• Déconfinement : Restez prudent !!

Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Débats sur des films en particuliers (n'hésitez pas à utiliser l'index - sur ce lien pour vous y retrouver)
Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 106434
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 09, 2016 6:09 pm

De son titre original The Straight Story intitulé pour les francophones, Une histoire vraie ou Histoire vraie au Québec, est un film américain, britannique et français dont la réalisation a été confiée à David Lynch. Le film est sorti en 1999. Toutefois il aurait pu être traduit par : L'histoire de Straight. A noter que la société de production est Walt Disney Pictures mais on va dire que ça va, ça passe comme un détail sans importance :mrgreen:. Ce film nous viens d'une histoire qui s'est vraiment passé. Il s'agit là d'un vieil homme, Alvin Straight qui a fait un grand périple en 1994. Le titre original (The Straight Story) fait allusion au nom du principal protagoniste, Alvin Straight.
L'acteur principal, Richard Farnsworth, en fut nommé meilleur acteur lors de la cérémonie de remises des Oscars devenant ainsi le plus vieil acteur en nomination pour cet oscar. Toutefois il était atteint d'un cancer lors du tournage du film et s'est suicidé l'année suivante, alors qu'il avait 80 ans.



Synopsis :

En 1994, Alvin Straight, 73 ans, a un petit accident, une chute dans sa cuisine. Sa fille Rosie, bègue, l'oblige à aller consulter le médecin. Il refuse tout examen complémentaire.
Un soir, en plein orage, un coup de fil retentit dans la maison. Rosie décroche, c'est le Wisconsin où vit Lyle, le frère d'Alvin. Lyle a eu une attaque. Alvin, bouleversé, réfléchit. Il n'a pas vu Lyle depuis 10 ans à la suite d'une dispute violente et ils ne se pardonnent pas. Finalement, Alvin décide de rendre visite à son frère. Et il y va sur sa tondeuse à gazon puisque c'est son seul moyen de locomotion. Il remet donc en état la vieille machine qui n'est alors qu'un tas de rouille, fabrique une remorque et prend la route.




J'ai donc vu ce film cet après midi qui nous conte l'histoire de ce vieil homme qu'on pourrais qualifier de farfelu :mdr:. Mais en même temps c'est plutôt touchant, y a de quoi se laisser attendrir un peu. C'est pas un film auquel on pensera particulièrement pour Lynch qui a d'ailleurs du en avoir la commande et en plus il y aurait eu de quoi bien voir Terrence Malick dessus qui aurait pu nous le rendre encore plus contemplatif. Toutefois c'est donc Lynch qui s'est attelé à la réalisation et on a un bon brin de son empreinte sur le début même si on est complétement dans autre chose par rapport à ses autres films. C'est réalisé plus simplement mais néanmoins on assiste à un périple qui n'est pas dénué d'intérêt. On est là dans l'Amérique rurale où l'on suit le trajet de ce grand têtu qu'est Alvin Straight qui aura voulu aller jusqu'au bout par ses propres moyens rustiques retrouver son frère quoiqu'il arrive. D'abord tentant d'y aller avec sa tondeuse il doit rebrousser chemin et c'est avec un tracteur-tondeuse John Deere vendu par un vendeur de matériel agricole interprété par Everett McGill (le Shériff dans Twin Peaks) qu'il va pour poursuivre sa route. Autant dire qu'avec ça il se passe bien du temps entre le départ et l'arrivée ;). Mais ça nous donne une petite exploration de la vieillesse, quelques rencontres qui valent bien tout au long du chemin et des petits instants de contemplation. C'est l'occasion ici de revenir sur sa vie et d'évoquer la seconde Guerre Mondiale, lorsqu'il rencontrent un autre vieux ayant combattu comme lui contre les Nazis, évoquer aussi sa fille pour aller au delà de l'apparence de simple d'esprit que nous retirons d'elle. Bref, pour ma part ça ne m'a pas déplu et même si on en reste à un film fait en toute simplicité par David Lynch ça reste là l'évocation d'une tranche de vie, on explore pas la folie à la façon Lynchienne mais ça n'empêche pas d'avoir quelque chose qui a de quoi toucher. Bon pis je dois avouer que personnellement ça me parle en matière de vieux avec des idées spéciales :mdr:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".

ZORRO
La palestre
La palestre
Avatar du membre
Messages : 6622
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar ZORRO » jeu. juin 09, 2016 6:18 pm

J'ai vu ce film y a plusieurs années car Richard FARNSWORTH est un nom que je connaissais... Il a jadis été acteur et cascadeur sur de nombreux films et séries télé western, aussi bien dans des John WAYNE (RIO LOBO, 1970) que des séries bien connues (il a été cascadeur non crédité sur ZORRO). C'est vrai qu'on a du mal à y croire et que là ça paraît dingue mais moi je trouve cela poignant... Un beau film sur les liens familiaux plus forts que les distances...

Faudrait que je le trouve...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 106434
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 09, 2016 6:33 pm

Ah oué dis donc, d'accord, merci pour ces précisions ;). Et tiens cascadeur dans Zorro c'est pas mal à savoir ça :D
Eh oui, ça fait partie des histoires incroyables mais vraies, belle histoire même là ;)
:jap: Et moi pareil faudrait que je le trouve en DVD maintenant, c'est un film qui, je pense, plairait à mon père.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


ZORRO
La palestre
La palestre
Avatar du membre
Messages : 6622
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar ZORRO » jeu. juin 09, 2016 6:36 pm

Il faisait, je crois, des personnages comme un soldat dans les scènes de poursuite (il aura aussi des rôles de cavalier dans FUREUR APACHE avec Burt LANCASTER en 1972)...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

Somewhere
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65295
Enregistré le : lun. nov. 12, 2012 12:08 pm
Localisation : Dans les étoiles du Bas-Rhin
Gender :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar Somewhere » jeu. juin 09, 2016 7:03 pm

C'est une histoire vraie ce film ?
~ Vous qui entrez ici, abandonnez tout espoir ~

Mes tops et classements divers sur le forum :


Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 106434
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar Scarabéaware » jeu. juin 09, 2016 7:09 pm

Tss :mrgreen:, troll va :tire-langue:
Tout ce qu'il y a de plus vrai.
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343664
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar phoenlx » sam. juin 11, 2016 3:40 pm

j'allais poster la même question que somewhere (sans troller :lol: ) bon en tout cas je n'en avais jamais entendu parler de celui-là (comme film lynchien) c'est vrai qu'à voir la vidéo et ce que tu décris, on a du mal à reconnaitre la patte Lynch comme ça, mais pourquoi pas. ça a l'air assez émouvant il faudrait aussi que je le vois un de ces 4 :D
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 106434
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar Scarabéaware » sam. juin 11, 2016 6:40 pm

Oui bah toi on sait qu'il faut te redire les choses :rire:
Ben oui on sort des sentiers, enfin des routes Lynchiennes pour aller vers un peu autre chose là mais c'est à voir pour la belle histoire ;)
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


ZORRO
La palestre
La palestre
Avatar du membre
Messages : 6622
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar ZORRO » sam. juin 11, 2016 6:43 pm

Il arrive aussi que des réalisateurs souhaitent changer de style, aborder d'autres genres... C'est peut-être pour ça que tu as du mal à comprendre Phoenix...
Mais dans mon souvenir ça reste quand-même un beau film...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343664
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar phoenlx » mar. mars 17, 2020 5:20 pm

Je viens de le voir !

Un bien beau film, assez touchant !
Plutôt éloigné des ambiances lynchiennes habituelles où se mêle souvent des ambiances bizarres et surréalistes. On a ici quelque chose de beaucoup plus terre à terre, malgré le côté singulier de ce voyage sur tondeuse. Lynch nous sort ici de ses sentiers battus, pour nous plonger dans un road movie où la destination prend du temps à s'atteindre vu la vitesse et les nombreuses péripéties du vieil homme avec sa tondeuse, mais c'est l'occasion comme souvent dans ce genre de films de faire des rencontres, d'évoquer des souvenirs, de découvrir les paysages de l'amérique profonde vers la frontière du Winsconsin !

J'ai été somme toute assez ému par cette histoire, pleine d'humanité, de mélancolie, méditation sur la vieillesse et ôde à la famille dans ce qu'elle peut avoir de fusionnelle malgré les épreuves. un film qui contient aussi son lot de scènes contemplatives. Les raisons de ce voyage sont par ailleurs assez touchantes, et c'est encore plus poignant je trouve de savoir le destin de l'acteur (que je lis à travers le topic du coup)

Belle expérience, du coup, j'ai enfin vu tous les films de David Lynch à ce jour :super:
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
La palestre
La palestre
Avatar du membre
Messages : 6622
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar ZORRO » mar. mars 17, 2020 5:30 pm

:heureux: SUPER ALORS...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343664
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar phoenlx » mar. mars 17, 2020 5:55 pm

et on a aussi une plutôt soft, mais belle composition musicale d'Angelo Badalamenti encore une fois, compositeur très souvent associé aux films de Lynch (et à la série Twin peaks du réalisateur)
la toute première ambiance aussi bien musicale que visuelle du film m'a d'ailleurs particulièrement rappelé certaines ambiances de Twin Peaks
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

Scarabéaware
La communauté de l'anneau
La communauté de l'anneau
Avatar du membre
Messages : 106434
Enregistré le : lun. mai 01, 2006 3:53 pm
Localisation : Twin Peaks, Roanapura, Chimaera, Pyongyang, Coruscant, Galaxy Express 999, Ra Metal, Westworld
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar Scarabéaware » mar. mars 17, 2020 6:05 pm

C'est beaucoup moins dans des ambiances bien lynchienne mais pour autant c'est un film qui a de quoi bien toucher on est d'accord, bon puis en même temps y a ce petit côté fou du bonhomme qui se lance dans un long voyage avec sa tondeuse, c'était un bon choix pour un projet plus terre à terre avant de pouvoir s'atteler tranquillement à Mulholland Drive :mdr:. J'avais bien aimé et puis voila ça nous fait une bonne contemplation. Belle chose que tu l'ai enfin vu :super:
Lao Tseu a dit il faut "couper la tête" de tous les esclaves pour leur faire "trouver la voie".


phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343664
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar phoenlx » mar. mars 17, 2020 6:07 pm

sacré périple quand même, il a pas eu peur de se lancer avec ses problèmes de hanche et autres sur sa tondeuse,
j'ai trouvé une petite vidéo d'interview du réalisateur : https://www.youtube.com/watch?v=kDOMmyOyp3A
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
La palestre
La palestre
Avatar du membre
Messages : 6622
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar ZORRO » mar. mars 17, 2020 7:35 pm

Un aspect touchant qui peut en effet surprendre, un film différent dans la filmographie de Lynch mais donc avec un ami de route (le compositeur) et un film touchant qui me fait presque (je sais pas pourquoi) penser aux MOISSONS DU CIEL de MALLICK...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343664
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar phoenlx » mar. mars 17, 2020 8:56 pm

oui certains aspects rappellent forcément ce film, les plans sur les champs de blé ! les paysages de l'amérique profonde !
après j'ai quand même une énorme préférence pour les moissons du ciel avec la peauté incroyable de ses plans visuels à l'heure bleue, avec la musique d'Ennio Morricone et de Camille Saint Saens, et l'histoire. Mais une histoire vraie est un bon petit film émouvant
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !

ZORRO
La palestre
La palestre
Avatar du membre
Messages : 6622
Enregistré le : sam. avr. 18, 2015 10:06 am
Localisation : val-de-marne
Gender :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar ZORRO » mar. mars 17, 2020 9:00 pm

Voilà ces plans-là me le rappelaient et l'histoire en elle -même est simple et touchante...
"Si tu ne peux te mettre dans la peau du Lion, endosse celle du Renard..."

phoenlx
Maître de l'Olympe
Maître de l'Olympe
Avatar du membre
Messages : 343664
Enregistré le : ven. mars 12, 2004 11:41 pm
Localisation : région parisienne
Gender :
Contact :

Re: Une histoire vraie/The Straight Story (de David Lynch)

Messagepar phoenlx » mar. mars 17, 2020 9:16 pm

oui. Film atypique dans la filmo de Lynch. Je dois dire que personnellement, je préfère quand même Lynch sur ses oeuvres beaucoup plus complexes, bizarres, avec des ambiances à la Mulholland Drive ou Twin Peaks, mais ça fait du bien de changer un peu.

Certains plans du film et paysages sont un peu inspirés du peintre américain Edward Hopper

Exemple de peintures de cet artiste :
Image

Image

Image

Image


L'épouse de Lynch, Mary Sweeney (qui est productrice, scénariste et monteuse sur ce film) dit d'ailleurs (propos rapportés dans un livre des cahiers du cinéma sur le réalisateur) :

"Pour moi il existe une véritable continuité entre Elephant Man et Une histoire vraie. C'est l'autre face de David - son côté irlandais, lyrique et poétique, émotif sans sentimentalisme, et plein de grâce ( ... ) Des artistes comme David ou Woody Allen enchaînent les films dans un style bien particulier, et le public devient blasé. Il ne se rend plus compte que ces réalisateurs sont doués. On entendait quelque chose de cet ordre après Lost Highway. David n'est pas du tout conscient de ces choses, mais en tant que compagne et productrice, je vois toutes ses facettes. J'ai vraiment été content qu'il soit attiré par quelque chose de complètement différent, qui pourrait déjouer les attentes des gens. C'était une histoire que j'adorais, mais je savais aussi que j'avais une chance inouïe, en tant que scénariste d'avoir David Lynch comme réalisateur. L'idée de faire quelque chose d'aussi inattendu l'a titillé et l'a mis un peu au défi."
Je crois au Dieu de Spinoza, qui se révèle dans l'ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un dieu qui se préoccupe du sort et des actions des êtres humains (Albert Einstein)
Qu'importe la destination c'est le voyage qui compte
Notre histoire deviendra légende
Force et honneur !


Retourner vers « Les films »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités