• Déconfinement : Restez prudent !!

Wiedźmin (The Witcher, la série polonaise)

The Witcher, la fantasy à la polonaise !

Rubrique consacrée à l'univers d'Andrzej Sapkowski, internationalement connue depuis le succès de la trilogie de jeux vidéos mettant en scène le Sorceleur Geralt de Riv, un chasseur de monstre cynique et amateur de belles femmes, dans un monde ravagé par les guerres, les malédictions et des créatures abominables...
itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Wiedźmin (The Witcher, la série polonaise)

Messagepar itikar » dim. déc. 27, 2015 2:52 am

Image

Pour les fans capables de lire l'anglais en parlant le polonais couramment seulement :



J'ai vu le premier épisode, faisant certes un peu "game of throne" du pauvre, mais j'ai bien aimé plusieurs choses :déjà on suit l'enfance de Geralt et ses épreuves pour devenir enfin un sorceleur. J'ai trouvé que le gosse se débrouillait plutôt bien dans ce rôle. J'ai bien aimé le fait que la nature sauvage ressortait bien, ainsi que l'univers aussi mâture que dans les romans. Les elfes ne font pas de cadeau, ni les sorceleurs, aux méthodes d'enrôlement des plus discutables.
Il y a de jolis rôles, et Caer Morhen n'a jamais été aussi peuplé ! On est clairement dans le passé du héros, même s'il apprécie visiblement déjà les femmes.
Cerise sur le gâteau, on assiste à comment il gagne son surnom de "loup blanc".

Je vais continuer encore quelques épisodes pour voir si la qualité suit. La série n'a en effet pas une très bonne réputation, je crois.
Il est vrai que si je n'avais pas autant plaisir à revoir les clins d'oeils phares du sorceleur et de son monde (on peut évoquer wesimir, mais aussi le changement de couleur de ses cheveux, les tatouages verts fluos pendant son initiation, les herbes omniprésentes...), mon avis serait sans doute moins enthousiaste. Le premier combat contre un monstre est très flou, ce qui souligne le manque de moyens pour les effets spéciaux, sans doute.
Mais j'aime bien la musique, mi tribal mi hullulante, et le monde est glacial à souhait, et ça c'est bon signe.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » dim. déc. 27, 2015 2:58 am

Bon j'ai pas tout regardé, juste un peu en diagonale, mais normalement la mère de Geralt est une sorcière non, pas une paysanne?

Mais oui niveau qualité ça me rappelle un peu "Robin Hood" à l'anglaise avec Richard Armitage dedans :lol:

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » dim. déc. 27, 2015 3:47 am

Je viens de finir l'épisode 2, et Geralt- campé par un acteur certes ressemblant mais ayant un jeu assez moyen ici je trouve - devenu grand y apprend beaucoup de chose, un vrai entraînement spartiate comme on l'imagine. Il apprend aussi à reconnaître le corps d'une femme, ce qui une fois encore rappelle assez Game of Throne :lol-noel:
Plus sérieusement, j'ai bien aimé le rythme de l'épisode, son petit côté "garde de la nuit", et les épreuves classiques auxquelles Geralt doit faire face, comme la trahison et la jalousie entre autres.
L'épisode est sanglant et adulte. Et oui, la donzelle, une sorceleuse apparemment, est plutôt jolie :oui:
On y perd Wesimir - ce qui avec le changement d'origine de la mère de Géralt montre que la série prend effectivement pas mal de libertés - mais pas avant qu'il n'apprenne l'essentiel à Geralt, soit comment se comporter face aux monstres, comment utiliser au mieux ses facultés ...etc.
Une ombre au tableau, le combat final est très cheap hélas, ce qui diminue de beaucoup son importance et son symbole.
La toute fin est cependant très bien, avec Geralt qui hérite enfin de ses différents attributs - amulette, épées, sachet d'herbe -

Un reproche encore, Geralt campe une sorte de super sorceleur, et tous les autres semblent bien faibles à côté de lui, y compris les anciens de l'ordre. C'est peut-être un peu dommage. Dans les livres, Geralt est somme toutes un sorceleur parmi d'autres, et pas forcément le meilleur. Bon, ok, les sorceleurs restants en vie se comptent sur les doigts d'une main, mais j'ai bon espoir que la série nous mène tôt ou tard à cette réalité là également.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » dim. déc. 27, 2015 2:32 pm

Je crois qu'ils ont fait un film aussi, mais ça a été un flop.

Sûrement un truc avec peu de moyens aussi... je me demande ce que va donner un film "moderne" comme celui qu'ils projettent de faire. Si c'est en CGI comme les cinématiques ce pourrait être cool, mais très coûteux.

De plus je crois qu'ils veulent situer le fameux film avant les jeux, au tout début des livres (les nouvelles de début de livre). Apparemment ils veulent enchaîner avec une série aussi, à la Game of Thrones o_o s'ils y mettent les moyens ça pourrait rendre bien, mais bon, si ils veulent se baser sur les livres je crois que ça va pleurer dans les chaumières à la fin de la série et ceux qui ont lu les livres spoileront grassement les autres :lol: (quoique pour la série GOT le Red wedding et tout étaient déjà écrits et plein de gens ont été surpris quand même)

http://www.begeek.fr/the-witcher-un-fil ... rie-184533

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. janv. 02, 2016 8:02 pm

J'ai visionné l'épisode 3 - Humans.

C'est pour le moment mon préféré, sans doute parce qu'il raconte plus ou moins bien ( :penseur: ) deux histoires en une, dont une que j'avais envie de voir plus en détail - la fameuse aventure de Geralt sauvant une driade de Brokilon -

On a donc d'abord la bonne surprise de voir - même si honnêtement c'est assez cheap et les gnomes assez anecdotiques - un épisode de détournement des contes de fées, particulièrement présent dans le second tome des aventures de Geralt en livre : l'Epée de la Providence.

Ici, c'est le détournement de Blanche Neige et les 7 nains, occasion pour Geralt de faire connaissance avec le monde des hommes, et son injustice. Une jeune princesse est traquée par une troupe de soldats sur ordre de la belle-mère de la première voulant la marrier avec je ne sais plus qui. Gerlat l'amène à ses partisans, une troupe de sept gnomes. Ce n'est qu'alors qu'on comprend qu'elle représentait une variation sur "Blanche Neige".

La seconde partie est cependant bien mieux mise en scène, avec une musique du plus bel effet, sauf la fin, un peu cheap - mais avec de bonnes idées telles les "bosquets-maisons" - pour le peuple des dryades de Brokilon.
On y comprend pourquoi Geralt est en bon terme avec les dryades de la forêt de Brokilon, pourtant assassins sans merci des hommes approchant trop près. Là, Geralt soigne une dryade mourrante et la reconduit chez elle ...
Très poétique. Une belle surprise, si on accepte le manque de budget.
Au moins, on y retrouve le ton adulte de la saga.

Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. janv. 02, 2016 9:09 pm

Je viens de finir l'épisode 4 - Le Dragon :



C'est une adaptation d'un des chapitres de la saga que j'ai préféré : Geralt accompagne une troupe de tueur de dragon pour tenter de leur faire comprendre qu'il faut le respecter .

A noter plusieurs choses très sympathiques :

* Geralt a visiblement cette fois plusieurs années d'expérience derrière lui.
* On découvre Yennefer - avec une scène torride et je peux vous dire que l'actrice vaut le détour.
* On découvre également Jaskier

Geralt rencontre un homme, Borch,accompagné de deux jeunes femmes guerrières zerricanes très capables qu'on voit d'ailleurs nues pendant quelques secondes - très jolies elles aussi

Image

Image

J'ai trouvé autrement que l'ambiance était très bonne, notamment dans les dialogues entre les mercenaires.

Je reprocherais par contre un combat contre le dragon, Villentretenmerth, considérablement réduit.

Mais la morale reste belle, et on a même un bébé dragon très mignon.

Quelque chose me parait assez loupé dans l'épisode - le dragon est souvent pas terrible niveau effets spéciaux, mais il est beau en même temps heureusement - quant au rythme et à la compréhension exacte de ce qu'il s'y passe mais bon je n'ai peut-être pas tout compris ou tout n'a peut-être pas été bien traduit aussi ...

J'ai quand même pu comprendre le coup de théâtre final de l'épisode, au sujet du dragon, car j'ai lu la nouvelle dans le roman.


J'ai globalement bien aimé l'épisode tout de même, et ça fait plaisir de découvrir leur version de Jaskier et de Yennefer.

Image
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » sam. janv. 02, 2016 9:54 pm

La carte de gwynt de ce Dragon dans le Witcher 3 est d'ailleurs spoiler puisque dans le petit commentaire de carte il est écrit son nom d'emprunt.

Heureusement j'avais lu la nouvelle avant.

Mais la carte de gwynt m'avait spoilée sur la nature de Régis. Je viens de trouver d'ailleurs dans le Witcher 3 un livre parlant de Régis, récit d'un homme sauvé des flammes par lui à Beauclair.

J'aimerais tellement qu'ils le fassent revenir dans le prochain DLC. Ou fassent des moments flash back pour revoir tout le monde...

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » dim. janv. 03, 2016 12:01 am

Ce serait bien qu'ils mettent le dragon dans le jeu aussi, dommage qu'il n'y soit pas - je suppose car j'ai pas vraiment avancé -
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » dim. janv. 03, 2016 12:16 am

Ils disent que le dragon du 2 est la fille de ce dragon là. Mais bon à part ça non, on ne voit pas ce dragon.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » dim. janv. 03, 2016 6:17 pm

Dommage pour le dragon.

Image

Je viens de voir l'épisode 5, vraiment très bon je trouve : Eclat de glace.

En fait, la qualité de l'épisode vient du fait qu'il s'y passe beaucoup de choses, avec une intrigue habilement divisée entre des affaires "locales" ne concernant pas directement Geralt et affaires privées :

Fidèle à leur décision de ne pas offrir de continuité (tout comme dans le livre) - impossible de dire combien de temps il s'est passé vraisemblablement entre les deux épisodes 4 et 5 mais sans doute quelques mois ou années, ni même du reste si l'épisode est postérieure ou antérieure au dernier. car on découvre Geralt en pleine relation avec Yennefer. Ils vivent dans une chambre d'auberge assez cosy. Yen, on va le découvrir a dans cette ville, Aedd Gynvael (ce qui sigifie "Eclat de Glace" en elfique) une relation très proche, à la fois professionnelle et amoureuse, avec le magicien de la ville, Istredd. Geralt ne sait évidemment pas à quel point, pensant que l'intérêt de Yennefer est uniquement professionnel.

Les bouleversements politiques qui secouent la cité - le gouverneur régional est désormais un elfe et le staroste de la ville Herbolth les déteste, tout comme la population, très raciste. il décide donc de tuer les elfes qu'il a envoyé en ville et a embauché pour ce faire le renégat banni de caer Morhen - vont tôt faire changer la donne.

Geralt sauve la vie de Jaskier, partisan des elfes - il est arrivé en ville avec la patrouille d'elfe du gouverneur s'étant faite zigouillé - au grand dam de Yennefer qui voit là un risque de ne plus pouvoir rester avec lui en ville. Elle met dehors Jaskier que Geralt protégeait dans leur appartement, et Geralt part furieux chercher son ami. Il le trouve et décident de mener avec les elfes retranchés (on sent bien là une representation polonaise des pogroms de la deuxième guerre mondiale - ça fait très "Ghetto de Varsovie" avec tous ces elfes entassés et désespérés) une résistance contre le staroste, et ses hommes que dirigent le mercenaire assassin.Mais la représentante des elfes leur dit de quitter la ville, leur expliquant que s'ils résistent ils se feront exterminer : le staroste n'attend que ça pour agir définitivement.

Geralt escorte Jaskier sans encombre aux frontières de la ville, mais quand ce dernier lui propose de l'accompagner il décide de revenir en ville pour aller chercher Yennefer. Celle-ci refuse de le suivre lui disant qu'elle ne veut pas quitter Istredd. Alors, Geralt comprend et va voir l'enchanteur. Celui-ci révêle sa liaison avec Yennefer et propose à Geralt d'en finir dans un duel. Geralt refuse et dit que c'est à Yennefer de choisir. Istredd lui révêle alors deux choses : d'abord que Yennefer est incapable de choisir entre eux deux et d'autre part que lui, en tant que sorceleur, ne peut pas avoir de vraies émotions : ses émotions sont le mirroir de l'amour que lui renvoie Yennefer (très tendrement d'ailleurs). Geralt retrouve Yennefer et la quitte après une dispute douloureuse.

Il va finalement voir le staroste et le menace de le tuer lui et tous ses soldats. Le staroste ne se laisse pas démonter et lui offre de l'argent pour qu'il quitte la ville. Geralt refuse, et dit au staroste de sortir de la pièce avant qu'il ne le tue. Celui-ci ne se fait pas prier. Avant de mettre le dawa dans le bureau du staroste, il provoque en duel le mercenaire assassin, renvoyé de Caer Morhen, au petit matin pour le tuer.

Au petit matin, il trouve Istredd sur la place. Celui-ci lui dit que Yennefer était parti, et il dit à Geralt qu'il doit réparer son honneur et le tuer. Geralt lui explique qu'il nb'est pas venu pour ça, alors on voit arriver le mercenaire assassin avec ses gardes, sans doute avec un mandat d'arrêt contre le sorceleur.

Geralt tue deux gardes, Istredd en paralyse 4, et finalement Geralt se debarasse en un seul coup du mercenaire.

Un épisode très adulte, très violent aussi, émouvant lorsque les elfes se font assassiner impunément dans les rues de la ville (ajout qui n'était que raconté dans le livre) . On sent que l'épisode a bénéficié d'un traitement particulier, notamment parce que les premières minutes montrent Geralt se battre contre une créature dans une séquence identique au début de l'épisode un, celui où on a l'impression qu'après ce combat Geralt repense à son entrainement à Caer Morhen (ajout formant les deux premiers épisodes et ne provenant d'aucunes sources littéraires) .

De plus, les acteurs jouent tous vraiment très biens, que cela soit Jaskier, également rajouté, qui tente de convaincre Geralt d'aider les elfes, puis de partir avec lui une fois que le elfes aient refusés de contre attaquer, ou Yennefer qui rend parfaitement bien le caractère torturé et pleins de doutes de la belle magicienne. L'acteur jouant Geralt est toujours aussi bon, en fait il joue vraiment bien le sorceleur avec un peu de recul. Le staroste est bien campé aussi. Seul le mercenaire fai tun peu pâle figure (comme La Cigale l'est dans le livre cela dit) , tout comme les figurants. Ystredd est plutôt bon aussi pour un second rôle.

Bref, un épisode que je conseille pour son rythme, et sa fidélité aux évènements du livre.

A noter comme d'habitude que c'est une adaptation donc plutôt fidèle mais avec quelques différences bien vues comme toute la partie sur le pogrom des elfes (dont cela dit parle à demi-mot le staroste en page 122, ils n'ont fait que l'incorporer dans les événements) , un staroste encore plus antipathique et moins affable, son mercenaire "la Cigale" devenant le banni de Caer Morhen vu dans l'épisode 2 - du chapitre "Eclat de Glace" de l'Epée de la Providence, tome 2, page 107, tout comme l'épisode 4 (sur le dragon et le chevalier aux 3 corbeaux :wink: ) était le début de ce livre (jusqu'à la page 106). Visiblement, la série se calque désormais en grande partie sur ce roman, qui est un des meilleurs je trouve donc cela me ravit :D

Voilà un tableau pris sur wikipedia montrant les sources de chaque épisode :

Image

source
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » dim. janv. 03, 2016 11:15 pm

Moi je préférerais que ça mette des persos du roman comme Régis, Milva, Cahir et compagnie, mais je ne pense pas qu'ils apparaissent dans la série.

Ouhlà, le dragon fait très... dinosaure...

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » dim. janv. 03, 2016 11:51 pm

Oui, il fait dinosaure en pire ... la série a surtout été critiquée pour ses effets spéciaux, mais bon, s on fait abstraction, elle est pas mal du tout :super:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » lun. janv. 04, 2016 1:24 am

Est-ce que la série a une sorte de parti pris pour les elfes (en les victimisant), ou est-il fidèle au livre, en les montrant donc cruels, racistes, sanguinaires et xénophobes tels qu'ils sont dans les romans?

Parce que je trouve que les gens qui jouent aux jeux vidéos ont tendance à croire que les elfes sont juste de pauvres victimes cherchant à se défendre, or dans les romans on voit bien qu'ils torturent, tuent des innocents, pillent, n'ont rien de noble, et que même les anciens elfes (qui n'ont jamais souffert des humains) étaient ceux qui ont massacré les premiers les humains de leur monde pour ensuite prendre les survivants en esclaves.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » lun. janv. 04, 2016 2:54 am

Dans la série, pour le moment, on a l'impression qu'ils sont sans pitié parce que justement ils se font massacrer. Prévenus par Geralt (dans l'épisode 3) ils déjouent une tentative d'embuscade et tuent tous les soldats qui devaient les prendre en tenaille.
Pour moi, c'est plus de la légitime défense mais ils ne font pas dans la dentelle, du moins les combattants car les elfes des cités ont l'air de plutôt se résigner en tout cas dans "Eclat de Glace".
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » mar. janv. 05, 2016 12:17 am

Moui j'ai l'impression selon ce que tu dis que ça semble prendre le parti des elfes... alors qu'en fait, bon à part les pauvres des quartiers misérables, les Scoia'tel et les elfes de la race ancienne sont de sacrés salauds.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » jeu. janv. 14, 2016 9:47 am

Calanthe :

Un épisode sommes toutes un peu bâclé sauf au niveau des décors ( vrai château ) et costumes. Des effets spéciaux encore une fois dispensables et des maquillages vite posés en fait un opus assez spectaculaire quelque part m enfin pour peu que on ne soit pas très regardant on pourra apprécier le jeu de la reine et de ses conseillers ... moins de la princesse qui visiblement à plutôt été choisi pour sa beauté froide.

Quant au scénario c est un régal pour qui a lu le histoire de Geralt et Calanthe pour rappel reine de Cintra évitant que sa fille une enfant "magique" Pavetta ne l empêche de trouver un roi pour Cintra en la marriant contre sa volonté. Ceci afin d éviter une annexion par Nilfgaard. Bien sûr dans la plus pure tradition des contes de fées Pavetta en aime un autre : le hedgehog un homme qui a été condamné à vivre en loup garou le jour jusqu à minuit et en homme ensuite tant qu il ne sera pas marrie légitimement à une enfant "magique" comme Pavetta. Afin de résoudre le problème de Calanthe Geralt lui suggère astucieusement de se remarier avec un de ses conseillers amoureux d elle transi. Après quelques échauffourées ( Geralt doit tuer des prétendants au trône de Cintra refusant que Pavetta soit donner à un loup garou ) Pavetta gagne la main de son aimé qui cesse d être maudit comme le voulait sa destinée !

Ce faisant c est la destinée de Geralt ayant par hasard sauve la vie de Pavetta peu avant ces événements ce qui lui a permis de rencontrer Calanthe qui se voit sceller.

En effet pour prix de ses services le sorceleur peut demander le droit de surprise. Il dit au hedgehog :

"Plus tard je reviendrais chercher ce que tu as fait sans le savoir"
Eh oui c est ainsi que Geralt devient le futur tuteur de une certaine Ciri ... quelques années plus tard ... ouvrant par la même sa saga et sa légende.

A noter pour ceux qui connaissent que Pavetta à bien des pouvoirs magiques impressionnants et cela explique bien entendu le origine de ceux de Ciri l " enfant magique de Cintra"
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » jeu. janv. 14, 2016 11:16 pm

Et en humain, Duny ressemble à Emyr du jeu? :lol:

Sinon j'ai vu dans les profils de personnages du Witcher 3, Fringilla Vigo, on la verra sûrement en tant que romance dans le DLC!

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » ven. janv. 15, 2016 1:59 am

Image
Duny en humain

Image
Duny en hedgehog, avec Pavetta

Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. mars 12, 2016 1:32 am

Episode 7 : La Vallée des Fleurs :



Les points forts de cet épisode sont encore une fois plutôt pléthores : une bonne interprétation des personnages par les acteurs, de nombreux événements, une grande fidélité aux passages du livre ... Ici, il s'agit d'une nouvelle rencontre entre Geralt et Jaskier, et leur décision de quitter Novigrad après avoir sauvé la vie d'un doppleganger, obligé de se faire passer pour d'autres créatures pour pouvoir survivre ... et faire des blagues dont il est friand. Geralt et Jaskier n'ont plus un sou en poche, aussi ils comprennent son dénuement et le prennent en amitié. Un peu plus tard, dudu - c'est son nom - décide de rester à Novigrad, et notre sympathique duo arrive dans un ancien royaume d'elfe, depuis longtemps chassés par les hommes ayant pris leur place. Ces faits ont rendu les elfes très haineux envers les hommes - et sans doute vice versa - ...
Mais un diablotin hante ces lieux, et menace les paysans de mort si ils ne lui paient pas une dîme. En réalité, ce diablotin cherche ainsi à maintenir en vie une petite troupe d'elfe par la nourriture cédé par les paysans apeurés - demandant évidemment à Geralt de chasser le démon -
Geralt et Jaskier apitoie le diablotin, qui finit par prendre leurs défenses lorsque les elfes veulent les tuer pour avoir compris leur manège, de crainte que le duo dévoilent le pot aux roses aux paysans. Geralt tient tête à un viel elfe en lui disant que c'était indigne pour lui et sa famille si fière de vivre ainsi de rapine. Le viel elfe fait comprendre à Geralt que la vallée était à eux, et que les paysans les avaient volés, et ne leur permettraient jamais de pactiser avec eux. Finalement, le diablotin s'interpose entre Geralt et les archers elfes au moment où ceux-ci allaient exécuter Geralt et Jaskier. Le viel elfe décide de tuer les trois, mais le drame est finalement évité par l'arrivée d'une jeune humaine très jeune et très belle, mais discxrète, ne prononçant pas un mot. Ayant visiblement eu un petit béguin pour Geralt, qu'elle rencontra peu avant, et complice spirituelle de grande valeur pour les elfes, sa simple présence sauve Geralt, Jaskier et leur nouvel ami diablotin.

Image

Comme on le voit, l'épisode est très philosophique, et pas particulièrement tourné vers l'action. On écouite donc une leçon de sagesse intéressante - ce qu'a dit la jeune elfe prophétesse pour faire changer les choses ... qui est en gros "chaque chose est déstiné à crôitre ... puis à décroître ...ce n'est pas un problème, juste l'ordre naturel des choses"
Parole sage et apaisante pour le vieux chef elfe, qui prend congé avec sa troupe de Geralt et Jaskier.
Geralt décide de continuer seul sa route vers le bout du monde ...

On pourra donc reprocher à cet épisode son manque de rythme, ou son côté justement trop philosophique ... Mais, voilà, le vrai Geralt, c'est aussi celui-là. Sagesse et Philosophie sont des aouts maîtres de cette saga, et certainement une des raisons de son succès légitime.

Cette série nous apprend encore un peu plus combien l'homme est un loup pour lui-même, et pour ses semblables, ici les autres races, comme métaphore des autres peuples...

Ah, une autre belle idée, je trouve, celle de cette vieille paysanne qui parvient à réciter par coeur un gros livre, après pourtant avoir confié à Géralt qu'elle ne sait pas lire les runes anciennes qu'il contient. Se demandant comment c'est possible, Jaskier entend un paysan leur apprendre qu'en ce moment, la vieille est en train d'enseigner le contenu du livre - qu'elle repère grâce à des illustrations - à celle qui la remplacera quand elle sera morte - bien évidemment, il s'agit de la jeune femme un peu bizarre car discrète.. Et évidemment, c'est elle qui a appris ainsi aux paysans que pour apaiser le diablotin en colère, il fallait lui donner de la nourriture à foison !

Image

Encore un bel épisode, en somme. Un de ceux qui comptent. Et un des plus fidèles donc.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » sam. mars 12, 2016 1:56 am

Le diablotin dans le livre était un satyre je crois.

D'ailleurs l'une des elfes qu'on voit (enfin dans le livre), est Toruviel, elle a l'air "sympa" dans le Witcher 1 (quand tu la rencontres dans une grotte et que tu lui donnes à manger), je pensais que c'était une amie de Geralt dans les romans... en fait pas du tout, c'est une vraie connasse raciste anti-humains, et à aucun moment dans les romans elle ne paraît sympa, et à aucun moment on ne ressent vraiment de compassion pour elle.

C'est assez ce que j'aime chez cet auteur, il montre bien les deux camps avec des salauds xénophobes des deux côtés, et il ne prend pas partie pour les elfes spécialement, qu'il montre souvent aussi vicieux et cruels que les humains.

Par contre je trouve que dans les jeux, ils font un peu tout pour qu'on prenne partie pour les elfes ("oh les pauvres ils sont dominés par les méchants humains")... je n'ai jamais compris pourquoi la plupart des joueurs trouvaient Iorveth plus légitime dans Witcher 2 que Roche. Roche n'est pas un ange mais jamais il ne dit rien de raciste, alors que l'elfe est un salaud fini qui tuerait femmes et enfants humains innocents juste parce qu'ils sont humains.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. mars 12, 2016 1:59 am

Personnellement, dans les livres, j'ai senti que les elfes étaient devenbus salauds à force de se faire dépécer vivant par les hommes. Ils se sont donc mis à faire comme les dryades, les tuer à vue. Et on retrouve bien ça dans cet épisode.
Quant à Toruviel, oui, je peux garantir qu'elle est vraiment antipathique dans cet épisode aussi, sauf peut-être à la fin ... :penseur:
Bah, tu devrais regarder l'épisode, comme ça tu verrais comment elle a été représentée.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » sam. mars 12, 2016 2:04 am

Faudrait que je regarde tout depuis le début en fait, pas juste un épisode au milieu...

Non les elfes ont toujours été des conn*ards, on le voit bien dans les livres, même les elfes "nobles" qui n'ont jamais été persécutés par les humains, donc ceux de l'autre monde, (les Aen'elle), sont justement ceux qui ont tué tous les humains qu'ils ont trouvé dans leur nouveau monde histoire de l'occuper, et vont choper régulièrement des humains pour en faire des esclaves (alors que les humains ne leur ont jamais rien fait).


Je peux comprendre que ceux qui sont restés et ont soufferts souhaitent se venger, mais tuer des femmes et enfants innocents, ça ne sert à rien, à part encore plus attiser la haine.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. mars 12, 2016 2:07 am

Image
Toruviel

Le satyre est appelé ici devils, j'ai traduit ça par diablotin ... mais oui, il est représenté comme un satyre :

Image

Les elfes sont effectivement dépeints sans complaisance dans la série comme dans les livres, et j'imagine que c'est pareil dans le jeu. Cela dit, ces supports ont en commun qu'ils tentent de garder coûte que coûte leurs traditions bien vivaces, ce que Geralt respecte. Cela dit, comme on en avait également parlé, Géralt n'est pas sans tâche non plus.
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. mars 12, 2016 2:11 am

Elle traite Geralt de singe :lol:

Image

Bon, juste avant elle donne un grand coup de botte dans les valseuses de Jaskier, faut dire :siffle:

Image

Très sympathique, cette jeune elfe, quoi :super:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » sam. mars 12, 2016 2:12 am

D'ailleurs je trouve bien que dans le Witcher 1 ils opposent Rayla la Blanche à Toruviel, car les deux sont des personnages extrêmes, racistes et antipathiques. C'est très bien qu'elles s'entre-tuent, je suis cependant déçue que Yaevinn s'en tire, car lui niveau salaud, il en tient une sacrée couche aussi. (dans le jeu il paraissait limite sympa, mais alors dans le roman, c'est le plus haineux de tous).

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. mars 12, 2016 2:15 am

Je ne me rappelle plus de Raevin :penseur:

Le pire de tous pour moi dans le livre, c'est Roche, la manière dont il assassine impitoyablement tout ceux qui lui déplait, et combien il fait souffrir et soumet Ciri... Il m'a fait penser à Artemis Entreri - qui soumet Cattie-Brie - dans la saga de Drizzt :shock:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. mars 12, 2016 2:17 am

Sylvana a écrit :Faudrait que je regarde tout depuis le début en fait, pas juste un épisode au milieu...


Clairement :jap:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

Sylvana
La fin du Cardolan
La fin du Cardolan
Messages : 20653
Enregistré le : mar. nov. 20, 2012 5:00 pm

Re: The Witcher

Messagepar Sylvana » sam. mars 12, 2016 2:20 am

itikar a écrit :Je ne me rappelle plus de Raevin :penseur:

Le pire de tous pour moi dans le livre, c'est Roche, la manière dont il assassine impitoyablement tout ceux qui lui déplait, et combien il fait souffrir et soumet Ciri... Il m'a fait penser à Artemis Entreri - qui soumet Cattie-Brie - dans la saga de Drizzt :shock:


Ouhlà je ne sais pas avec qui tu confonds Roche, mais il n'est pas du tout dans les livres!

Tu oses le confondre avec Léo Bonhart, le mercenaire très fort à l'épée qui maltraite Ciri et tout. Il est détestable mais très bien écrit, car il inspire vraiment la peur, c'est un des rares "non-sorceleurs" à être assez fort pour pouvoir faire peur au combat à Ciri et compagnie. Bon, il tue mon perso préféré, mais je ne le tiens pas pour responsable, il dit lui-même qu'il ne veut pas le tuer... C'est Ciri qui a fait tuer tous ces gens et pour ça je déteste son personnage dans les romans, du moins ce qu'elle est devenue. Une sale ingrate blasée et arrogante.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. mars 12, 2016 2:27 am

Ah, oups, mince, oui, c'est lui ! J'ai confondu avec Roche et ne comprenais donc pas comment tu pouvais autant l'apprécier :lol:
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.

itikar
Batailles pour Amon Sûl
Batailles pour Amon Sûl
Avatar du membre
Messages : 19963
Enregistré le : mer. mai 30, 2012 5:24 pm

Re: The Witcher

Messagepar itikar » sam. mars 12, 2016 2:28 am

Image

Voilà en gros pourquoi je l'ai pas trouvé sympathique :shock:

source
Garçon.
"N'avez-vous donc point d'espoir ?" dit Finrod.
"Qu'est-ce que l'espoir ?" dit-elle. "Une attente du bien, qui, bien qu'incertaine, se fonde sur ce qui est connu ? Alors nous n'en avons pas."
"C'est là une chose que les Hommes appellent 'espoir'... "Amdir l'appelons-nous, 'expectation'. Mais il y a autre chose de plus profond. Estel l'appelons-nous.


Retourner vers « The Witcher/Le Sorceleur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité