• Déconfinement : Restez prudent !!

La Malédiction de l'Anneau (romans)

Les univers médiévaux-fantastiques et de fantasy hors récits de Tolkien :
Game of Thrones, Narnia, Harry Potter, romans de David Eddings, Pratchett, David Gemmel, Marion Zimmer Bradley, Terry Brooks, The witcher etc.
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

La Malédiction de l'Anneau (romans)

Messagepar phoenlx » lun. avr. 30, 2012 3:37 pm

Image

La Malédiction de l'anneau est une trilogie romanesque de fantasy écrite par Édouard Brasey. Inspirée des anciennes sagas sur la mythologie nordique, comme le célèbre opéra de Wagner, L'Anneau du Nibelung, elle se déroule dans cet univers qui met en scène les dieux et la lignée humaine issue d'Odin, le dieu suprême. Le premier tome, Les Chants de la Walkyrie, a été récompensé du Prix Merlin le 20 juin 2009.

Thème :
Il y a bien longtemps, le roi des Nibelung se fit dérober son anneau magique par Loki. En représailles, il maudit l'objet afin qu'il n'apporte que mort et corruption à ses possesseurs. Odin, le dieu suprême régnant sur l'Asgard, a entre temps donné naissance aux rois du Frankenland dont il espère qu'ils apporteront l'étincelle divine aux hommes. Frigg, la déesse du mariage et l'épouse d'Odin, ne désire pas voir le sang des dieux mêlé à celui des hommes et frappe la reine de Frankenland de stérilité. Odin envoie alors sa fille préférée, la walkyrie Brunehilde, apporter l'une des pommes d'éternelle jeunesse du jardin de Freya pour sauver la reine. La walkyrie perd son statut de déesse et devient une simple scalde mortelle. Pendant ce temps, la malédiction de l'anneau se poursuit et Hunding, chef du clan de la Chienne noire, cherche à détruire le royaume du Frankenland pendant que Loki, le dieu du Mal, corrompt ceux qu’il approche.


Image
Édouard Brasey


J'ai entendu parler de ce cycle en faisant des recherches sur la mythologie scandinave , certains connaissent ?
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Malédiction de l'anneau

Messagepar phoenlx » lun. avr. 30, 2012 3:44 pm

Il existe apparemment des éditions où les 3 tomes sont séparés ou regroupés en un seul volume

Le tome 1 : Les chants de la Walkyrie

Image

Le tome 2 : Le sommeil du dragon

Image

Tome 3 : les trésors du Rhin

Image
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343710
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La Malédiction de l'anneau

Messagepar phoenlx » lun. avr. 30, 2012 4:12 pm

Un petit extrait du premier tome, pour donner une idée du style de l'auteur ( extrait du prologue )

Mon nom est Brunehilde. Je suis une Walkyrie, née comme mes sœurs de la semence sacrée du dieu Odin et du ventre ombreux de Erda, la déesse Terre. Sur la roue éternelle du temps, j’ai été tour à tour fière déesse, guerrière farouche ou femme soumise aux bonheurs et aux tourments humains. J’ai connu les félicités et les béatitudes réservées aux divinités, j’ai connu l’enthousiasme et l’ivresse des combats, j’ai connu les vertiges de l’amour, les poisons de la trahison et la saveur amère de la vengeance, mais je n’ai pas connu la sérénité de la mort.

Je suis une Walkyrie, et je suis immortelle.

A me voir, on me croirait à peine sortie de l’enfance. La fraîcheur de mon teint, l’éclat bleu de mon regard, la lumière d’or rouge de ma chevelure étroitement nattée, l’allure athlétique de ma silhouette sont ceux d’une vierge avide de croquer dans la chair de la vie. Je suis jeune d’aspect, belle de visage, solide et forte de corps, et pourtant j’ai vécu plus de vies que si j’avais mille ans. Née d’un dieu, le plus grand de tous, je ne puis connaître ni la vieillesse ni la mort, ces réconforts de l’âme réservés aux mortels qui, sans en connaître le prix, les redoutent et les fuient.“



Apparemment le tome 1 serait pour beaucoup consacré à Brunnhilde, et le tome 2 à Siegfried et son enfance ; Les critiques semblent bonnes , lecture fluide, après il faudrait voir encore une fois les changements par rapport aux vrais mythes nordiques ..
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Fantasy - Merveilleux - Médiéval Fantastique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité