• Déconfinement : Restez prudent !!

La maîtrise de soi

Maedhros
Tinuviel ! Tinuviel !
Tinuviel ! Tinuviel !
Avatar du membre
Messages : 14227
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Maedhros » jeu. janv. 18, 2018 8:27 pm

L’histoire de la psychanalyse est faite de nombreuses controverses, souvent violentes, qui tiennent beaucoup à la figure de Freud lui-même, objet de haine ou d’adoration. Mais à se focaliser sur ces conflits, on risque d’oublier que la psychanalyse s’est constituée aussi comme pratique en dehors du freudisme ou de l’anti-freudisme.

http://www.laviedesidees.fr/Une-guerre-psychologique.html?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343717
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar phoenlx » jeu. janv. 18, 2018 8:36 pm

en résumé ça raconte quoi ? :mdr:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Maedhros
Tinuviel ! Tinuviel !
Tinuviel ! Tinuviel !
Avatar du membre
Messages : 14227
Enregistré le : mer. déc. 21, 2016 1:03 am
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Maedhros » jeu. janv. 18, 2018 9:56 pm

Les controverses au fil de l'histoire de la psychanalyse wt s'intéresse à la réception de la psychanalyse et les arguments servant à abattre la psychanalyse nous dégageant au fil des controverses les invarientes critiques.
When humanity stands strong and people reach out for each other... there's no need for gods.

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » dim. nov. 10, 2019 2:01 am

Maedhros a écrit :Les controverses au fil de l'histoire de la psychanalyse wt s'intéresse à la réception de la psychanalyse et les arguments servant à abattre la psychanalyse nous dégageant au fil des controverses les invarientes critiques.


Et du coup, toi, tu en dis quoi si tu ne dois pas te rattacher à ce que quelqu'un d'autre dit?
:jap:
L'amour vaincra!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343717
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar phoenlx » lun. févr. 24, 2020 4:05 pm

Je crois que je vais me désabonner de la chaine youtube de Sacha Benita (il s'agit d'un youtubeur fan du PSG, qui fait environ 1 à 2-3 videos par jours sur l'actualité du PSG) j'ai connu sa chaine il y a quelques mois et j'en suis devenu accro. je suis souvent d'accord avec lui (mais pas toujours non plus)

Mais je prend conscience que j'ai un soucis avec sa chaine
c'est un youtubeur qui est nerveux, trop excité (et son excitation est ... un peu trop communicative :lol: )
mais en ce moment il y a un vrai problème dans les médias, sur les réseaux sociaux, avec le football et en particulier le PSG je trouve.
les anti PSG deviennent dingues. Je le pense vraiment. Il faut qu'ils pissent un bon coup, mais certains supporters de Paris aussi (qui sont trop nerveux, mais sans doute aussi du fait de tout ce contexte médiatique, de la pression énorme autour de ce club, qu'ils doivent vivre dans leur chair j'en sais rien)
Les gens s'insultent sur les forums, sur les réseaux sociaux, à la TV. Les journalistes, les consultants s'insultent. Certains sortent conneries sur conneries, tellement ils sont dans leur trip anti parisien (ou attachés à l'actu de Paris)

un peu comme si les matchs du PSG, les défaites ou victoires, c'était une affaire d'état.
en ce moment il y a la crise dans le monde. Il y a le terrorisme. il y a le coronavirus.
Le PSG est DE FAIT, devenu un immense club, même s'il y a encore de gros problèmes à résoudre. Un club avec de stars, un palmarès énorme ces dernières années et qui peut potentiellement continuer et progresser, lentement, avec des hauts et des bas. un club qui doit aussi évoluer, grandir, progresser, en se prenant parfois des baffes, des revers. Comme le disait Leonardo récemment, je pense qu'on devrait être contents, et se dire que dans le fond, tout est cool avec ce club. Les supporters devraient s'estimer heureux de ce qu'est devenu le PSG (même s'il perd encore en huitièmes de finale de Ligue des Champions)
Et les anti PSG fanatiques devraient un peu aussi leur lacher les basques, travailler sur eux-même, sur leur jalousie, sur leur frustration, et mesurer aussi la chance qu'ils ont (quand on est supporter de foot) d'avoir un club comme Paris dans le championnat de France.

En bref, et pour résumer, il y a un énorme travail à faire chez beaucoup de personnes (anti psg, mais aussi au sein du club, ça vaut je pense aussi pour certains joueurs, trop apeurés, trop flippés, ou à l'inverse pour certains trop jmenfoutistes) de remise en cause, de prise de recul, évoluer vers une attitude plus zen en somme. RE-LA-TI-VI-SER

Relativiser ce qui se passe au sein de ce foutu club (mais les médias sont là pour faire le buzz, vendre du papier, attirer de l'audience avec des déclarations choc voire erronées) ; les youtubeurs sont là pour générer des titres putaclics (un phénomène que je dénonce souvent, mais qui est la maladie de notre époque, que ce soit sur les réseaux sociaux, youtube, TV ou autre, on est vraiment en plein dans toutes ces conneries, les Fake news, les titres sensationnels, les haines, plus c'est haineux, plus ça attire du monde)

Du coup résultat, les gens sont énervés, s'engueulent, s'insultent, se fightent pour des conneries, répandent de fausses rumeurs, chacun se fait un peu son film, son petit scénario, et croit détenir la vérité.

Tout ça me gonfle (que ce soit par rapport au foot, au PSG mais à bien d'autres choses en ce moment)
Je trouve qu'en fait, le net peut être terriblement énervant et anxiogène.

Pour ma part je prend de plus en plus garde à éviter de m'inscrire sur des chaines youtube qui incarnent ceci, ou d'ajouter dans mes contacts désormais, des gens qui sont dans cet état d'esprit (je ne souhaite cependant pas retirer ceux qui le sont déjà, c'est un principe personnel, je n'aime pas faire le ménage dans mes anciens amis, mais je fais désormais attention à tous ceux qui s'ajoutent) Je pense qu'on devrait tous faire ce travail par moment, et nous questionner sur toutes ces notifications sur facebook, sur tous ces articles, ces youtubeurs , certains nerveux, flippés (je ne dis pas qu'ils disent tous des conneries, en réalité certains sont d'une grande pertinence)

Mais il y a trop de négativité, trop de mauvaises ondes, trop d'attitudes de colères, anxiogènes, énervées.
Pour en revenir à Sacha Benita, c'est l'exemple type de fan de foot qui peut être très pertinent dans ses analyses mais aussi à côté de la plaque (et très changeant) car c'est le pur pur fan du PSG, qui va s'énerver à mort (au point de considérer nullissime et limite d'insulter) après un joueur qui va faire un jour un match moyen, et qui la fois d'après si le gars fait un bon match va l'encenser. Bon j'exagère un peu car il a aussi une vision long terme, il déteste par exemple Kurzawa (qui de mon point de vue est une vraie cloche donc il a raison) et c'est pas parceque le mec va faire un ou deux bons matchs qu'il va changer d'avis :lol: Mais cependant, il y a quand même un peu de ça chez lui,

une attitude trop passionnée, trop passionnelle, mais parfois dans le mauvais sens du terme. et qui incarne finalement ce côté qui peut faire peur dans le football, notamment aux personnes qui ne s'intéressent pas à ce sport et qui doivent se dire : Putain, mais les fans de foot, ils font flipper parfois :lol:
Je comprend que ça choque.

En ce moment je réfléchis et je médite souvent à toutes les sources de stress qui m'impactent, ça passe souvent par une réflexion sur internet et ses travers. Plein de choses me ramènent à ça, en fait, et aussi aux médias plus traditionnels. Je ne peux nier que j'aime la chaine de ce .. Sacha Benita, en plus grace à lui j'apprend plein d'infos, de news, je les relaie souvent ici. depuis deux mois, il est devenu presque ma source d'information privilégiée sur le PSG.
Mais il est trop nerveux, et le soucis c'est qu'en voyant ses vidéos sans cesse remontées chaque jour, moi je clique, c'est machinal ..

et c'est communicatif !! il me communique sa nervotité (tout comme peuvent le faire certains journalistes, en ce moment, quand j'écoute le débat sur Canal + après le match hier par exemple, ou quand j'écoute Rothen, Riolo récemment, c'est tout sauf une attitude incitant au calme, à la pondération. Pas étonnant que les gens deviennent nerveux, se fightent, sur les réseaux sociaux ou ailleurs, pas étonnant que les supporters de foot soient chauds comme des cocote minutes quand on a des journalistes pareils, des consultants pareils, et certains youtubeurs qui cherchent le buzz avant tout, qui vont dans le putaclic grossier, ou qui font 3 vidéos par jour, parfois pour vraiment informer, mais il y a aussi le petit côté qui consiste à vouloir écraser la concurrence, et être davantage visibles dans les algorithmes You Tube.

ce n'est par exemple PAS UN HASARD je pense si cette semaine en allumant mon You Tube et même quand j'ai pas spécialement envie de regarder des vidéos de foot, je vois plein de vidéos sur le psg avec les buzz et les polémiques du moment, les clash, les coup de gueule emportés des uns et des autres, tout ça arrive en tête de ma colonne de nouveautés, dont les vidéos de ce sacha. J'en suis moi-même responsable certes puisque je clique, mais je clique aussi car ses vidéos arrivent en tête et bizarrement (là il faut demander à youtube pourquoi) je ne vois plus DU TOUT ces jours-ci les vidéos d'autres youtubeurs, comme Arcana, les cinéphiles, cult'n click, captain popcorn, Nota Bene, les fans de Tolkien, les littéraires comme Nebalia, les fans de mangas comme Au Rayon Mangas, et autre, ou alors je dois descendre , descendre ...

Je ne vois sérieusement que les polémiques, les clashs, ou alors les coup de gueule contre la politique de Macron, ce genre de conneries.

Mais en analysant finement la situation on se rend compte que ces vidéos qui arrivent facilement en tête sont ceux qui ont des titres putaclics, qui polémiquent, qui passent des coup de gueule (ça attire du clic donc ils grimpent dans l'algo youtube), et souvent aussi : des gens qui font 2 ou 3 vidéos par jour. Donc youtube les favorise. et c'est un problème je trouve, qui met en exergue aussi certaines faiblesses de tous ces serveurs. Ils favorisent la quantité sur la qualité. C'est toujours le buzz un peu "énervé" qui est mis en avant, et pas les contenus plus calmes, plus posés, qui demandent plus de temps de création et plus d'efforts intellectuels (de la part de ceux qui les font ou de ceux qui lisent / écoutent)

Si je poste ces remarques dans ce topic de la maîtrise de toi c'est parceque pour moi c'est très lié. L'homme moderne, moi (mais beaucoup d'autres personnes je pense, sur ce forum et ailleurs, les gens sur les réseaux sociaux) on est de plus en plus moulés, dans nos attitudes, nos comportements, nos états d'âmes, nos états de nervosité, par l'état d'internet, par ce que le net devient, ce que les médias deviennent, par la manière dont l'information, les news, comme le foot, la politique sont rapportées, débattues, modérées, commentées. C'est un TOUT.

Ma conclusion sera que : finalement, pour être plus maîtres de soi, je crois qu'il faut commencer par être maître de son écosystème internet personnel.

ce sera mon mot de la fin :lol: (mais cette quête est ... complexe car il y a toujours un peu de yin dans le yang et de yang dans le yin :mdr: )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » lun. févr. 24, 2020 7:38 pm

Je porte le plus souvent une chaussette blanche et une noire. Par hasard de base, puis par symbolisme du ying et du yang.
Il y a toujours du bon en certaines mauvaises choses, et du mauvais dans les bonnes.

Cette frénésie internet oui... enfin disons que ça peut énerver.
En fait pour parler foot, j'aime bien y jouer. Mais c'est cette frénésie presque hystérique et colérique autour qui me gêne et qui gêne pas mal de gens. Sinon c'est un beau sport en soi. Mais les supporters sont souvent en rivalité, et jusqu'à se disputer sur des bêtises. C'est dommage.
Que le meilleur du jour soit le meilleur du jour, et on les félicitent! Dans mon monde.
Non, ici on se lance des piques, on se bat, rigueur on ne fréquentent pas ceux de l'équipe adverse. N'importe nawak!

Sinon bah il est certains qu'il existe des ondes d'énergies sur Terre. Certains les ressentent plus que d'autres, certains les ressentent mais ne sont pas conscient que cela impacte leur propre énergie. Certains sont moins sujets à les capter.

Ce matin, un peu patraque mais ça va, ma collègue commence de grand matin, a critiquer d'autres, à râler sur ci et ça. Ça m'a carrément mis en mode pas bien. Je savais que c'était ses ondes négatives auxquelles j'étais pas préparée. Mais ça m'a affaiblie en fait, énergétiquement parlant.

Le tout, et là on en revient à la maîtrise de soi, c'est d'être prêt à tout moment à vivre dans une énergie négative, sans pour autant se méfier sans cesse .
Je crois qu'il faut garder cette distance face aux mauvaises énergies, et c'est très difficile en fait. Rester neutre et zen. Zen en apparence est facile, mais quand ça boue intérieurement, ça crée des nœuds, des stress intérieurs.
Cette collègue, j'avais juste envie de lui dire "écoute c'est lundi matin, je viens de me réveiller, je suis pas en top forme! La dernière chose dont j'ai envie ce sont tes ondes négatives à toujours tout critiquer!!!"
Mais après, ça aurait été des discussions interminables avec justifications de etc etc... encore pire!

Quand j'étais avec Dali et après, c'est ce qui se passait. Je lui disait en gros qu'il me bouffait mon énergie, et ça finissait pire parce que je devais rendre des comptes: quoi, quand, comment... encore pire!

Là faut se maitriser, essayer la diplomatie "Ecoute là tu me saoule, on en reparle plus tard ok ?"
Ouais mais j'ai pas envie de plus tard, parce qu'il va à nouveau me prendre mon énergie sauf si j'ai bu quelques bières pour encaisser.
Tu me saoules tu me saoules! Point! Parce que je ressens une énergie qui est incompatible avec la mienne! Il te faut des détails? Bah désolée, j'ai pas envie de dépenser mon énergie à expliquer les détails de ça qu'est "tu me pompes!" (=tu me pompes mon énergie!)
Et puis c'est pas gentil en plus.

Se maitriser... tout en arrivant à ne pas refouler en soi.
On se maîtrise mais c'est notre propre corps qui en subi les conséquences.

Pour remède: la balnéothérapie! L'eau est un excellent remède pour libérer les mauvaises énergies accumulées en nous.
D'ailleurs un auteur célèbre mais je sais plus qui, disait que l'eau exacerbaient les émotions, mais les delivraient en même temps. L'eau, dont nous sommes fait à 80%, est vecteur d'énergie.
D'ailleurs, on se sent généralement mieux après un bain, une douche, une séance en piscine. L'eau semble évacuer certains stress.
Par contre si je fais une crise d'angoisse, je suis incapable de prendre une douche, ça exacerbe mon angoisse. Mais bon je dérive là.

J'ai d'autres techniques pour évacuer les mauvaises énergies. Dont "se dépoussiérer". Ca marche super bien.

Enfin bref la maîtrise de soi, c'est bien. Mais faut trouver les techniques après coup, pour pouvoir enlever les mauvaises énergies accumulées.
L'amour vaincra!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343717
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar phoenlx » lun. févr. 24, 2020 10:17 pm

Je vais peut-être te choquer mais je pense aussi que tu te contredis Haboui, et que tu dois un peu te mentir à toi-même.

tu fais semblant d'être heureuse, mais en réalité quand tu bois, je pense en effet, que tu ne l'es pas.
Maintenant je pense que pour sortir de ça, il faut essayer d'adopter des stratégies peut-être différentes (mais je ne saurais donner des conseils, c'est complexe et moi, la déprime existentielle, ça me connait aussi)

Mon philosophe préféré est Spinoza.
Je te conseille de l'explorer, mais ne lis pas SES TEXTES A LUI en tout cas pas pour commencer
ils sont imbuvables :lol: si tu lis ça, sincèrement, tu vas boire comme jamais :lol: tu vas vider toutes les bouteilles des magasins près de chez toi :lol:
non surtout pas ! Ne lis PAS L'ETHIQUE avec une bouteille à côté :lol:

PAR CONTRE, lire des commentateurs de spinoza, des vulgarisateurs, ça peut être cool, pour commencer car il y a vraiment des idées ... subtiles dans sa philosophie, et c'est un philosophe que tout le monde devrait lire, surtout de nos jours quand on voit les dérives de l'homme moderne, et tout ce qui se passe.
Mais il est aussi particulièrement adapté pour les gens comme nous.

c'est un peu comme une bouteille mais mentale, sans les effets dangereux et pervers de l'alcool, mais ça donne l'ivresse, du moins, à condition de bien le comprendre, et d'essayer de garder tout le temps en tête ce qu'il nous dit.
Sans le savoir d'ailleurs Haboui, ton côté rayonnante, qui cherche à être heureuse de tout, à voir le positif, c'est très spinoziste, mais comme tu as aussi cette double face (te mentant un peu à toi, sur ta souffrance etc) je pense que c'est là que peut-être, ce philosophe pourra t'aider, car il te permettra justement de comprendre ce qui cloche. Après ça, tu pourrais bien en sortir invincible (dans ta tête)

Après, je le prend aussi avec recul, car dans le cas de ma vie personnelle, j'avoue que par moment j'ai beau faire n'importe quoi, je n'arrive pas à me sortir de la tenaille du stress, de la déprime existentielle. On a beau essayer de positiver ce n'est pas toujours simple en toutes circonstances, mais malgré tout, plein de choses me ramènent sans cesse à Spinoza.
Ce n'est pas sûr que tu l'aimes pour tout d'ailleurs car il est très ... anti religions, mais il y a la place pour un Dieu dans sa philosophie, un principe universel, panthéiste, immanentiste, un Dieu qui n'est pas un Dieu d'amour comme le Dieu chrétien, c'est plutôt un Dieu je dirais, qui se "contente d'être", dont nous faisons nous-même partie, en quelque sorte, qui "agit" à travers les lois de la nature, d'une manière déterministe.
Spinoza associe la liberté à l'amour de ce Dieu-Tout. En gros ça veut dire que chercher à le comprendre (donc : je traduis : chercher à comprendre la nature, ses lois, son fonctionnement, donc par la science par exemple et surtout) ça équivaut , en quelque sorte, à devenir plus libres.

on devient moins obscurantistes, on est moins sujet à toutes sortes de lubies religieuses. Mais aussi, on se ment moins à soi-même, y compris quand on ressent des joies, des tristesses, des passions tristes comme il dit, pour certains évènements dans nos vies, car on se comprend mieux.
on comprend mieux pourquoi on réagit de telle ou telle manière, on comprend mieux pourquoi on est triste quand on est triste, on comprend mieux les mécanismes, de nos corps, de nous souffrances, joies, désirs, pulsions. ça ne veut pas dire (comme dans le christianisme par exemple ou certaines religions) qu'il faut chercher à tout prix à faire taire nos pulsions (quitte à être malheureux)

ça veut juste dire qu'on les COMPREND MIEUX en les étudiant, par la connaissance, et DONC : déjà, on appréhende mieux leur mécanisme, on CULPABILISE MOINS (ce qui ne nous empêche pas d'être raisonnables dans certains cas)
car l'idée en gros c'est qu'on est plus à même dans tout, dans la vie, de peser le pour et le contre, et donc, de mieux agir, pour nous optimiser.

On va davantage vers l'action juste. certaines situations dans nos vies sont terribles, comme des pièges dont on a l'impression qu'on ne peut pas se sortir et Spinoza ne nous dira pas (comme certaines religions, ou sectes, ou certains gourous) qu'il y a des solutions faciles pour en sortir, des solutions toutes faites.
Nous il nous conseillera en gros de voir la réalité en face, de l'étudier, afin de trouver subtilement quelles sont les meilleures actions à entreprendre dans tel ou tel contexte, pour arriver à nous optimiser, à être ensuite dans la situation la "moins pire" si j'ose dire (ou parfois, la meilleure et la plus belle, car tout n'est pas profondément négatif bien sûr)

(désolé Rinji, j'ai employé l'expression "moins pire" que je sais, tu n'aimes pas :lol: )

En bref avec Spinoza, peut-être que tu comprendras pourquoi tu bois, peut-être que tu culpabiliseras moins mais (plus profond et c'est là que c'est intéressant) peut-être que tu parviendras à sortir de la dépendance, en pesant le pour et le contre, en analysant à la fois les effets négatifs (sur toi et les autres) les effets positifs, etc. Maintenant c'est un cheminement qui te sera propre, évidemment.

Déjà il y a un truc que je trouve très cool moi c'est que tu oses en parler (notamment ici) même si ça a pu être critiqué, pour moi c'est typiquement une attitude que je qualifierais de spinoziste (l'attitude non spinoziste aurait au contraire consisté à taire ceci, ne rien raconter, à nous, maintenant, si tu avais opté pour cette attitude, tu aurais sans doute eu tes raisons, ça aurait aussi été un pesage du pour et du contre, peut-être pour pas gêner le forum etc.
Je déconseille d'ailleurs (on en avait parlé) de toujours parler de ceci, dans n'importe quels topics car ça peut gêner les autres, mais typiquement dans ce genre de topics (de la rubrique développement personnelle du forum) pour moi c'est l'endroit PARFAIT.
Et le fait que tu nous en ait parlé c'est sans doute un début de thérapie je pense

moi c'est pareil quand je parle de mes soucis ici, de dos et autre. Il y a des problèmes où je me sens dans une impasse, mais écrire, raconter mes sensations, mes problèmes administratifs avec les instances médicales, ça m'aide. Me sentir écouté, soutenu même (par certains comme toi) voire mieux encore : CONSEILLE même si tout n'est pas facilement applicable, ça m'aide. Garder pour soi ses souffrances, ses frustrations, c'est jamais quelque chose de bon. Mais les personnes qui le font, ce sont souvent des personnes pudiques, respectueuses des autres, elles le font, par respect des autres, très souvent, mais c'est un piège qui peut s'avérer terrible.

certaines n'osent pas non plus avouer leurs problèmes, mauvais penchants pour d'autres raisons, plus sombres et troubles. pas bon non plus.
Je pourrais citer le cas d'un ancien "ami" (et membre du forum) qui fait des trucs, on va dire ... cheloux dans sa vie, genre télécharge du porno etc (mais je critique pas, je fais de même, sauf que moi je le fais de manière assumée, en tout cas je n'hésite pas à le dire aux personnes capables de l'entendre, comme vous :lol: ouvertes etc) et moi contrairement à lui heu, je vais pas dans le trop hard lui, c'est parfois vraiment thrash :lol: :lol:
mais lui (et encore une fois contrairement à moi) c'est un religieux, chrétien évangélique, du genre bien bien à fond, avec tout ce que ça implique (chez les religieux, c'est mal vu , considéré comme un péché, on leur fait croire qu'ils vont finir en enfer, ce genre de choses)

je vous laisse imaginer du coup, l'effet que ça peut faire dans sa tête (et qui s'étonnera après que ce gars là développe des tendances bipolaires)
c'est juste d'une logique implacable. mais lui pour s'en sortir, il faudrait qu'il fasse un cheminement lui-même, mental, philosophique.
pour comprendre ses passions et pulsions. pour se sortir justement du piège : je fais des trucs cochons, et c'est mal je vais finir en enfer. sortir de cette logique débile.
mais pour ça, il faudrait sans doute qu'il s'écarte de la religion.
et en parallèle, peut-être que (en retour et par un mécanisme de feedback subtil) il serait aussi moins dans la recherche du thrash, car je pense que c'est presque une attitude auto-sadomaso qui s'exprime. En gros, cette espèce de très bizarre mais fréquente recherche de l'interdit pour vivre des sensations excitantes.

Peut-être un peu comme toi l'alcool finalement
se faire du bien et du mal à la fois. c'est un truc que je pense pas mal humain, surtout quand on a des vies complexes, financièrement ou pour d'autres raisons, boulot, problèmes sexuels, maladie etc.
quand à ceci vous rajoutez le manque d'éducation, d'esprit rationnel (en lequel je crois profondément) on aboutit à des individus qui deviennent fous et se perdent complètement.

a l'inverse, l'individu plus éclairé, qui COMPREND ses désirs, pulsions, saura davantage les maîtriser, les équilibrer. il ne culpabilisera pas pour des conneries, il saura mieux où situer la frontière de ce qui est bon, mauvais, pour lui, pour les autres, le bien le mal.

Et une autre idée forte en Spinoza c'est qu'on est bien évidemment très interconnecté (et donc interdépendant) des autres personnes, donc parfois, vouloir faire le bien des autres entraine un bien sur soi (et vis versa, car ça peut être aussi dans le sens : s'aimer soi-même, va permettre de nous optimiser, d'envoyer des ondes plus positives, et ça réagit en retour sur l'environnement autour, sur les autres personnes, qui le sentent, et c'est un cercle vertueux.

C'est pour ça qu'il est important en toute circonstances de bien comprendre ce qui nous plombe (à défaut de pouvoir toujours agir vraiment dessus),
la compréhension, c'est déjà le début de quelque chose. C'est un peu se mettre en mouvement pour se sortir de la merde, si j'ose dire.

ça peut être un minuscule pas mais c'est déjà ça.
on peut évidemment aussi subir des revers, des retours en arrière, avoir l'impression de progresser puis d'un coup un nouvel évènement, bam, on retombe dans la dépression, dans les pires travers.
c'est une quête, un chemin (parfois complexe) qui ne va pas de soi. C'est un chemin en zigzag. Evidemment.

Aimer Dieu (ce Dieu-nature, ce Dieu-Univers) chez Spinoza c'est donc équivalent (en gros) à
- aimer la science et la connaissance, s'en servir pour comprendre le monde, et se comprendre soi-même
- c'est s'aimer soi, ou du moins chercher à le faire
- c'est s'optimiser, chercher l'action juste.
- c'est symbole de liberté

Une autre idée forte de sa philosophie c'est le connatus. le fait de vouloir, persévérer dans notre être.
C'est pour ça d'ailleurs que je ne crois pas sincère ton désir de mourir (quand tu l'affirmes) Je pense que là typiquement, tu te mens à toi.

Le connatus spinoziste c'est une notion assez compliquée, subtile, que j'expliquerai mal avec mes mots à moi mais de ce que je la comprend, c'est un peu comme une espèce de pulsion de vie (voire de survie parfois)
une tendance (qu'on a tous, qu'on recherche au plus profond de nous même quand on se le cache) pour augmenter notre "puissance d'exister"

en gros, chercher à vivre avec plus d'intensité,
toi, quand tu parles de ton métier, de ton désir et amour d'essayer d'aider les autres, en kiné etc, c'est typiquement ça que je ressens comme lié à ta nature profonde et ton connatus. Tu as senti au fond de toi que tu avais cette force en toi, cette qualité, ce truc à valoriser, à pousser à fond , et je pense que ta thérapie, c'est là qu'il faut la chercher, mais en fait, tu l'as déjà bien compris !!

Aimer les autres, les aider, essayer d'atténuer des souffrances, d'aider des malades, des infirmes, c'est quelque chose qui t'aide toi, qui les aide eux, c'est dans les deux sens. De leur côté il y a sans doute la reconnaissance, de ton côté il y a le sentiment d'exister, de servir à quelque chose, de faire quelque chose qui a du sens, tant que tout ceci sera vivace je pense que c'est une force énorme, et qu'il faut évidemment que tu cultives.

Tu rencontreras sans doute des obstacles, des moments où justement, ton alcool pourra te faire sombrer, t'empêcher de bien exercer ton boulot (voire d'autres circonstances, chomage, le centre qui ferme, que sais-je) et là, ce sera difficile car il faudra évidemment que tu tentes de recréer les bonnes conditions pour exercer peut-être ailleurs, etc. comme j'ai dis c'est un mouvement en zigzag, parfois difficile. mais l'important, c'est de se connaitre, de connaitre ses forces, les mécanismes qui nous animent, qui nous font plonger dans les drogues et les dépendances, les mécanismes qui à l'inverse nous rendent heureux.

Mais là encore pour ce qui nous rend heureux, il ne faut pas confondre certaines passions que spinoza qualifie de passions tristes,
avec d'autres passions plus stimulantes, et vraiment positives.
car certaines choses nous rendent heureux en apparence, mais quand on creuse, ce sont des joies un peu factices éphémères. d'ailleurs l'alcool je crains que ce soit un exemple de "passion positive triste" --> en gros, on va chercher à être bien sur le moment, pour se sortir d'un spleen, d'un état dépressif, pour s'exciter sur le moment, mais vu les effets pervers sur le long terme, l'état positif ne dure pas et très vite, on se dit qu'on a fait une connerie, on culpabilise, on comprend qu'on tombe dans un piège à con, un peu comme quand on dépense de l'argent pour une babiole inutile alors qu'on est déjà fauché mais que c'est plus fort que nous.

Et ça c'est à chacun d'analyser le truc. Je ne voudrais pas tomber dans le discours facile (que certains gourous du développement personnel pourraient avoir), et dire par exemple :
les objets, le matériel, c'est factice, comme collectionner des objets, car OUI, ça peut être un truc un peu vain. On achète un objet, sur le moment on est content et après on se dit : merde j'ai foutu mon argent en l'air pour un truc qui dans le fond me sert à rien, une figurine, une belle voiture etc.

Certes, ça peut être ça !
mais je pense que dans certains cas il ne faut pas sous-estimer non plus le pouvoir du matériel sur nous, quand on peut s'en servir comme thérapie,
ça va dépendre des individus, des contextes. quand on est complètement fauché, acheter une ferrarri même si on est passionné de belles bagnoles, ça peut vite être complètement con (et finalement anxiogène, imaginez votre état mental si juste après, vous faites un accident, la bagnole défoncée ? :lol: )

Mais ça peut aussi dans certains cas aider moralement, je pense. tout est une question d'équilibre, de pesage du pour et du contre, en toute circonstance de la vie.

Moi j'essaie en permanence depuis que je connais Spinoza d'analyser quelles sont mes passions tristes, et d'autres vraiment stimulantes et profondes.
J'essaie aussi de comprendre ce qui me bloque, me freine, ce sur quoi je peux agir, ce sur quoi je ne peux pas agir.
J'ai des phobies, des blocages, dont je sais pertinemment qu'il me sera très très difficile, vu plein d'aspects de ma vie, de me débarrasser, de dépasser.
A l'inverse il y a des situations où je pense j'ai plus prise. le tout c'est de les déceler, de les appréhender, comprendre, et trouver comment agir sur elle, puis foncer. C'est pas une quête toujours si simple. Mais c'est encore moins simple (je le crains) pour les personnes qui n'ont pas un degré d'instruction et aussi (mais c'est souvent lié) une perception philosophique capable de faire ce raisonnement mental

Je vais prendre juste mon exemple. Ma vie, est, sincèrement, très compliquée. Mais vraiment, c'est la grosse grosse merde quoi :lol:
avec les problèmes de santé principalement, après je pourrais rajouter tout l'extérieur, mais sur ce point là je crois que certains sont plus mal lotis encore (ceux qui vivent dans des zones en guerre etc)

Maintenant, ma vie est comme ça mais souvent je me dis que : si j'avais pas mon degré d'instruction, mes connaissances, si typiquement j'avais pas lu des auteurs comme Spinoza, si j'étais du genre, un religieux fervent, je pense que.. j'aurais déjà sombré (peut-être dans le suicide ou allez savoir quoi)
Il y a des mécanismes, en moi, dans le fonctionnement du monde, que je ne comprendrais pas, que j'appréhenderais beaucoup plus mal, je me mettrais à culpabiliser pour un oui pour un non, je deviendrais peut-être bipolaire, moi aussi, je sombrerais dans l'alcool, allez savoir quoi encore.
j'éviterais peut-être d'en parler encore plus par pudeur, je m'isolerais, jusqu'à être complètement asphyxié par tout ce négatif.

Heureusement, j'échappe à tout ça, et c'est un moindre mal. Après on pourrait aussi retourner cette idée car dans certains contextes je pense aussi que (comme le dit Cypher dans Matrix) : les ignorants sont bénis. Ceux qui sont religieux, qui croient au paradis ont sans doute cette "chance" de penser qu'après la mort il y a quelque chose, un salut, bon ok ! Mais je me demande jusqu'à quel point ces gens là y croient VRAIMENT. En tout cas ça montre aussi que derrière les religions, il y a la recherche de quelque chose.

Les humains ne se sont pas réfugié dans les religions juste car ce sont de gros débiles. Je pense que les religions sont la première grande tentative de "développement personnel" de l'Histoire. Et dans certains cas, ça a du joué son rôle, du moins en partie, rendre certains moins malheureux peut-être, permettre de mieux accepter la mort et les souffrances, notamment dans des siècles passés faits de guerre, de barbaries, mais on vit encore ces situations aujourd'hui de toute manière.

Pour Spinoza et même s'il est contre la religion, cette dernière a pu dans certains cas exercer aussi un rôle positif, et elle s'explique, son émergence s'explique tout à fait rationnellement. En ce sens, c'est clairement pas un gars anti religieux primaire comme on pourrait le cataloguer.
pourtant, il faut bien rappeler que dans sa vie, Spinoza a eu affaire aux religieux, souvent en mal.
un Juif fanatique a voulu le poignarder , il a été excommunié avec un rituel assez humiliant et terrible (qui est rare dans la communauté Juive)
etc etc. ça ne l'a pas non plus rendu haineux à l'égard des religieux. Toute sa vie, il a tenté de construire sa philosophie, de l'affiner, d'écrire ses ouvrages (en douce, car il aurait eu de gros problèmes et beaucoup furent publiés après sa mort de manière posthume) afin d'explorer et écrire une méthode qui permette à l'être humain de se sortir du piège dramatique de ses passions, du piège de l'obscurantisme, du piège des haines, de la violence, de tout ce qui fait de ce monde, il faut bien le dire, un enfer parfois ... )
Il a aussi beaucoup correspondu (un peu comme Tolkien lol) et certains ouvrages présentent ses lettres, certaines réponses sont assez savoureuses, quand il s'entretient avec d'autres personnalités, amis de son temps, dont des religieux d'ailleurs, des littéraires, des intellectuels, en leur expliquant comment lui, avec ses principes philosophiques, il aborderait tel ou tel problème, certains assez concrets de la vie quotidienne. Quels sont les pièges à éviter, etc.

c'est évidemment très très souvent lié à ce qu'on pourrait aujourd'hui qualifier de "développement personnel" ...
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » mer. févr. 26, 2020 12:36 am

Heuuu merci Phoenix :heart:
Tu sais je ne souffre plus tellement depuis que j'ai accepté mes maladies mentales.
Je sais que Dieu est là, je ne suis pas religieuse.
Mais y a des extraterrestres qui me tournent autour et c'est un peu ma vie actuelle :mdr:

Je me ments à moi-même? Meleor a dit le même genre de chose. Que je n'avais pas d'empathie pour moi-même. Ça revient au même au final.
Je m'en fou de moi. Si je suis inutile sur Terre, je peux rester ou vivre, c'est devenu égal. Boire j'aime bien, mais j'aime surtout donner un sourire aux gens.
Le plus beau pour moi sur Terre, est de voir des gens heureux, avec ou sans moi. Mais si avec moi bah j'adore.
Décrocher un sourire à un mutiste, leur déclencher un fou-rire. Les faire évader un peu de leur mal-être.
A l'époque et encore maintenant, je fuis beaucoup de gens. Et Meleor disait juste quand il disait que je me vois à travers le regard des autres. Parfois, je crois en l'image qu'ils ont de moi.
L'alcool est aussi une éducation pour moi.
Je suis dans la rue, bière à la main, je dis gentiment "bonjour". Parfois y a des enfants à côtés. Rares sont les réponses.
Même expérience sans bière et sans clope, on me remet le bonjour. Alors que peut-être j'ai bu 3 ou 4 avant.
Sincèrement, je sais pas si je bois pour inonder un chagrin lourd, pour oublier les problèmes, ou pour me déstresser.
Dans ma tête, Dieu il voit nos cœurs. Il sait tout, et de ce côté là, j'ai rien à craindre.
Regarder un film X n'est pas mal en soi. Je ne le fais pas mais je suis une fille. J'ai voulu regarder 1 fois toute seule et je suis tombée sur le père et la fille en servante :mdr:
J'ai pas regardé plus, j'ai appuyé sur toutes les touches pour éteindre. Vérité
Cela dit c'est pas le mal sur Terre. On fait pas de mal à personne, sauf à regarder des trucs qui sont vulgaires mais apparemment ils sont consentants. Donc "ça passe"

Je crois pas que je me ments à moi-même, au contraire et malgré moi, je suis devenue très proche de ce que je suis dans le fond. Je bois parce qu'il réside un énorme creux, je bois par facilité. Je bois pour me calmer.
Et je bois aussi pour éviter les autres addictions qui sont pires à mes yeux: obsessions alimentaires ou sportives. Parce que c'est pire à mes yeux. Tu me mets dans une piscine et je fais 40, puis 60, 80, 120, 150 longueurs... en 4 jours. Et tu peux pas revenir en arrière sinon tu te sens mal.
La nourriture c'est le pire du pire. Là tu deviens obsédé d'un corps que tu caches, tu te frustres sans cesse, c'est abominable. Au moins la bière, si je bois moins, bah cool. Mais je cherche jamais à battre les records.
Je vis comme je peux. Étant face à mon passé, à mes angoisses de la société, à un futur que je ne connais pas.
Mais tu me verrais au travail, je suis une petite boule de bonheur, qui fait sourire les plus tristes. Sans alcool.

Une thérapie de quoi??? Tu sais, ces derniers temps je pense à retourner dans la nature, style dans Le Gard... se réveiller à 4h30 du matin, aller faire un jogging dans la brume au matin, saiter dans la rivière puis regarder le lever du soleil en faisant ma gym... mais ça rime à quoi?

C'est comme si rien de cela n'avait de valeur à mes yeux. Je me suis bien amusée oui. Ça c'est clair. Aujourd'hui je vis juste chaque instant. Je sais que rien dans ce monde ne nous appartient. Je sais que Dieu me mène au bon endroit, quelques soient mes décisions.

Arrêter de boire... oui bof. Je suis gentille mais j'ai un sentiment que tant que les autres ne l'acceptent pas, je ne me soumettrai pas à leurs valeurs qui n'en sont pas.
Je suis têtue et rebelle, et parfois je gagne.
Si les gens me jugent sur ce que je bois, je leur dis rien. Si les gens m'aiment pour ce que je suis à l'intérieur, je me dis "Grâce à vous, vous êtes avec moi"

Un peu égocentrique, certes. Mais aussi en hommage à tous les alcooliques qui boivent par désespoir, épuisés par la vie, isolés, critiqués, jugés et salis... alors que la source de leur addiction, n'est que le résultat d'une société qui les a meurtris.

Amen.
L'amour vaincra!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343717
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar phoenlx » dim. août 30, 2020 4:19 pm

Une étude en neurosciences révèle que les gens qui pleurent en regardant des films sont émotionnellement plus forts

Des histoires comme Hatchi ou N’oublie jamais ont fait pleurer plus d’un spectateur de façon inconsolable. Toutefois, beaucoup le nient ou essaient de l’éviter parce qu’ils pensent que c’est un signe de faiblesse. Cette idée reçue ne pourrait être plus fausse ! Paul J. Zak, neuro-économiste à l’Université de Claremont, a réalisé une étude dans laquelle il assure que ceux qui pleurent quand ils regardent des films sont plus empathiques avec leur entourage, savent mieux gérer leurs émotions et sont plus forts quand il s’agit de faire face au quotidien.

Chez Sympa nous aimons les histoires qui favorisent l’empathie entre les gens, c’est pourquoi nous souhaitons t’expliquer ce qui se passe quand une personne pleure en regardant un film, et pourquoi cela la rend en réalité plus forte.

1. Ils savent que les histoires sont fictives, mais ne peuvent pas empêcher l’expression de leurs emotions

Image

Zak affirme que sur le plan cognitif, les gens savent bien que l’histoire qu’ils voient à l’écran est fictive et qu’il s’agit d’acteurs payés pour leur travail, mais ils ne peuvent quand même pas arrêter les larmes qui coulent quand ils voient une scène trop émouvante.

2. L’ocytocine en est la cause

Image

Cette hormone agit comme un neurotransmetteur responsable du serrement de cœur lorsque l’on est témoin d’une scène touchante. On relie alors une histoire à un sentiment, puis à une action positive. En d’autres termes, cette hormone nous fait agir au nom des autres, nous fait avoir une attitude beaucoup plus réceptive au monde, et nous fait sentir plus heureux.

3. Ils n’ont pas peur d’exprimer leurs émotions

Image

Les gens qui pleurent à chaudes larmes en regardant un film sont en fait plus forts que ceux qui ne pleurent pas. Ils n’ont pas peur d’exprimer ce qu’ils ressentent, ils assument leurs émotions sans crainte d’être jugés ou critiqués, et ils osent davantage faire des choses. Selon Zak, c’est aussi un effet de l’ocytocine, puisqu’en créant de l’empathie avec ceux qui les entourent, ces individus n’ont pas peur de défendre leurs pensées.

4. Les larmes, des outils puissants

Image

Les découvertes de Zak prouvent également que ceux qui pleurent dans les films connaissent le pouvoir guérisseur des larmes. Pleurer nous met en contact avec d’autres personnes, nous apprend à voir qu’il y a des circonstances qui peuvent affecter positivement et négativement notre environnement, et que nous y sommes sensibles.

5. Ils ne fuient pas leurs sentiments

Image

Les gens qui pleurent devant les films suggèrent aussi qu’il est nécessaire de garder une certaine perspective sur ce qui nous arrive, et qu’il est parfois utile de faire une pause et de pleurer, se garantissant ainsi une meilleure stabilité émotionnelle que ceux qui répriment leurs sentiments.

6. Ils ne se soucient pas des rôles ou des attentes des hommes et des femmes

Image

Qui n’a jamais entendu l’expression “Les hommes ne pleurent pas” ? Pourtant, ce n’est qu’une limitation dénuée de sens. Les garçons et les filles devraient pouvoir pleurer de façon égale, puisque c’est une réaction humaine qui n’est pas liée à un sexe en particulier. Les gens qui pleurent n’ont pas peur d’être jugés par ceux qui croient que les larmes appartiennent exclusivement aux femmes.

7. Ils font pleinement l’expérience de la vie

Image

L’ocytocine est aussi liée à la confiance entre les individus. Ceux qui font le plus confiance aux autres ont des niveaux élevés de ce neurotransmetteur dans leur organisme, et ont tendance à forger des relations plus solides. Ils reconnaissent la valeur de ceux qui les entourent et vivent plus intensément que ceux qui se méfient de tout le monde et sont angoissés par les relations qu’ils nouent avec les autres.

Quel film t’a fait pleurer récemment, et quelles sont pour toi les autres qualités des gens qui versent une larme devant leur écran ? Réponds-nous dans les commentaires.

(source : https://sympa-sympa.com/inspiration-psy ... ts-750010/ )
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » dim. sept. 06, 2020 9:35 pm

Merci Phoenix,

J'avais pas tout lu.
Tu sais je ne suis pas catholique mais j'ai une tendance.
Lire c'est pas mon truc mais je lis tes longs longs messages :jap:
sauf ce que vous préférez sur le forum (films, mangas etc... pas mon truc)
Par contre je connais par cœur tes problèmes de santé:
Pudentalgie, L4-L5 avec sciatique droite, ne tient pas assis (ergo à consulter), problèmes respi, cancer leucémie soigné. Troubles digestifs, etc.

Bon Dieu j'y crois et c'est vrai que j'ai plusieurs objets de Jésus. Mais je crois en Dieu a ma manière, pas comme les catholiques.
Jésus est pour moi un exemple de tout ce qu'est la gentillesse mais aussi la méchanceté. Parce que quand on est gentil dans ce monde, on se fait avoir de tous les côtés. Pour le moindre prétexte. Jalousie ou que sais-je.

Tracasses je vais mieux. Je bois 4 bières par jours, c'est mieux que 17 :lol:

Et j'apprends. Je viens davoir 38 ans alors il est temps. Surtout qu'on a essayé de me tuer, j'ai les preuves. Pas ma belle-soeur :tarte: , un gars comme ça, parce que j'avais trop salè son steak. Je n'étais même pas sa petite amie ni rien (peut-être le problème vu les menaces de viol).
Par contre le poids degringolle. Je t'ai dit, entre 36 et 37kgs pour 163cm.

Je me ments à moi-même oui, parce que la société veut voir Elisa positive et bien. Ne pas se plaindre sauf à la police :PTDR:

Mais ton dernier poste me dit que j'ai le droit d'exprimer mes émotions. Le droit de pleurer. Et tu as raison. Moi j'ai toujours dit aux gens de pleurer s'ils avaient besoin. Ça vide. C'est juste une expression de notre ressenti. Et si ça doit sortir, que ça sorte!

Bon pour Spinoza ça m'a l'air cool. Je suis ouverte à beaucoup, mais plus à laisser l'injustice en disant amen a tout.

Merci pour ton aide. Tu as une énorme estime dans mon cœur.
Et promis, j'appellerai pas la police ou justice contre Toi! ;)

Merci pour tout.

Haboui.
L'amour vaincra!

Pulsion
Maison du Taureau
Maison du Taureau
Avatar du membre
Messages : 380
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Pulsion » mer. sept. 16, 2020 6:11 pm

Maîtrise de soi c'est peut-être plus souvent contenir une émotion qu'en relâcher une. Je pense que c'est aussi s'abstenir de manifester un sentiment à un moment qui pourrait s'avérer inapproprié. Mais là j'évoque une évidence. Ce ne serait pas contenir une colère mais la diluer, la digérer totalement, la placer momentanément au fond d'un tiroir.
La maitrise de soi est également une forme de paix en soi tout en étant en osmose avec le monde extérieur. Une sérénité aux limites d'une apparente indifférence. Bref, la maitrise de soi me fait penser à l'équanimité. Je me demande d'ailleurs si Yoda par exemple, voire Luke en vieux sage, n'atteignait pas souvent cet état de conscience. :mrgreen:
" Un jour j'irai vivre en Théorie car en Théorie tout ce passe bien."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343717
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar phoenlx » mer. sept. 16, 2020 6:26 pm

en ce moment je suis très loin de l'humeur yodesque moi, et de l'équanimité (tiens je découvre le terme)
je n'ai pas tout compris du dernier post de Haboui, mais bon courage avec tes problèmes aussi. en ce moment moi je suis face à plein de problèmes insolubles (ça c'est le pire quand on veut trouver la paix intérieure)
un problème en soi, ce n'est pas un problème, quand il est soluble ou contournable. un problème d'apparence insoluble c'est une autre paire de manche surtout quand vous l'avez déjà attaqué par tous les moyens possibles et imaginables
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Aries Phoenix
Suivons Grand Pas !
Suivons Grand Pas !
Avatar du membre
Messages : 24727
Enregistré le : mar. avr. 23, 2013 1:37 pm
Localisation : Jamir (Tibet), Au cœur du Volcan (Santa Lucia), Nivelles (Belgique)
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Aries Phoenix » mer. sept. 16, 2020 6:53 pm

En ce moment, il n'y a qu'un truc que je maîtrise, c'est mon alimentation :mrgreen: Je tiens le coup depuis quelques semaines sur un régime qui en aurait fait craquer plus d'un. Mais tout le reste... C'est beaucoup plus compliqué. Bien sûr, ce n'est plus comme quand j'avais 20 ans et que j'avais la colère facile, ou que je ne savais pas me tenir devant une jolie fille, mais niveau discipline peut mieux faire.

@Pho : Un problème sans solution n'est pas vraiment un problème. C'est des emmerdes ;)
Image

Le bonheur ne se poursuit pas, il se trouve

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » mer. sept. 16, 2020 8:14 pm

phoenlx a écrit :en ce moment je suis très loin de l'humeur yodesque moi, et de l'équanimité (tiens je découvre le terme)
je n'ai pas tout compris du dernier post de Haboui, mais bon courage avec tes problèmes aussi. en ce moment moi je suis face à plein de problèmes insolubles (ça c'est le pire quand on veut trouver la paix intérieure)
un problème en soi, ce n'est pas un problème, quand il est soluble ou contournable. un problème d'apparence insoluble c'est une autre paire de manche surtout quand vous l'avez déjà attaqué par tous les moyens possibles et imaginables


La maîtrise de soi... tu peux contrôler partiellement ton corps.
Je pense et je le sais.
Courage!
L'amour vaincra!

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » mer. sept. 16, 2020 8:29 pm

Aries Phoenix a écrit :En ce moment, il n'y a qu'un truc que je maîtrise, c'est mon alimentation :mrgreen: Je tiens le coup depuis quelques semaines sur un régime qui en aurait fait craquer plus d'un. Mais tout le reste... C'est beaucoup plus compliqué. Bien sûr, ce n'est plus comme quand j'avais 20 ans et que j'avais la colère facile, ou que je ne savais pas me tenir devant une jolie fille, mais niveau discipline peut mieux faire.

@Pho : Un problème sans solution n'est pas vraiment un problème. C'est des emmerdes ;)


Bon pour perdre du poids, conseil: ne plus manger :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Pour les problèmes de Phoenix, y a toujours une solution. Comme pour toi, Phoenix, moi et pas mal de gens même présents ici sur le forum.
Ne jamais perdre espoir, toujours quelque chose pour vous rattraper. S'il a parlé au pluriel c'est que y a une raison. Et il n'a d'estime que pour ceux qui ont la valeur de mes yeux.

Je sais vous comprenez pas. C'est normal. Et je m'avoue être schizophrène.

Dieu me l'a dit mot pour mot. Alors soyez ceux qui ont de l'estime pour moi, et Dieu fait le reste!

Heuuuuuuu.... c'est de la maîtrise de soi ça? De dévoiler un des premiers secrets de mon univers? :penseur:

Pardon Phoenix, je sais que ce post est inapproprié. Mais c'est en même temps pour encourager et en quelque sorte philosophique.
L'amour vaincra!

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » mer. sept. 16, 2020 8:31 pm

Ah et heuuuuu... juste pour rigoler...
Amen :jap:
L'amour vaincra!

Pulsion
Maison du Taureau
Maison du Taureau
Avatar du membre
Messages : 380
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Pulsion » lun. sept. 21, 2020 5:19 pm

La maîtrise de soi ultime. :mrgreen:

Image
" Un jour j'irai vivre en Théorie car en Théorie tout ce passe bien."

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » lun. sept. 21, 2020 8:50 pm

Heuuuuuuu moi je ne me maîtrise pas.
Ça vous pose un problème? Que je reste moi-même?
Tout en restant respectueuse. Ça vous gêne?
L'amour vaincra!

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » mar. sept. 22, 2020 10:12 am

Pulsion a écrit :La maîtrise de soi ultime. :mrgreen:

Image


:mdr: :mdr: :mdr:
C'est ça! :super:
Avec un "B mol", il a un gros bide :PTDR:

T'apprendras à me connaître Pulsion, tracasse.
Chuis pas méchante, juste je parle Haboui quoi! Demande à Scarab. C'est lui qui l'a dit
Personne ne comprenais ce que je disais, il a dit mdr "non mais c'est du langage Haboui, c'est quand elle est normale" :PTDR: :PTDR: :PTDR:
Bisous Scarab :bisous:
L'amour vaincra!

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » mar. sept. 22, 2020 10:20 am

Quand je deviendrai sérieuse, procédure Nixon tout de suite!
;)
L'amour vaincra!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343717
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar phoenlx » mar. sept. 22, 2020 10:25 am

essaie de ne pas trop diverger dans les topics quand même, éviter le HS (notamment l'invocation de "Dieu" à toutes les sauces, ou encore les doubles posts (c'est pas grave sauf quand ça devient répétitif avec parfois les triple posts voire plus)
surtout dans les rubriques à caractère sérieux , thématiques (hors la rubrique Floodzone, à la limite la taverne (espace détente) il y a des gens qui veulent participer aussi et de manière un peu sérieuse comme le topic du temps qu'apparemment même Meleor n'a pas bien compris (puisqu'il le juge futile or il est loin de l'être) et qui à la base était un topic philosophique et scientifique sur le temps, le concept de temps, dans l'esprit des conférences d'Etienne Klein sur le sujet par exemple, c'est loin d'être aussi futile et vain que vous l'imaginez, pour dire ça Meleor n'a justement pas du réfléchir tellement au problème au sens "science physique" du terme :lol:

mais te concernant toi, évite un peu l'éparpillement et la cosmocité car je t'assure que ça trouble énormément de monde quand les gens veulent participer à certains débats ici, surtout quand ce sont des débats plus ou moins sérieux (ici on est dans la rubrique développement personnel et c'est un sujet qu'on pourrait aborder de manière sérieuse)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » mar. sept. 22, 2020 11:18 am

Je suis d'accord. Je t'ai dit je fais un effort et c'est vrai.
Je crois que mon cerveau est pas pareil que les vôtres. Parce que je ne vois pas le mal et j'arrive pas à distinguer parfois.
Ok j'arrête de parler de Dieu. Mais je dirai "la vie" à la place.
La vie a fait que...
Ça c'est accepté.
La religion pas. Ok ca gêne certains mais en même temps vous parlez du temps, de choses phylosophiques. Qui sommes nous? Où allons nous? J'ignore de le savoir.

La maitrise de moi j'essaie tu vois. Mais mon cerveau n'arrive pas à comprendre certains concepts. Ok, ne pas parler de Dieu est concret. Les doubles posts je fais pas exprès. J'ai un smartphone mais pas si smart que ça :mdr:

La maitrise de soi je ne sais même pas si je peux y arriver. Opposé un peu au topic "Rester soi-même".

Vous voyez, la maitrise de soi peut aussi amener à des frustrations. Nous sommes bien vu, bien ancrés dans une société à mes yeux plus malade que moi ou Meleor (pardon Cousin). Parce qu'on se maîtrise, sans cesse, laissant notre vrai Moi de côté.
Cela peut créer des maladies en fait. "Ne pas faire ci, ni ça, Maîtrise toi!"

C'est carrément un enfer pour certains qui aimeraient juste...
Être eux-mêmes!

:shaka:
L'amour vaincra!

Pulsion
Maison du Taureau
Maison du Taureau
Avatar du membre
Messages : 380
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Pulsion » mar. sept. 22, 2020 12:26 pm

Ah ? Une idée plutôt intéressante Haboui sur l'opposition "être soi même" et la maitrise de soi. Pourquoi pas.
Mon point de vue là dessus: le "rester soi même " s'arrête là où il n'y a plus "maitrise de soi", par exemple. Mais je peux me tromper ou être trop réducteur. Certes, j'ai fait simple et court.
On peut développer, ou pas d'ailleurs, du moment que l'on ne parte pas en gros H.S. :D
" Un jour j'irai vivre en Théorie car en Théorie tout ce passe bien."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343717
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar phoenlx » mar. sept. 22, 2020 12:29 pm

si tu étais toi-même Haboui, ça ressemblerait à quoi de différent ? :mrgreen:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Pulsion
Maison du Taureau
Maison du Taureau
Avatar du membre
Messages : 380
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Pulsion » mar. sept. 22, 2020 12:42 pm

Haboui, si tu es toi même est ce que cela permet également aux autres de l'être du coup ? Si tout le monde est soi même totalement est ce que le vivre ensemble est toujours possible ? Doit-il y avoir un équilibre entre être soi et la maitrise de soi ? Pas facile.
" Un jour j'irai vivre en Théorie car en Théorie tout ce passe bien."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343717
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar phoenlx » mar. sept. 22, 2020 12:47 pm

oui on ne peut pas laisser tout le monde être lui-même (on en avait d'ailleurs déjà débattu de ça, notamment par rapport aux comportements sur le forum, entre les partisans d'une liberté totale et ceux de l'ordre)
être soi, si ça consiste à partir dans toutes les attitudes possibles et imaginables et que ça gêne les autres alors les autres ne peuvent plus être eux-même à leur tour,

en bref, c'est comme le débat sur la liberté
pour moi la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres, être soi devrait aussi suivre grosso modo ceci
ça ne consiste pas à faire tout et n'importe quoi sous prétexte qu'on doit agir avec liberté
(ou alors si on le fait et de manière délibérée, alors il faut en assumer les risques)
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Pulsion
Maison du Taureau
Maison du Taureau
Avatar du membre
Messages : 380
Enregistré le : ven. juil. 17, 2020 10:05 pm
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Pulsion » mar. sept. 22, 2020 12:56 pm

c'est ça oui, la liberté des uns, etc.
" Un jour j'irai vivre en Théorie car en Théorie tout ce passe bien."

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » mar. sept. 22, 2020 12:57 pm

Je vous aime mes amis, je chante et on danse, on s'en fou du monde et on s'éclate. On chanterait même faux, on oublie tout et on va jouer sur les toboggans. On va plonger dans l'eau même nus, ou pas, et on profite pleinement de la vie.
On va aider, réconforter, amener avec nous dans notre monde parfait. Un monde sans limité car le respect n'a pas besoin d'exister dans notre Monde. C'est inné, naturel.
On partirait tous, je vous emmène, par exemple aux Fumades ou dans les Pyrénées Occidentales.

Tu vas rire Phoenix. Hier ou avant hier j'avais mes écouteurs et je chantais dans le tram "Heal the world".
Y a 1 passage que j'aime chanter en français.
C'est "Dis leur que le planète meurt, que tout les enfants sont en pleurs, Dis leur à genoux, ils sont devenus fous. Dis leur tout!"

Et la femme a côté de moi a applaudi :lol:

C'est vrai en plus. Vérité de la vie!

Pourtant je parie que je chantais comme une casserole.

Je suis 80% du temps moi-même. Je veux juste qu'on soit tous ensemble pour le bien de l'humanité et le nôtre. Sans méchanceté mais dans le respect.
Dans mon monde, y a jamais de problème. Ce mot n'existerait même pas non plus.

Rien d'autre a ajouter. Ah si, ça vous dérange si je fais parfois des erreurs? Moi vous ne me dérangez pas... :heart:
Modifié en dernier par Haboui34 le mar. sept. 22, 2020 1:00 pm, modifié 1 fois.
L'amour vaincra!

Haboui34
pilier du Pacifique Sud
pilier du Pacifique Sud
Avatar du membre
Messages : 2995
Enregistré le : mer. juil. 31, 2019 10:44 am
Localisation : Sur Terre, apparemment.
Gender :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar Haboui34 » mar. sept. 22, 2020 12:59 pm

:rassemblement:
L'amour vaincra!

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343717
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: La maîtrise de soi

Messagepar phoenlx » mar. sept. 22, 2020 1:05 pm

j'aime bien ce youtubeur développement personnel

Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Psychologie, développement personnel »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité