
Messages : 33317
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA, Game and Watch)

Messagepar Aries Phoenix » jeu. août 05, 2021 9:54 am

et les cassettes, tu t'en souviens pas ? :PTDR:
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Pulsion
L'anneau des Nibelungen
L'anneau des Nibelungen
Avatar du membre
Messages : 2329
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA, Game and Watch)

Messagepar Pulsion » jeu. août 05, 2021 4:07 pm

Oh si. :mrgreen:
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"

Maedhros
Elros et Elrond
Elros et Elrond
Avatar du membre
Messages : 16333
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA, Game and Watch)

Messagepar Maedhros » sam. août 07, 2021 6:54 am

Pulsion a écrit :Mon 1er Zelda était le second sur la nintendo. Je me souviens bien de cette fameuse cartouche dorée . C'était chouette d'avoir une cartouche pareille entre les mains. :D

Image


Mais tu sais que sûr l'image c'est la cartouche du premier jeu, The Legend of Zelda? La cartouche du second jeu, The Legend of Zelda: Adventure of Link c'est celle-là:

Image

Je ne veux pas me vanter, mais j'ai les deux perso.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

If there was ever a God that made men fight each other, we kill him and his divine rule.

Pulsion
L'anneau des Nibelungen
L'anneau des Nibelungen
Avatar du membre
Messages : 2329
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: The Legend of Zelda : Adventure of Link (1987) (NES, GC, GBA, Game and Watch)

Messagepar Pulsion » sam. août 07, 2021 9:29 am

Ah oui , c'est vrai, pas fait gaffe, je voyais surtout le côté doré et Zelda en gros sans faire attention réellement au titre. Mais c'est effectivement la 2e.
Merci d'avoir rectifié.
"Monsieur le Comte voudrait savoir si l'assassin prendra aussi du Café ?"


Retourner vers « Les jeux The Legend of Zelda »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité