Quelques réflexions sur les spectres et la réincarnation

Discussions générales sur le chapitre Hadès de Saint Seiya (tous arcs confondus)
phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343601
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Quelques réflexions sur les spectres et la réincarnation

Messagepar phoenlx » mar. mars 27, 2007 9:30 pm

La lecture de Lost Canvas hier et quelques surf sur d'autres forums à l'instant viennent de bouleverser l'image que je me faisais des spectres et des incarnations dans Saint Seiya. Je vais tâcher de résumer les discussions que j'ai eu sur le fofo saint seiya mais si je le fais ici c'est aussi pour avoir l'avis des ailiens (j'ai déjà eu celui d'ayoros sur MSN qui est peu convaincu de certaines théories :lol: )


En fait ce qui me titillait, à la lecture de Lost Canvas notamment, c'était cette histoire des spectres (comme Raimi, Niobe) qui ont les mêmes noms, même allure, lors de l'ancienne guerre sainte et de la moderne !! Minos est comme le Minos de notre époque etc ! en gros, l'armée des spectres d'Hadès, ben c'est les mêmes !!! ( la dessinatrice, Shiori, en a par ailleurs inventé des nouveaux comme Kagaho du Benou mais pour ceux qu'on connait déjà comme le ver, les juges, Stand du scarabée et tous ceux là, non seulement elle nous repond les mêmes !! Mais même au niveau des noms ça change pas, Niobe s'appelle encore Niobe etc etc !!!

Moi ça me gênait sacrément !! Jusqu'à ce qu'au détour de discussions sur tout ça on me dise qu'en fait, les spectres d'hadès sont bel et bien les mêmes d'époque en époque (ce sont pas des réincarnations , c'est ça que je veux dire !! en fait c'est les mêmes corps , qui redeviennent vivants à chaque fois !!!

le corps de Niobe en 1763 était le même corps qu'à notre époque etc !!! Les corps sortent des tombes lorsqu'une guerre sacrée démarre, ils sont investi par l'âme éternelle du spectre (la fameuse "étoile maléfique") et c'est reparti pour un tour !!!

j'avoue que je le voyais franchement pas comme ça ! dans mon esprit c'était plus une incarnation dans un corps (une personne donnée) puis dans un autre 200 ans après , un peu comme la déesse Athéna qui investi Sasha (dans lost canvas, guerre sacrée ancienne) puis saori à notre époque (et saori n'est pas Sacha ^^ ) etc etc

or visiblement non ! les spectres seraient des espèces de mort vivants finalement. Un peu comme les renégats qui sortent des tombes , saga et compagnie. C'est des êtres humains oui, mais très particuliers donc, et très différents de ce qu'on peut avoir pour les saints d'athéna, ou les mariners de poséidon ou autre, et contrairement à eux également, ils ne subissent donc pas d'entrainement !!

Alors apparemment ça c'est une théorie plus ou moins officielle (et qui rend cohérent Lost Canvas , ou on voit notamment dans une des scènes , celle ou les spectres réapparaissent en 1763, une série de cercueils dans une Eglise, celle-ci étant en fait le repère d'Hadès / Alone , et de Pandore sur Terre (l'équivalent du château d'Heinstein)

les cercueils des spectres donc ! j'avais pas vu ce détail la première fois mais on m'a mis le nez dessus et maintenant tout me parait clair !!

J'aurais voulu savoir ce que vous pensez de cette théorie , si elle vous plait, si elle est officielle ou pas (on me dit qu'elle viendrait du taizen, mais c'est flou :shock: )

Moi personellement elle me plait pour plusieurs raisons finalement :
---> d'une part elle me permet d'apprécier davantage Lost Canvas (et ce que je voyais avant comme énervant m'apparait maintenant comme un truc quasi officiel et cohérent
----> d'autre part je trouve que ce concept de "morts vivants" (en quelque sorte) pour les spectres (concept pas très éloigné de ce qu'on a finalement pour les morts vivants dans les histoires fantastiques) ben ça colle finalement plutôt pas mal à l'image que je me fais d'hadès et de son armée. Associée à la mort et tout !!
----> Autre élément , cet aspect très particulier de la nature des spectres (humains oui mais très différents de ce qu'on a pour les saints) ça "colle" aussi assez bien avec certaines étrangetés que j'avais aussi (avant) beaucoup de mal à gober comme par exemple le spectre Myu du papillon qui est capable de se transformer en quelque chose de bizaroïde, l'espèce de larve ... Avant moi j'aimais pas ce passage, je trouvais qu'il violait l'esprit de la série. Un homme c'est un homme (avec des pouvoirs oui ok l'univers de saint seiya explique l'origine des pouvoirs, le cosmos, les entrainements etc !) mais un homme !! or un monstre n'est pas un homme !! ( Kasa des lyumnades par exemple ne se transforme pas en salamandre, ce sont des illusions, mais dans le cas de Myu ce n'était pas le cas !!) d'ou mon malaise par rapport à cette scène et ma question titillante : Alors que sont les spectres ? me disais-je !!!
Ma nouvelle théorie colle mieux finalement à cet aspect si particulier, ce sont des êtres finalement très spéciaux et ce sont les mêmes depuis les âges mythologiques (à partir de là, acceptant ça, on est prêt à accepter beaucoup de choses, un peu comme pour l'existence du monstre Cerbère aux enfers si l'on veut ! )

----> De plus, je m'étais souvent posé des questions métaphysiques par rapport à certains personnages comme Charon, ou les Juges, Minos, Eaque et radamanthe ! il est bien connu que dans la mythologie grecque, le passeur du fleuve des morts d'appelait aussi Charon, les 3 juges des enfers étaient aussi radamanthe et cie !! (au niveau de leur nom !!)

Parfois, pensant à ça, je me suis laissé aller à quelques questions troublantes : si le spectre de l'étoile de l'intervalle de 1743 avait un autre nom que Charon (cf mon ancienne théorie) dans ce cas, quelque part, ça violait cette image mythologique , idem pour les Juges (j'ai du mal à imaginer les 3 juges s'appeler autrement que par leurs noms mythologiques, c'est beaucoup plus cohérent, et élégant comme ça en fait !)

et du coup force est de constater qu'il faut extrapoler ça à toute l'armée !! et finalement , du coup, ben trouver un Raimi du ver identique à chaque fois ne me gêne plus ! ou un stand etc etc !! Tout est maintenant clair !!!

J'en parlais à l'instant à Ayoros qui n'aime pas du tout cette théorie (ni Lost Canvas au passage mais on le sait ^^ ) j'aurais voulu avoir vos avis , les autres ?



Deuxième axe de réflexion en fait il concerne le phénomène de l'incarnation dans saint Seiya, et cette fois-ci je parlerai plutôt des dieux. Moi j'ai toujours trouvé un peu bizaroïde le cas spécial d'hadès et de son corps mythologique reposant à Elision (alors qu'on n'a pas ça pour Athéna et Poséidon par exemple)

On me dit sur un autre forum que Julian Solo et Shun ainsi qu'Alone sont des hôtes. Au contraire d'Athéna qui est une incarnation.

Alors déjà je veux bien qu'il y ait une distinction entre Athéna et Hadès mais pourquoi entre Athéna et Poséidon ? la je capte plus trop.

La seule différence que je verrais entre popo/ Hadès d'une part et Athéna / saori c'est que dans le cas d'Athéna, l'acceptation de l'âme de la déesse semble plus naturelle, harmonieuse (saori ne rejète jamais l'âme de la déesse de la guerre et la garde en elle très longtemps tout le long de l'histoire) dans le cas de Poséidon ça semble plus "forcé" (Poséidon force un peu Julian Solo à le recevoir, et le réveil de Poséidon véritable en lui se fait par paliers (cf ce qui se passe dans l'épisode 113) de même dans le cas d'hadès évidement : Shun finit par rejeter Hadès.

Bon mais à part cette différence , je vois pas trop, pour moi tout ça c'est un peu kif kif au fond , et dans chaque cas on a des incarnations (l'âme du dieu investi un corps, que ce soit un corps d'emprunt ou le véritable corps mythologique)

OUI mais , si c'est le cas, ou sont les corps mythologiques d'Athéna et de poséidon ? existent ils même vraiment ou pas ? c'est la question que je me pose et j'aimerais aussi votre avis .. Est-ce que dans le cas d'Athéna on n'a pas justement l'âme qui (depuis la nuit des temps, en gros ^^ ) passe de corps en corps, de jeune fille en jeune fille (différente)

c'est un peu flou dans ma tête tout ça !!!!
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Retourner vers « Chapitre Hadès, discussions générales »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité