• Déconfinement : Restez prudent !!

Les Chroniques de Prydain (romans)

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks, The witcher etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Les Chroniques de Prydain (romans)

Messagepar phoenlx » mar. mai 27, 2008 6:50 am

Image
source de l'image

Je lance un topic sur un cycle de fantasy que probablement peu d'entre vous connaissent, de Lloyd Alexander (écrivain américain décédé l'an passé) mais qui évoquera sans doute des petits souvenirs d'enfance si je vous dis que le premier roman du cycle : le livre des trois a inspiré un célèbre dessin animé de Walt Disney : Taram et le chaudron magique

Souvenez-vous , ce petit film assez sombre (plus sombre que la plupart des films de Disney, à tel point qu'il a été un peu mal accueilli notamment par la censure) racontait les aventures de Taram, un jeune valet de ferme, qui souhaite devenir guerrier. Aidé par le don de voyance que possède son fidèle compagnon, un porcelet nommé Tirelire, il doit à tout prix éviter qu'un mystérieux chaudron magique se retrouve entre les mains du maléfique Seigneur des Ténèbres. Dans sa quête, il rencontrera un petit personnage poilu, Gurki, ainsi que la charmante princesse Héloïse et le ménestrel Ritournel qui lui prêteront main forte tout au long de son aventure.

Je me souviens avoir vu à l'époque ce film au ciné avec ma mère et c'était sans doute un de mes premiers souvenirs de ciné peu après mes tous premiers films (comme beaucoup j'ai d'abord vu les Disney classiques cultissimes et aussi comme premier film live ET de spielberg en fait ! Mais Taram venait peu après ) et le fait est que j'avais beaucoup flippé à l'époque :lol: je sais pas ce que ça ferait de le revoir, comme l'indique la fiche wikipédia, on entend quasiment plus jamais parler de ce truc et j'ai l'impression que les studio Disney le renient. Beaucoup de scènes étaient effrayantes à l'époque pour le jeune public ce qui explique sans doute son succès mitigé ; il contraste en tout cas beaucoup avec les Blanche neige , 101 dalmatiens et autres fantasia


A l'époque , à la fin du primaire, l'institutrice nous avait fait lire Le livre des trois c'est marrant (c'était presque au même moment que la sortie du film je pense que c'était voulu de sa part) et j'avais bien aimé ce livre. C'est de lui dont le dessin animé s'inspire.

Image
source de l'image

Il fait partie des chroniques de Prydain (le deuxième livre du cycle s'appelle le chaudron noir) et en fait, j'avais envie de créer un petit topic là-dessus à la fois pour le livre et le film car je dis souvent que Bilbo le hobbit est mon premier souvenir de fantasy mais j'avais lu Bilbo un peu après, il s'agirait plutôt des aventures de Taram en fait (en réalité il faut dire Taran avec un N ; c'est son nom dans le livre ^^ )

Je sais pas si on peut conseiller ce truc à des adultes amateurs de fantasy vu que personellement je l'avais lu à 10 ans (il est encore dans ma bibliothèque et d'après certains commentaires sur le net je dois être apparemment un des rares, il semble introuvable en français) mais en tout cas au niveau du style je ne pense pas que ce soit justement plus enfantin que Bilbon (lequel est très agréable, aucun des fans de Tolkien ne me contrediront ! )

Ci-dessous une petite présentation du cycle venant du site actusf :

Lloyd Alexander n'est pas un auteur très connu en France, malgré sa grande popularité aux Etats-Unis. Ce n'est d'ailleurs guère étonnant, car bien peu de ses oeuvres sont disponibles en français. Presque toutes ont été publiées au Livre de Poche Jeunesse: La Princesse et le charlatan (1986), La Ville des chats et surtout les deux premiers volumes des Chroniques de Prydain (1985) ; mais ils n'ont jamais été réédités depuis, et sont donc quasiment introuvables. Le seul moyen sûr de se les procurer est de les acheter en version originale... Seule une nouvelle, L'Epée Dyrnwyrn (1973), déjà publiée dans Le livre d'Or de la science-fiction: Le Monde des chimères (1981) chez Pocket, a fait l'objet d'une seconde publication en français dans La Grande anthologie de la Fantasy (2003, chez Omnibus).

Et pourtant, Les Chroniques de Prydain sont un classique de la littérature jeunesse anglo-saxonne, et méritent vraiment le détour. Oubliez le dessin animé (pas vraiment inoubliable de toute manière), et venez rencontrer les personnages originaux qui depuis les années 60, ont enchanté plusieurs générations de jeunes lecteurs, outre-Manche et outre-Atlantique.

Suivez l'aide-porcher

Taran, né de parents inconnus, a été élevé par l'enchanteur Dallben à la ferme de Caer Dallben. Mais le paisible quotidien de la ferme n'est pas vraiment de nature à satisfaire le garçon, qui ne rêve que de batailles et de hauts faits. La nouvelle responsabilité que lui a confiée Dallben, à savoir aide-porcher, ne le comble pas plus, même si Hen Wen, la truie blanche dont il est chargé, a des pouvoirs de divination. Un jour, Hen Wen panique et s'échappe dans la forêt. Taran qui s'est lancé sur ses traces sans réfléchir, va enfin vivre ces aventures auxquelles il aspire tant... Et peut être découvrir que ce n'est pas si facile d'être un héros.

Un roman passionnant (promis, c'est testé sur jeunes lecteurs)

Une princesse avec une langue acérée et un très, très mauvais caractère, un barde étourdi et pas franchement doué, un prince valeureux et légendaire, une espèce de créature poilue difficilement identifiable et particulièrement geignarde... Tous les ingrédients semblent réunis pour un produit de série ou un vaudeville. Mais, Lloyd Alexander sait parfaitement doser le sérieux et le comique, l'héroïque et le réaliste, on s'attache très vite aux personnages. L'histoire rebondit en permanence sans cependant verser dans la surenchère d'effets spéciaux. Prydain a de nombreux points communs avec le pays de Galles et Le Cycle de Prydain donne envie de se plonger dans la mythologie celtique, à laquelle il emprunte de nombreux éléments. Vous l'aurez compris, c'est de la bonne fantasy pour les jeunes lecteurs, qui pourra être dégustée sans retenue par leurs aînés également.
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Retour en enfance : les chroniques de Prydain

Messagepar phoenlx » sam. avr. 07, 2012 8:34 pm

Je remonte ce topic vu que le topic sur Taram a été créé !
Apparemment ce serait truffé de références à la mythologie galloise , même si certains personnages ont des rôles fort différents ( par exemple Arawn devient le grand méchant dans le livre des trois alors qu'à la base c'est un personnage plus en nuance , et d'autres aussi ) Plusieurs éléments semblent inspirés du Mabinogion ( Pedair Cainc y Mabinogi en gallois ) qui est un recueil de contes médiévaux écrits en moyen-gallois qui font référence à la mythologie galloise de l'antiquité.

Image

Traditionnellement s'y s’ajoutent d'autres contes relevant de la légende arthurienne. Le mot Mabinogion est le pluriel de Mabinogi. Diverses explications sur le sens du mot ont été avancées, mais il pourrait venir du nom du dieu Mabon (Maponos en Gaule)1 qui figure dans le conte Kulhwch et Olwen, et qui fait partie de la même collection. Les quatre récits s'intitulent : Pwyll, prince de Dyfed, Le Mabinogi de Branwen, Manawydan fils de Llyr et Math fils de Mathonwy.

Les Mabinogion ont été élaborés à partir de deux manuscrits, le Livre Blanc de Rhydderch dont la rédaction s'étale de 1380 à 1410, et le Livre Rouge de Hergest qui est daté approximativement de 1350. Rappelons que dans le monde celtique, la poésie était la spécialité des bardes. Les thèmes développés se retrouvent dans la tradition irlandaise, ce qui atteste de leur antiquité. On peut citer, à titre d'exemple, les rapports du druide (ou magicien) et du roi, les obligations de la Souveraineté, l'Autre Monde (le Sidh des Tuatha Dé Danann, en Irlande), la guerre, la pratique des fonctions artisanales. C'est l'illustration de l'idéologie trifonctionnelle des Indo-Européens, telle qu'elle a été exposée par Georges Dumézil. Tout comme pour les textes mythologiques irlandais, un vernis chrétien est venu enrober des récits précédant la tradition chrétienne.

La rédaction tardive indique une longue tradition orale, ces mythes se sont transmis de génération en génération, à travers les siècles, de ce fait il n'est pas possible d'en préciser l'origine (voir l'article consacré aux druides).

Dans la vague de celtomanie du XIXe siècle, une première publication expurgée en anglais a été faite par Lady Guest entre 1838 et 1849, dont certaines parties ont été traduites en français par Théodore Hersart de la Villemarqué, mais c'est Joseph Loth qui va établir la première édition française intégrale.

( source : wikipédia )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Mr.Mauser91
Maison du Lion
Maison du Lion
Avatar du membre
Messages : 797
Enregistré le : lun. oct. 10, 2011 5:55 pm
Localisation : Planète Mars

Re: Retour en enfance : les chroniques de Prydain

Messagepar Mr.Mauser91 » dim. avr. 08, 2012 9:43 am

Le film est-il beaucoup différent du film ?
"Il y'a certains moments dans la vie ou l'argent devient la chose la plus importante au monde. Mais une fois qu'on l'a, peut-être bien qu'on changerait d'avis..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Retour en enfance : les chroniques de Prydain

Messagepar phoenlx » dim. avr. 08, 2012 10:09 am

je crois pas que le film soit très différent du film :mrgreen:

En revanche pour ce qui est de la différence livre / film, à vrai dire mes souvenirs remontent vraiment ( j'avais vu ce film au cinéma quand j'étais au CM1 et j'avais lu le bouquin en classe aussi à l'époque, autant dire que c'est flou dans ma mémoire lol mais je me souviens surtout de certains noms qui ne sont pas exactement les mêmes, par exemple Taram c'est Taran dans le livre ; Tu m'as presque donné envie de relire le livre ( je l'ai sur mon bureau là et j'ai presque envie de me replonger dedans même si c'est de la littérature enfantine, et de creuser un peu ces inspirations avec la mythologie galloise dont on parle. A l'époque tout ça avec mon regard d'enfant m'était passé complètement à côté évidemment .. ) En tout cas il y a aussi beaucoup de similitudes

tiens je t'ai photographié les 4 premières pages et le 4ème de couverture, pour que tu puisses juger à la fois du style de l'écrivain et du début ...

Image

Image Image Image Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Chroniques de Prydain (romans)

Messagepar phoenlx » sam. juil. 01, 2017 11:10 am

Les différents romans du cycle (avec leur date de sortie) :

Le Livre des trois (1964)
Le Chaudron noir (1965)
The Castle of Llyr (1966)
Taran Wanderer (1967)
The High King (1968)

Par la suite, Lloyd Alexander y a ajouté une préquelle :

The Foundling and Other Tales of Prydain (1973)

Je poste certaines des couvertures qu'on pouvait avoir dans les éditions françaises mais surtout anglaises

On commence par le premier tome du cycle (le livre des trois) dans une des éditions anglaises de l'époque, que je trouve très belle (même si j'aime beaucoup la mienne aussi !)

Image

a noter qu'on a eu une édition française avec la même image ce qui est plutôt cool

Image


on a eu aussi cette édition en anglais

Image

ou encore celle-ci :

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Chroniques de Prydain (romans)

Messagepar phoenlx » sam. juil. 01, 2017 11:11 am

Le tome 2 (anglais) : the Black Cauldron

Image

une autre édition anglo-saxonne qui existe :

Image

encore une autre édition du tome 2 (anglo-saxonne)
Image


Voici une des éditions du tome 2 en français (même édition que pour le tome 1 pour celui que j'ai, posté plus haut ..)

Image

a noter qu'on a eu aussi une édition française avec la même image que l'édition anglaise

Image


On peut remarquer d'ailleurs que le film d'animation de Disney, Taram et le chaudron magique, s'appelle The black Cauldron en anglais
(comme pour le tome 2 du livre)

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Chroniques de Prydain (romans)

Messagepar phoenlx » sam. juil. 01, 2017 11:11 am

Le tome 3 : The castle of Llyr

Image

une autre édition

Image

encore d'autres éditions du tome 3

Image
Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Chroniques de Prydain (romans)

Messagepar phoenlx » sam. juil. 01, 2017 11:11 am

Le tome 4 : Taran Wanderer

Image

autre édition qui existe :
Image


une autre édition qui existe

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Chroniques de Prydain (romans)

Messagepar phoenlx » sam. juil. 01, 2017 11:11 am

Le tome 5 : The high King

Image

on a eu aussi cette édition
Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Chroniques de Prydain (romans)

Messagepar phoenlx » sam. juil. 01, 2017 11:11 am

La préquelle : The Foundling and Other Tales of Prydain

Image

autre édition qui existe :

Image

Pour finir, une édition anglo-saxonne des chroniques de Prydain dans son ensemble (regroupant apparemment tout), avec une autre belle image de couverture

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Chroniques de Prydain (romans)

Messagepar phoenlx » sam. juil. 01, 2017 11:13 am

Une belle illustration qui circule sur la toile
(auteur : saeriellyn )

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Les Chroniques de Prydain (romans)

Messagepar phoenlx » sam. juil. 01, 2017 11:19 am

J'enchaine avec une carte des terres de Prydain
(auteur : Evaline Ness )

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités