• Confinement : N'oubliez pas les gestes barrière !!

Doctor Who saison 26 (première série)

Le Septième Docteur, interprété par Sylvester McCoy, et qui recouvre la période allant de 1986 à 1989, soit de la saison 23 à la saison 26, les dernières de la série dite "classique".
Náin
Almaren - Premier paradis
Almaren - Premier paradis
Avatar du membre
Messages : 65230
Enregistré le : mar. févr. 07, 2012 8:02 pm
Localisation : Les grandes salles de la cité des nains de Cavenain

Doctor Who saison 26 (première série)

Messagepar Náin » jeu. mars 19, 2020 10:57 pm



La saison 26 est la fin d'un chapitre. Tout d'abord celui de l'ère de Sylvester McCoy dans le rôle du Septième Docteur. Ensuite, la fin de la série dite classique, diffusée alors sans interruption depuis 1963, et qui se vit finalement annulée après sa vingt-sixième saison. Si Sylvester McCoy réapparaîtra dans le téléfilm de 1996, il ne s'agira que d'une veine tentative de relancer la série, qui ne redémarrera pour de bon qu'en 2005. C'est donc également la saison qui, marquant la fin de la première série, voit également le départ de Sophie Aldred dans le rôle de Ace (même si on la reverra, elle et McCoy, dans l'épisode anniversaire de 1993 hors continuité) et celui d'Anthony Ainley, le visage iconique du maître des années 1980, qui joue aussi son rôle pour la dernière fois dans la série. Sur un ton plus joyeux, cette saison marque le retour et la dernière apparition dans la série Doctor Who (même si on le reverra dans les séries dérivées) de Nicholas Courtney dans le rôle du brigadier Lethbridge-Stewart.

- Épisode 152 : Battlefield


Battlefield est le premier épisode de la saison 26. Diffusé en quatre parties du 6 au 27 septembre 1989, cet épisode marque le retour du brigadier Lethrbidge-Stewart, qui fait également sa dernière apparition dans la série. Il met en scène des chevaliers de la légende du roi Arthur. Mordred, envoyé par sa mère Morgane la fée (qui appartient en réalité à une race alien), tente de tuer le chevalier Ancelyn. Les deux hommes semblent prendre le Docteur pour la figure légendaire Merlin, qui d'après Mordred, avait été emprisonné par sa mère. Cet épisode, en plus du retour d'UNIT et de Lethbridge-Stewart, marque également le retour de Bessie, la fameuse voiture du Troisième Docteur, qui fait également ici sa dernière apparition.

- Épisode 153 : Ghost Light


Composé de trois parties diffusées du 4 au 18 octobre 1989, Ghost Light s'intéresse au passé de Ace, le Docteur l'emmenant dans en 1883 dans l'ancien manoir où Ace vivait adolescente, à Perivale. Ses occupants semblent étranges, ne vivant par ailleurs que la nuit tandis que leur serviteur semble être un homme de Neandertal. C'est un épisode assez bon, aux décors il faut le dire particulièrement travaillés. Toutefois, il manque d'explications, le scénario étant très étoffé et pleins de mystères et d'intrigues se recoupant, ce qui a pour effet de laisser le spectateur un peu confus. Mais le développement de Ace et de son passé est l'une des grandes forces de l'épisode.

- Épisode 154 : The Curse of Fenric


Diffusé en quatre parties du 25 octobre au 15 novembre 1989, The Curse of Fenric raconte comment, a^près s'être retrouvés sur une base militaire anglaise infiltrée par une des troupes russes en pleine Seconde Guerre mondiale, le Docteur et Ace se retrouvent attaqués par des monstres buveurs de sang, les Haemovores. Un épisode mélangeant mythologie nordique et légendes roumaines qui fonctionne étonnamment bien, à l'ambiance horrifique très réussie. Reste juste que je reste dubitatif quand au design et l'apparence finale des "Haemovores", plus ridicules qu'autre chose.

- Épisode 155 : Survival


Dernier épisode de la saison, et dernier épisode de la série classique, Survival fut diffusé en trois parties, du 22 novembre au 6 décembre 1989. Il met en scène pour la dernière fois Anthony Ainley dans le rôle du Maître. L'histoire voit des hommes-guépards traverser un portail dimensionnel pour capturer plusieurs humains, dont beaucoup étaient des amis d'Ace avant qu'elle ne disparaisse sur une autre planète. Une fois passés de l'autre côté, ils se rendent compte que le Maître est à nouveau derrière tout ça, les ayant attirés ici afin qu'ils l'aide à s'échapper. En effet, plus longtemps reste-t-on dans cette dimension, et plus se transforme-t-on en homme félin...
Un excellent épisode, qui termine bien cette série non interrompue depuis plus de 25 ans, qui questionne notamment sur la bestialité présente en chacun de nous, et notre volonté à la repousser. Les effets spéciaux sont assez spectaculaires, notamment pour ce qui est des costumes et masques des créatures, et la dualité entre le Docteur et le Maître superbement mise en valeur par le jeu de McCoy et Ainley.
Bref, un très bon épisode de conclusion.

Oyez Elfes, vous tous, oyez ! Qu'on ne dise plus jamais des Nains qu'ils sont cupides et désobligeants ! Galadriel
Puisqu'ils ne sont pas blancs, ils sont forcément méchants ! Pocahontas
Et savez-vous ce que le nain réponds à cela ? : Ishkhaqwi ai durugnul !
I am a dwarf and i'm digging a hole, diggy diggy hole, diggy diggy hole !

Retourner vers « Septième Docteur »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité