• Déconfinement : Restez prudent !!

Ladyhawke (de Richard Donner)

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks, The witcher etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Ladyhawke (de Richard Donner)

Messagepar phoenlx » dim. févr. 03, 2013 2:55 am

Image

Ensorcelés par le cruel et jaloux évêque d'Aquila, les amants Etienne de Navarre et Isabeau d'Anjou se transforment alternativement en loup et en faucon. Avec le secours de Philippe Gaston, jeune voleur qu'ils prennent comme messager, et du vieux moine Imperius, ils se lancent dans une quête pour combattre le diabolique homme d'église et retrouver leur forme originelle.

(résumé allociné)

Je viens enfin de voir ce film fantastique des années 80 ; ça faisait un petit moment que je voulais car l'idée des deux animaux phares (le loup et le faucon) m'enthousiasmait ; Que dire ... Je ne suis pas sûr d'avoir adoré. Je ne pense cependant pas avoir détesté ; Le film a un côté un peu kitch et ringard par moment, qui m'a fait sourire (voire énervé) mais pour bon nombre de scènes il m'a pris par son atmosphère ; J'aime bien son ambiance moyenâgeuse, ses châteaux, ses décors. Le jeu d'acteur est souvent un peu moyen (limite série B) ce qui a un côté énervant, mais j'ai envie de dire, comme beaucoup de films de fantasy et de ce style des années 80 malheureusement ; Et pourtant, on se prend à aimer malgré ça pour un côté rétro (par moment cependant j'ai trouvé Rutcher Hauer très bien dans ce rôle de capitaine Navarre, j'étais par contre beaucoup moins fan de Michelle Pfeiffer, mais je crois que je n'ai jamais été fou de l'actrice .. ) Matthew Broderick par contre très fade, je ne retiendrai pas sa prestation, en revanche, ça fait tout de même plaisir de réentendre Thierry Bourdon pour le doublage français du personnage (une voix que j'aime bien dans certains dessins animés surtout, donc finalement, les petits détails énervants du film sont à la fois des petits détails charmants, c'est assez étrange, et tout le film j'ai ressenti cette sensation)

Le scénario est simple mais assez original par contre qu'est-ce que la fin est gnian gnian (je crois que si ça avait duré une minute de plus j'aurais coupé ça commençait à m'exaspérer par son côté cliché , j'ai trouvé par contre tout le début plus réussi) A part ça j'ai trouvé aussi le film extrêmement prévisible, notamment le coup de l'éclipse (perso quand ils ont commencé à évoquer l'idée du jour et de la nuit en même temps j'avais compris que ce serait le "truc" , c'était vraiment un faux suspense) Sinon j'ai bien aimé les animaux , le faucon, le loup , certains plans avec le coucher de soleil, même si la photographie n'est pas toujours renversante elle est plaisante par moment.

La bande originale est assez surprenante, un peu décalée par rapport à l'ambiance (sauf sur le passage de la danse avec l'air un peu celtique) mais je crois que je l'ai bien aimé et c'est typique je crois aussi de certains films de fantasy des années 80, dans le style L'histoire sans fin etc ..

Mitigé donc , il aurait sans doute fallu que je découvre ce film dans ma jeunesse, je l'aurais probablement beaucoup aimé, mais là, j'oublierai vite. Un peu déçu tout de même mais content de connaître.

Image

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke ( de Richard Donner )

Messagepar phoenlx » dim. févr. 03, 2013 3:06 am

Image

Image

Image

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Madrygin
mur des lamentations
mur des lamentations
Avatar du membre
Messages : 4985
Enregistré le : mer. juin 04, 2008 3:47 pm

Re: Ladyhawke ( de Richard Donner )

Messagepar Madrygin » dim. févr. 03, 2013 9:50 am

Rutger Hauer :love:
Dans ce film, dans la chair et le sang et dans Blade Runner .....''' Après c'est surtout des navets :|
Groupie professionnelle

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke ( de Richard Donner )

Messagepar phoenlx » dim. févr. 03, 2013 10:58 am

oui , mais j'ai trouvé que même celui-ci confinait parfois au nanard, mais le genre de nanard dont on comprend un peu pourquoi il devint culte, je pense que les gens aujourd'hui qui ont connu ce genre de films quand ils sont sortis à l'époque éprouvent une tendresse particulière pour eux déjà car ce sont des univers qui rappèlent leur enfance , un peu comme L'histoire sans fin, Labyrinthe, Legend et tous ces films de fantasy à la Willow qui existaient avant l'époque du seigneur des anneaux ( mais pour moi ce dernier les enterre un peu tous en osant pour la première fois être un récit plus sombre, plus adulte, mieux interprêté, plus long plus développé plus épique plus tout et bénéficiant des moyens de son époque ) ;
j'avoue que c'est difficile de revoir ces films dans l'époque post SDA ; Il aurait sans doute fallu que je les connaisse avant, la fin par exemple ( happy end un peu cucul ) fait très cliché je trouve. Le jeu d'acteur parfois un peu moyen, mais beaucoup de choses sont orientées enfance , ça se sent ( je me demande aussi si les doublages VF ne contribuent pas à un peu diminuer le film comme souvent ) mais j'ai bien aimé quand même, ayant ce recul ( en réalité je m'attendais à trouver quelque chose de ce genre et pas un film d'auteur magnifique mémorable )
j'ai toujours aussi été fasciné par ces deux animaux que sont le faucon et le loup , les voir ici réunis m'a été agréable même si je trouve que le loup est peu exploité, on voit finalement peu les animaux. Je trouve aussi bizarre que dans la nuit ils oublient ce qui s'est passé ( Isabeau ne se souvient plus de ce qui se passe la journée quand elle est en faucon ; alors qu'elle est en compagnie de Navarre la plupart du temps, elle ne semble pas comprendre en tant que faucon ce qu'il dit, ni se souvenir de ce qui se passe puisqu'elle demande toujours qu'est-ce qu'il a prononcé comme paroles etc , et même chose pour lui en sens inverse. Je crois que j'aurais bien aimé que d'une certaine manière, les animaux mémorisent, et soient humains à leur manière ( des humains dans des corps d'animaux ) mais là c'est une nature 100% animale apparemment. La conscience bestiale doit aller avec quand ils ont cette apparence, or pourtant, à un moment le loup défend le gosse, donc c'est bizarre.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke ( de Richard Donner )

Messagepar phoenlx » dim. févr. 03, 2013 11:11 am

Sinon un truc que j'aime dans ce film ce sont les forteresses , tout le film je me disais qu'elles m'évoquaient quelque chose, or je suis en train de voir sur la fiche wikipédia que ça a été tourné en Italie, notamment en Emilie Romagne ( une région que j'aime bien, je vais souvent en vacance dans le coin ) je me disais bien que ça respirait pas mal cet endroit

Le film a été tourné en Italie, principalement dans la région de Campo Imperatore, dans les Abruzzes, pour les extérieurs. La forteresse en ruines où vit Imperius dans le film est celle du château de Rocca Calascio. D'autres scènes ont été tournées en Émilie-Romagne (à la forteresse de Torrechiara et dans le village de Castell'Arquato), en Lombardie (à Soncino), en Vénétie (à Belluno) et dans le Latium (près de Viterbe)


pour Rocca Calascio j'ai trouvé cette image

Image

Torrechiara
Image

Castell'Arquato

Image

Image

Autre lieu de tournage utilisé : Soncino ( Lombardie )

Image

En fait ils ont utilisé plusieurs sites pour la même forteresse, procédé courant ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Madrygin
mur des lamentations
mur des lamentations
Avatar du membre
Messages : 4985
Enregistré le : mer. juin 04, 2008 3:47 pm

Re: Ladyhawke ( de Richard Donner )

Messagepar Madrygin » lun. févr. 04, 2013 10:54 am

Sympas toutes ces photos
Groupie professionnelle

Morgoth Bauglir
Reddition d'Annatar
Reddition d'Annatar
Avatar du membre
Messages : 18029
Enregistré le : mer. nov. 16, 2011 9:51 pm
Localisation : École Pratique des Hautes Études
Contact :

Re: Ladyhawke

Messagepar Morgoth Bauglir » ven. juil. 03, 2015 10:06 am

Aller, dans la journée je me le refais ! Retour à un film que je regardais en boucle quand j'étais gosse :D !
« Vous êtes comme tous les Français, vous n'avez pas lu Tolkien !
Il n'y a que vous autres qui ne l'ayez pas encore lu. »

Louis LAMBERT, Prélude à l'Apocalypse, p. 118 (cit. par Michaël Devaux dans La Feuille de la Compagnie n° 2, p. 85)

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke

Messagepar Scarabéaware » jeu. sept. 24, 2015 7:02 pm

Moué, faudra que je le revois, j'en ai quelques souvenirs qui reviennent bien là :D
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

Morgoth Bauglir
Reddition d'Annatar
Reddition d'Annatar
Avatar du membre
Messages : 18029
Enregistré le : mer. nov. 16, 2011 9:51 pm
Localisation : École Pratique des Hautes Études
Contact :

Re: Ladyhawke

Messagepar Morgoth Bauglir » jeu. sept. 24, 2015 7:43 pm

Il a fait mon enfance ce film !
« Vous êtes comme tous les Français, vous n'avez pas lu Tolkien !
Il n'y a que vous autres qui ne l'ayez pas encore lu. »

Louis LAMBERT, Prélude à l'Apocalypse, p. 118 (cit. par Michaël Devaux dans La Feuille de la Compagnie n° 2, p. 85)

itikar
Les chats de Beruthiel
Les chats de Beruthiel
Avatar du membre
Messages : 19602
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Ladyhawke

Messagepar itikar » jeu. sept. 24, 2015 8:37 pm

C'est un film enchanteur :super:

il fait partie de mon top 10 d'ailleurs :yoda:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Les chats de Beruthiel
Les chats de Beruthiel
Avatar du membre
Messages : 19602
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Ladyhawke

Messagepar itikar » jeu. sept. 24, 2015 8:42 pm

Ah non oups, il est à la 22ème place de mon top 1000 :siffle:

viewtopic.php?f=91&t=9099&hilit=classement+de+vos+films&start=60#p360190
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Morgoth Bauglir
Reddition d'Annatar
Reddition d'Annatar
Avatar du membre
Messages : 18029
Enregistré le : mer. nov. 16, 2011 9:51 pm
Localisation : École Pratique des Hautes Études
Contact :

Re: Ladyhawke

Messagepar Morgoth Bauglir » jeu. sept. 24, 2015 8:42 pm

C'est déjà pas mal !
« Vous êtes comme tous les Français, vous n'avez pas lu Tolkien !
Il n'y a que vous autres qui ne l'ayez pas encore lu. »

Louis LAMBERT, Prélude à l'Apocalypse, p. 118 (cit. par Michaël Devaux dans La Feuille de la Compagnie n° 2, p. 85)

itikar
Les chats de Beruthiel
Les chats de Beruthiel
Avatar du membre
Messages : 19602
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Ladyhawke

Messagepar itikar » jeu. sept. 24, 2015 8:46 pm

C'est clair, et puis difficile de le remonter quand on voit le top 20 qui précède :rire:

1. Le Seigneur des Anneaux (tous)
1. Watchmen (ex aequo même si quelque chose me gêne dans Watchmen, que je n'ai pas réussi à percevoir, m'ayant même empêché d'en faire une critique qui me satisfasse assez - elle reste sous forme de brouillon non publiée ...)
1. Itinéraire d'un enfant gâté
1. Les ailes du désir
1. Excalibur
1. Les maitres du temps
1. requiem for a dream
1. Interstella 555 (j'ai du le voir ou l'écouter une centaine de fois en boucle, comment le mettre à une autre place qu'au sommet ?? )
1. Dark Crystal
1. Maléfique
2. Le Labyrinthe de Pan
3. Superman (1,2,3 et 4 et return, et surtout le 2)
4. Sucker Punch
5. Le Hobbit
6. Starship Troopers
7. L'Histoire sans fin
8. Star Wars (tous)
9. Avengers
10. Dragon, l'histoire de Bruce Lee
11. La liste de Schindler
12. Au revoir les enfants.
13. Le jour le plus long
14. Les dix commandements
15. Le diner de con
16. Indiana Jones (tous)
17. Retour vers le futur
18. La maison dans les bois (extraordinaire)
19. Batman (tim burton et nolan à égalité)
20. Forrest Gump
21. Blade Runner


Faudra que je pense à faire une mise à jour 2015 d'ailleurs :penseur:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke

Messagepar phoenlx » jeu. sept. 24, 2015 8:59 pm

tiens moi aussi faut que je fasse la mienne, ça doit bien faire un an que je l'ai pas faite, des films ont du s'imiscer dans le top 30 :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Les chats de Beruthiel
Les chats de Beruthiel
Avatar du membre
Messages : 19602
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Ladyhawke

Messagepar itikar » jeu. sept. 24, 2015 11:01 pm

pareil
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Numby
Les 5 anciens pics de Rozan
Les 5 anciens pics de Rozan
Avatar du membre
Messages : 172
Enregistré le : mar. févr. 11, 2020 6:22 pm
Localisation : L'Arcadia de ma jeunesse
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke (de Richard Donner)

Messagepar Numby » mer. mai 13, 2020 1:09 pm

Je copie/colle ma critique, du coup :
Vu Ladyhwake.
Bon les combats ils tiennent absolument pas la route, c'est du n'importe quoi. De même que tout ce qui est armure est costume, je suppose qu'historiquement c'est complètement à côté de la plaque :lol: Mais ça contribue au côté kitsch du film.
Sinon, outre l'histoire d'amour assez nunuche, les personnages sont attachants et plutôt classes, avec une photographie sympa et une très bonne BO (parfois en décalage complet mais c'est pas toujours un mal)
Au final, sans avoir passé un mauvais moment, y'a des moments où je l'ai trouvé longuet.

Aussi, la musique est parfois en décalage complet avec le ton de l'action, mais pour le coup c'était pas un mal !

Au fait, c'est bien Ferris Bueller, qui fait Philippe Gaston ?
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator
~~
Un chevalier obéit à des valeurs
Son cœur ne connaît que la vertu
Son épée défend les démunis
Son bras protège les faibles
Sa bouche méprise le mensonge
Sa colère déjoue les tours du malin

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke (de Richard Donner)

Messagepar phoenlx » mer. mai 13, 2020 1:55 pm

non apparemment il est joué par Matthew Broderick lui
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke (de Richard Donner)

Messagepar phoenlx » mer. mai 13, 2020 1:56 pm

du coup en fait oui c'est lui apparemment (je connais pas ta référence par contre :lol: ) il a joué aussi dans La Folle Journée de Ferris Bueller
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Numby
Les 5 anciens pics de Rozan
Les 5 anciens pics de Rozan
Avatar du membre
Messages : 172
Enregistré le : mar. févr. 11, 2020 6:22 pm
Localisation : L'Arcadia de ma jeunesse
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke (de Richard Donner)

Messagepar Numby » mer. mai 13, 2020 2:44 pm

Ah bah je me disais bien que c'était son comédien de doublage, aussi :lol: Du coup ça lui ajoute un gros capital sympathie, vu que La folle journée de Ferris Bueller c'est très cool !
"Parmi toutes les vérités de l'univers, la plus injuste est qu'on ne puisse pas ramener les morts" - Capitaine Albator
~~
Un chevalier obéit à des valeurs
Son cœur ne connaît que la vertu
Son épée défend les démunis
Son bras protège les faibles
Sa bouche méprise le mensonge
Sa colère déjoue les tours du malin

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 339848
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke (de Richard Donner)

Messagepar phoenlx » mer. mai 13, 2020 2:51 pm

ok lol
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 104715
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Ladyhawke (de Richard Donner)

Messagepar Scarabéaware » mer. mai 13, 2020 5:15 pm

Faudra que je tente un coup ça :mdr:

Sinon j'avais revu y a quelques temps pour Ladyhawke, c'est quand même plutôt pas mal mais c'est sur que ça aurait pu être meilleur et si j'aurai pas vraiment tendance à faire de reproche sur les combats, disons que ça se fait relativement correct, y en a par contre sur lequel j'ai plus tiqué, c'est le combat final. On aurait pu éviter la joute à cheval dans l'église et que ça donne lieu à un meilleur affrontement pour clôturer ça :mdr:. Là y a un vrai côté too much avec les chevaux dans l'église. Enfin bref, dans l'ensemble c'est pas désagréable dans tous les cas et j'ai eu plaisir à revoir. Autrement j'aime bien le fait que sur le personnage de Matthew Broderick on ait Thierry Bourdon, ça ajoute une belle petite touche par contre évidemment ça laisse de quoi penser que la VF rajoute quelques touches d'humour à travers lui, faudrait tester la VOSTFR, parce que ça sent les répliques ajoutées par moment :mrgreen:.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


ZORRO
18ème siècle !
18ème siècle !
Avatar du membre
Messages : 6079
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Ladyhawke (de Richard Donner)

Messagepar ZORRO » mer. mai 13, 2020 5:21 pm

Je trouve que les années 80 avant que la Cannon ne tente aussi de copier CONAN (THE BARBARIANS) fut la dernière grande période du fantastique mmédiéval avec aussi des acteurs (actrices) correct(e)s... Avant BEOWULF de Christophe LAMBERT par exemple, contre lequel les Guignols s'acharnèrent si souvent ensuite... :lol:

Pour en revenir à ce film j'ai dû le voir sans me rappeler vraiment mais il est dans un de mes livres sur le cinéma fantastique... J'essayerai de retrouver lequel...
Michelle PFEIFFER...Toujours douée quelque soit le registre je trouve... Elle est de la même année que mon père je crois, ça me fait drôle même si je me doute que c'est logique...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité