• Déconfinement : Restez prudent !!

Épisode anniversaire : The Five Doctors (1983)

Le Cinquième Docteur, interprété par Peter Davison, et qui recouvre la période allant de 1982 à 1984, soit de la saison 19 à la saison 21. Peter Davison est à ce moment là le plus jeune acteur à interpréter le rôle, un Docteur plus doux que ses prédécesseurs.
Náin
Valar et Maiar
Valar et Maiar
Avatar du membre
Messages : 64883
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Épisode anniversaire : The Five Doctors (1983)

Messagepar Náin » mar. févr. 18, 2020 7:05 pm



The Five Doctors est le 129ème épisode de la série Doctor Who et l'épisode spécial anniversaire fêtant les 20 ans de la série en 1983. Tout comme The Three Doctors, il rassemble tous les acteurs ayant interprété le rôle jusque là, à l'exception de Tom Baker dont les apparitions ne sont dues qu'à des images issues de l'épisode Shada (qui ne fut jamais terminé et donc diffusé), et de William Hartnell, décédé en 1975.



Le Docteur actuel, le Cinquième, est ainsi interprété par Peter Davison tandis que le Premier est joué par Richard Hurndall (en remplacement de William Hartnell), et les Deuxième et Troisième par Patrick Thoughton et Jon Pertwee. Contrairement à l'épisode de 1973 cependant, il s'agit ici d'un téléfilm à part entière de 90 minutes et non divisé en plusieurs parties comme les épisodes classiques. Pour le marché international et les rediffusions toute fois, un autre montage existe coupant l'épisode en 4 parties de 25 minutes.



Par ailleurs les interprètes du Docteur ne sont pas les seuls à faire des caméos. De nombreux compagnons marquent ainsi leur retour notamment : Sarah Jane Smith et K9 (compagnons du Troisième et Quatrième Docteur), Susan (compagnon du Premier), Jamie et Zoé (compagnons du Deuxième), Liz Shaw (compagnon du Troisième) ainsi que le brigadier Lethbridge-Stewart, qui avait déjà fait son retour dans la série dans l'épisode Mawdryn Undead de la saison 20.



Cet épisode marque également la première apparition de Rassilon, ce Seigneur du Temps mythique longtemps mentionné dans la série. Il apparaît alors comme un sage qui punit le Lord-Président Borusa, devenu obnubilé par le pouvoir et l'idée d'immortalité.



En effet Borusa a capturé toutes les incarnations du Docteur et les a déplacé dans la Zone interdite de Gallifrey, pour lui permettre d'atteindre la Tour Sombre, le lieu où Rassilon fut enterré. Tom Baker ayant refusé de participer à l'épisode, estimant que son départ de la série était trop récent (on soupçonne malgré tout, après 7 ans de bons et loyaux services, un petit écœurement du rôle), son personnage reste coincé tout le long dans une faille temporelle dont il ne sera délivré qu'à la toute fin.



Un très bon épisode dont la lettre d'amour aux fans et à la série se ressent énormément, à travers notamment un retour non seulement des Docteurs mais de leurs compagnons bienvenu. Un plaisir notamment de revoir, après 8 ans, Jon Pertwee dans le rôle du Troisième. Deux défauts cependant, la non participation de Tom Baker qui casse un peu l'idée de complétude voulue par l'épisode, ajouté au fait qu'il s'agit du meilleur des cinq Docteurs, le revoir dans le rôle aurait été un + non négligeable. Enfin, côté scénario, l'idée de faire de Borusa, un ancien allié de confiance du Docteur, en méchant est, en plus de transformer un personnage apprécié en méchant, absolument rien d'original. Rares en effet sont les Seigneurs du Temps qui restent alliés du Docteur et nourris de bonnes intentions. A croire que seul le Docteur vaut quelque chose, et que ses compatriotes ne sont jamais dignes de confiances, sempiternellement écrits de sorte à faire la balance entre ennemis et alliés. Borusa était alors l'un des rares sur lesquels le Docteur pouvait compter. Il avait notamment déjà prouver ses valeurs dans de précédents épisodes où il avait prouvé sa fidélité et sa dignité. Hors ici il est transformé, ENCORE, en un politicien avide de pouvoir et blablabla. Bref, détourner une personnalité et ainsi rendre un personnage incohérent pour qui plus est un résultat déjà vu qui n'a rien d'original.
Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Retourner vers « Cinquième Docteur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité