• Déconfinement : Restez prudent !!

Alice de l'autre côté du Miroir (de James Bobin)

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks, The witcher etc.
Somewhere
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65132
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Alice de l'autre côté du Miroir (de James Bobin)

Messagepar Somewhere » dim. mai 22, 2016 9:58 pm

Image

Alice de l'autre côté du Miroir est la suite du film Alice au Pays des Merveilles réalisé par Tim Burton. Burton passe ici à la production et laisse le soin de la réalisation à James Bobin, un habitué des Muppets au cinéma. Le film adapte le livre De l'autre côté du Miroir écrit par Lewis Caroll en 1872, lui-même suite du livre Les Aventures d'Alice au Pays des Merveilles, du même auteur, écrit en 1865. La plupart des acteurs du premier film sont de retour.

Après son retour de Chine, Alice reçoit la visite d'un mystérieux papillon bleu. Elle devine tout de suite qu'il s’agit d'Absolem. Lui faisant confiance, elle le suit a travers sa maison, et c'est grâce à lui qu'elle traverse un miroir. De l'autre coté, Absolem fait savoir à Alice que le Chapelier Fou, le grand ami de cette dernière, est en danger. Sans hésiter, Alice rejoint vite la demeure du Chapelier, qu'elle trouve mourant. D'après la Reine Blanche, Mirana, le seul moyen de le sauver est de remonter le temps. La mission d’Alice est donc de sauver le Chapelier en essayant de ne pas se faire attraper par le Temps, qui a collaboré avec la perfide Reine Rouge, Iracebeth, la sœur de Mirana.


La sortie du film est prévu le 1er juin en France.


SauronGorthaur
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 70494
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar SauronGorthaur » dim. mai 22, 2016 10:50 pm

j'ai complètement pas suivi ce projet j'avoue
(En semi-congé à durée indéterminée)

Somewhere
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65132
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Somewhere » dim. mai 22, 2016 10:54 pm

On en entends peu parler étonnamment (le premier avait quand même fait un énorme carton en salles), mais le film a l'air de faire un four niveau critique sur les premiers retours.

Après comme pour le premier je continue de trouver ça personnellement incroyablement laid au niveau du design, j'accroche absolument à rien au niveau du style de ces films.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


SauronGorthaur
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 70494
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar SauronGorthaur » dim. mai 22, 2016 10:57 pm

Somewhere a écrit :Après comme pour le premier je continue de trouver ça personnellement incroyablement laid au niveau du design, j'accroche absolument à rien au niveau du style de ces films.
ah non moi au contraire ça ça va, je trouve que c'est très bien, même si cela manquait d'originalité. Non c'est plutôt le scénario, le jeu d'acteur et d'autres choses qui me dérangeaient avec le premier film.
(En semi-congé à durée indéterminée)

Náin
Valar et Maiar
Valar et Maiar
Avatar du membre
Messages : 64872
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Náin » dim. mai 22, 2016 11:01 pm

Moi je l'ai trouvé fade.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Eusebes
palais de Hilda
palais de Hilda
Avatar du membre
Messages : 2769
Enregistré le : lun. sept. 17, 2012 10:14 pm

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Eusebes » lun. mai 23, 2016 11:43 am

Je suis curieux par rapport à ce film. J'avais beaucoup aimé le premier, le trailer était prenant et j'aime bien le design contrairement à Somewhere. Après des amis à moi ont détesté le premier, car ils l'accusent de trahir l'esprit de Lewis Carrol et du film de Disney: on perd le portrait d'un monde illogique et irrationnel au profit d'un banal film d'aventure ^^
Point n'est besoin d'Espérer pour Entreprendre, ni de Réussir pour Persévérer Guillaume 1er d'Orange, dit Le Taciturne

En les choses douteuses la Liberté, en toute chose la Charité Saint Augustin

Les hommes construisent trop de Murs et pas assez de Ponts Isaac Newton

Somewhere
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65132
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Somewhere » mer. juin 01, 2016 10:51 am

Histoire de voir à quel point ce film a fait un four, un comparatif entre le box-office de ce film au bout de 4 jours et celui de Alice aux Pays des Merveilles au bout du même délai :

Alice aux Pays des Merveilles
4-Day Total:
$125,109,453

Alice de l'autre côté du Miroir
4-Day Total:
$33,507,621
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


SauronGorthaur
Tol Sirion
Tol Sirion
Avatar du membre
Messages : 70494
Enregistré le : jeu. déc. 27, 2012 10:53 am
Localisation : Le Mordor, la Transylvanie, Annwyn, l' Empire Galactique, le Wandenreich
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar SauronGorthaur » mer. juin 01, 2016 1:03 pm

le bide monumental :transpire:
(En semi-congé à durée indéterminée)

Hal
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 12799
Enregistré le : lun. sept. 07, 2015 5:05 am
Gender :
Contact :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Hal » mer. juin 01, 2016 5:02 pm

Bon bah tant pis, je vais le voir ce soir :mdr:
Image

Somewhere
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65132
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Somewhere » mer. juin 01, 2016 6:05 pm

Si tu aimes je te bannis du forum.
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


Hal
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 12799
Enregistré le : lun. sept. 07, 2015 5:05 am
Gender :
Contact :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Hal » mer. juin 01, 2016 6:06 pm

Somewhere a écrit :Si tu aimes je te bannis du forum.

J'aime :super:
Image

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar itikar » jeu. juin 02, 2016 10:47 pm

Image

Linda Woolverton est décidément la reine du scénario impossible. Outre le fait d'avoir signé ceux de certains des plus grands films de Disney, elle a transformé l'essai avec Maléfique, dont j'ai déjà parlé, un scénario casse-gueule s'il en est.

Alice de l'autre côté du mirroir a en grande partie l'équipe artistique de Maléfique. Il en résulte des costumes fantastiques, et des décors d'une poésie renversante, les deux facettes tutoyant de prêt la haute-couture.

Image

Ainsi, cette pseudo suite d'Alice aux Pays des Merveilles est d'une beauté à couper le souffle, tout en étant servi par un scénario extraordinaire, riche de nombreux hommages à d'autres oeuvres du cinéma.

Le montage parvient assez bien à suivre toutes les péripéties dAlice, ce qui est un petit exploit en soi.

Est-ce que ce film vaut Maléfique ? Sans doute pas pour la majeure partie des spectateurs, mais pour moi, il n'en est pas loin, sans en égaler la perfection, faute à une fin qui n'est pas aussi renversante.

Mais il ne vole pas un mérité 19/20.

Pourquoi les spectateurs risquent de bouder ? Parce qu'il faut garder précieusement en soi son âme précieuse d'enfant, prêt à s'émerveiller et surtout à rêver, pour saute rà pied joint dans la créance secondaire nécessaire à être embarqué dans un voyage fantastique de toute beauté. Si oui, alors, impossible de rester de marbre devant le spectacle d'une beauté à couper le souffle.

Tout comme les meilleurs scénarios, celui-ci se lit aussi entre les lignes, et à bien y faire attention, Linda réitère ici la morale des chroniques de Narnia. Ainsi, cette Alice là a grandi et on sent bien, tout comme le dernier voyage des plus jeunes des PEvensie, que ce voyage là de l'autre côté du, en fait des, miroirs est bel et bien son dernier, pour mieux embrasser ses responsabilités d'adulte, nantie cette fois d'une dernière leçon des plus proitables : on ne peut pas changer le passé, mais on peut entirer des leçons. Et ce conseil, on gagne tous à l'écouter et le vivre, je crois.

Image

Ainsi, Alice va tout tenter - mais vraiment TOUT ! - pour sauver de la dépression ante mortem son ami le Chapelier pas si fou, croiser la route de faux vrais méchants originaux : une nouvelle version de la reine de coeur, qui pourra bien nous tirer quelques larmes lorsqu'on apprendra son triste passé, d'où lui vient son sale caractère, et un faux croque mitaine gardien du Temps, parfaitement interprêté par un sAsha Baron Cohen qui nous fait aisément croire qu'il y croit à fond, malgré certainement des tas de fonds verts omniprésents ici.

Image

Le film est souvent extrêmement émouvant, et j'ai poussé souvent une petite larme ...

Image

De plus, le film va aller chercher quelques références auprès des nouveaux classiques, même les plus improbables pour ceux qui n'auraient pas tout bien suivi. Ainsi, Sucker Punch, un film né pour devenir et rester culte malgré tout le fiel qu'il a récolté et longtemps je pense, est ici clairement emprunté lors d'une scène de lobotomie qui ne peut pas ne pas rappeler la Belle Baby Doll devant y faire face, jusqu'au rire dément du docteur qui le campe - interprêté par le non moins dément "Moriarty" échappé d'un Sherlock pas loin sans doute.

Autre signe qui ne trompe pas, le désormais grand Hugh Jackman, non crédité au casting si on le cherche sur internet, allociné ou wikipedia, campe un très altier et cependant fort scondaire "roi de coeur".

Quant à l'histoire, quelle est-elle et où est son brio ?

Image

Son brio est de donner de la consistance à Wonderland, le monde de l'autre coté du mirroir qui en psychanalyse et en premeir pour Lewis Caroll symbolisait le monde intérieur de l'enfant - qu'est encore un petit peu Alice malgré quelques exploits dans le monde adulte ( forcément impossible à réaliser bine entendu) à travers une histoire de saut temporla avec une vraie "machine à remonter le temps", nommé ici chronosphere et servant d'énergie à la "grande horloge du temps" - celui des Merveilles bien sûr pas le nôtre - Elle vole le chronosphère au Temps lui-même afin de sauver d'une mort certaine les parents de son ami (amant désiré ? ce n'est pas bien clair finalement) Chapelier - campé par un très bon Johnny Deep bien sûr - en revenant dans le passé pile poil au moment de leur décès. Mais quand était-ce ? Alice multiplie les bonds dans le passé pour enquêter, et l'enquête nous émerveille toujours car on voyage à rebrousse temps à Wonderland ... Ainsi, dans un montage malin et rythmé on va dans l'ordre et dans le désordre au niveau du film apprendre comment lareine de coeur est devenue si méchante en attrappant la grosse tête et à cause de qui ... et toutes les conséquences que ce drame d'enfant a pu avoir sur ce monde. La vengeance de la reine de coeur envers les parents du Chapelier et pourquoi elle souhaitait se venger. En parallèle, on assiste aux efforts désespérés du Temps pour garder le contrôle sur le temps afin d'éviter que le monde ne soit détruit.

Image

Ce faisant, on passe en revue toutes les grandes théories cinématographiques du voyage dans le temps, notamment celle du paradoxe made in Retour vers le Futur avec la menace extrême qu'il est lorsqu'un être du monde rencontre son soi-même du passé. Cela est l'occasion de former un énorme climax - hélas pas assez dramatique je pense et c'est le seul reproche que je ferais au film, et encore je pinaille ...

Ce film a de plus énormément de bonnes idées, comme les mécanismes de traversée des mirroirs, les secondes- hommage au magicien d'Oz au passage - qui se transforment en minute, les minutes en heure ... et surtout et peut-être avant tout la magnificence de certains de ces concepts ... Le château du Chapelier Fou, la grande horloge du Temps et tout son repaire d'ailleurs, la volte face de "face de carotte" - hommage à un célébre peintre du reste - la chronosphère et l'océan du Temps, l'enfance des princesses, l'épisode de la chute, l'internement sucker punchien, le thé infini, les salles des montres, et bien d'autres ...

On regrettera de voir finalement très peu Absolem, dernier rôle d'Alan Rickman avant sa mort en début d'année... et aussi certains seconds rôles un peu inutiles, notamment pamri les serviteurs du Temps. Mais dans l'ensemble, le film est un succès - peut-être pas au box office mais ela ne m'étonne guère car on est à une époque où les spectateurs ont du mal à rêver et à s'en émerveiller ... ce film na clairement pas assez de prise sur la vraie réalité pour convaincre les gens qui s'ennuient, comme dirait Dany.

Mais si vous êtes comme moi rêverosien en puissance, alors vous allez adorer.

Image

Pour conclure, il serait injuste de ne pas dire quelques mots sur l'intention "girl power de Linda Woolverton, qu'on a bien sûr déjà découvert avec Maléfique, entre autres. Ici, Alice est clairement le sexe fort, celui qui peut tout dépasser pour démontrer que la créance rend tout possible, mais non sans efforts et acceptation personnelle.

Comme dirait Snyder, on a tous un ange qui veille sur nous, prêt à nous hurler qu'en se battant, rien ne nous est impossible. Pour Alice, cet ange est incarné par un pays merveilleux où règne un touchant châpelier pour qui Alice est cet ange snyderien, tout simplement.

Et bon sang, qu'est-ce que c'est beau ! Vivement mardi que je retourne au pays des merveilles !

Image

Et je convie sans hésiter tout ceux qui veulent s'émerveiller à tenter l'expérience en faisant fi des critiques et du box office décevant, cette fois (même si je n'en suis guère étonné) :wink:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Bombur
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Avatar du membre
Messages : 43548
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Bombur » jeu. juin 02, 2016 10:59 pm

Si c'est comme Maléfique, je doute de monter aussi haut :mdr: .

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar itikar » jeu. juin 02, 2016 11:00 pm

Bah, si tu n'es pas capable de t'immerger dans un monde complêtement impossible et différent, peu de chance effectivement :siffle:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342838
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar phoenlx » jeu. juin 02, 2016 11:03 pm

Esthétiquement Maléfique il était très beau

ça a l'air beau Alice d'après les images postées ici :shock: Mais si c'est la suite de l'ancien Tim Burton, j'avais pas trop accroché au scénario (j'avais bien aimé l'ambiance visuelle par contre mais comme pour la plupart des Burton) Tu le juges comment par rapport au premier itikar
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Bombur
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Avatar du membre
Messages : 43548
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Bombur » jeu. juin 02, 2016 11:05 pm

Oui c'était beau, mais pour le reste, je dis pas que c'était mauvais, mais ça n'avait rien d'extraordinaire non plus :lol: .

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342838
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar phoenlx » jeu. juin 02, 2016 11:08 pm

Je partage ton avis Bombur
en fait moi j'ai été ébloui par ce film dès les premières images, le rendu graphique est sublime mais le choc graphique fut tellement grand au début que j'en sorti finalement un peu déçu par l'histoire (même si ce n'est pas mal, c''est pas nul, j'avais bien aimé) après comme toi je trouve aussi qu'il manque quelque chose pour en faire un très grand film d'animation mais c'est apparemment pas l'avis d'itikar (qui l'adule depuis la première vision :mrgreen: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Hal
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 12799
Enregistré le : lun. sept. 07, 2015 5:05 am
Gender :
Contact :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Hal » jeu. juin 02, 2016 11:09 pm

Je pensais que j'allais m'ennuyer dans ce film mais non. J'ai franchement bien adoré ( et ben oui quoi :langue: ). La déco surtout vraiment bien, qui fait réver :heart: Et pis Alice au début et à la fin, elle m'a fait trop penser à Lady Oscar :mdr: (Pensée à ZORRO :super: )


Cette histoire du temps m'a vraiment amusé, surtout que j'ai été vraiment surprise de Sacha Baron Cohen, c'est pas un acteur que j'apprécie mais là, je l'ai adoré, surtout avec ses yeux tous bleus et son air un peu idiot mais avec un coté "important" :mdr:
J'ai vraiment adoré la scène ou on voit les personnages principaux (compagnons d'Alice) étant enfant, surtout le chat qui sourit était trop mignon :fangirl:

A la fin, ça m'a fait marrer, parce qu'on voyait un truc que tout le monde pensait qu'Alice arriverait au bout mais en fait non et j'entends dans la salle des "Oh non", sur le coup, je me marre parce que j'étais sur et certain que le film ne va pas s'arrêter comme ça à une "défaite" et que c'était marrant de voir comment la salle se manifestait :rire: Bref, j'ai pas arrêté de rire jusqu'à que le final soit à demi terminé :tire-langue:

En gros quand Alice et les autres ont été dé-pétrifié :tire-langue:

La relation des deux soeurs étaient pas mal même si on voit la reine blanche comme une petite menteuse quand elle était enfant mais elle reconnait ces torts c'est bien et j'aime bien quand y a ce petit calin entre elles et que la reine rouge boude quand Mirina se détourne pour s'occuper de quelqu'un d'autre.

Par contre, j'ai pas trop aimé voir le Chapelier comme le centre de l'histoire car c'était un peu le but de ce film...( A croire que Burton est accro à Depp ) :tsss:

Et le bouquet final :

:fete: :fete: :fete: :fete: :fete:

Image


:fete: :fete: :fete: :fete: :fete:

J'étais trop contente quand je l'ai vu et on dirait que Moriarty s'était déplacé dans ce film.

Résultat : 16/20
Image

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342838
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar phoenlx » jeu. juin 02, 2016 11:13 pm

moi Sacha Baron Cohen je bloque pas mal sur lui aussi mais bizarrement les seuls films en général où je l'aime bien c'est dans les Tim Burton, je remarque :o
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar itikar » jeu. juin 02, 2016 11:15 pm

D'abord, c'est une Alice très sage, pas comme celle-ci je précise :

Image


:siffle:

Je le juge supérieur au premier déjà parce que contrairement à lui, c'est un scénario original, qui n'est pas de Lewis Caroll, en grande partie, même s'il y a des emprunts.

Et, personnellement j'ai adoré voir à plusieurs époques différentes le monde de Wonderland, et apprécié la focalisation qu'il y avait sur les personnages, notamment le Chapelier mais aussi le Temps, qui prend là une de ses incarnations les plus intéressantes je trouve.

De plus, la morale de ce dernier est très intéressante, et admirablement démontrée.

Enfin, vraiment le film est d'un esthétisme à couper le souffle - dans les Merveilles comme dans le monde victorien réel. Je crois que c'est tout simpelment le plus beau film que j'ai vu au cinéma ces derniers temps - depuis Maléfique et la préquelle du magicien d'Oz je dirais ... Il est à mes yeux clairement plus joli que la Belle et la Bête de Gans par exemple.

Enfin, j'ai trouvé la relation entre Alice et le Chapelier vraiment très bien ciselée. A mi chemin entre l'amitié et d'avantage ...

Image

J'ai passé un très bon moment en somme. Les acteurs jouent tous très bien, et on arrive même à trouver la reine de coeur sympa, ce qui n'etait pas gagné :lol:

Image

Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Aeriale
chute de météorite !
chute de météorite !
Avatar du membre
Messages : 6549
Enregistré le : lun. juil. 02, 2007 5:39 pm
Localisation : Hasetsu
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Aeriale » jeu. juin 02, 2016 11:36 pm

Sympas ces retours, j'irai surememt le voir ^^ J'avoue que j'hésitais un peu, sachant que le premier ne m'avait pas transcendée (un des Burton que j'aime le moins, si si c'est possible :xxd: ). Curieuse de voir ce que ça donne avec le changement de réalisateur.
Image

This was the only thing I could think of to surprise you more than you've surprised me.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 342838
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar phoenlx » ven. juin 03, 2016 10:12 am

Aeriale a écrit :Sympas ces retours, j'irai surememt le voir ^^ J'avoue que j'hésitais un peu, sachant que le premier ne m'avait pas transcendée (un des Burton que j'aime le moins, si si c'est possible :xxd: ).

même chose
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aeriale
chute de météorite !
chute de météorite !
Avatar du membre
Messages : 6549
Enregistré le : lun. juil. 02, 2007 5:39 pm
Localisation : Hasetsu
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Aeriale » mar. juin 14, 2016 11:14 pm

Je reviens de ma séance, je n'ai ni moins aimé, ni préféré ce film au précédent. Je regrette aussi de l'avoir vu en VF mais j'avais pas le choix dans mon ciné.

Le thème du voyage dans le temps, finalement logique et bien dans l'esprit de l'oeuvre a été bien exploité avec la chronosphère, toute l'imagerie de l'horloge, les engrenages, les traversées transitoires dans l'océan...

Des décors au top en somme avec une Alice qui interagit à merveille au sein de cet environnement. Et c'est là que le bât blesse pour moi car de là, on lui confie une mission et elle va toujours aller tout droit pour atteindre cet objectif sans jamais se retourner ni se sentir dépassée (ou si peu). En bref une Alice pas si rêveuse que ça qui semble toujours avoir les pieds sur terre. C'est un aspect du personnage qui ne m'a pas vraiment parlé par rapport à la représentation que je m'en fais. Le fait que je n'aime pas trop l'actrice qui l'interprète ne joue pas en sa faveur non plus.

Mais même de manière générale sans parler du personnage d'Alice, il y a un côté artificiel qui me dérange comme dans le premier film. Je ne me suis pas sentie dans l'histoire mais bien à l'extérieur, alors que c'est typiquement le genre d'univers qui devrait bousculer un minimum de l'intérieur. Bref, mitigée...

Un point très positif de ce film à mon sens : Sacha Baron Cohen, whouah il est classe avec ses yeux bleus électriques, son corps très particulier qui m'a immédiatement rappelé "Jack et la mécanique du coeur" (peut-être un clin d'oeil), avec un ptit côté boulet qui lui va bien :mdr: En tout cas ma scène préférée se situe au moment où il débarque en pleine séance de thé présidée par le chapelier fou, avec toutes les vannes et jeux de regards qui s'en suivent (bon jeu d'acteur de Johnny Depp à ce moment là), comique et efficace.
Image

This was the only thing I could think of to surprise you more than you've surprised me.

Bombur
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Avatar du membre
Messages : 43548
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Bombur » mar. juin 14, 2016 11:27 pm

Mais même de manière générale sans parler du personnage d'Alice, il y a un côté artificiel qui me dérange comme dans le premier film. Je ne me suis pas sentie dans l'histoire mais bien à l'extérieur, alors que c'est typiquement le genre d'univers qui devrait bousculer un minimum de l'intérieur. Bref, mitigée...
Tiens, c'est marrant ça : pour moi c'est au contraire justement typiquement un univers qu'on en peut que contempler d'un œil médusé sans s'y sentir absorbé :lol: .

Aeriale
chute de météorite !
chute de météorite !
Avatar du membre
Messages : 6549
Enregistré le : lun. juil. 02, 2007 5:39 pm
Localisation : Hasetsu
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Aeriale » mar. juin 14, 2016 11:34 pm

Tout ce qui a trait à l'onirisme et à l'exagération/déformation de la réalité j'y suis particulièrement sensible en général. Mais ta vision des choses peut aussi s'entendre :mdr:
Image

This was the only thing I could think of to surprise you more than you've surprised me.

Bombur
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Avatar du membre
Messages : 43548
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Bombur » mar. juin 14, 2016 11:48 pm

C'est pas tellement une question de sensibilité, j'aime beaucoup certains trucs oniriques, mais le côté WTF fait que je n'y "entre" pas car ne les considère pas comme plausibles :lol: . Mais ça veut pas dire que j'apprécie pas, juste que j'apprécie d'un manière différente !

Náin
Valar et Maiar
Valar et Maiar
Avatar du membre
Messages : 64872
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Náin » mer. juin 15, 2016 12:53 am

tiens ! Itikar a aimé. Je ne lm'en serais mais alors jamais douté !! Ça me scie les jambes
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Náin
Valar et Maiar
Valar et Maiar
Avatar du membre
Messages : 64872
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Náin » mer. juin 15, 2016 12:59 am

Bombur a écrit :Oui c'était beau, mais pour le reste, je dis pas que c'était mauvais, mais ça n'avait rien d'extraordinaire non plus :lol: .

ba c'était beau c'était beau honnêtement moi le premier Alice m'avait filé une overdose en fait. Trop de CGI, et je suis pourtant pas, loin de là, un ennemi de ce procédé, mais là c'était trop, ça donnait au tout un ton fade déjà donné par l'histoire qui me passionnait pas. Je l'avais trouvé fade le premier Alice en fait. Celui là les images me parlent plus, il y a plus de consistance, mais il m'attire pas.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Bombur
Eveil au 7ème sens
Eveil au 7ème sens
Avatar du membre
Messages : 43548
Enregistré le : jeu. mars 29, 2012 10:08 pm
Localisation : Belgique
Gender :

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar Bombur » mer. juin 15, 2016 1:32 am

On parlait de Maléfique, là ;) .

Sinon, moi je regarde même pas si c'est du CGI ou non, je m'en contrefous totalement. Je regarde juste si j'aime bien au final.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: Alice de l'autre côté du Miroir

Messagepar itikar » mer. juin 15, 2016 1:26 pm

Comme je l'ai dit précédemment, pour aimer, il faut avoir envie de merveilleux, ce qui est toujours mon cas, donc, je l’ai aimé autant la seconde que la première fois :D
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité